La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan - 54500 VANDOEUVRE LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL À.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan - 54500 VANDOEUVRE LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL À."— Transcription de la présentation:

1 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL À L’ÉCOLE  Les compétences langagières chez l’enfant  Qu’est-ce qu’un trouble du langage oral?  Conséquences dans la relation  Conséquences dans les apprentissages  Aides à apporter à l’enfant

2 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE I – Les compétences langagières en maternelle:  Chez les tout-petits:  La compréhension est toujours supérieure à l’expression  La prononciation se met en place progressivement et n’est mature que vers 5 ans (mise en place des organes oro- pharyngés)  Dès deux ans l’enfant peut associer des mots pour faire des phrases, mais les variations inter-individuelles sont importantes +++  Le langage verbal et non verbal sont étroitement imbriqués Le geste (ou la mimique) associé à la verbalisation constitue un seul message intentionnel  A 3 ans les phrases sont structurées avec théoriquement emploi des principaux mots outils de la langue (notamment les pronoms personnels et les phrases qui commencent par « je »)

3 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE I – Les compétences langagières en maternelle (2):  Chez les 3 – 6 ans:  Le développement des stratégies de communication: Dépend de la personnalité de l’enfant, du contexte de vie et de son histoire personnelle: routine de l’enfant qui observe, routine de l’enfant qui agit, l’enfant beau-parleur, l’enfant mutique La découverte du savoir parler comme un instrument de pouvoir sur l’autre: argumenter, séduire, imposer..  Le développement de la pensée verbale: A travers le jeu d’imitation et de faire semblant, le jeu dit « symbolique » ( représentation par des symboles de la vie et du monde de la réalité). Le développement de la pensée égocentrique ++  Le développement des méta-représentations: La conscience de soi différent des autres, conscience des objets, nommés, qui nous entourent, y compris des ‘objets’ abstraits comme le langage: la conscience phonologique. Le langage permet à l’enfant de prendre du recul/ son corps propre et au contexte, et de réfléchir.

4 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Compétences devant être acquises en fin de maternelle:  Gestion de l ’échange: -répondre aux sollicitations de l ’adulte en se faisant comprendre (normalement acquis vers 3ans et demi)- -prendre l ’initiative d ’un échange et le conduire sur au moins trois tours -participer à un échange collectif en acceptant d ’écouter autrui, en attendant son tour de parole et en restant dans le propos de l ’échange  Langage en situation adapté: -comprendre les consignes ordinaires en classe -prêter sa voix dans un jeu de marionnette  Utiliser le langage d ’évocation: -rappeler en se faisant comprendre, un événement qui a été vécu collectivement -inventer une courte histoire (présenter les acteurs, raconter au moins un événement et donner une clôture)

5 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE II - les compétences langagières en primaire  LO et LE vont se compléter en se renforçant l’un par rapport à l’autre  A 6 ans, un enfant possède toutes les stratégies de langage oral et une qualité linguistique qui le rendent indépendant dans la vie quotidienne  Après 6 ans, les acquis seront plus quantitatifs et les stratégies vont seulement se perfectionner: diversité et efficacité des ‘ actes ’ de langages (argumentation, humour, décontextualisation); prise en compte du point de vue de l ’autre; adaptation au contexte social; complexification de la structure morpho-syntaxique ( phrases de plus en plus élaborées avec propositions enchâssées), enrichissement du vocabulaire

6 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Langage, pensée et affect :  La position constructiviste: le développement cognitif est un processus graduel et continu  L’acquisition du langage est étroitement liée au développement sensori-moteur et cognitif  L’acquisition du langage est aussi étroitement liée à l’interaction: rôle primordial de l’affect dans la genèse et la construction du langage ---> A partir d’une anomalie primitive, des troubles en cascade vont survenir et engendrer un surhandicap+++

7 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE III - Les principaux troubles du langage oral:  Description des troubles  Retard de parole et de langage  Dysphasie développementale ou trouble spécifique du LO  Trouble de la pragmatique associé à un trouble de personnalité de type “envahissant”:

8 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Sémiologie des troubles du langage (1):  Trouble de la parole: - trouble articulatoire (la prononciation du son isolé est difficile, la déformation est toujours la même) - trouble phonologique (mauvaise programmation des sons et de l’arrangement des sons dans la chaîne parlée: la production est aléatoire et changeante+++)  Trouble de langage:  lexical : trouble de l’évocation: le rappel du lexique est impossible: énoncés très courts, manque du mot, ralentissement de fluence, paraphasies sémantiques  syntaxique : mots-phrases, ou énoncés à 2 mots, ou style télégraphique, absence des mots outils de la langue, non respect de l’ordre des mots(violations syntaxiques plus ou moins sévères)  pragmatique: échollalies, réponses “à coté”, non respect des codes de communication

9 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE  Bégaiement: trouble du rythme de la parole tonique, clonique  Retard “simple?” de parole et de langage: Immaturité de développement pour des raisons neurologiques ou psychologiques, évolution favorable dans 50% des cas sans aucune PEC spécifique; rééducation orthophonique néanmoins nécessaire dans les autres cas..  Dysphasie développementale: Trouble sévère, structurel et durable, pouvant atteindre la compréhension et/ou l’expression du langage. Les 2 sont en fait souvent associés: un déficit sévère en grammaire altère la compréhension: exple: “le petit chien noir de ma sœur est parti” devient “ma sœur est partie” (la stratégie de compréhension reposant avant tout sur l’ordre des mots).  Trouble du langage écrit : Dyslexie et dysorthographie Sémiologie des troubles du langage (2):

10 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Différencier le retard du trouble spécifique?  Retard « simple » / Dysphasie: de parole: - simplification / - complexification -stabilité des formes / - formes sonores instables phonologiques / (attention, c’est normal avant trois ans) -n’entrave pas sévèrement / - intelligibilité < 50%, l’intelligibilité -amélioration avec la répétition / - la répétition n’améliore pas la production.

11 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Les troubles envahissants du développement, troubles autistiques et apparentés (1):  C’est un trouble de la communication, à la fois verbal et non verbal: mimique et gestuelle, attitudes inadaptées, troubles dans le regard, comportement atypique (et intérêts restreints, répétitifs)  Ce sont des enfants qui ne s’adaptent pas dans la relation à l’autre et ça se voit dans le langage: - l’encodage des sons et la morphosyntaxe sont en général préservés ou finissent par être acquis, même avec retard ( des enfants autistes peuvent débuter le langage à 4 ou 5 ans voire jamais…) - c’est le sens et la pragmatique du langage (la façon dont le message est délivré à l’autre) qui sont altérés: langage qui ‘tourne à vide’:aucun message personnel délivré à l’autre.

12 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Les troubles de personnalité psychotique, troubles autistiques et apparentés (2): - inversions pronominales - répétition de la question en guise de réponse affirmative - absence de ‘je’ et de ‘oui’ - échollalies immédiates ou différées - idiosyncrasies (utilisation des mots dans un sens très personnel) et néologismes - stéréotypies verbales (phrases plaquées reprenant des expressions courantes toutes faites) - langage à la lettre ( le langage est appris sur des processus d’associations contextuelles et non sur le sens du message) - difficultés à gérer une conversation ( réciprocité des échanges, informativité, adaptation de la prosodie et du volume…) et à exprimer les sentiments ou quelquechose de personnel

13 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE IV - Conséquences dans la relation:  repli sur soi, isolement social  incompréhension et agressivité (d’un enfant qui se sent en fait agressé ou qui a peur de se faire manipuler)  perte d’estime de soi (sentiment d’infériorité, de honte)  inadaptation dans le groupe classe et perturbation plus ou moins consciente de la vie de classe  tendance à l’agir renforcée pour “s’exprimer”

14 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE V-Conséquences dans les apprentissages:  mauvaise compréhension des consignes verbales  fatigabilité à l’écoute et décrochage fréquent (trouble de l’attention concentration et agitation psychomotrice secondaires)  retard des pré-requis indispensables pour le CP: conceptualisation et catégorisations sémantiques, stratégies narratives, conscience phonologique, numération...  impossibilité d’évaluer pleinement les connaissances car non restitution aux évaluations en temps et en heure

15 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE VI - Aides à apporter à l’enfant:  privilégier toujours le fond à la forme ( recherche avant tout du plaisir à communiquer et à se comprendre). Parler c’est échanger: il faut être interactif et engagé dans le dialogue!  solliciter l’attention-concentration et la relation de plaisir partagé dans l’attention conjointe  faire des énoncés courts simples, répéter et reformuler les demandes  utiliser des supports non verbaux (communication gestuelle, images et dessins, jouets, jetons, batonnets et tout support concret permettant de mettre en correspondance un mot, une image, une action, des lettres: le support de l’écrit permet à certains enfants dysphasiques de ‘récupérer’ des fonctions langagières)

16 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE VI - Aides à apporter à l’enfant (2):  fractionner, décomposer les consignes et les tâches multiples (enfants fatigables+++)  éviter les situations humiliantes face aux autres enfants (confrontation à l’incapacité), les remarques décourageantes (aveu d’impuissance de l’adulte que l’enfant prendra pour lui!)  éviter la paranoia: penser d’abord au fait qu’il n’a pas compris avant d’envisager de l’opposition; un enfant en difficulté a souvent une réaction de défense agressive ou de refus.

17 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Pour aller plus loin…  Le petit livre de l’INPES sur les troubles du langage  Document de la PMI Meurthe et Moselle: créer un environnement propice au développement langagier du jeune enfant (DIrection de la Solidarité et de l’Action Sociale)  Formation A.N.A.E.  (site de l’université de Grenoble)

18 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE LES TROUBLES DU LANGAGE ECRIT À L’ÉCOLE  Comment apprend-t-on à lire et écrire?  Qu’est-ce qu’un trouble du langage écrit ?  Conséquences dans la relation  Conséquences dans les apprentissages  Aides à apporter à l’enfant

19 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Savoir lire ?  Lecture = décodage X compréhension  savoir reconnaître le code écrit ( alphabet)  savoir associer les lettres pour en faire des mots  associer les mots à une représentation signifiante … donc avoir une bonne compréhension de la langue orale

20 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Les apprentissages successifs (1):  Il faut 3 ans: de la GSM au CE1 pour devenir un lecteur expert:  bien parler déjà  bien discriminer les sons à l’oreille (attention au contrôle de l’audition +++)  apprendre l’alphabet  apprendre à reconnaître les unités de langage :  non signifiantes : la syllabe, le phonème: conscience phonologique +++  signifiantes: le mot, la phrase maîtrise de la segmentation

21 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE  Le stade logographique: “CHAPEAU” =  l’analyse de la correspondance lettre - son:  /a/ = A et /l/ = L mais /o/ = O ou AU ou EAU ou Ô  G = /j/ ou /gu/ suivant analyse contextuelle girafe/ garage  l’assemblage:  chat - pot = cha / po + =  ch/a/p/o  l’adressage: ch/a/p/eau = chapeau C H a P Є A U ou ou Les apprentissages successifs (2):

22 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Dyslexie  Définition: - Trouble spécifique, sévère et durable, d’acquisition de la lecture, suffisamment grave pour retentir sur l’intégration scolaire (décalage d’au moins 18 mois entre l’âge de lecture et l’âge mental).  On ne peut pas affirmer un diagnostic de dyslexie avant la fin du CE1 +++  Trouble primitif, qui ne peut être expliqué par un déficit sensoriel, intellectuel, ou psychopathologique, ni par une carence éducative ou pédagogique

23 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Qu’est-ce que la dyslexie?  Un trouble de l’apprentissage du langage écrit:  Notion de trouble du développement : un dysfonctionnement sans lésion neurologique  Qui touche spécifiquement l’apprentissage de la lecture  La dyslexie est le plus souvent associée à une dysorthographie  et la dyslexie - dysorthographie peut-être associée à une dysgraphie…  La dyslexie “pure” est une forme familiale ou prédomine un trouble phonologique  Le trouble d’apprentissage du langage écrit peut être lié à un retard d’acquisition du langage oral, faire partie d’un trouble complexe des apprentissages associant une dyspraxie visuo- spatiale, une dyscalculie...

24 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE La dyslexie phonologique (“profonde”):  - difficultés à lire les pseudo-mots (motordu) et les mots rares (crave), à discriminer des erreurs grapho- phonétiques dans les mots fréquents ( logomotive) (trouble de la conversion lettre - son ou graphème - phonème) - l’enfant s’appuie sur des indices contextuels pour discriminer les mots ( sens, images..) et devinette...

25 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE La dyslexie “de surface”: - c’est une terminologie héritée des troubles acquis du LE chez l’adulte ( processus défectueux concernant la voie d’adressage) - les enfants n’arrivent pas à lire les mots irréguliers (femme), même fréquents, quand la forme graphique est très loin de la forme phonologique; difficultés à maîtriser les graphies complexes - la conscience phonologique et le traitement métaphonologique sont très bons - ils ont une écriture phonologique ( régularisation: femme = fame) ----> plusieurs étiologies possibles:

26 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Dyslexies ?  la dyslexie visuo-attentionnelle : - atteinte du processus visuel global du mot à identifier: le regard se porte seulement sur les premières lettres du mot, empêchant un traitement orthographique ( qui donne accès au sens et qui permet de lever des ambiguïtés orthographiques) - si le traitement parallèle n’excède pas une ou deux lettres, impossibilité de lire les di- ou tri-graphes et la segmentation syllabique pose aussi problème  la dyspraxie visuo-spatiale  le stress visuel (trouble des gnosies visuelles et trouble visuo- perceptif) : un fort contraste entre l’encre noire et le papier blanc engendrerait des déformations visuelles ---> utilisation de transparents de couleur, lentilles ou lunettes teintées  le stress tout court! Troubles anxieux+++

27 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Dyslexie: prédiction  Les compétences phonologiques et la conscience phonologique ---> réagir en GS  le milieu de CP ---> tests de dépistage ODEDYS / BREV ( Intelligence non verbale normale, associée à des scores verbaux très altérés alors que le lanage oral est, incapacité de la mise en place de la lecture par assemblage)

28 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Dyslexie: épidémiologie  Prévalence: 2 à 8 % de enfants scolarisés  dans toutes les langues, mais % augmenté si langue opaque (la correspondance graphème-phonème n’est pas directe) : Anglais>Français>Espagnol et Italien  RX 8 si parent dyslexique  Dyslexies  dysphonétiques: 65%  visuelles et dyséidétiques: 10%  mixte: 25%

29 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Savoir écrire ?  Apprentissage du geste grapho-moteur (posture, tenue de l’outil scripteur, coordination œil-main, motricité fine) et automatisation du geste +++  en même temps que l’apprentissage de la lecture:  lecture = conversion graphème/phonème  écriture= conversion phonème/graphème

30 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE La dysorthographie:  Phonologique : confusions, élisions, inversions de sons et erreurs de segmentation souvent associées,  c’est l’impossibilité de conversion phonème- graphème  Lexicale: c’est l’orthographe d’usage: le mot doit être appris et ne s’invente pas  Grammaticale: genre, nombre, règles d’accord conjugaison

31 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Dysorthographie et dysgraphie ++++

32 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE

33 Trouble prédominant sur la voie d’adressage: ce qui échappe, c’est la stratégie orthographique +++ Manque de stratégie d’exploration visuelle Difficulté de séquençage ( temporel, numérique) --> lente, mais très bonne en autodictée ( bonne mémoire visuelle: utilise la logographie)

34 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Même en compensant….  « Ce mât un jeux dit or dit nerfs, Pierre êtes, vousssav est bienlà voix zinde masseur, aile parala garde sein chrale…. »  Y maje inné vons le tant delect ur est deux con près en sillon de l’ai non sait dans un deux voir de math !

35 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE « Si vuos pvueoz lrie ccei, vuos aevz asusi un dôrle de cvreeau. Puveoz-vuos lrie ccei? Seleuemnt 56 porsnenes sur cnet en snot cpalabes.Je n'en cyoaris pas mes yuex que je sios cabaple de cdrpormendre ce que je liasis. Le povuoir phoémanénl du crveeau huamin. Soeln une rcheerche fiate à l'Unievristé de Cmagridbe, il n'y a pas d'iromtpance sur l'odrre dnas luqeel les lerttes snot, la suele cohse imotprante est que la priremère et la derènire letrte du mot siot à la bnone palce. La raoisn est que le ceverau hmauin ne lit pas les mtos par letrte mias ptuôlt cmome un tuot. Étanonnt n'est-ce pas? Et moi qui ai tujoours psneé que svaoir élpeer éatit ipomratnt! Si vuos poevuz le lrie, fitaes le svirue »

36 document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE Adaptations scolaires?  Dyslexie isolée: scolarité en milieu ordinaire. Les formes peu sévères sont en principe bien compensée.. Adaptation simple: allègement de l’écrit, temps supplémentaire aux évaluations, dépénalisation de l’orthographe  --> le risque, c’est que les années passent et on oublie que l’enfant est dyslexique car il s’en sort bien, au prix d’un effort très important d’attention concentration, et on le traite de fainéant….  Forme sévère: pas ou peu de compensation: handicap qui nécessite des aides spécialisées: faire appel à la MDPH (enseignante référente, PPS, AVSi, SESSAD), secrétaire pour les examens, adaptations avec utilisation de l’ordinateur  Formes très sévères, avec en général des troubles associés: l’éducation spécialisé en classe TSL est proposée

37 Aménagements en classe:  Relire les consignes  Ecrire: les textes longs ou s’il faut une prise de notes très rapide: laisser faire toutes les initiatives de l’élève / suivre les indications de l’enseignant  Vérifier la compréhension des consignes  Passer par l’oral dès que possible  En cas de troubles visuo-attentionnels, d’autres aménagements sur la présentation de l’écrit peuvent être nécessaire; donner un support écrit plus gros, aéré, proche de l’élève (éviter les changements de plan et la copie du tableau) document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan VANDOEUVRE


Télécharger ppt "Document CLAP rédigé par Dr Nelly Le Duigou - Hôpital d'enfants - CHRU Nancy-Brabois - rue du Morvan - 54500 VANDOEUVRE LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL À."

Présentations similaires


Annonces Google