La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Occlusions intestinales Dr N. MOSTEFA-KARA Centre hospitalier Eure-Seine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Occlusions intestinales Dr N. MOSTEFA-KARA Centre hospitalier Eure-Seine."— Transcription de la présentation:

1 Occlusions intestinales Dr N. MOSTEFA-KARA Centre hospitalier Eure-Seine

2 Syndrome occlusif Motif fréquent dhospitalisation en urgence, lié à une interruption du transit intestinal Situations très variées dont certaines nécessitent une intervention chirurgicale urgente 2 types : Occlusions mécaniques Occlusions fonctionnelles

3 Signes cliniques Douleur abdominale Arrêt des matières et des gaz (le plus spécifique) Nausées et vomissements (alimentaires, bilieux ou fécaloïdes) Météorisme abdominal Signes généraux: Déshydratation extra et intracellulaire Tachycardie Fièvre (inconstante) Examen: Tympanisme à la percussion Présence ou absence de bruits hydro-aériques à lauscultation Orifices herniaires et cicatrices abdominales Toucher rectal

4 Imagerie Abdomen sans préparation (debout): niveaux hydro-aériques Scanner abdomino-pelvien : examen de référence Permet de préciser le siège et la nature de lobstacle Signes de souffrance intestinale

5 Causes mécaniques Obstacle intra-luminal: Bézoard, calcul (iléus biliaire), fécalome Obstacle pariétal: Cancer et tumeurs Crohn, sigmoïdite diverticulaire, tuberculose, ischémie, radiothérapie, hématome, invagination intestinale Obstacle extraluminal: Brides, adhérences, volvulus, hernies étranglées Carcinose péritonéale

6 Causes fonctionnelles (iléus paralytique) Iléus réflexe: Colique néphrétique, infarctus du myocarde, grossesse extra-utérine, torsion dun kyste ovarien Pancréatite, appendicite méso-coeliaque, péritonite, infarctus mésentérique Traumatisme du rachis et bassin Pseudo-obstruction intestinale: Métabolique: hypokaliémie, hypercalcémie Maladies générales: diabète, hypothyroïdie, sclérodermie Médicaments: morphiques, neuroleptiques Syndrome dOgilvie

7 Occlusions hautes (grêle): strangulation Début brutal, douleurs vives, vomissements précoces et abondants, arrêt des matières et gaz retardée Occlusion sur bride : cause la plus fréquente (cicatrice abdominale) capotage ou volvulus dune anse grêle Etranglement herniaire hernie crurale, inguinale ou ombilicale tuméfaction douloureuse et irréductible Eventrations Invagination intestinale aiguë (nourrisson et enfant)

8 Occlusion sur bride : scanner

9 Volvulus du sigmoïde

10

11 Occlusions hautes (grêle): obstruction Obstacle endo-luminal ou pariétal à développement progressif Syndrome de Koenig : douleurs abdominales migratrices, cédant brutalement avec des gargouillements, et parfois une débâcle diarrhéique Sténoses bénignes (Crohn, ischémie, grêle radique) Tumeurs du grêle (polypes, carcinoïdes, lymphome) Iléus biliaire

12 Occlusions basses (colon) : strangulation Volvulus du sigmoïde: Patient âgé Météorisme très important et asymétrique État général conservé ASP: image hydro-aérique en arceau Volvulus du caecum : Plus rare Début brutal et vomissements précoces

13 Occlusions basses (colon) : obstruction Début progressif, douleurs peu intenses, vomissements tardifs et fécaloïdes, arrêt net du transit, état généra conservé Cancer du colon gauche et sigmoïde : sujet > 50 ans Parfois rectorragies Fécalome : sujet âgé, alité

14 Principes de traitement Souvent urgence chirurgicale: signes péritonéaux ou signes de choc Hernie étranglée Menace de nécrose dune anse intestinale Aspiration digestive : vidange gastrique et éviter le risque dinhalation Correction de la déshydratation et des troubles hydro-électrolytiques

15 Principes de traitement Occlusion haute complète : exploration chirurgicale (coelioscopie) Occlusion haute incomplète, bien tolérée: test à la gastrograffine ou PEG et réévaluation Occlusions basses : Volvulus du sigmoïde : détorsion endoscopique, puis chirurgie Cancer du sigmoïde : prothèse colique en urgence puis chirurgie ou chirurgie demblée (colostomie de dérivation) Colectasie : prostigmine et/ou coloscopie dexsufflation

16


Télécharger ppt "Occlusions intestinales Dr N. MOSTEFA-KARA Centre hospitalier Eure-Seine."

Présentations similaires


Annonces Google