La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Albumine dans le choc septique… F. XERIDAT DES Réanimation Médicale Clermont Ferrand Juin 2008 CONTRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Albumine dans le choc septique… F. XERIDAT DES Réanimation Médicale Clermont Ferrand Juin 2008 CONTRE."— Transcription de la présentation:

1 Albumine dans le choc septique… F. XERIDAT DES Réanimation Médicale Clermont Ferrand Juin 2008 CONTRE

2 Albumine Colloïde naturel PM 69 kD Synthèse hépatique exclusive Demi vies : - plasmatique (6-12 heures) - élimination (18 jours) 80% Pression Oncotique Plasmatique

3 États septiques graves et albumine Hypovolémie - absolue : hyperperméabilité vasculaire - relative : vasoplégie « Orage inflammatoire » En 1° ligne : Remplissage Vasculaire

4 États septiques graves et albumine Remplissage vasculaire Bénéfices attendus Risques et coût

5 Physiologie VINCENT Réanimation 2007

6 Flux liquidiens et intégrité membrane capillaire - intacte : P° oncotique altérée : P° hydrostatique +++ Place de lalbumine ? Physiopathologie GUYTON 1959 PREWITT J Clin Invest 1981

7 Qf = Kf [Pmv – Ppmv) – σ (πmv–πpmv)] État septique : syndrome de fuite capillaire Physiopathologie VINCENT Réanimation 2007

8 Utilisation des solutions d'albumine humaine en anesthésie-réanimation chirurgicale de l'adulte « Dans le cadre du remplissage vasculaire, il n'y a pas d'arguments privilégiant l'albumine par rapport aux autres solutés, …, sauf lorsquil y a une contre indication aux autres solutés » « Les seules indications de l'albumine sont les pertes protidiques massives et prolongées associées à un défaut de synthèse » Consensus SFAR 1995

9 Utilisation des solutions d'albumine humaine en anesthésie-réanimation chirurgicale de l'adulte « En cas de sepsis grave, …, il n'y a pas d'indication à l'utilisation d'albumine, sauf en situation de déséquilibre persistant entre les pertes et la synthèse d'albumine » Consensus SFAR 1995

10 Coup de tonnerre BMJ 1998 Cochrane Injuries Group albumin reviewers 30 études – 1419 patients Surmortalité de 6 %

11 Méta analyses… WILKES Ann Int Med études, 3504 patients Pas de différence de mortalité RR 1,11 (IC 95%, 0,95-1,28) VINCENT CCM études, 3782 patients

12 VINCENT Crit Care Med 2004

13 VINCENT CCM 2004 Intéressant mais… Hétérogénéité des études - 3 protocoles différents - déséquilibre évident. 40 « chirurgicaux ». 1 choc septique

14 VINCENT Crit Care Med 2004

15 « SAFE » the albumine Ou comment faire renaître lespoir… 16 centres, Australie/NZ 6997 patients Non inclus si brûlés, transplanté hépatique Randomisation : Albumine 4% Vs SSalé J28 Impact sur la mortalité à J28 FINFER et al NEJM 2004

16 « SAFE » the albumine Pas de différence significative de mortalité J28 Pas de différence pour : - SOFA - durée de séjour ICU/hôp - durée de ventilation - recours EER Amélioration de la survie dans le choc septique ? FINFER et al NEJM 2004

17

18 Équivalence albumine / cristalloïde Ce nest quune « tendance statistique » dans un sous groupe Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? « SAFE » the albumine FINFER et al NEJM 2004

19 VINCENT SOAP Study, Crit Care 2005 Observationnelle, multi centrique 3147 patients « Is albumin administration in the acutely ill associated with increased mortality? » YES

20 VINCENT SOAP Study, Crit Care 2005 « Is albumin administration in the acutely ill associated with increased mortality? » Conclusion : « Albumin administration was associated with decreased survival in this population of acutely ill patients »

21 DUBOIS et al CCM 2006 « Albumin administration improves organ function in critically ill hypoalbuminemic patients » Prospective, monocentrique 100 patients randomisé : Albumine Vs Ringer Lactate Albuminémie > 31 g/L Objectif : amélioration du SOFA à J7 (delta J1-J7)

22 DUBOIS et al CCM 2006

23 Résultat intéressant mais… Amélioration du SOFA discutable Oxygénation Hémodynamique Et la survie ? DUBOIS et al CCM 2006

24 Les effets indésirables Non spécifiques : tolérance du RV Plus spécifiques

25 Tolérance du remplissage vasculaire Risque dœdème pulmonaire. FeVG initiale altérée : Dysfonction cardiaque du choc septique. Altération de la barrière alvéolo-capillaire importante Dépression myocardique expérimentale (myocyte de lapin, LEE Anesthesiology 1994 ) Risque de syndrome oedémateux interstitiel diffus. altération de l oxygénation cellulaire (diffusion) Risque d oedème cérébral Risque hémorragique

26 Risques plus spécifiques de lalbumine Troubles hydro-électrolytiques (Na+) Risques allergiques Risques infectieux (ATNC) Surcharge en métaux (Aluminium) Coût

27 Quel coût ? Albumine 4% HEASérum salé 0,5 L 5 L 80 L 3,5 /g

28 Le coût de lalbumine Principal facteur limitant COASST study; GUIDET Journal of Crit Care ICU, patients en sepsis sévère/choc « Lalbumine est rentable » (cost effective) MAIS : basée sur létude SAFE

29 Recommandations actuelles Consensus sur le sepsis sévère 2005 Sepsis surviving campaign 2008

30 Consensus commun 2005 « Les cristalloïdes et les autres colloïdes quand ils sont titrés pour un même objectif hémodynamique ont une efficacité équivalente (Grade C) » Pas de différence en termes de - durée de ventilation - durée de séjour - mortalité « Compte tenu du coût bien moindre et de linnocuité on peut recommander lutilisation de cristalloïdes isotoniques surtout à la phase initiale du choc et en particulier sil existe une déshydratation. » (Grade B)

31 Surviving Sepsis Campaign 2008 With venodilatation and ongoing capillary leak, most patients require continuing aggressive fluid resuscitation during the first 24 hrs of management » There is no evidence based support for one type of fluid over another (grade 1B)

32 Conclusions sur albumine et sepsis (1) Pas de supériorité démontrée clairement Faut-il un remplissage mixte ? Albumine en tant que véritable médicament Étude EARDSS

33 Prochainement sur vos écrans Early Albumin Resuscitation During Septic Shock Pr JP MIRA, COCHIN Prospective, multicentrique, 800 patients Randomisation : Albumine Vs SSalé 100 ml / 8h pendant 72 H Mortalité J28 Inclusions en cours… Clinical Trials

34 Réactions anaphylactoïdes Risque infectieux théorique (ATNC) Budget hospitalier et pouvoir dachat du réanimateur Conclusions sur albumine et sepsis (2)

35


Télécharger ppt "Albumine dans le choc septique… F. XERIDAT DES Réanimation Médicale Clermont Ferrand Juin 2008 CONTRE."

Présentations similaires


Annonces Google