La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LE B. A. BA de lhygiène : les antiseptiques et leurs usages Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix Septembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LE B. A. BA de lhygiène : les antiseptiques et leurs usages Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix Septembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 1 LE B. A. BA de lhygiène : les antiseptiques et leurs usages Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix Septembre 2011

2 2 Objectifs des ATS Détruire les MO – –de façon momentanée – – les micro - organismes – –présents – –sur les tissus vivants (peau et muqueuses) = désinfection………. avant sur matériel inerte….. – –sur peau lésée (plaies…) : antisepsie

3 3

4 4 Qualités attendues des ATS Spectre large – –Actifs sur de nombreux MO Action – –Immédiate – –Rapide – –Rémanence En labsence de lavage…… Stable Bonne tolérance Coût faible

5 5 familles 4 grands groupes actuellement prédominants4 grands groupes actuellement prédominants – –biguanides, – –chlorés, – –alcools, – –iodés

6 6 Biguanides ChlorexidineChlorexidine –Hibiscrub 4% 4% –Lavage ATS des mains et nettoyage des affections cutanées –Chloraprep 2%2% Alcoolique ……………….Alcoolique ………………. –Septivon 1,5%1,5% –Peau lésée et muqueuses (gyneco), dermato –Hibitane champs 0,5%0,5% Alcool : éthanolAlcool : éthanol Injections et préopInjections et préop –Hibidil 0,25%0,25% EauEau –Biseptine 0,05%0,05% Ammonium quaternaire et alcool benzyliqueAmmonium quaternaire et alcool benzylique –Collyres, collutoires, pastilles….

7 7 Chlorhexidine Bactérie Gram + -Myco-bactérielevuresporeVirusenveloppés Virus nus /-- Potentialisation / alcool ++++

8 8 Biguanides Toxicité – –le système nerveux central, – –les méninges, – –loreille moyenne, – –l'oeil à partir de 0,02% – –Les cellules cartilagineuses. – –Attention effets systémiques si applications étendues ou pansement occlusif Donc CI dutilisation

9 9 Biguanides Incompatibilité avec : – –les savons, – –les chlorés, – –les iodés, – –les mercuriels.

10 10 Hypochlorite de sodium Dakin Cooper® stabilisé 0.5% de chlore actif Amukine ® 0.06% de chlore actif ATSie – –Peu saine et lésée

11 11 Hypochlorite de sodium Bactérie Gram+ Bactérie Gram- Myco-bactérielevuresporeVirusenveloppé Virus nus

12 12 Hypochlorite de sodium Bactéricide (EN 1040) à 0.5% en 1 mn Fongicide (EN 1275) à 2% en 5 mn Virucide, (NFT ) à 5% en 1 heure Sporicide (NFT ) à 10% en 1 heure VIH à 10% en 30 s.

13 13 Hypochlorite de sodium Inactivation – –Matières organiques (sang, sérum...) – –Savons et ammoniums quaternaires – –Chaleur – –Ultra Violets.

14 14 Hypochlorite de sodium IndicationsIndications –ATSie de la peaude la peau –Saine –Lésée Des muqueusesDes muqueuses

15 15 Alcools Ethanol à 60 ou à 70% Alcool benzylique 4% Retrouvés dans les PHA : – –Ethanol – –Propanol – –Isopropanol

16 16 Alcools Bactérie Gram+ Bactérie Gram- Myco-bactérielevuresporeVirusenveloppé Virus nus /-

17 17 Alcools IndicationsIndications –ATSie de la peau saine –Pansements alcoolisés………… –Renforcement des spectres dactivité ou de la rapidité daction des autres ATS

18 18 iodés Alcool iodé – –A 1 ou 2% dans lalcool éthylique. Iodophores – –Polyvinylpyrrolidone (PVPi) permet de solubiliser liode, augmente sa dispersion et sa diffusion. présentations commerciales – –de 0,1 à 1% diode disponible – –Bétadine….

19 19 Betadine JauneJaune –10% –Dermique : peau et muqueuse saines ou lésées BleueBleue –10% –ATSie gyneco OrangeOrange –5% –Alcoolique –ATSie chirurgicale OPHOPH –5% –ATSie préop OPH RougeRouge –Scrub 4% –Détersion peau et muqueuses saine ou lésée VerteVerte –Stomato –Soins post-op et traitement dappoint des infections Sto

20 20 Iodophores Contre-indicationsContre-indications –NNé <1an –Allergie ……… –Derniers trimestres de grossesse et allaitement –Dérivés mercuriels –Inhibition des ovules spermicides –Instabilité avec crèmes dépilatoires basiques

21 21 Iodophores Bactérie Gram+ BactérieG ram- Myco-bactérielevuresporeVirusenveloppé Virus nus

22 22 Autres Eau oxygénéeEau oxygénée Ammonium quaternairesAmmonium quaternaires CarbanilidesCarbanilides AcidesAcides

23 23 Conservation Avant ouverture – –Abri de la lumière – –Température adéquate Evaluation de la résistance à une contamination artificielle – –test defficacité de la conservation antimicrobienne (1), (Pharmacopée Européenne) – –Conservation du principe actif (2) Après Ouverture – –Variable avec produit et utilisation

24 24 Conservation Exemples de conservation après ouverture – –Biseptine : 28 jours (1) – –Dakin stabilisé : 1 an (2) 6 semaines si flacon non rebouché – –Amukine : 6 mois (2) – –Chlorhexidine Chlorhexidine alcoolique : – –1mois (2) – –8 jours si adjonction dazorubine (2) Chlorhexidine aqueuse : – –jeter la dose unitaire dès la fin du soin – –Bétadine : 28 jours (1) – –Alcool iodé à 1% : 6 mois (2)

25 25 Règles dor dutilisation Les ATS s'utilisent sur des tissus vivants - peau - muqueuses - cavitésLes ATS s'utilisent sur des tissus vivants - peau - muqueuses - cavités Exceptions :Exceptions : –bouchons de perfusions ou de flacons d'hémoculture, tuyau de vidange du sac à urines ou fenêtre de prélèvement……aussi Les antiseptiques s'appliquent sur une peau propre (sauf les savons ATS)Les antiseptiques s'appliquent sur une peau propre (sauf les savons ATS) - Nettoyer - Rincer - Sécher - Antisepsie - Nettoyer - Rincer - Sécher - Antisepsie

26 26 Règles dor dutilisation Les antiseptiques s'appliquent sur une peau propreLes antiseptiques s'appliquent sur une peau propre –sauf les savons ATS –méthode NettoyerNettoyer RincerRincer SécherSécher AntisepsieAntisepsie Ne pas mélangerNe pas mélanger –à d'autres produits (savons..) –des antiseptiques entre eux (ou emploi successif) quoique….. –utiliser les produits de la même famille pour la détersion antiseptique et l'antisepsie…………. jeter les flacons utilisés dans une chambre d'un patient en isolement contact ++……jeter les flacons utilisés dans une chambre d'un patient en isolement contact ++……

27 27 Règles dor dutilisation ConditionnementConditionnement –petits conditionnements –Jeter les conditionnements unitaires après chaque soin à chaque patient –Ne pas reconditionner –Ne pas transvaser ni compléter un flacon ouvert. utilisationutilisation – Ne pas contaminer son ouverture ++++ –fermer après chaque utilisation –Nettoyer l'extérieur avec D.D…………. –Respect des péremption date de péremptiondate de péremption délai d'utilisationdélai d'utilisation Noter la date d'ouverture et/ou la date limite d'utilisationNoter la date d'ouverture et/ou la date limite d'utilisation

28 28 Règles dor dutilisation Deux tempsDeux temps –Risque faible PassagePassage SéchageSéchage 5 temps5 temps –Risque plus élevé NettoyageNettoyage RinçageRinçage Séchage stérileSéchage stérile PassagePassage SéchageSéchage 6 temps6 temps –Deux passages……..

29 29 Conclusions souvent – –mal connus – –mal utilisés. comme des médicaments – –Indications – –contre-indications – –Toxicité Respect des AMM ++++


Télécharger ppt "1 LE B. A. BA de lhygiène : les antiseptiques et leurs usages Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix Septembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google