La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A Stratégies de prise en charge de la fièvre remisent en cause. Confort +++ Motif de consultation fréquent en pédiatrie. Symptôme et non une maladie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A Stratégies de prise en charge de la fièvre remisent en cause. Confort +++ Motif de consultation fréquent en pédiatrie. Symptôme et non une maladie."— Transcription de la présentation:

1

2 A Stratégies de prise en charge de la fièvre remisent en cause. Confort +++ Motif de consultation fréquent en pédiatrie. Symptôme et non une maladie. Réaction utile de l organisme. Convulsions fébriles: complication fréquente. le plus souvent bénigne.

3 Définition Elévation de la tps centrale > à 38° en absence: dactivité physique intense. normalement couvert. à tps ambiante tempérée. Mesure de la température: Tps rectale au thermomètre électronique(référence) Autres méthodes plus confortables: - bandeaux à cristaux liquides. - tpmètre élect voie buccale ou axillaire(long et s/estimée). - tpmètre infra rouge auriculaire (rapide).

4 But du traitement Eviter convulsions fébriles (CF) - 2 à 5% denfants à prédisposition familiale. - Pas de données en faveur de laction préventive des antipyrétiques sur la survenue de CF. - Aucune étude na démontré lefficacité des antipyrétiques seuls ou associés au diazépam sur les récidives de CF.

5 But du traitement OBJECTIF ACTUEL Ne pas chercher lapyréxie à tout prix. Soulager le malaise engendré par la fièvre.

6 Traitement Moyens physiques: Déshabillage Boissons fraiches Poches de glace Bain (2° inf à la tps) - aucune étude méthodologique correcte ne les a évaluées. - efficacité modeste et rapidement résolutive. - inconfort de certaines méthodes.

7 FAUT-IL CONTINUER A DONNER UN BAIN ? Arch Pédiatre 2002 F. corrard Le bain déclenche des réactions physiologiques par lintermédiaire de centres régulateurs: augmentation vasoconstriction et métabolisme avec frissons. action sur psychisme et réaction comportementale. stratégies de défenses pour conserver la chaleur

8 Médicaments Agissent sur les mécanismes de la régulation centrale de la température corporelle 3 molécules: Paracétamol Acide acétyl salicylique (ASS) Ibuprofen Activités identiques aux posologies usuelles. Effets indésirables diffèrent.

9 Paracetamol Antipyrétique,antalgique Mode daction? 60mg/kg/j en 4 à6 prises ( 80mg/kg) < à 3 mois Effets indésirables: Toxicité hépatique: 150mg/kg Sd de cytolyse par prise massive ou prise de plusieurs médicaments. Très fréquente dans certains pays: 30% EU 50% australie 1% ( 2/175 ) dans notre enquête 2/3 de la prescription en France

10 Acide acetyl salicylique Antipyrétique,antalgique,anti-inflammatoire Inhibition de la synth. des prostaglandines. 60mg/kg/j < 3mois. Effets secondaires: Sydrome de reye Encephalopathie non inflammatoire associée à une hépatopathie lors dagressions virales. Des études ont significativements mis en cause lass (donné à dose thérapeutique ) dans la survenue de ce syndrome. Résultat agression virale et/ou médicamenteuse chez un enfant prédisposé?? EU 1979 :0.6/100000, 1987: 0.1/ France 1996 : 0.7/ Notre étude : sur 10 ans 8 /175 insuff hép.cell dont 5 avec ass et 2 ass+paracétamol

11 Toxicité > 120mg/kg Acidose métabolique Troubles neurologiques Troubles digestifs Lass représente 5 % de la prescription en France. Interdit chez les moins de 6 ans dans les pays anglosaxons.

12 Ibuprofen Antipyrétique,antalgique et anti inflammatoire Mêmes mécanismes que lass >3mois Très utilisé pays anglosaxons et France Présent dans nombreuses spécialités. Effets indésirables: infections des tissus mous: cellulite, abcès, fascite nécrosante,nécrose, pyodermite. Facteur favorisant laggravation des infections cutanées de la varicelle (18/22 cas France 2004) 25% de la prescription en France.

13 Effets indésirables communs à lass et aux AINS Digestifs : hgies, ulcérations oesophagiennes et gastriques. Rénaux : IRA sur terrain particulier: DHA par GEI, IR débutante,rein unique. Hémostase : allongement du TS par atteinte plaquettaire Dô immunoallergique imprévisible: - allergies cutanées: sd Stevens jonhson, Lyell - hématologiques: a.hémolytique,neutropénie - atteinte hépatique :insuff.hépato.cell

14 En pratique Rechercher la cause. Trt symptomatique si tps persistante > 38° 5: - Mesures simples : découvrir, aérer la pièce,faire boire. - 1 seul antipyrétique : pas dalternance, ni dassociation. - 2°antipyrétique : si tps mal tolérée malgré trt bien conduit pdt 24h ne jamais associer 2 AINS ou AINS+ASS. Choisir lantipyrétique en fonction des CI, mise en garde. Vérifier que lantipyrétique na pas été pris sous une autre forme. Prescrire à dose efficaces. afssaps janvier 2005


Télécharger ppt "A Stratégies de prise en charge de la fièvre remisent en cause. Confort +++ Motif de consultation fréquent en pédiatrie. Symptôme et non une maladie."

Présentations similaires


Annonces Google