La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Elaboration d’un test de dépistage du syndrome de désadaptation psychomotrice : Le « Get Up Early » test Cremer G., Toussaint E., Iacovelli M., Jamart.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Elaboration d’un test de dépistage du syndrome de désadaptation psychomotrice : Le « Get Up Early » test Cremer G., Toussaint E., Iacovelli M., Jamart."— Transcription de la présentation:

1 Elaboration d’un test de dépistage du syndrome de désadaptation psychomotrice : Le « Get Up Early » test Cremer G., Toussaint E., Iacovelli M., Jamart J., de Saint-Hubert M., Poulain G., Schoevaerdts D., Swine C. Service de Médecine Gériatrique, Cliniques UCL de Mont-Godinne, 2010

2 Get Up Early test Le constat :Le constat : - PA à l’hôpital = risque de déclin fonctionnel. - Prévention du déclin possible par kinésithérapie précoce: maintien locomoteur et autonomie fonctionnelle. Mais alorsMais alors : - Comment identifier les PA fragiles sur le plan locomoteur, alors que les équipes de gériatrie de liaison n’ont pas toutes des experts de la motricité ? - Comment instaurer un traitement kiné préventif ? ContexteSDPM Elaboration En pratiqueIllustration

3 Get Up Early test Le Syndrome de Désadaptation PsychoMotrice (SDPM) Témoin de la fragilité motrice « Le SDPM est un syndrome gériatrique correspondant à une décompensation des fonctions motrices représentées par la fonction posturale, la marche et les automatismes psychomoteurs, liée à un trouble de la programmation de la posture et du mouvement consécutif à une altération des structures sous-cortico-frontales » ContexteSDPM Elaboration En pratiqueIllustration Manckoundia P., Mourey F., Tavernier-Vidal B., Pfitzenmeyer P., Syndrome de désadaptation psychomotrice. La Revue de médecine interne 2006 Syndrome souvent méconnu Prévalence pourtant élevée (1/3 des admissions de PA à l’hôpital). Définition peu opérationnelle En bonne partie réversible si pris en charge rapidement Nécessité d’un outil de dépistage simple, rapide et sensible

4 Get Up Early test Définition 1 ère version 2006 – ème version 2008 – 2009 Implémentation du test en Liaison Gériatrique 2009 – 2010 Réalisation d’une affiche + marque-page 2010 – 2011 Clesse A. Drewniak N. Coffournic Y. Limbourg H. ContexteSDPM Elaboration En pratiqueIllustration

5 Get Up Early test Elaboration du test: –Brainstorming entre cliniciens G pour dégager 5 critères pertinents et facilement observables par les soignants ayant mobilisé ou manipulé une PA Comparaison du test: –En aveugle avec avis expert, TMM, TUG sur n=82 dont 60 hospitalisés et 22 en MRS. Evaluation des performances du test: –Cut-off ≥ 1 (sensib: 60% et spécif: 64%) –Faible reproductibilité inter-obs. (kappa: 0.33) –Certains items peu performants ContexteSDPM Elaboration En pratiqueIllustration Définition – version N= 82 TMM: 0.84 TUG:0.79 GUET-1:0.65

6 Get Up Early test 1.Manipulations difficiles: le patient S’oppose S’alourdit S’agrippe □oui □ non 2. Le patient assis glisse du fauteuil ou du lit, se déjette en arrière □oui □ non 3. Le patient manifeste une appréhension, voire une panique □oui □ non 4. Le patient évite les mobilisations et restreint ses activités □oui □ non 5. Le patient marche lentement avec précaution: chercher à s’agripper □oui □ non X X ContexteSDPMEn pratiqueIllustration Elaboration

7 Get Up Early test 1.Incapable de s’asseoir au bord du lit □oui □ non 2.Manipulations difficiles: le patient S’oppose S’alourdit S’agrippe □oui □ non 3. La personne assise glisse du lit, se déjette en arrière □oui □ non 4. Le patient manifeste une appréhension □oui □ non ContexteSDPMEn pratiqueIllustration Version N=106 Elaboration

8 Get Up Early test ContexteSDPMEn pratiqueIllustration Version N=106 ItemsKappaMagnitude Almost perfect Substantial Substantial Moderate Total0.654Substantial Comparaison au TMM (<17/20)Reproductibilité inter-observateur Elaboration AUC: 0.823

9 Get Up Early test Utilisation en situation réelle dans 3 hôpitaux : UCL St-Luc, UCL Mont-Godinne et CH Jolimont Applicable dans 2/3 des cas et inapplicable sur 1/3 des PA en raison d’une situation médicale trop aigue Prévalence d’1/3 des PA évaluées = SDPM Résultats similaires entre les 3 sites ContexteSDPMEn pratiqueIllustration Implémentation du test en Liaison Gériatrique 2009 – 2010 N= 187 Elaboration

10 Get Up Early test Sensibilise les équipes Bon outil de sélection pour des non-kinés permettant une prise en charge précoce Simplicité du test Instauration d’une prescription kiné pré-remplie et juste à contre signer par le médecin responsable Support papier peu utile Que faire avec le test rempli? Surcharge administrative ContexteSDPM Elaboration En pratiqueIllustration Implémentation du test en Liaison Gériatrique 2009 – 2010 N= 187 Elaboration

11 Get Up Early test ContexteSDPMEn pratiqueIllustration Réalisation d’une affiche + marque-page 2010 – 2011 Elaboration

12 Get Up Early test 1.Campagne d’information sur SDPM : - Affichage dans service accueillant des PA - Mise à disposition de marque-pages pour les équipes de liaison G 2. Objectif : instaurer une « bonne pratique » hospitalière 3. Résultats espérés : Get Up Early = lever les patients rapidement au fauteuil Instaurer une kiné à visée fonctionnelle Permettre au patient une mobilisation spontanée en mettant à disposition une aide technique adaptée ContexteSDPM Elaboration IllustrationEn pratique

13 Get Up Early test ContexteSDPM Elaboration En pratiqueIllustration

14 Get Up Early test

15 Get Up Early test

16 Get Up Early test ContexteSDPM Elaboration En pratiqueIllustration

17 Get Up Early test Merci de votre attention Des questions?

18 Get Up Early test


Télécharger ppt "Elaboration d’un test de dépistage du syndrome de désadaptation psychomotrice : Le « Get Up Early » test Cremer G., Toussaint E., Iacovelli M., Jamart."

Présentations similaires


Annonces Google