La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PSY 2055. Psychologie de la perception. Localisation sonore, qualité du son et scène auditive. Frédéric Gosselin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PSY 2055. Psychologie de la perception. Localisation sonore, qualité du son et scène auditive. Frédéric Gosselin."— Transcription de la présentation:

1

2 PSY Psychologie de la perception. Localisation sonore, qualité du son et scène auditive. Frédéric Gosselin

3 Pathologies Localisation Acoustique architecturale Scène auditive Plan

4 Perte dacuité auditive Surdité moyenne (perte de dB) Surdité profonde (perte de plus de 85 dB) Audition normale (perte de moins de 20 dB)

5 Surdité –Privation ou affaiblissement de l'ouïe qui empêche la perception de la parole, avec une perte auditive supérieure à 85 dB pour la meilleure oreille. Définition

6 Perte dacuité auditive de conduction –Loreille externe ou moyenne sont endommagées Bouchon de cire (cérumen) Infection (otitis media–bactérie) Perte dacuité auditive de transduction –Les cellules ciliées sont endommagées Presbyacousie (hautes fréquences–age) Perte dacuité induite par le bruit Acouphènes Perte dacuité auditive causé par un endommagement du nerf auditif ou du tronc cérébral Perte dacuité auditive corticale –Amusie Quelques pathologies de laudition

7 Acouphènes Perception de sons en labsence de toute stimulation acoustique provenant de lenvironnement. –Environ au Québec (++ sujets agés); –Souvent associés à dautres pathologies; –en relation avec une altération des cellules ciliées (surtout hautes fréquences) de loreille interne cellules corticales

8 Acouphènes

9 Amusie Définition : Trouble de la cognition musicale observé par exemple dans la reconnaissance des airs familiers Lésions : bilatérales, lobes temporaux Temporal

10 Localisation sonore Horizontale –Indices binauraux Délai interaural Différence dintensité interaurale Verticale Distance

11 Localisation horizontale : délai interaural … et différence d intensité interaurale Le son voyage à environ 300 m/s dans lair; environ 0,18 m sépare nos deux oreilles. Donc 0,18 / 300 = 0,0006 s (0,6 ms) suffisent pour quun son parcourt la distance entre nos oreilles. On est sensible à des différences interaurales de 0,00001 s (ou 10 microsecondes)!

12 0°0° -90° 90° I T

13

14 Détecteurs de mouvement (Reichardt) Plus lentement 1 2 Plus vite t1t1 t2t2 t2t2 t1t1 t3t3 Pour signaler mouvement plus lent : Ajouter délai dans le réseau t2t2 t2t2 t3t3 t1t1 t2t2 Pour signaler mouvement plus rapide : Augmenter la distance parcourue t2t2 Ne pas oublier : vitesse = distance / temps

15 Olives supérieures À droiteAu centre À gauche t0t0 t1t1 Vers le cortex pour signaler que le son venait de la gauche t2t2 t3t3 t3t3 t4t4 t4t4

16 0°0° -90° 90° I T En dessous denviron 1000 Hz, la différence dintensité interaurale ne fonctionne pas; et au-dessus de 1000 Hz, la délai interaural ne fonctionne pas.

17 Localisation sonore Horizontale –Indices binauraux Délai interaural Différence dintensité interaurale Verticale –Indices (monoraux) spectraux Fonction de transfère directionnelle Distance

18 Localisation verticale : indices fréquentiels N.B. Fonction de transfère directionnelle. (creux à Hz et crête à Hz) (creux de à Hz) (creux à 6 000, et Hz)

19 Indices spectraux.* creux crête = Son reçu FTD Son transmis

20 Localisation sonore Horizontale –Indices binauraux Délai interaural Différence dintensité interaurale Verticale –Indices (monoraux) spectraux Fonction de transfère directionnelle Distance –Intensité (-6 dB SPL à chaque doublement de la distance) –Spectre fréquenciel (les hautes fréquences sont absorbées par latmosphère) –Parallaxe (sons proches changent de positions plus vite que les sons loinset pas dans la même direction) –Réflexion (intensité son / échos)

21 Localisation sonore Peu de cellules du cortex auditif répondent à des positions précises dans lespace; on observe plutôt de vastes champs récepteurs spatiaux virtuels –Comment fait-on pour localiser les sons aussi précisemment? Des neurones panoramiques (Middlebrooks et al., 1994, 1998) répondraient différemment à de sons occupants des positions précises et différentes dans lespace Certains neurones déclenchent aussitôt quun objet touche la tête, ou est vu ou entendu près de la tête.

22 Privation visuelle prolongée: deux écoles de pensée Les aveugles sont handicapés dans leurs perceptions de lespace, puisque la vision est nécessaire à la calibration spatiale (Axelrod, 1970) Les aveugles compensent via les autres sens, leur permettant ainsi de développer un concept adéquat de lespace (Rice, 1970)

23 Perception auditive: méthodologie générale Stimuli: –bruits blancs (40 db, 30 ms) Tâche: –chambre anéchoïque –discrimination entre plusieurs sources sonores

24 Conclusions de létude de Lessard et al. (1998) Dans une tâche de localisation de sons en écoute binaurale, les aveugles congénitaux (AC) montrent des performances équivalentes à celles des sujets voyants (SV) En écoute monaurale, les AC montrent des performances supérieures à celles des SV

25 Acoustique architecturale Sons directs et indirects Lacoustique architecturale étudie essentiellement comment les sons indirects modifient la qualité des sons quon entend dans une pièce –Absorbtion des murs, du plancher et du plafond. –Taille et forme de la pièce Temps de réverbération : t pour -60 dB –Symphony Hall de Boston = 2 s (1,5 s pour lopéra) Temps dintimité : t entre son directe et premier son indirecte –20 ms Proportion de basses fréquences = basses f. réfléchies / moyenne f. réfléchies –Élevée Facteur despace : sons réfléchis / sons –Élevé

26 Scène auditive Comment fait-on pour segmenter les sons complexes en leurs parties? Cest le problème de lanalyse de la scène auditive.

27 Ségrégation et groupement auditif Position dans lespace et dans le temps (1, 3) Similarité du timbre (9) Similarité de la tonalité (1, 3, 8) up2/abregm1/web/downloadstoc.ht m Expérience (mysterious) /deutsch_research1.php


Télécharger ppt "PSY 2055. Psychologie de la perception. Localisation sonore, qualité du son et scène auditive. Frédéric Gosselin."

Présentations similaires


Annonces Google