La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Brigitte Carel LE TRAVAIL EN ÉQUIPE Équipe MBA Équipe(s) au travail Développer un cadre de référence commun Renforcer / développer des habiletés Devenir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Brigitte Carel LE TRAVAIL EN ÉQUIPE Équipe MBA Équipe(s) au travail Développer un cadre de référence commun Renforcer / développer des habiletés Devenir."— Transcription de la présentation:

1 Brigitte Carel LE TRAVAIL EN ÉQUIPE Équipe MBA Équipe(s) au travail Développer un cadre de référence commun Renforcer / développer des habiletés Devenir une équipe apprenante Processus dautorégulation Processus de production Axe de participation Principes clés à retenir Fonctions d animation Rôles importants Cercles d interaction Principes clés à retenir Processus de solidarité Schéma représentant les processus d un groupe 3 opérations de base Étapes de développement Niveaux de fonctionnement Périodes de bilan Cas particulier d utilisation Énergies et climats du groupe Groupe optimal de St-Arnaud Contrat d équipe

2 Brigitte Carel NIVEAUX DE FONCTIONNEMENT DUN GROUPE Niveau contenu Niveau procédure Niveau socio-émotif

3 Brigitte Carel Contribution ou comportements caractéristiques Mode de participation selon le contenu Mode de participation selon la procédure Mode de participation selon le socio-affectif Rôles relatifs à la tâche ou au contenu Rôles relatifs à la procédure Rôles relatifs au socio-affectif et aux relations Boisvert, Cosette et Poisson (1995, p. 73)

4 Brigitte Carel RÔLES IMPORTANTS

5 Brigitte Carel Niveaux de fonctionnement en interaction PORTES DENTRÉE ou danalyse Contenu Socio- affectif Procédure Anim. Sc. Sec. M du T.

6 Brigitte Carel

7 ÉTAPES DE DÉVELOPPEMENT (ST-Arnaud)NAISSANCE CROISSANCE MATURITÉ Temps

8 Brigitte Carel FAVORISER LA NAISSANCE 3 opérations importantes pour transformer lÉ r en É d

9 Brigitte Carel ÉTAPES DE DÉVELOPPEMENT (Tuckman) 1. Formation 3. Normalisation 5. Dissolution Temps 4. Production 2. Confrontation

10 Brigitte Carel 1. Orientation 3. Clarification Obj. / rôles 2. Construction confiance 4. Engagement 5. Mise en oeuvre 6. Opération- nalisation 7. Renouveau CRÉATION DU GROUPE MAINTIEN DU GROUPE Référence: Coat et coll. (1998) Voir recueil / jour 1

11 Brigitte Carel

12 PROCESSUS DE PRODUCTION SAxe de participation SCible commune SÉnergie de participation SClimats: Þde fébrilité (+) Þd efficacité (OK) Þd apathie (-)

13 Brigitte Carel AXES DE PARTICIPATION ET CIBLE COMMUNE

14 Brigitte Carel PROCESSUS DE PRODUCTION Principes clés à retenir Chaque position peut être exercée de façon positive ou négative Chaque position = « distance psychologique» d un membre par rapport à la cible commune Il est souhaitable que les membres oscillent sur leur axe de participation Distance optimale: positions démetteur et de récepteur

15 Brigitte Carel

16 PROCESSUS DE SOLIDARITÉ S Cercles d interaction SCercles optimal et partiel SÉnergie de solidarisation SClimats: Þd euphorie (+) Þde solidarité (OK) Þde réserve (-)

17 Brigitte Carel CERCLES D INTERACTION ET COMMUNICATION

18 Brigitte Carel PROCESSUS DE SOLIDARITÉ Principes clés à retenir Cercle optimal = émetteurs + récepteurs incluant tous les membres de l équipe Cercle partiel = différentes positions sur laxe mais pas tous les membres du groupe Le cercle optimal favorise une meilleure communication conscience du groupe Il est important de manifester de lintérêt pour les membres et reconnaître leurs ressources

19 Brigitte Carel Intermédiaire Grille de Blake et Mouton 5,5 1,9 1,1 9,9 9,1 Anémique Centré sur la tâche Travail en équipe Social

20 Brigitte Carel

21 PROCESSUS DAUTO-RÉGULATION SFonctions danimation SPériodes dévaluation / Bilans SÉnergie dentretien SClimats: Þlaborieux (+) Þd harmonie (OK) Þde confusion / de réserve (-)

22 Brigitte Carel FONCTIONS DANIMATION BUT: Prévenir les obstacles et assurer la régulation des processus de solidarité et de production au sein du groupe TYPES: clarificationFonctions de clarification organisationFonctions dorganisation facilitationFonctions de facilitation

23 Brigitte Carel FONCTIONS de CLARIFICATION BUT: Permettre aux idées et aux informations de circuler librement et d êtres comprises par les membres du groupe EXEMPLES: Faire préciser Faire des liens Reformuler Résumer Faire élaborer davantage

24 Brigitte Carel FONCTIONS dORGANISATION BUT: Régulariser la participation et éviter lincohérence et le chaos; permettre aux membres de fonctionner de concert les uns avec les autres EXEMPLES: Accorder la parole Stimuler / réfréner la participation Sensibiliser au temps Proposer une méthode de travail Ramener sur la cible

25 Brigitte Carel FONCTIONS de FACILITATION BUT: Instaurer un climat qui soit favorable au bon fonctionnement du groupe et traiter les obstacles qui pourraient survenir EXEMPLES: Accueillir Faire diversion Focaliser Faire verbaliser une émotion Objectiver Détendre latmosphère

26 Brigitte Carel PÉRIODES DE BILAN Nécessaires quand, à elles seules, les fonctions danimation ne suffisent pas Période de bilan / auto-évaluation du groupe doivent devenir une cible commune Différents contenus d évaluation: de l influence de la communication de la participation de l organisation du groupe de la maturité du groupe de la raison dêtre du groupe

27 Brigitte Carel ÉNERGIES ET CLIMATS

28 Brigitte Carel Selon Bélanger (1973) et Lebel (1983), la fonction principale de lévaluation consiste à indiquer les changements à opérer tant du point de vue de la productivité et de la maturité du groupe que de ceux de ses membres. Cest pourquoi lévaluation est une démarche importante dans la vie dun groupe, un moment où le groupe prend en main son action, son vécu, comme objet danalyse pour construire son avenir (Haccourt et al., 1989). In Boisvert, Cossette et Poisson (1995. p. 322)

29 Brigitte Carel BUTACTIONRÉSULTAT Zone dévaluation Ajustement ultérieur des buts Ajustement ultérieur des actions Ajustement ultérieur des buts In Boisvert, Cossette et Poisson (1995. p. 322) LÉVALUATION DANS UN GROUPE

30 Brigitte Carel 3 questions dordre général 1.Nos buts (ou objectifs) sont-ils réalistes et pertinents? 2.Nos actions (ou stratégies) sont-elles réalistes et pertinentes au regard des buts à atteindre? 3.Y a-t-il des facteurs hors de notre contrôle qui ont influencé la qualité et le niveau des résultats obtenus?

31 Brigitte Carel Schéma de Diltz IV Inconscience de sa compétence III Conscience de sa compétence I Inconscience de son incompétence II Conscience de son incompétence

32 Brigitte Carel Fenêtre de JOHARI (Luft et Ingham) Le grand jourLa zone aveugle La face cachée Linconnu CONNU DE SOIINCONNU DE SOI CONNU DE LAUTRE INCONNU DE LAUTRE

33 Brigitte Carel La roue de lapprentissage Individu Plus Plusconcret abstrait Plus daction Plus daction Plus de réflexion Plus de réflexion Action Réflexion Penser et sentir ConnexionDécision Schéma réalisé par Huot (2003). Reproduit avec son autorisation.

34 Brigitte Carel La roue de lapprentissage Action coordonnée Réflexion en commun Équipe Plus Plusconcret abstrait Plus daction Plus daction Plus de réflexion Plus de réflexion Interprétation partagée Planification commune A.Les adaptateurs B.Les penseurs divergents C.Les connecteurs D.Les penseurs convergents

35 Brigitte Carel La roue de lapprentissage Observer Réfléchir Décider Faire Action Boucle simple de réflexion Réflexion Boucle double de réflexion Recadrer Reconnecter Reconsidérer

36 Brigitte Carel RÉDIGER UN CONTRAT DÉQUIPE Éléments du contrat dÉquipe Utilité du contrat déquipe Favoriser la qualité du fonctionnement et des résultats déquipe MBA Développer de la compétence collective

37 Brigitte CarelCOHÉRENCEENCADREMENT SUPPORT …favorisant la performance et la satisfaction des membres (Carel, 2003) QUALITÉS DUN CONTRAT DÉQUIPE… ENGAGEMENT

38 Brigitte Carel RÉDACTION DUN CONTRAT DÉQUIPE Contenus du contrat: Coordonnées des membres Identification dun représentant déquipe Valeurs privilégiées Mission / objectifs de léquipe Ententes sur le mode dorganisation du travail et les rôles de chacun Normes déquipe en cas de difficultés Signatures et date

39 Brigitte Carel COMPÉTENCE COLLECTIVE Contenu de la compétence collective Savoir élaborer des représentations partagées Savoir communiquer Savoir coopérer Savoir apprendre collectivement de lexpérience 12 conditions démergence de la compétence collective *** voir Guy Le Boterf, texte fourni ***

40 Brigitte Carel ANIMATION DE RÉUNION Selon Laure (2000), 3 phases importantes: DécollageNavigation Atterrissag e DécollageNavigationAtterrissage Période(s) de transition DécollageNavigationAtterrissage DécollageNavigationAtterrissage

41 Brigitte Carel ANIMATION DE RÉUNION Selon Laure (2000), des composantes importantes: les « 2E/3C»Selon Laure (2000), des composantes importantes: les « 2E/3C » EXISTENCE ÉCOUTE Communication Contrôle Convivialité A

42 Brigitte Carel DécollageNavigationAtterrissage Périodes de forte EXISTENCE

43 Brigitte Carel Moments clé dune réunionAVANTDÉBUTPENDANTFINAPRÈS Habiletés nécessaires pour chaque moment CONTEXTE DE RÉALISATION DE LA RÉUNION Votre style personnel de gestion Le style personnel de chaque participant Niveau de maturité des participants Niveau de maturité du groupe à trav. ens. Objectifs et mission de lentreprise Culture de lentreprise Événements critiques vécus au travail

44 Brigitte Carel Moments clé dune réunionAVANTDÉBUTPENDANTFINAPRÈS Habiletés nécessaires pour chaque moment CONTEXTE DE RÉALISATION DE LA RÉUNION Nombre de personnes présentes à la réunion Expertise des membres présents Motivation des gens pour le motif de la réunion Qualité des relations entre les membres Temps / moment disponibles pour se réunir Importance des décisions à prendre Crédibilité / base de pouvoir des membres

45 Brigitte Carel Information Planification Résolution de problème et prise de décision Rétroaction Formation Réjouissance TYPES DE RÉUNION Référence: Trucotte (2000)

46 Brigitte Carel DES DÉCISIONS À PRENDRE Qui?Combien? Quoi? Comment? Pourquoi? Avec quoi? Où?Quand? PRÉPARATION DE LANIMATION

47 Brigitte Carel FONCTIONS D ANIMATION et Catégories de points à lO. du J. INFORMATION DISCUSSION CONSULTATION DÉCISION PROCESSUS DE RÉSOLUTION DE PROBLÈME Durée à prévoirFonctions danimation Plus court Plus long Clarification Organisation Facilitation Adaptation d un document de Lucie Fortier et Mario Roy, 1996

48 Brigitte Carel Quel style danimation choisir? N. participantsParticipationInitiativeCollaborationCréativité élevé active passive restreint Objectifs fixés avant Objectifs fixés en groupe faible forte faible élevée STYLE + DIRECTIF / AUTORITAIRE STYLE + DÉMOCRATIQUE / COOPÉRATIF Boisvert, Cossette et Poisson (1995)

49 Brigitte Carel Acteur Interlocuteu r Interaction 1. Stratégie 3. Motivation 2. Effet visé pendant linteraction Effet à venir Intention Vision presbyte Vision ajustée Vision myope St-Arnaud, 2000, p. 47 PRINCIPE DAUTORÉGULATION

50 Brigitte Carel DES RÉUNIONS PARTICULIÈRES GROUPE DE TRAVAIL Foyer danxiétés Lieu de valorisation narcissique Carrefour de stratégies MODES DE RÉPONSES Recours au leader Groupe fusion MÉCANISMES DE PROTECTION Formalisme spatiale Respect formel de lordre du jour Tour de table égalitaire FONCTIONNEMENTS LIMITES PERVERSES OBSESSIONNELLES HYSTÉRIQUES DÉPRESSIVES Des réunions Amado et Guittet (1998)

51 Brigitte Carel La roue de lapprentissage Individu Plus Plusconcret abstrait Plus daction Plus daction Plus de réflexion Plus de réflexion Action Réflexion Penser et sentir ConnexionDécision Schéma réalisé par Huot (2003). Reproduit avec son autorisation.

52 Brigitte Carel La roue de lapprentissage Action coordonnée Réflexion en commun Équipe Plus Plusconcret abstrait Plus daction Plus daction Plus de réflexion Plus de réflexion Interprétation partagée Planification commune A.Les adaptateurs B.Les penseurs divergents C.Les connecteurs D.Les penseurs convergents

53 Brigitte Carel La roue de lapprentissage Observer Réfléchir Décider Faire Action Boucle simple de réflexion Réflexion Boucle double de réflexion Recadrer Reconnecter Reconsidérer

54 Brigitte Carel TYPES DE DÉCISION Minoritaire? Majoritaire? Unanime? Consensuelle? Quel type de décision prendre? Rapport Q / A Référence: Tannenbaum

55 Brigitte Carel ÉTAPES DE PRISE DE DÉCISION 1. Définition du problème 2. Inventaires des opinions 3. Discussion et évaluation 4. Prise de décision 5. Mise en œuvre 6. Suivi

56 Brigitte Carel ÉTAPE 1 - Définition du problème Bien distinguer « causes » et « effets » ou « symptômes » Sentendre sur une même définition du problème

57 Brigitte Carel ÉTAPE 2 - Inventaire des opinions Sassurer de bien comprendre chacune des idées (clarification) Outils possibles: tour de table, papiers anonymes, remue- méninges, multi-feuilles (organisation) Piège: aller-retour vers létape 3

58 Brigitte Carel ÉTAPE 3 - Discussion et évaluation Critères de décision à établir au début Sassurer de bien comprendre les arguments (clarification) Faire des synthèses (clarification) Critique des idées pas des personnes (facilitation) Prendre le pouls régulièrement (changement dopinions) PIÈGE: les silencieux!

59 Brigitte Carel ÉTAPE 4 - Prise de décision Type de décision à établir au préalable (majoritaire, consensus...) ATTENTION au faux consensus. Porter attention tant au non verbal quau verbal

60 Brigitte CarelRÉFÉRENCE Yves St-Arnaud Les petits groupes Participation et communication Presses de l Université de Montréal Éditions du CIM 1994

61 Brigitte Carel 1. Formuler le problème 3. Évaluer les propositions / prédire les conséquences 2. Inventorier des solutions Besoin ressenti 4. Planifier laction 5. Exécuter laction 6. Évaluer les résultats obtenus Solution de problème et prise de décision en groupe 2 cycles en interaction (selon E. H. Schein)

62 Brigitte Carel CAUSES EFFETS ANALYSE DU PROBLÈME Étape 1 - Bien définir le problème

63 Brigitte Carel CAUSES EFFETS ANALYSE DU PROBLÈME Étape 1 - Mal définir le problème Pertinence des solutions???

64 Brigitte Carel MAUVAISE DÉFINITION DE PROBLÈME Exemple de problème Problèmes de communication dans les équipes de travail Solution proposée:former le personnel Recherche des causes Mauvaises descriptions de tâches? Mauvaise circulation d information (procédures - processus) Manque d habiletés de communication des employés? Surcharge de travail / délais serrés? Événement critique récent vécu par lorganisation? Enjeux politiques? « Games » de pouvoir internes ?

65 Brigitte Carel 2 APPROCHES PRP Recherche des causes fondamentales Recherche des causes fondamentales (temps passé et présent) Vision du futur Approche systémique Approche systémique (forces en interaction)

66 Brigitte Carel 8 avril 2003 PRODUCTION INCUBATION ILLUMINATION ÉVALUATION Les 4 phases du processus créatif

67 Brigitte Carel EXERCICE DE RÉCHAUFFEMENT Idée: J. Desfossé

68 Brigitte Carel

69 RÈGLES À RESPECTER Quantité des idées (plus que qualité) Répétition acceptée / combinaison didées Jugement différé / pas de critique Folies permises / pas de censure Faire du pouce sur les idées des autres Concision des idées / pas de discussion Respect des silences (phase du plateau) Prise de notes / lecture

70 Brigitte Carel PROCESSUS DÉCISIONNEL et CRÉATIVITÉ ÉTAPES DU PROCESSUS CRÉATIF: 1. Préparation 2. Incubation 3. Illumination 4. Réalisation IMPORTANT LORS DE LA RENCONTRE 1. Nombre de participants 2. Choix du lieu 3. Comprendre le problème 4. Être détendu(e)


Télécharger ppt "Brigitte Carel LE TRAVAIL EN ÉQUIPE Équipe MBA Équipe(s) au travail Développer un cadre de référence commun Renforcer / développer des habiletés Devenir."

Présentations similaires


Annonces Google