La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Anomalies de l implantation. Implantations ectopiques ( Grossesses extra- utérines) GEU: implantation hors de la cavité utérine GEU: implantation hors.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Anomalies de l implantation. Implantations ectopiques ( Grossesses extra- utérines) GEU: implantation hors de la cavité utérine GEU: implantation hors."— Transcription de la présentation:

1 Anomalies de l implantation

2 Implantations ectopiques ( Grossesses extra- utérines) GEU: implantation hors de la cavité utérine GEU: implantation hors de la cavité utérine 2% des grossesses chez la femme (essentiellement tubaires et ampullaires) 2% des grossesses chez la femme (essentiellement tubaires et ampullaires)

3 Autres localisations des GEU Autres localisations des GEU Invasion insuffisante ou incomplète des artérioles utérines. Le système vasculaire maternel sera inadapté aux besoins de la grossesse avec risque d hypertension chez la mère et de retards de croissance du fœtus in utéro Invasion insuffisante ou incomplète des artérioles utérines. Le système vasculaire maternel sera inadapté aux besoins de la grossesse avec risque d hypertension chez la mère et de retards de croissance du fœtus in utéro Invasion excessive: le placenta accreta. L invasion est trop profonde, jusqu au myomètre avec risque d hémorragies de la délivrance Invasion excessive: le placenta accreta. L invasion est trop profonde, jusqu au myomètre avec risque d hémorragies de la délivrance

4 Méthodes contraceptives empêchant la nidation La pilule du lendemain. Actuellement, progestatifs seuls, à forte dose, modifiant l endomètre qui devient inapte à la nidation La pilule du lendemain. Actuellement, progestatifs seuls, à forte dose, modifiant l endomètre qui devient inapte à la nidation La mifepristone (RU 486), molécule antiprogestérone. Associée à des prostaglandines, elle réalise une IVG chimique avec 95 % de succès mais avant 49 jours d aménorrhée La mifepristone (RU 486), molécule antiprogestérone. Associée à des prostaglandines, elle réalise une IVG chimique avec 95 % de succès mais avant 49 jours d aménorrhée Le stérilet: dispositif intrautérin qui agit par effet mécanique et par une action locale inflammatoire pour empêcher la nidation Le stérilet: dispositif intrautérin qui agit par effet mécanique et par une action locale inflammatoire pour empêcher la nidation

5 Modifications de la MCI Formation de l embryon didermique

6 J7 Le blastocyste nouvellement éclos arrive eu contact de l endomètre et adhère par son trophectoderme polaire ( sur lequel repose le bouton embryonnaire; le trophectoderme mural ( bordant le blastocoele) J7 Le blastocyste nouvellement éclos arrive eu contact de l endomètre et adhère par son trophectoderme polaire ( sur lequel repose le bouton embryonnaire; le trophectoderme mural ( bordant le blastocoele)

7 J8 Les cellules du bouton embryonnaire se différencient en 2 feuillets: un feuillet profond se met d abord en place ( couche de cellules cuboïdales): c est l endoderme primitif (mammifères) ou hypoblaste (oiseaux) Les cellules du bouton embryonnaire se différencient en 2 feuillets: un feuillet profond se met d abord en place ( couche de cellules cuboïdales): c est l endoderme primitif (mammifères) ou hypoblaste (oiseaux) Les cellules de ce feuillet synthétisent une lame basale qui sépare l hypoblaste du reste de la MCI qui prend le nom d épiblaste Les cellules de ce feuillet synthétisent une lame basale qui sépare l hypoblaste du reste de la MCI qui prend le nom d épiblaste Elles secrètent également des facteurs qui entraînent l apoptose des cellules épiblastiques sauf celles au contact de la lame basale qui génère un signal de survie. Elles secrètent également des facteurs qui entraînent l apoptose des cellules épiblastiques sauf celles au contact de la lame basale qui génère un signal de survie.

8 Il se forme ainsi une cavité: la cavité amniotique, bientôt limitée par les amnioblastes (plafond) et par l épiblaste (plancher) Il se forme ainsi une cavité: la cavité amniotique, bientôt limitée par les amnioblastes (plafond) et par l épiblaste (plancher)J9 L œuf est complètement implanté dans l endomètre L œuf est complètement implanté dans l endomètre Des lacunes apparaissent dans le syncitiotrophoblaste (ST) qui entoure complètement l œuf Des lacunes apparaissent dans le syncitiotrophoblaste (ST) qui entoure complètement l œuf L endoderme I prolifère et les cellules migrent pour recouvrir le cytotrophoblaste (CT) : cest l endoderme pariétal à la différence de l endoderme viscéral au contact de l épiblaste. L endoderme I prolifère et les cellules migrent pour recouvrir le cytotrophoblaste (CT) : cest l endoderme pariétal à la différence de l endoderme viscéral au contact de l épiblaste. Formation d une cavité ( ancien blastocoele) limitée par un nouveau feuillet : c est la vésicule vitelline Primaire (VVI) Formation d une cavité ( ancien blastocoele) limitée par un nouveau feuillet : c est la vésicule vitelline Primaire (VVI)

9 J10-J11 Entre le CT et la paroi de la vésicule vitelline sécrétion d une couche épaisse de matériel acellulaire: le réticulum. La VVI est séparée du CT Entre le CT et la paroi de la vésicule vitelline sécrétion d une couche épaisse de matériel acellulaire: le réticulum. La VVI est séparée du CT

10 J J Des cellules de l épiblaste viennent coloniser le réticulum et forment le mésoderme extra- embryonnaire (MEE)

11 J12 J12 Le mésoderme extra- embryonnaire forme 2 feuillets: l un à la face interne de la VVI, l autre à la face interne du CT, qui emprisonnent le réticulum. Il se désagrège. Formation d une cavité liquidienne: le coelome extra- embryonnaire

12

13 Des cellules de l endoderme viscéral recommencent à proliférer et migrer et tapissent la face interne du mésoderme extra- embryonnaire. Des cellules de l endoderme viscéral recommencent à proliférer et migrer et tapissent la face interne du mésoderme extra- embryonnaire. La VVI est refoulée à la périphérie, vers le pôle anti- embryonnaire. Elle se détache de l embryon et se désagrège en vésicules exocoelomiques La VVI est refoulée à la périphérie, vers le pôle anti- embryonnaire. Elle se détache de l embryon et se désagrège en vésicules exocoelomiques L espace qui corrpondait au blastocoele puis à la VVI devient la VV II ( vésicule vitelline secondaire) ou définitive ou lécithocèle L espace qui corrpondait au blastocoele puis à la VVI devient la VV II ( vésicule vitelline secondaire) ou définitive ou lécithocèle

14 Le système de circulation utéroplacentaire commence à se développer au cours de la deuxième semaine, avec l envahissement des lacunes du ST par le sang maternel après l érosion des capillaires sinusoïdes maternels. Après la confluence des lacunes, formation d une chambre intervilleuse bordée de ST) Le système de circulation utéroplacentaire commence à se développer au cours de la deuxième semaine, avec l envahissement des lacunes du ST par le sang maternel après l érosion des capillaires sinusoïdes maternels. Après la confluence des lacunes, formation d une chambre intervilleuse bordée de ST) L endomètre à J13 est réparé. La chute du coagulum (bouchon de fibrine) peut entraîner un saignement interprété comme des règles ( « règles anniversaire ») L endomètre à J13 est réparé. La chute du coagulum (bouchon de fibrine) peut entraîner un saignement interprété comme des règles ( « règles anniversaire »)

15 Le disque embryonnaire didermique avec amnios dorsal et VV II ( lécithocèle) est suspendu dans le coelome extra-embryonnaire par le pédicule embryonnaire ( mésoderme EE), futur cordon ombilical.Le développement du mésoderme EE a éloigné l amnios du CT. Nous sommes à J14. L implantation est terminée Le disque embryonnaire didermique avec amnios dorsal et VV II ( lécithocèle) est suspendu dans le coelome extra-embryonnaire par le pédicule embryonnaire ( mésoderme EE), futur cordon ombilical.Le développement du mésoderme EE a éloigné l amnios du CT. Nous sommes à J14. L implantation est terminée

16 Deuxième semaine : la règle des 2 2 feuillets (disque embryonnaire didermique) 2 feuillets (disque embryonnaire didermique) 2 couches du trophoblaste ( ST + CT) 2 couches du trophoblaste ( ST + CT) 2 remaniements du blastocèle ( VVI et II) 2 remaniements du blastocèle ( VVI et II) 2 cavités nouvelles ( amnios et CEE) 2 cavités nouvelles ( amnios et CEE)


Télécharger ppt "Anomalies de l implantation. Implantations ectopiques ( Grossesses extra- utérines) GEU: implantation hors de la cavité utérine GEU: implantation hors."

Présentations similaires


Annonces Google