La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maîtrise de la langue Relations entre étude de la langue (vocabulaire-grammaire-orthographe) et lecture, production de textes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maîtrise de la langue Relations entre étude de la langue (vocabulaire-grammaire-orthographe) et lecture, production de textes."— Transcription de la présentation:

1 Maîtrise de la langue Relations entre étude de la langue (vocabulaire-grammaire-orthographe) et lecture, production de textes

2 « Lenseignement de la grammaire a pour finalité de favoriser la compréhension des textes lus et entendus, daméliorer lexpression en vue den garantir la justesse, la correction syntaxique et orthographique. »

3 Quels contenus pour létude de la langue? - des contenus pour mieux lire et écrirecontenus - les éléments de la langue importants Comment enseigner létude de la langue ? - programmations sur lannéeprogrammations et articulation avec la lecture et la production de textesarticulation - déroulement des séquencesdéroulement

4 Létude de la langue française (vocabulaire, grammaire, orthographe) donne lieu à des séances et activités spécifiques.

5 Les contenus de létude de la langue Que nous disent les programmes en lecture et production de textes? une étude de la langue centrée sur létude des phrases dans un texte,dans un texte létude des mots et groupes de mots dans une phrasedans une phrase létude des mots dans le groupe nominaldans le groupe nominal létude des mots eux-mêmesdes mots

6 cycle 2 Lecture Savoir déchiffrer et reconnaître la signification des mots ne suffit pas pour lire une phrase ou un texte ; les élèves apprennent aussi à prendre appui sur lorganisation de la phrase ou du texte quils lisent. Ils acquièrent le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes quils sont amenés à lire. Rédaction Les élèves apprennent à rédiger de manière autonome un texte court : rechercher et organiser des idées, choisir du vocabulaire, construire et enchaîner des phrases, prêter attention à lorthographe.

7 cycle 3 Lecture Lélève apprend à comprendre le sens dun texte en en reformulant lessentiel et en répondant à des questions le concernant. Cette compréhension sappuie sur le repérage des principaux éléments du texte (par exemple, le sujet dun texte documentaire, les personnages et les événements dun récit), mais aussi sur son analyse précise. Celle-ci consiste principalement en lobservation des traits distinctifs qui donnent au texte sa cohérence : titre, organisation en phrases et en paragraphes, rôle de la ponctuation et des mots de liaison, usage des pronoms, temps verbaux, champs lexicaux.

8 Rédaction Les élèves apprennent à narrer des faits réels, à décrire, à expliquer une démarche, à justifier une réponse, à inventer des histoires, à résumer des récits, à écrire un poème, en respectant des consignes de composition et de rédaction. Ils sont entraînés à rédiger, à corriger, et à améliorer leurs productions, en utilisant le vocabulaire acquis, leurs connaissances grammaticales et orthographiques ainsi que les outils mis à disposition (manuels, dictionnaires, répertoires etc.).

9 étude du choix, de la construction, de lécriture des mots, des phrases au service du sens d un texte des phrases de types et formes différents la ponctuation le choix de limplication de celui qui raconte, relate …. les pronoms dans le dialogue la présence de substituts pronominaux ou lexicaux un système de temps des mots de liaison ou plus exactement des mots indiquant une relation temporelle, spatiale ou logique des champs lexicaux des relations orthographiques

10 étude de la construction, lécriture et le sens dune phrase une suite de mots organisés entre eux de telle façon que cette suite ait du sens (types et formes de phrases) le verbe et son sujet des groupes de mots qui peuvent être déplacés, être supprimés, dautres pas des relations orthographiques entre les groupes de mots de la phrase (relation sujet/verbe, laccord du participe passé, laccord de lattribut)

11 étude de la construction, lécriture et le sens du groupe nominal un déterminant, un nom des éléments qui sajoutent éventuellement : adjectifs, compléments de nom, propositions relatives des relations orthographiques entre les mots

12 étude de la construction, lorthographe et le sens des mots le rapport graphie/phonie, lorthographe du mot la construction du mot (origine,préfixe, suffixe) les différents sens dun mot

13 - sens ou les sens du mot dans des phrases, synonymes, contraires - ensemble, on l'épelle phonétiquement - on émet des hypothèses de graphie (dictionnaire) - on écrit le mot - ensuite suivant la nature du mot et le point que lon veut développer : lettre muette à la fin, hypothèses sur son rôle construction du mot en cherchant des dérivés, mots de la même famille, on les écrit, référence ou non à létymologie autres mots qui ont la même construction et on les écrit, on entoure les suffixes, les préfixes on met le mot au pluriel, on l'écrit son masculin ou son féminin, s'il existe, on l'écrit on le conjugue à une ou plusieurs personnes dun temps donné, on les écrit travail sur les homophones, on les écrit expressions particulières qui contiennent ce mot ou si on peut lemployer dans des phrases avec des homonymes grammaticaux - on l'écrit une dernière fois

14 Un exemple de séquence au CM1 Rapporter directement des paroles dans un récit

15 Les idées directrices S'appuyer sur ce que lon a observé, relevé dans les textes pour: comprendre pourquoi les auteurs rapportent directement des paroles dans un récit. On insère un dialogue dans un texte, pour le rendre plus vivant. connaître les caractéristiques du dialogue: les paroles des personnages sont encadrées par des guillemets ou sont annoncées par un tiret avec retour à la ligne. les temps employés diffèrent de ceux qui sont utilisés dans le reste du texte. les paroles des personnages sont souvent annoncées par une phrase introductive. être capable de lire à haute voix, à plusieurs un texte incluant un dialogue respecter les indications apportées par la ponctuation, interpréter les verbes introducteurs.

16 Déroulement de la séquence. A) Pour chaque extrait, rechercher qui parle. Repérer et lire uniquement les paroles prononcées. Comment voit-on qu'il s'agit de paroles prononcées par les personnages? Noter sur une affiche les 2 manières de présenter un dialogue. Relever les verbes et les sujets des phrases prononcées Indiquer les temps employés

17 B) Relire dans chaque extrait les phrases qui ne sont pas les paroles prononcées par les personnages. Rechercher qui raconte l'histoire Relever les verbes et leur sujet

18 C) Lorsqu'on lit à voix haute, prononce-t-on toujours de la même façon les paroles dites par les personnages? Pourquoi? - Relève les verbes que les auteurs utilisent pour introduire les paroles des personnages qu'ils font parler. - A quel temps sont employés ces verbes? Quel est leur rôle? - Rechercher dans l'ensemble des deux textes les verbes qui introduisent des paroles rapportées. Un travail plus approfondi sur les nuances apportées par ces verbes sera conduit au CM2

19 Pourquoi le temps employé quand les personnages parlent est- il différent du temps utilisé pour raconter l'histoire? Les verbes du récit sont au passé simple parce que l'auteur situe son histoire dans le passé tandis que les paroles sont situées au moment où elles ont pu être prononcées. Faire lire un autre passage du texte par plusieurs lecteurs pour différencier : - ce qui relève du récit - ce qui relève des paroles rapportées

20 D ) SYNTHESE Que faut-il faire si on veut introduire des dialogues dans un texte pour le rendre plus vivant? Au niveau de la présentation matérielle du texte? Au niveau de l'écriture du texte: - quels temps qu'il faut utiliser? - quels verbes servent à introduire le dialogue?

21 Un exemple de séquence au CM2 Ecrire au passé en utilisant à bon escient le passé simple et limparfait

22 Les idées directrices S'appuyer sur l'observation, l'analyse de textes déjà lus pour apprendre à utiliser le passé simple et limparfait dans un récit écrit au passé Le passé simple est utilisé pour raconter les événements de premier plan; ceux qui constituent la trame narrative : les actions et les faits importants qui font progresser lhistoire. Limparfait semploie pour présenter larrière plan du récit: la description du décor la présentation, le portrait des personnages les explications, les circonstances des actions

23 Déroulement A)- Relire le texte - Repérer les verbes. A quels temps sont-ils conjugués? -Lire le texte en utilisant le passé composé. Que constate-t-on? -Relire les phrases qui contiennent un verbe conjugué au passé simple Comprend-on encore lhistoire qui est racontée? -Relire maintenant les phrases qui contiennent un verbe conjugué à limparfait. Comprend-on encore ce qui se passe? Dans ce texte écrit au passé: À quoi sert le passé simple? À quoi sert limparfait?

24 B) Relire le texte (choisir un extrait où le premier § sera une « plantation de décor » et le deuxième § laction dun personnage) Repérer les verbes. A quels temps sont-ils conjugués? Lequel de ces deux paragraphes raconte ce qui se passe? A quel temps les verbes sont-ils conjugués? Lauteur a utilisé le passé simple pour présenter des événements, des actions de lhistoire.

25 C) Dans un extrait de roman, chercher A quoi correspondent les propositions écrites au passé simple? quel type de précision apportent les phrases ou propositions écrites à limparfait?

26 D ) SYNTHESE Quels temps utilise-ton principalement quand on veut écrire une histoire au passé? Pourquoi utilise-ton le passé simple? * on parle alors de « premier plan ». Pourquoi utilise-t-on limparfait? * on parle alors de « second plan ».

27 Françoise Picot 2bis rue de Bourg Saint Maurice PINON


Télécharger ppt "Maîtrise de la langue Relations entre étude de la langue (vocabulaire-grammaire-orthographe) et lecture, production de textes."

Présentations similaires


Annonces Google