La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lœuf de caille. Œufs de Caille - introduction-historique - description - études cliniques - propriétés anti-protéasiques du blanc dœuf de caille souche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lœuf de caille. Œufs de Caille - introduction-historique - description - études cliniques - propriétés anti-protéasiques du blanc dœuf de caille souche."— Transcription de la présentation:

1 lœuf de caille

2 Œufs de Caille - introduction-historique - description - études cliniques - propriétés anti-protéasiques du blanc dœuf de caille souche B. MINA. Allergènes possibles ou à propriétés « anti-allergiques »?

3 Œufs de Caille Introduction-historique

4 Introduction:la caille La caille appartient à la famille des Phasianoidae, ordre des Galliformes, de la classe des oiseaux. Les espèces ou sous espèces du genre Cotumix vivent dans tous les continents, sauf en Amérique. Il existe des sous-espèces dont la plus importante en Europe est Cotumix cotumix cotumix et l'espèce Asiatique ou japonaise, Cotumix cotumix Japonica. Ces oiseaux ont été domestiqués pour leurs chants et importés en Chine au XIe siècle, puis de Chine en Corée.

5 Introduction:la caille Plus tard la migration s'est faite en Orient et en Europe. On a retrouvé des écrits Egyptiens mentionnant l'existence de ces cailles réputées pour la qualité de leur chair et de leurs œufs. La Bible s'en fait également l'écho dans les Nombres (11,27) et l'Exode (16,7- 16,22). Dans les années 1300 pour montrer leur estime, les éleveurs japonais lui ont fait bâtir des cages en essences précieuses (santal, mahon) avec de lor, argent, ivoire et perles !

6 Introduction:la caille Aussi en Japon, au début du siècle passé, on a commencé à élever et exploiter la caille pour les oeufs et pour la viande. oeufs et pour la viande. Le croisement de ces deux espèces a permis d'obtenir la souche B. Mina dont les œufs sont très riches en albumen.

7 Introduction:lœuf de caille Depuis l'Antiquité déjà, les oeufs de caille étaient connus pour leurs propriétés thérapeutiques antiallergiques. Les vertus « médicinales » de la chair et des œufs de cailles se perdent dans la nuit des temps. De nos jours, ces propriétés ont été démontrées lors d'études cliniques conduites auprès de plusieurs milliers de personnes souffrant de symptômes allergiques, tant chez les enfants que chez les adultes.

8 Œufs de Caille Description

9 Description Une caille adulte pèse environ 120 grammes et les oeufs en moyenne 10 grammes : il faut l'équivalent de 5 œufs de caille pour un œuf de poule. L'œuf de caille contient : L'œuf de caille contient : - du point de vue énergétique, 158 calories, - 74,6% d'eau - 13,1 % de protéines - 11,2% de lipides - des sels minéraux:. 0,59 mg de calcium. 220 mg de phosphore. 3,8 mg de fer

10 Description - des vitamines:. 300 U.I. de vitamine A. 0,12 mg de vitamine B1. 0,85 mg de vitamine B2. 0,10 mg d'acide nicotinique

11 Œufs de Caille Etudes cliniques

12 Seule étude clinique publiée en France par Truffier Ce médecin généraliste du sud ouest de la France avait entendu dire que des asthmatiques travaillant dans des élevages de cailles, avaient vu leur asthme disparaître. proposa alors à ses patients asthmatiques des "cures" d'œufs de caille. proposa alors à ses patients asthmatiques des "cures" d'œufs de caille. 1. indications. Lindication initiale choisie par Truffier fut l'asthme, Lindication initiale choisie par Truffier fut l'asthme, puis les maladies allergiques dans leur ensemble: asthme, rhinite périodique, pollinose, trachéite spasmodique, conjonctivite, urticaire, eczéma etc… puis les maladies allergiques dans leur ensemble: asthme, rhinite périodique, pollinose, trachéite spasmodique, conjonctivite, urticaire, eczéma etc…

13 puis prurigo, pelade et psoriasis. puis prurigo, pelade et psoriasis. 2. posologie. la même pour enfants de plus de 2 ans et pour adultes, à savoir : - 6 œufs crus le matin à jeun en une seule prise pendant 9 jours, - arrêt de 9 jours, - nouvelle prise de 6 œufs pendant 9 jours; - cure dite de "consolidation", proposée chez certains de ses patients.

14 3. résultats. Truffier rapporta des résultats qui reposaient sur une expérience clinique importante, soit 5000 "cures" proposées en 10 ans ce qui équivaut à une consommation de plus de œufs de caille. Toutes indications confondues, Truffier aurait observé: - 90% de bons résultats chez les enfants de 2 à 5 ans - 65 à 70 % de bons résultats chez les adultes. Evidemment ces résultats peuvent être critiqués car ces études n'ont pas été réalisées selon les bonnes pratiques imposées aujourd'hui …

15 mais, d'une part, l'œuf de caille n'est pas un médicament mais un aliment et, d'autre part, le nombre de bons résultats observés dans les milliers de "cures" effectuées pendant 10 ans dans différentes pathologies, ne peut être le fruit du seul hasard. mais, d'une part, l'œuf de caille n'est pas un médicament mais un aliment et, d'autre part, le nombre de bons résultats observés dans les milliers de "cures" effectuées pendant 10 ans dans différentes pathologies, ne peut être le fruit du seul hasard. 4. remarques. Cette pratique clinique importante avait permis à Truffier de faire les remarques suivantes: - notion de « choc à l'œuf » : aucun choc ne fut noté après cures soit plus de absorption d'œufs.

16 - notion du troisième jour: certains malades avaient une exacerbation de leurs symptômes, au troisième jour. Il s'agissait d'une réaction normale en rapport avec l'efficacité du traitement. Il s'agissait d'une réaction normale en rapport avec l'efficacité du traitement. 5. effets latéraux. La quantité d'œufs de caille ingérés pendant les cures a entraîné des effets latéraux chez certains patients à type de : - nausées - douleurs gastriques - hypercholestérolémie

17 Bien que ces cures aient donné de bons résultats, la présence d'effets latéraux nécessitait la recherche du : - mode d'action de ces œufs de caille, et d'une - forme galénique (par voie sub-linguale et cutanée) ayant la même efficacité que les œufs entiers, sans en avoir les inconvénients.

18 Œufs de Caille Etudes scientifiques

19 Elles sont nombreuses. Ce sont des études de recherche fondamentale sans application thérapeutique. On n'en citera que les principales. - En 1947, Lineweaver et coll. identifient l'ovomucoïde du blanc de l'œuf parmi les différentes fractions protéiques. - En 1969, Feeney et coll. démontrent que l'ovomucoide du blanc de l'œuf de caille est capable d'inhiber l'activité d'une enzyme humaine secrétée par les cellules exocrines du pancréas: la trypsine.

20 il s'agit d'une protéase de la famille des serine protéases dont les enzymes homologues peuvent être endogènes (mastocytaires et neutrophiles) ou exogènes ( allergènes, aliments, médicaments, piqûres d'insectes...). il s'agit d'une protéase de la famille des serine protéases dont les enzymes homologues peuvent être endogènes (mastocytaires et neutrophiles) ou exogènes ( allergènes, aliments, médicaments, piqûres d'insectes...). - En 1971, Liu et coll. découvrent que le blanc de l'œuf de caille contient d'autres inhibiteurs d'enzymes que l'ovomucoïde : les ovoinhibiteurs qui sont également des inhibiteurs naturels des protéases à sérine et possèdent une puissante activité sur la trypsine bovine, la subtilisine secrétée par le bacillus subtilis, la protéinase fongique d'apsergillus orizae.

21 - En 1990, une étude canadienne démontre que l'ovomucoïde de l'œuf de caille possède une puissante activité envers l'élastase (sérine protéase) qui intervient dans de nombreuses pathologies chez l'homme, en particulier dans l'emphysème pulmonaire et le psoriasis. - En 1994, Takahashi et coll. montrent que parmi toutes les espèces aviaires, l'ovomucoïde du blanc de l'œuf de caille japonaise est le seul capable d'inhiber la trypsine humaine. - Puis en 1998, Nadel et coll., dans une étude consacrée au rôle des protéases dans les maladies respiratoires, concluent

22 que les données récentes confirment que les inhibiteurs des protéases représentent un potentiel futur important pour la mise au point de nouvelles thérapeutiques. que les données récentes confirment que les inhibiteurs des protéases représentent un potentiel futur important pour la mise au point de nouvelles thérapeutiques. - En 1999, Hauser et coll. appliquent de l'élastase (sérine protéase du neutrophile) sur une peau saine, à concentrations croissantes, et provoquent des lésions cutanées psoriasiques. L'élastase induit des lésions épidermiques typiques suivies d'une réaction inflammatoire aiguë sous épidermique et dermique avec un afflux de polynucléaires neutrophiles qui vont relarguer, in situ, de l'élastase en forte quantité.

23 Les travaux du CHU de Grenoble Conclusions positives Publications en cours

24 Œufs de Caille Plan du cours propriétés de lhomogénat (généralités) rappel composition œuf de caille tolérance immunitaire jaune dœuf de caille jaune dœuf de caille blanc dœuf de caille généralités apport acides aminés

25 Propriétés de lhomogénat activité anti-inflammatoire activité anti-inflammatoire anti-protéases endogènes et exogènes anti-protéases endogènes et exogènes activité anti-allergique activité anti-allergique anti-histaminique anti-histaminique anti-IgE anti-IgE anti IL-4 anti IL-4 protéases du psoriasis protéases du psoriasis

26 Œufs de Caille Rappel de la composition de lœuf de caille

27 Lhomogénat d'œufs de caille possède des propriétés pharmacologiques particulièrement intéressantes émanant de la composition de l'œuf de caille. Il contient : outre le jaune et le blanc de l'œuf de caille, outre le jaune et le blanc de l'œuf de caille, un excipient contenant un excipient contenant stéarate de magnésium stéarate de magnésium cellulose microcristalline cellulose microcristalline croscarmellose sodique croscarmellose sodique - le blanc d'œuf de caille japonaise est essentiellement constitué d'eau, de protéines et de glucides. Il présente une structure protéique complexe.

28 L'activité inhibitrice des protéases est contenue dans l'ovomucoïde et les ovo-inhibiteurs. Des protéines ont été identifiées par électrophorèse et comportent: ovalbumine, conalbumine, ovomucoïde, lyzozyme et ovomacroglobuline L'ovomucoïde Si l'on utilise 2 g d'inhibiteur pour 1 g de trypsine humaine, on constate l'activité inhibitrice suivante: - ovomucoïde de poule: < 10% - ovomucoïde de poule: < 10%

29 soja : 68 % - soja : 68 % - haricots blanc : 72 % - haricots blanc : 72 % - ovomucoïde de caille : 76 % - ovomucoïde de caille : 76 % L'ovomucoïde de l'œuf de caille japonaise de souche B. Mina est un des plus puissants inhibiteurs naturels (l'œuf de caille est un aliment) de la trypsine humaine (sérine- protéase). L'ovomucoïde de l'œuf de caille japonaise de souche B. Mina est un des plus puissants inhibiteurs naturels (l'œuf de caille est un aliment) de la trypsine humaine (sérine- protéase).

30 Les ovo-inhibiteurs. L'ovo-inhibiteur du blanc de l'œuf de caille japonaise est une glycoprotéine dont la structure est différente de celle de l'ovomucoïde. Comme l'ovomucoïde, l'ovo-inhibiteur fait partie des inhibiteurs des protéases à sérine. C'est un inhibiteur puissant de la trypsine bovine, de l'a-chymotrypsine, de la chymotryspine de poulet, de l'élastase, de la subtilisine (du bacillus subtilis), de protéases bactériennes et fongiques.

31 Les ovo-inhibiteurs se distinguent de l'ovomucoïde par leur capacité d'inhiber la protéinase d'aspergillus orizae. Les ovo-inhibiteurs et les ovomucoïdes sont chimiquement dissemblables par leur composition en acides aminés et ne peuvent pas être considérés comme des homologues. L'activité de différents ovo-inhibiteurs a été calculée par rapport à l'activité inhibitrice du blanc d'œuf de poule sur la protéase fongique d'aspergillus orizae :

32 - caille : % - autruche : 50 % - pingouin : 40 % - canard : 20 % - dinde : 20 % Les ovoinhibiteurs du blanc de l'oeuf de caille japonaise sont les plus puissants, comparés au blanc des oeufs d'autruche, de pingouin, de canard et de dinde.

33 - le jaune est composé d'eau, de protéines et de lipides; les triglycérides en représentent 67,8%, des phospholipides et du cholestérol - le jaune est composé d'eau, de protéines et de lipides; les triglycérides en représentent 67,8%, des phospholipides et du cholestérol - sels minéraux, des vitamines et des pigments tels que la zéanxanthine et la lutéine - lactose inclus dans l'excipient favorise l'absorption du zinc par l'organisme et contribue également au maintien d'une immunité physiologique; cet excipient n'est donc pas inerte.

34 Œufs de Caille Tolérance immunitaire

35 L'ingestion d'un aliment connu par l'organisme conduit, en général, à l'instauration d'une tolérance immunitaire orale. Cette tolérance s'installe dès le plus jeune âge, après un premier contact des aliments avec la muqueuse orale: c'est ce que l'on observe avec l 'homogénat d'œuf de caille. Dès le passage des premières molécules à travers la muqueuse sublinguale, les éléments constitutifs (protéines, lipides, glucides) sont reconnus par les lymphocytes mémoires contenus dans les ganglions cervicaux.

36 Les lymphocytes régulateurs (Th3) secrètent alors une cytokine, le TGF- 1 (Transforming Growth Factor 1) qui contribue à maintenir un état de tolérance par un effet immuno-régulateur et immuno-suppresseur: il inhibe la synthèse des IgE induite par l'IL4. En inhibant la synthèse des IgE par son action suppressive, l'homogénat d'œufs de caille est un modificateur du « terrain » allergique.

37 Œufs de Caille Le jaune dœuf de caille

38 Le jaune a une activité liposomiale c.à.d. qu'il sert de vecteur aux principes actifs dans le but de : - les véhiculer vers les sites biologiques actifs - biodisponibilité en intensité et en durée - modifier sa distribution tissulaire par un meilleur ciblage vers les sites concernés - prolonger les effets du principe actif en ralentissant son élimination De plus, sa teneur en acides aminés (histidine, lysine, tryptophane et méthionine) en favorisant l'absorption du zinc par l'organisme, potentialise le système immunitaire.

39 Blanc dœuf de caille Généralités Généralités Apports acides aminés Apports acides aminés Activité anti-inflammatoire Activité anti-inflammatoire Notion de protéases et activité spécifique de lhomogénat Notion de protéases et activité spécifique de lhomogénat Œufs de Caille

40

41 généralités Le blanc d'œufs de caille possède plusieurs propriétés pharmacologiques, les principales sont: - potentialisation système immunitaire par un apport d'acides aminés ; - activité anti-inflammatoire non spécifique par sa fraction ovomucoide anti- protéasique ; - activité anti-allergique par sa fraction ovomucoide qui inhibe la libération d'histamine secrétée par les cellules cibles lors d'un conflit allergène-IgE, (mastocytes ou basophiles).

42 apport acides aminés Le zinc est un oligo-élément indispensable au fonctionnement du système immunitaire. Le blanc d'œuf de caille contient des acides aminés (histidine, lysine, tryptophane, méthionine) qui favorisent l'absorption du zinc par l'organisme. Son apport contribue au maintien constant des défenses immunitaires.

43 activité anti-inflammatoire L'activité anti-inflammatoire de l'œuf de caille japonaise ou de l'homogénat est due à sa fraction ovomucoide (ovalbumine et ovo- macroglobuline). L'ovomucoide a été étudiée par différents auteurs, pour évaluer son activité anti-protéasique.

44 activité anti-inflammatoire

45 activité anti-allergique L'activité anti-allergique de l'homogénat d'œufs de caille repose sur 3 propriétés essentielles: - anti-histaminique, - anti-IgE, - anti-IL4.

46 - L'activité anti-histaminique : Dès 1988, Katunuma a montré que des inhibiteurs de la trypsine et de l'a-chymotrypsine bloquaient la libération de l'histamine libérée par les mastocytes après un pontage par un complexe allergène-IgE. Ses différents travaux suggèrent que les protéases sont impliquées dans la dégranulation mastocytaire et que les inhibiteurs bloquent les phénomènes membranaires qui précèdent ce processus.

47 - L'activité anti-IgE : Les inhibiteurs des protéases induites dans le processus de dégranulation, en bloquant les phénomènes membranaires empêchent la libération des médiateurs préformés et la synthèse des médiateurs néoformés. Cette activité bloquante inhibe la libération des différentes cytokines B.

48 - L'activité anti-IL4 : Les mastocytes et principalement les mastocytes MC contiennent de l'interleukine 4 ou IL4. En bloquant la libération des médiateurs dont lIL4 qui intervient dans la synthèse des IgE, les inhibiteurs des protéases bloquent également la libération de cette cytokine. En étudiant l'activité inhibitrice de l' ovomucoïde de 10 espèces aviaires, TAKAHASHI a montré que l'ovomucoïde de l'œuf de caille japonaise était le plus puissant ovomucoïde de toutes les espèces aviaires et le seul à inhiber la trypsine humaine. TC

49 activité anti- allergique Cette puissante activité anti- protéasique est une des propriétés essentielles de l'homogénat d' œufs de caille japonaise quelle que soit sa forme galénique. Cette puissante activité anti- protéasique est une des propriétés essentielles de l'homogénat d' œufs de caille japonaise quelle que soit sa forme galénique.

50 Inhibition de la trypsine parlovomucoïde dœufs de caille

51 Léquilibre inhibiteurs des protéases- protéases et activité de lovomucoïde

52 Schéma des mécanismes de défense immunologique de la muqueuse nasale par lhomogénat dœufs de caille de souche B.Mina

53 Asthme et hyperréactivité respiratoire

54 définition

55 L'asthme, une maladie inflammatoire chronique Maladie dont le nom est étymologiquement issu d'un mot signifiant " respiration difficile ", l'asthme est une affection potentiellement grave et dont la fréquence est en progression constante depuis une vingtaine d'années. Parallèlement, les mécanismes physiopathologiques sont de mieux en mieux connus, et sa prise en charge s'améliore, grâce notamment à la disponibilité sur le marché de produits de plus en plus efficaces, en particulier les corticoïdes inhalés, et à l'implication du patient dans la prévention. Parallèlement, les mécanismes physiopathologiques sont de mieux en mieux connus, et sa prise en charge s'améliore, grâce notamment à la disponibilité sur le marché de produits de plus en plus efficaces, en particulier les corticoïdes inhalés, et à l'implication du patient dans la prévention. ??

56 maladie chronique inflammatoire de l'arbre respiratoire, qui se traduit par des crises, épisodes aigus de gêne respiratoire, ou dyspnée paroxystique. maladie chronique inflammatoire de l'arbre respiratoire, qui se traduit par des crises, épisodes aigus de gêne respiratoire, ou dyspnée paroxystique. Cette gêne est provoquée par Cette gêne est provoquée par réduction du calibre des bronches (accompagnée parfois de bronchospasmes) réduction du calibre des bronches (accompagnée parfois de bronchospasmes) état inflammatoire de la muqueuse qui tapisse l'intérieur des bronches. La broncho- constriction, se traduit par un sifflement à la respiration, et s'accompagne d'une surproduction de mucus. On observe parfois une toux irritante et un sentiment d'anxiété chez le patient, en relation avec la sensation d'oppression thoracique. état inflammatoire de la muqueuse qui tapisse l'intérieur des bronches. La broncho- constriction, se traduit par un sifflement à la respiration, et s'accompagne d'une surproduction de mucus. On observe parfois une toux irritante et un sentiment d'anxiété chez le patient, en relation avec la sensation d'oppression thoracique.

57 Déclencheurs de lasthme

58

59 Prévalence de l'asthme chez les enfants Schéma d'évolution de la prévalence de l'asthme chez les enfants et les jeunes adultes

60

61 Le montant total des dépenses médicales et sociales de lasthme était évaluée à 7 milliards de francs (1,1 Milliard dEuros) en En 2001, ces dépenses peuvent être estimées à 1,5 Milliards dEuros

62 Asthme allergique Représentation de la cascade inflammatoire lors de la réaction asthmatique allergique immédiate et retardée

63

64

65

66 Eczéma

67 L'eczéma atopique Il est d'origine héréditaire, on retrouve souvent des sujets allergiques dans les familles des enfants atteints d'eczéma. Il apparaît généralement dans les six premiers mois de l'enfance, 70 % des dermatites atopiques disparaissent avant l'âge de 4 ans et 90 % avant l'adolescence. Il apparaît généralement dans les six premiers mois de l'enfance, 70 % des dermatites atopiques disparaissent avant l'âge de 4 ans et 90 % avant l'adolescence. Cet eczéma est logé très souvent dans les zones de flexion des coudes, des poignets et des genoux; parfois aussi, au niveau du cou, sur les joues, les chevilles et des pieds. parfois aussi, au niveau du cou, sur les joues, les chevilles et des pieds.

68 L'eczéma de contact L'eczéma de contact se déclenche suite au contact de la peau avec un allergène. avec un allergène. Les allergènes les plus courants sont: Les allergènes les plus courants sont: le nickel (eczéma au contact des bijoux fantaisie, des boutons de jean…), le nickel (eczéma au contact des bijoux fantaisie, des boutons de jean…), les parfums les parfums les produits cosmétiques les produits cosmétiques les produits d'entretien (par exemple le savon) les produits d'entretien (par exemple le savon)

69 L'eczéma allergique de contact (ou dermite, ou dermatite de contact) est une dermatose très fréquente. Elle est due à une sensibilisation à des substances en contact avec le revêtement cutané, suivie d'une réaction immunitaire qui fait intervenir l'hypersensibilité retardée. Le diagnostic différentiel principal est la dermite d'irritation de contact qui ne fait pas intervenir l'immunité lymphocytaire T spécifique.

70 Batterie Standard Européenne des Allergènes 1. Bichromate de Potassium (ciment) 2. Para-phénylènediamine (PPD) (colorants foncés, teintures) 3. Thiuram Mix (caoutchoucs) 4. Sulfate de Néomycine (topiques médicamenteux) 5. Chlorure de Cobalt (ciment, métaux, colorants bleus) 6. Benzocaïne (anesthésique local) 7. Sulfate de Nickel (bijoux fantaisies, objets métalliques) 8. Clioquinol (antiseptique, conservateur) 9. Colophane (adhésifs, vernis, peintures) 10. Parabens Mix (conservateurs) 11. N-Isopropyl-N'-Phényl Paraphénylènediamine (IPPD) (caoutchoucs noirs) 1. Bichromate de Potassium (ciment) 2. Para-phénylènediamine (PPD) (colorants foncés, teintures) 3. Thiuram Mix (caoutchoucs) 4. Sulfate de Néomycine (topiques médicamenteux) 5. Chlorure de Cobalt (ciment, métaux, colorants bleus) 6. Benzocaïne (anesthésique local) 7. Sulfate de Nickel (bijoux fantaisies, objets métalliques) 8. Clioquinol (antiseptique, conservateur) 9. Colophane (adhésifs, vernis, peintures) 10. Parabens Mix (conservateurs) 11. N-Isopropyl-N'-Phényl Paraphénylènediamine (IPPD) (caoutchoucs noirs)

71 12. Lanoline (cosmétiques, topiques médicamenteux) 13. Mercapto Mix (caoutchoucs) 14. Résine Epoxy (résines) 15. Baume du Pérou (cosmétiques, topiques médicamenteux) 16. Résine Paratertiaire Butylphénol Formaldéhyde (colle à chaussures) 17. Mercaptobenzothiazole (caoutchoucs) 18. Formaldéhyde (conservateur) 19. Fragrance Mix (parfums) 20. Lactone Sesquiterpene Mix (plantes "composées": artichauts, dahlias, chrysanthèmes...) 21. Quaternium 15 (conservateur) 22. Primine (primevères) 23. Kathon CG (chlorométhyl isothiazolinone) (conservateur, cosmétiques) 24. Budesonide 25. Tixocortol 21-pivalate 12. Lanoline (cosmétiques, topiques médicamenteux) 13. Mercapto Mix (caoutchoucs) 14. Résine Epoxy (résines) 15. Baume du Pérou (cosmétiques, topiques médicamenteux) 16. Résine Paratertiaire Butylphénol Formaldéhyde (colle à chaussures) 17. Mercaptobenzothiazole (caoutchoucs) 18. Formaldéhyde (conservateur) 19. Fragrance Mix (parfums) 20. Lactone Sesquiterpene Mix (plantes "composées": artichauts, dahlias, chrysanthèmes...) 21. Quaternium 15 (conservateur) 22. Primine (primevères) 23. Kathon CG (chlorométhyl isothiazolinone) (conservateur, cosmétiques) 24. Budesonide 25. Tixocortol 21-pivalate

72 reconnaître l'eczéma : Il sagit d' éruptions cutanées rouges qui démangent. Elles débutent à l'endroit du contact avec l'allergène dans le cas de l'eczéma de contact puis peuvent sétendre. Il faut savoir quun eczéma typique suinte au début de son évolution, ce qui est souvent source dinquiétude pour le patient qui croit à une infection. Une surinfection reste cependant possible.

73 physiopathologie L'eczéma de contact est une forme particulière de réaction d'hypersensibilité retardée à médiation cellulaire secondaire à l'application sur la peau d'une substance exogène. L'eczéma de contact évolue en deux phases : - phase de sensibilisation - phase de déclenchement. Phase de sensibilisation Cette phase peut durer de quelques jours à plusieurs années.

74 Le produit sensibilisant exogène est le plus souvent un haptène, c'est-à-dire une substance non immunogène par elle même, qui pénètre dans la peau, où elle s'associe à une molécule porteuse pour former un couple haptène-protéine qui constitue l'allergène complet.

75 L'allergène est pris en charge par les cellules de Langerhans (cellules dendritiques) de l'épiderme. Les cellules de Langerhans traversent la membrane basale, et migrent à travers le derme vers la zone paracorticale des ganglions lymphatiques. Pendant cette migration, elles subissent une maturation qui les rend capable d'activer des lymphocytes T « naïfs ». Ces lymphocytes T prolifèrent et se différencient alors en lymphocytes « mémoires » circulants. Cette première phase est cliniquement asymptomatique. Cette première phase est cliniquement asymptomatique.

76 Phase de déclenchement Elle survient chez un sujet déjà sensibilisé, 24 à 48 heures après un nouveau contact avec l'antigène. Des L.T mémoire portent à leur surface des molécules qui favorisent leur extravasation dans la peau. Ces lymphocytes reconnaissent l'allergène présenté à ce niveau par les cellules de Langerhans. Ils prolifèrent et sécrètent des cytokines qui recrutent des cellules inflammatoires. Les kératinocytes et les cellules endothéliales sont également activées.

77 Les cytokines proinflammatoires sont produites au tout début de la réaction, interleukine (IL)-1, TNF (facteur de nécrose tumorale)-alpha, suivies de la production de cytokines qui régulent négativement les phénomènes inflammatoires (IL-10). L'eczéma de contact est une réaction de type Th1, associée à la production d'IL-2 et production d'IL-2 et d'interféron gamma. d'interféron gamma.

78

79 psoriasis

80 histologie Elle peut être utile dans les formes atypiques. Comporte essentiellement des signes épidermiques: la couche cornée épaisse, parakératosique, renfermant de petits amas de polynucléaires: ce sont les micro-abcés de Munro et Sabouraud, la couche granuleuse est absente, le corps muqueux de Malpighi est acanthosique. Le derme superficiel est papillomateux, le derme papillaire est œdémateux et contient de nombreux vaisseaux dilatés.

81

82 physiopathologie Malgré de très nombreux travaux, le mécanisme précis du psoriasis est encore mystérieux. Il existe un facteur génétique et certains antigènes HLA sont plus fréquents chez les psoriasiques (B13 et B17). Il existe un facteur génétique et certains antigènes HLA sont plus fréquents chez les psoriasiques (B13 et B17). On a mis en évidence de nombreuses anomalies épidermiques : On a mis en évidence de nombreuses anomalies épidermiques : - l'index mitotique et la synthèse d'ADN sont augmentés dans l'épiderme psoriasique (turn over de 2 jours au lieu de 14) - anomalies du système AMP cyclique/GMP cyclique - augmentation de la synthèse des polyamines - anomalies des prostaglandines et leucotriènes (facteur chimiotactiques notamment) - augmentation des protéases.

83 Il existe également des anomalies dermiques, vasculaires et au niveau des cellules circulantes (lymphocytes T, monocytes et polynucléaires) et des Ig. La signification exacte de ces données et leurs liens sont inconnus. La signification exacte de ces données et leurs liens sont inconnus. En pratique, il faut connaître le rôle déclenchant possible En pratique, il faut connaître le rôle déclenchant possible des traumatismes, des traumatismes, des infections rhinopharyngées (surtout chez l'enfant) des infections rhinopharyngées (surtout chez l'enfant) et surtout des problèmes psychologiques. et surtout des problèmes psychologiques.

84 urticaire

85

86 vient du latin urtica qui signifie ortie. résulte dune activation des cellules de lallergie de la peau (mastocytes) libération nombreuses substances lésions comme celles provoquées par les piqûres dortie : résulte dune activation des cellules de lallergie de la peau (mastocytes) libération nombreuses substances lésions comme celles provoquées par les piqûres dortie : - bosse centrale (papule) - rougeur autour (érythème). Une fois activées ces cellules peuvent le rester de nombreuses semaines urticaires dites "chroniques" qui sont naturellement beaucoup plus difficiles à traiter que les urticaires récentes (dites "aigues").

87 Les causes durticaires - variables et nombreuses, - peuvent même résulter au bout du compte de causes "non spécifiques" comme les contrariétés, le stress ou autre qui témoignent que, comme dans lasthme, la chronicisation de linflammation rend la peau hyper-réactive. Parmi les causes usuelles de déclenchement durticaires, les classiques : allergies alimentaires ou médicamenteuses allergies alimentaires ou médicamenteuses piqûres dhyménoptères piqûres dhyménoptères viroses viroses parasitoses parasitoses aliments histamino-libérateurs (fruits rouges, épinards, chocolat...) aliments histamino-libérateurs (fruits rouges, épinards, chocolat...)

88 - les médicaments - les médicaments histaminolibérateurs (morphine, histaminolibérateurs (morphine, codéine, dextropropoxyphène, codéine, dextropropoxyphène, AINS, aspirine, iode … AINS, aspirine, iode … - soleil - chocs émotionnels - maladies sous jacentes (lupus, problèmes thyroidiens, diabète, infection, cancer, hépatites etc...) Et cette liste nest pas exhaustive ! Et cette liste nest pas exhaustive ! lurticaire est une pathologie lourde et complexe. lurticaire est une pathologie lourde et complexe. Son bilan est soigneux et délicat, et il nest pas garanti que lon puisse identifier la cause voire même stopper la crise !

89 Rôle du stress

90 Formes galéniques du blanc d'œuf de caille japonaise.

91 De nombreuses études ont été consacrées à l'œuf de caille japonaise, mais aucune n'a débouché sur son emploi comme complément alimentaire dans les affections dominées par un excès de protéases à sérine. A partir des œufs, sans la coquille, on a pu préparer un homogènat. Cet homogènat contient du blanc et du jaune, deux fois plus de blanc que de jaune. Le procédé d'obtention de cet homogènat sous forme de poudre est breveté. Au total, l'homogènat permet de fabriquer différentes formes galéniques.

92 BEMINOVUM Complément alimentaire Complément alimentaire sous forme de comprimés à base d'oeuf de caille additionné de zinc. Contenu de la boite: Lactose, sulfate de zinc, oeuf de caille

93 1. Le comprimé sublingual(hors Suisse) - comprimé en Suisse En 1980, Lucotte, spécialiste de la génétique des cailles, écrivait dans une revue: «le principe actif de l'œuf de caille est découvert; il ne restera plus ensuite quà mettre au point une présentation galénique et obtenir un visa ». Cependant aucune forme galénique ne fut jamais découverte par ce généticien et ses collaborateurs. Ce comprimé est un complément alimentaire faiblement dosé en principe actif, dont l'efficacité est la même que celle qui avait été obtenue par Truffier avec 6 œufs entiers préconisés en une seule prise.

94 Aucun effet adverse n'a jamais été observé dans une cohorte de plus d'un million de patients ayant reçu ce complément alimentaire. Ces excellents résultats ont conduit à concevoir de nouvelles formes galéniques d'homogénat dont on utilise déjà une crème.

95 Le comprimé sublingual d'homogènat contient 0,750 mg de produit actif et un excipient; il est à délitement immédiat. La voie sublinguale permet un passage sanguin très rapide à travers les capillaires de la membrane sublinguale et une répartition dans les ganglions lymphatiques sous maxillaires et de la région du cou, puis passage sanguin dans les veines du cou et dans la veine cave inférieure et surtout avec une absence totale de premier passage hépatique.

96 2. la crème. La crème contient de l'homogènat et un excipient adapté. Cet excipient agit en synergie avec le produit actif.

97 Indications homogénat œuf de cailles

98

99

100 Indications Comprimé sublingual

101 indications - affections broncho-pulmonaires :. toux spasmodique (enfant, adulte). asthme bénin (enfant, adulte). grippe et états grippaux (enfant et adultes) - affections nasales:. rhinopharyngites. rhinites (enfant, adulte). pollinose (enfant, adulte) - affections cutanées:. prurit. prurigo

102 indications. aoûtats. psoriasis. piqûres d'insectes. dermatite atopique. eczémas - affections oculaires:. conjonctivites. irritation oculaire. irritation des paupières

103 - affections digestives (intestin grêle, colon) - autres (recherches futures …) : hépatite chronique hépatite chronique inflammation chronique pancréas (obésité, diabète, …) inflammation chronique pancréas (obésité, diabète, …) stress, stress oxydatif stress, stress oxydatif grippe aviaire grippe aviaire

104 Indications Crème avec ou sans comprimé sublingual

105 indications prurit. prurit. prurigo. piqûres d'insectes. dermatite atopique. aoûtats. psoriasis. eczémas. pelade

106 Posologie

107 Comprimés dhomogénat dœufs de caille sublinguaux, dosés à 0,75 mg dhomogénat dœuf de caille. Cette forme évite la perte digestive. Utilisation : pas de boisson chaude pendant les 30 minutes suivant la prise. Pour les problèmes respiratoires · Dose préventive : 2 comprimés/jour en dehors des repas à garder sous la langue 2 minutes. · Dose hors crise pendant la période à risque : 2 à 4/jour (dose pouvant être augmentée et modulée) · Dose préventive : 2 comprimés/jour en dehors des repas à garder sous la langue 2 minutes. · Dose hors crise pendant la période à risque : 2 à 4/jour (dose pouvant être augmentée et modulée)

108 ose de crises : 3 à 12/jour, dès lapaisement retour aux doses initiales en une semaine environ. · Dose dentretien : 1 à 2/jour. Dose de crises : 3 à 12/jour, dès lapaisement retour aux doses initiales en une semaine environ. · Dose dentretien : 1 à 2/jour · Pour les manifestations cutanées allergiques : - 1er mois: 3 comprimés/semaine, - si insuffisant les 2 à 3 mois suivants -1 comprimé / jour. - + crème dhomogénat dœufs de caille 3x/jour qui peut sappliquer autour des yeux.

109 - Pour les manifestations saisonnières on commencera un mois avant la saison à risque. - cure de 60 jours environ, pour les sensibilisés à plusieurs variétés dallergènes - cures durent de 2 à 4 mois par an.

110 Conclusions

111 Conclusions : Le blanc de l'œuf de caille japonaise de souche B. Mina a une structure protéique complexe. Utilisé comme complément alimentaire, ses propriétés pharmacologiques dépendent essentiellement de deux glyco-protéines majeures: l'ovomucoïde et l'ovoinhibiteur. Ces variétés d'inhibiteurs sont complémentaires Ils agissent sur l'activité des protéases à sérine (activité pro-inflammatoire et protéolytique, retrouvée dans de nombreuse pathologies après la rupture de l'équilibre physiologique "protéases - antiprotéases".

112 Conclusions (suite) : L'homogènat d'œuf de caille japonaise de souche B. Mina a permis de créer des formes galéniques selon un procédé industriel breveté. Après dix ans d'utilisation les résultats s'avèrent étonnants, identiques à ceux qu'avaient trouvés Truffier avec les "cures" d'œufs de caille entiers, mais sans les effets latéraux. Devant la qualité de ces résultats de nouvelles formes galéniques sont en préparation.


Télécharger ppt "Lœuf de caille. Œufs de Caille - introduction-historique - description - études cliniques - propriétés anti-protéasiques du blanc dœuf de caille souche."

Présentations similaires


Annonces Google