La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE CHUTE DANS TOUS SES ASPECTS EN EHPAD Utopie ou solution durable ? Mme Michèle Colin, Directrice des soins M. Bertrand Locherer,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE CHUTE DANS TOUS SES ASPECTS EN EHPAD Utopie ou solution durable ? Mme Michèle Colin, Directrice des soins M. Bertrand Locherer,"— Transcription de la présentation:

1 LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE CHUTE DANS TOUS SES ASPECTS EN EHPAD Utopie ou solution durable ? Mme Michèle Colin, Directrice des soins M. Bertrand Locherer, Cadre de santé Etudiant en Master 2 « Qualité et gestion des risques » Centre Départemental de Repos et de Soins

2 La gestion du risque chute au CDRS 4 Une double culture 4 Lorigine de la démarche 4 « Para-chute » Une démarche novatrice De la prise en charge des chuteurs Utopie ou solution durable ?

3 UNE DOUBLE CULTURE Le CDRS : Activités médico-sociales et sanitaires EHPAD: 350 lits Unités de soins de longue durée: 80 lits Foyer dAccueil Spécialisé : 80 lits Foyer dAccueil Médicalisé : 68 lits Maison dAccueil Spécialisée : 32 lits Etat Végétatif Chronique : 8 lits Service de Soins Infirmiers à Domicile: 30 places

4 LORIGINE DE LA DEMARCHE Problème de santé publique chez la personne de plus de 65 ans (coût direct de 1,3 milliard dEuros) Les chutes sont les évènements indésirables les plus fréquents dans un E.H.P.A.D. 5 ème rang des causes de mortalité chez la personne âgée Améliorer la prévention et la prise en charge des chutes ainsi que leur gravité Eviter le cycle : perte de lautonomie/grabatisation isolement/dépression/décès

5 « PARA-CHUTE » Une démarche novatrice de la gestion du « risque chute » qui prend en compte les principaux critères de la gestion des risques Approche rationnelle Approche opérationnelle Approche anticipatrice Approche de lefficience

6 De la prise en charge des chuteurs Mise en place dun groupe pilote pluridisciplinaire (2007) Réalisation dun 1 er audit (2007) Mise en place de la méthode dite du chemin clinique (2007) Point sur les prises en charge par les différentes professions du plateau technique de réadaptation (2006/2007) Réalisation dun 2 nd audit (2008)

7 Réalisation dune procédure « Organisation de la prise en charge post chute » (2008) Mise en place de communications sur loffre de soins proposée par le plateau technique (2010) Réalisation dune EPP (2012) Quel est le bilan en 2012 ? Les nouveaux objectifs 2012

8 Mise en place dun groupe pilote pluridisciplinaire Objectifs du groupe pluridisciplinaire : Mise en place dun indicateur quantitatif permanent sur les chutes Définition dun seuil de criticité (stade de la chute) Sensibilisation de lensemble du personnel sur la prise en charge des chutes Avoir des pratiques conformes aux dernières recommandations de bonnes pratiques Elaborer des documents « qualité » afin de faciliter la prise en charge par les équipes Répondre aux exigences dEPP de lHAS

9 Définition des axes de travail Formalisation du processus Actions sur les points critiques Evaluation des actions Evaluation de départ : bilan sur les chutes signalées par FSEI Bilan quantitatif sur le nombre de chutes signalées par FSEI depuis 2005 avec répartition par service Constat Les patients chuteurs sont souvent les mêmes Déduction Importance de prévenir la récidive

10 Evaluation de départ : analyse des points critiques Nécessité de formalisation du processus « prise en charge dune chute » Mise en place dactions damélioration Réaliser une évaluation de lefficience des actions damélioration Réalisation dun 1 er audit ciblé sur la pertinence de la prise en charge post chute au CDRS (2007) Objectif action ciblée sur la prise en compte de la prise en charge post chute car aucun indicateur ne permet de déterminer de manière fiable le risque de chute pour un patient

11 Résultats : ¼ des chuteurs a une contention prescrite avant la chute: les contentions sont-elles adaptées, correctement installées? Les constantes ne sont pas prises dans 40 % des cas En cas de constantes anormales, le médecin nest pas appelé dans plus de 40 % des cas Lorsque le patient est pris en charge par le plateau de réadaptation, ce dernier nest prévenu que dans 7 % des cas Une évaluation des troubles de la marche nest effectuée dans les 3 jours que dans 20 % des cas Lors dune chute de stade 1, le patient nest impliqué dans la relève que dans 60 % des cas

12 Conclusions Pratiques non uniformes Nécessité de mettre en place des actions post-chute Nécessité daméliorer le signalement des chutes PARA-CHUTE ! VITE!!!!

13 La méthode du chemin clinique (2007) Cible: chuteur « récidiviste » de + de 60 ans Définir la prise en charge pour laquelle il est réalisé Analyser les recommandations de pratiques professionnelles pour chaque étape de la prise en charge Décrire précisément tous les actes qui permettent de réaliser cette prise en charge Avantages Réduire la variabilité non justifiée de la prise en charge Sapproprier les recommandations professionnelles Mettre en œuvre des protocoles validés de prise en charge des patients Améliorer la continuité et la délivrance de soins de qualité aux patients

14 Prise en charge par les différentes professions du plateau technique de réadaptation (2006/2007) (Kinésithérapie, psychomotricité, ergothérapie) Le plateau technique a été étoffé par le recrutement de 2 psychomotriciens et de 3 ergothérapeutes (conventions tripartites) Objectifs Améliorer et uniformiser la prise en charge Utiliser au mieux les ressources du plateau technique Augmenter le nombre de patients adressés au plateau technique Définir des critères de prescription automatique

15 Critères dadressage à niveau de preuve élevé Chute en avant Troubles de léquilibre/marche multifactoriel Désadaptation des aides techniques Age supérieur à 80 ans Déclin cognitif (stade déambulant) Syndrome dépressif Désadaptation psychomotrice et angoisse de la chute (syndrome post chute)

16 Critères dadressage à niveau de preuve modéré/faible Mauvais état général Incontinence urinaire Perte de poids Ostéoporose et sarcopénie Incapacité de se relever du sol Mise en place dindicateurs/Enregistrement des taux bimensuels Prescription en rapport direct avec la chute Nombre de chuteurs Nombre de chutes (distinction des « récidivistes »)

17 Réalisation dun 2 nd audit ciblé sur la pertinence de la prise en charge post chute au CDRS (2008) Objectif Evaluer limpact des actions damélioration mises en œuvre depuis laudit de 2007 Conclusions Nécessité de réaliser une procédure « Organisation de la prise en charge post-chute » Nécessité de mettre en place des actions de sensibilisation de tous les personnels à cette nouvelle procédure

18 Réalisation dune procédure « Organisation de la prise en charge post chute » (2008) Avec définition des stades de la chute (1 à 3) En fonction du stade de la chute, définition de la conduite à tenir Rédaction dun document spécifique « Déclaration de chute » Avec mal apparent Sans mal apparent 1)Chercher à connaître lorigine de la chute 2)Remplir une fiche dévènement Médecin et équipe CHUTE Equipe

19 Mise en place de communications sur loffre de soins proposée par le plateau technique (2010) Objectifs Augmenter le nombre de patients adressés au plateau technique Définir des critères de prescription automatique Public Médecins, cadres de santé, IDE, soignants

20 Plan de lintervention auprès des équipes soignantes 1. La chute au CDRS/les chiffres clés 2. Présentation des stades de chute et du protocole à suivre en fonction 3. Présentation de la feuille de déclaration et analyse des points clés de cette feuille 4. Explication du syndrome post-chute 5. Morphologie des épaules et manipulation 6. Sensibilisation aux problèmes de chaussage 7. Pratique sur le relevé 8. Pratique sur la prise des constantes et démonstration de la PLS 9. Moyen de déceler une fracture

21 Du chemin clinique à lEPP (2012) Objectif : Prise en charge des multi chuteurs Méthodologie Résidents ayant chuté 2 fois en 15 jours pendant le 1er bimestre 2012 Audit sur dossier médical, selon une grille reprenant la fiche de déclaration des chutes du CDRS et les recommandations des bonnes pratiques Points forts identifiés Les médecins ont été informés de la dernière chute dans la majorité des cas

22 Les informations concernant les causes et conséquences des chutes ont été retranscrites par les soignants dans la majorité des cas dans le dossier patient informatisé 2/3 des résidents étaient pris en charge en rééducation Points faibles identifiés Les facteurs prédisposants/précipitants du risque de chute ne sont pas systématiquement tracés dans le dossier-patient

23 Actions damélioration Systématiser lévaluation du risque de chute à ladmission : dans le cadre de lévaluation gérontologique standardisée et lors des réunions de synthèse annuelle (projet personnalisé) Mise en place dun groupe de rééducation supplémentaire pour la prise en charge des multi- chuteurs

24 Quel est le bilan en 2012 ? La déclaration des chutes est acquise Sur le plan individuel, la traçabilité au niveau des « cibles » dans le dossier informatisé nest pas suffisamment codifiée Le lien avec léquipe de rééducation nest pas suffisamment formalisé

25 Les nouveaux objectifs 2012 Réaliser une évaluation individuelle du risque de chute à ladmission, à travers lévaluation gériatrique standardisée une fois/an lors des synthèses, voire plus souvent en cas de modification de létat pathologique Affiner les indicateurs Mettre en place un groupe de travail de professionnels travaillant sur les multi-chuteurs afin de proposer des prises en charge adaptées Extraire une population cible qui pourrait bénéficier dune prise en charge adaptée les multi-chuteurs connus les multi-chuteurs « nouveaux »

26 Inclure dans le dossier-patient informatisé les principaux éléments de la chute causes potentielles Conséquences actions mises en place Création dun nouvel atelier pour les résidents multi chuteurs dix séances pour un groupe de 8 résidents issus de la gériatrie mise en place dune évaluation initiale et finale (test de Tinetti) Encourager les échanges dexpériences inter- établissements

27 La gestion du risque chute au CDRS Utopie ou solution durable ? En résumé, les points forts au CDRS sont : Mise en place dune procédure spécifique concernant la prise en charge post-chute Mise en place dune fiche spécifique de signalement de la déclaration de la chute du signalement de chutes (2/jour en moyenne) Dynamique de sensibilisation au problème de la chute auprès de lensemble du personnel Actions spécifiques sur la prise en charge des multi-chuteurs

28 Utopie ou solution durable ? Chute: problème complexe 30 à 40 % damélioration escompté (au mieux) Niveaux de preuve élevés concernant certains facteurs Recherche sur les modalités dintervention à poursuivre Problème de connaissance des recommandations et de leur mise en pratique au sein de tous les axes importants (escarre/nutrition/iatrogénie/etc.) Difficulté à sensibiliser tous les acteurs (taille de létablissement, turn-over) Il nest pas possible de diminuer sans limite le nombre de chutes (respect de lautonomie)

29 Le signalement ne sera jamais exhaustif La mise en place de la démarche a entraîné une responsabilisation et une implication des différents acteurs La démarche a entraîné un encouragement du développement dune culture de la déclaration, de lévaluation des pratiques et de leur amélioration La démarche favorise un travail en réseau avec dautres établissements

30 « Para-chute » est une démarche qualité novatrice qui inclue la gestion des risques. Celle-ci adaptée au risque chute est un levier dinnovation et de progrès. PARA-CHUTE ! CEST FORMIDABLE !!


Télécharger ppt "LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE CHUTE DANS TOUS SES ASPECTS EN EHPAD Utopie ou solution durable ? Mme Michèle Colin, Directrice des soins M. Bertrand Locherer,"

Présentations similaires


Annonces Google