La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Financement : Contrat Plan Etat Région 2007-2013 Les « incasables », un dilemme institutionnel Des premiers résultats aux premières préconisations Centre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Financement : Contrat Plan Etat Région 2007-2013 Les « incasables », un dilemme institutionnel Des premiers résultats aux premières préconisations Centre."— Transcription de la présentation:

1 Financement : Contrat Plan Etat Région Les « incasables », un dilemme institutionnel Des premiers résultats aux premières préconisations Centre dEtude et de Recherche sur les risques et les vulnérabilité & Aide Sociale à lEnfance du Calvados

2 Equipe de recherche G Desquesnes (Doctorante - sociologie) D Drieu (MCU-HDR – psychologie) A Golse (MCU - sociologie) M Plagès (psychologue) Pr N Proia-Lelouey (psychologie) Chloé Vincent (étudiante en psychologie)

3 Problématique de la recherche Travail rétrospectif du parcours de jeunes « incasables » (jeunes en situation de rupture familiale, scolaire et institutionnelle quon retrouve fréquemment en errance sociale à lâge adulte) Reconstruction de trajectoires de jeunes par dossier dans le cadre de lASE Enquête rétrospective par le CERReV auprès des institutions et des professionnels concernés sous forme dentretiens semi-directifs. Barreyre & coll. (2008) rapport ONED sur les « incasables »

4 Représentations des « incasables » ou ce quen disent les professionnels enfants qui « marquent » les professionnels des institutions : « Y a des enfants quon noublie pas ! » un sentiment dimpuissance unanimement partagé voire déchec pour certains le regret de « ne pas avoir su et/ou pu aider le jeune ». Source de souffrance pour les professionnels enfants qui présentent des « troubles du comportement », des fugues, des absences qui « gênent » le travail éducatif Enfant dangereux pour lui-même et pour les autres Enfant qui met en souffrance léquipe et le groupe de jeunes Linstitution savère, souvent, non-aidante face à ces jeunes (inadéquation, incohérence)

5 Représentations des « incasables » (suite) les interactions familiales sont en général « troublées » Troubles des interactions précoces avec la mère « Absence » du père des mères «carentes», elles-mêmes immatures et/ou en souffrance « de limpossibilité à travailler avec elles » Elles ne sont pas « opposantes » mais ne sont pas « coopérantes » Ce qui rend difficile ladhésion du jeune à la mesure éducative Loyauté ? Culpabilité ? Défaut de contenance ? Des pères absents : père inconnu, père disparu, père « carent » Le père dans la société contemporaine : père sous-sollicité, mère sur- responsabilisée ? (Castelain-Meunier 2004)

6 Représentations des prises en charge institutionnelles Cinq aspects essentiels dans les discours Des relations familiales perçues comme « cause » des troubles Une succession de « ratés » dans les prise en charge Proximité entre lieux daccueils des jeunes et leur domicile (la notion de rupture avec lenvironnement est de fait mise à mal) Multiplicité dintervenants avec un flou dans les rôles des uns et des autres Des tentatives de mise en place de « suivis psy » qui échouent Le manque de supervision

7 Une succession de « ratés » dans les prise en charge Les exemples sont nombreux… Ils renvoient en grande majorité à la question de la cohérence de la prise en charge ou plutôt des incohérences de celle-ci. Proximité entre lieux daccueils des jeunes et leur domicile (la notion de rupture avec lenvironnement est de fait mise à mal) Multiplicité dintervenants avec un flou dans les rôles des uns et des autres Ces deux aspects sont aussi liés à la question de la cohérence Comment maintenir cette cohérence garante de la contenance du jeune ? Cohérence dans lespace, le temps, les personnes, les institutions Comment en particulier maintenir la cohérence inter-institutionnelle (chacune dans son rôle) entre justice, éducation et soin ?

8 Une recherche sur les représentations des professionnels des trois secteurs : sanitaire, éducatif et judiciaire Ce qui permettrait lémergence des représentations que chaque professionnel se forge de lautre et dappréhender leur influence sur les pratiques professionnelles. Une action-recherche auprès des professionnels à partir de ce travail sur les représentations Ce qui permettrait dœuvrer à une meilleure compréhension de chacune des logiques institutionnelles, base dune meilleure coopération garante de la cohérence auprès du jeune.

9 Des tentatives de mise en place de « suivis » psy qui échouent Constat fréquent, lié au manque dadhésion de la famille et du jeune à lidée du suivi psy Comment travailler avec des jeunes en souffrance psychologiques qui sont en deçà dune prise en charge psy classique ? A linstar du sujet psychotique, le sujet en souffrance éducative a besoin dans un premier temps dune prise en charge institutionnelle, en loccurrence dune contenance voire dune contention éducative. Léquipe éducative doit alors « survivre » aux attaques (Winnicott) mais elle ne peut y arriver seule Le manque de supervision, de lieux danalyse des pratiques Point crucial selon nous : léquipe éducative ne pourra contenir et survivre que si elle est aidée en étant elle-même contenue et soutenue face aux attaques des jeunes Dune clinique directe auprès du jeune en échec à lidée dune clinique indirecte auprès de léquipe

10 Mais encore… Les professionnels évoquent aussi la nécessité Dœuvrer à la construction dun réseau dacteurs locaux, des placements plus précoces (Berger 2004) De mettre en place un travail de proximité De proposer des lieux de prise en charge différents pour le jeune et pour sa famille


Télécharger ppt "Financement : Contrat Plan Etat Région 2007-2013 Les « incasables », un dilemme institutionnel Des premiers résultats aux premières préconisations Centre."

Présentations similaires


Annonces Google