La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Ce ne SONT pas les livres qui sont importants mais ce que L on fait avec eux, ce quils permettent de ressentir, de comprendre, de transformer, de questionner.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Ce ne SONT pas les livres qui sont importants mais ce que L on fait avec eux, ce quils permettent de ressentir, de comprendre, de transformer, de questionner."— Transcription de la présentation:

1 « Ce ne SONT pas les livres qui sont importants mais ce que L on fait avec eux, ce quils permettent de ressentir, de comprendre, de transformer, de questionner » AFL

2 - les programmes de les programmes de 2008 A la fin de lécole maternelle lenfant est capable de: - identifier les principales fonctions de lécrit - écouter et comprendre un texte lu par ladulte - connaître quelques textes du patrimoine, principalement des contes… LISTE_DE_ReFeRENCE_CYCLE_1_2013_ pdf LISTE_DE_REFERENCE_CYCLE_1_2013_ xls..\1 Litterature_programmes_cycle_1.pdf..\..\..\..\Programmes et IO\LangageMaternelle 2011.pdf

3 « […] Je suis avant toute chose auteur – illustrateur. Comme si mon but à moi, rapport à lart, nétait pas tant de faire de bonnes images que de faire de bon livre. Pour résumer, il sagit dorganiser de façon suffisamment cohérente, étrange, nouvelle, le rapport entre le texte et les images. Parce quun album cest cela: du texte et des images ensemble. »

4 Le texte génère des images mentales/ les images suscitent des mots. Redondance texte/image Alternance narrative texte/image Décalage narratif texte/image

5 Une œuvre littéraire est un objet complexe. Quelles notions culturelles en maternelle? Une complexité pédagogique Quelle organisation pédagogique?

6 La mise en récit appuyée sur la logique narrative. Lexplicitation et la mise en questionnement de limage et / ou du texte pour aboutir à une interprétation. La mise en débat Une culture à investir Construction dune pensée en réseau

7 Construire une première culture littéraire. Organiser des parcours de lecture qui vont permettre aux enfants de se construire cette culture littéraire. Se constituer un capital étendu de textes variés, de références. Un exemple de parcours littéraire au cycle 1

8

9

10 Le carnet de lecture..\Les traces.doc Le cahier de littérature Un imagier des personnages Un affichage précis dans la classe

11 Spécificité de lalbum -Choix didactiques

12 Séance 1: La notion de structure par accumulation Dispositif: en AD - Phase 1: Présentation des illustrations Matériel: 16 cartes par enfant - Phase 2: Classement des illustrations Matériel: 1feuille partagée en quatre colonne - Phase 3: Rangement des illustrations dans lordre chronologique Matériel: une feuille A4 par enfant sous la forme dun livre - Phase 4: Classement des albums selon leur structure répétitive par accumulation

13 Séance 2: Lecture intégrale de loeuvre Dispositif: Collectif - Phase 1: Rappel de la trame narrative des quatre histoires Matériel: : le livre - Phase 2: Tâche-problème, lecture par dévoilement progressif Matériel: 1feuille partagée en quatre colonne -

14 Faire connaître les différents rôles dun personnage rencontré dans la littérature de jeunesse. Installer des doutes pour modifier les horizons dattentes des jeunes lecteurs. Saisir le jeu humoristique de certains auteurs.

15 Périodes 1 et 2: construire un ensemble de référents au travers de contes traditionnels évoqués dans le loup est revenu de Geoffroy de Penart. - Le petit chaperon rouge - La chèvre et les sept biquets - Les trois petits cochons - Pierre et le loup

16 Période 3: Elaborer une affiche mettant en évidence les caractéristiques du loup à partir des contes lus. Lecture médiatisée de lalbum Le loup est revenu - Imprégnation du langage écrit et travail autour des émotions des personnages. - Ateliers de mise en voix du texte - Identifications des personnages (marottes, jeu de cartes). Désigner, décrire les personnages. Identifier les mots qui les désignent. Reformuler.

17 Travail sur le lexique (explication, imprégnation par la mise en voix). Groupes nominaux VerbesAdjectifsExpressionsAdverbes Une nouvelle terrifiante Une affreuse nouvelle Se précipiter Fermer à double tour Se joindre à Désobéir Se réfugier Soulagé rassuré Avoir terriblement peur Être le bienvenu Lair étonné soudain

18 LOUP NOIR dAntoine GUILLOPPE LOUP NOIR

19 **« Premiers écrits ou linvention dun regard » Lobservatoire des écrits_n°1 Association Française pour la lecture **« Les sentiers de la littérature en maternelle » Christine BOURBON, … » SCEREN CRDP « Liste de référence littérature cycle 1 » EDUSCOL..\..\..\..\Programmes et IO\LISTE_DE_ReFeRENCE_CYCLE_1_2013_ pdf « Le langage à lécole maternelle » EDUSCOL page 63..\..\..\..\Programmes et IO\LangageMaternelle 2011.pdf « Littérature de jeunesse et langage à lécole maternelle » Tome 1 Olivier et Fanny Graff SCEREN CRDP Attire lire aquitaine.fr/attirelireV2/http://ressources.crdp- aquitaine.fr/attirelireV2/ Sonia Villani ARLES Janvier 2014


Télécharger ppt "« Ce ne SONT pas les livres qui sont importants mais ce que L on fait avec eux, ce quils permettent de ressentir, de comprendre, de transformer, de questionner."

Présentations similaires


Annonces Google