La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Utilisation dun chemin clinique dans une Unité de Chirurgie et dAnesthésie Ambulatoire pour suivre des indicateurs de performance, de qualité et de risque.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Utilisation dun chemin clinique dans une Unité de Chirurgie et dAnesthésie Ambulatoire pour suivre des indicateurs de performance, de qualité et de risque."— Transcription de la présentation:

1 Utilisation dun chemin clinique dans une Unité de Chirurgie et dAnesthésie Ambulatoire pour suivre des indicateurs de performance, de qualité et de risque. Corinne Vons, Chirurgien digestif Unité de Chirurgie Anesthésie Ambulatoire (UCAA) Hôpital Jean Verdier, APHP Bondy 12 èmes JIQHS 30 novembre 2010

2 Introduction (1) Pertinence des hospitalisations enfin dactualité !!! Pour toutes les spécialités médicales, la question qui peut se poser quotidiennement:* – Pourquoi ce patient est hospitalisé aujourdhui ? – Sa présence a-t-elle une justification médicale ? *Référentiel sur la pertinence des hospitalisation

3 La chirurgie ambulatoire en 2010 Elle est en augmentation croissante et dans la continuité –Dune meilleure maîtrise de la réhabilitation précoce des patients –Des progrès des techniques chirurgicales (laparoscopie) –Des progrès des techniques anesthésiques (maîtrise de la douleur, des NVP) Ses indications et contre indications ont fortement évoluées (recommandations de la SFAR 2009)

4 Introduction (2) En chirurgie, les questions qui se posent actuellement et de plus en plus sont: - Lhospitalisation conventionnelle en chirurgie est-elle pertinente, comparée à une prise en charge en ambulatoire ? –Quel est le nombre dhospitalisations non prévues et donc « non pertinentes » après une chirurgie prévue et quelles en sont les causes ? –La qualité des soins, la gestion des risques sont elles assurées ?

5 Pourquoi le chemin clinique peut répondre à toutes ces questions ? Pourquoi la chirurgie ambulatoire est un modèle idéal pour lutilisation dun chemin clinique ?

6 Le chemin clinique Description pour la chirurgie ambulatoire (toutes indications confondues) de toutes les étapes de la prise en charge du patient en suivant son parcours pas à pas, du début à la fin. « Feuille de route » qui concerne non seulement les médecins, les soignants, mais aussi tout les « personnels » (des admissions, le brancardier etc..) qui interviennent dans le parcours du patient

7 Chirurgie ambulatoire: un modèle de choix de chemin clinique Exemple 1- Déprogrammation dun patient 1.Récusé par lanesthésiste et linformation non transmise Place en ambulatoire réservée et inutile Défaut defficience au bloc opératoire 2.Patient annule son intervention sans prévenir (ne vient pas) Place en ambulatoire réservée et inutile Défaut defficience au bloc opératoire 3.Patient annonce au moment de son arrivée quil est seul, na pas daccompagnant et donc ne peut sortir le soir même Sanction = désorganisation, perte de performance, defficience Conséquences immédiatement visibles et/ou graves en cas derreur dans la planification et/ou dans la prise en charge

8 Chirurgie ambulatoire: un modèle de choix de chemin clinique Conséquences immédiatement visibles et/ou graves en cas derreur dans la planification et/ou dans la prise en charge Exemple 2: Délais non respectés dans le parcours 1.Patient ne peut rentrer dans lhôpital car accès réservé aux personnels ou aux urgences 2.Patient doit repasser par les admissions, et il y a la queue … 3.Brancardier non disponible Sanction = désorganisation, perte de performance, voire Hospitalisation non pertinente

9 Chirurgie ambulatoire: un modèle de choix de chemin clinique Conséquences immédiatement visibles et/ou graves en cas derreur dans la planification et/ou dans la prise en charge Exemple 3: protocoles non respectés ou non adaptés Au moment de lheure de sa sortie prévue ( lheure de fermeture de lunité de chirurgie ambulatoire) –Patient insuffisamment réveillé –Patient douloureux, ayant des NVPO –Patients ayant un score dAldrete > 9 –Durée de la surveillance nécessaire pas respectée Sanction = admission non programmée Hospitalisation non pertinente

10 Chirurgie ambulatoire: un modèle de choix de chemin clinique Sanction = admission non programmée, perte de performance Conséquences immédiatement visibles et/ou graves en cas derreur dans la planification et/ou dans la prise en charge Exemple 4: qualité non optimisée Patient devant retourner en salle dopération pour une hémorragie du site opératoire

11 Chirurgie ambulatoire: un modèle de choix de chemin clinique Conséquences immédiatement visibles et/ou graves en cas derreur dans la planification et/ou dans la prise en charge Exemple 5: qualité non optimisée 1.Patient revenant aux urgences pour une complication post opératoire et parfois hospitalisé Sanction = consultation ou admission non programmée après la sortie

12 Conclusion Le chemin clinique est un outil incontournable en chirurgie ambulatoire pour mobiliser les acteurs vers la qualité et lefficience, et donc éviter des hospitalisations non pertinentes tout en assurant la sécurité du patient, au cours dun séjour de moins de 12 heures pour une intervention chirurgicale.

13 Elaboration du chemin clinique pour la chirurgie ambulatoire à lHôpital Jean Verdier 1.Réunion dun groupe de travail 2.Délimitation du groupe de patients concernés: éligibilité des patients à la chirurgie ambulatoire 3.Délimitation des étapes du parcours du patient opéré en ambulatoire. 4.Elaboration des fiches correspondant à chaque étape

14 Critères déligibilité des patients 2. Pas de traitement par AVK Chirurgicaux 1.Concernant lintervention Classiquement Interventions de moins de 3 heures, peu douloureuses et sans risque hémorragique majeur. Actuellement Durée de la surveillance postopératoire compatible avec les horaires de fonctionnement de la structure ambulatoire

15 Critères déligibilité des patients Lâge nest plus une contre indication Anesthésiques Pas de patients ASA III non équilibré, ou ASA IV Pas de patients à risque d'hyperthermie maligne, porphyrique Pas de grands obèses (BMI >45 kg/m2) avec problèmes cardiaque ou respiratoire Pas de toxicomane, alcoolique, malade psychiatrique : instable Asthmatique non équilibré, non suivi Pas de co morbidité non suivie et non stabilisée

16 Critères déligibilité des patients Liés aux patients 1- Parfaite compréhension de lintervention, de ses modalités, de ses risques et du déroulement de la prise en charge en ambulatoire (livret info patients) 2- Distance domicile-hôpital de moins de 60 min 3- Patient accompagné pour le retour à domicile 4- Moyen de locomotion particulier (ou accord société de taxi, VSL, voir SAMU) 5- Nécessité de la présence dun tiers la première nuit 6- Téléphone à domicile, ou portable 7- Engagement signé à respecter les consignes données à la sortie par les médecins (chirurgiens et anesthésistes) 8-Engagement à rester hospitalisé en chirurgie conventionnelle si le chirurgien et/ou lanesthésiste en posent lindication

17 Elaboration du chemin clinique pour la chirurgie ambulatoire à lHôpital Jean Verdier 1.Réunion dun groupe de travail 2.Délimitation du groupe de patients concernés: éligibilité des patients à la chirurgie ambulatoire 3.Délimitation des étapes du parcours du patient opéré en ambulatoire. 4.Elaboration des fiches correspondant à chaque étape

18 Visa Passeport

19 Etapes du parcours du patient en ambulatoire à JVR (1- Prise de rendez vous téléphonique avec le chirurgien) 2- Etapes préopératoires –Consultation :chirurgien –Consultation : anesthésiste –Consultation : IDE de Unité de Chirurgie Ambulatoire : VISA –Pré admission : IDE (admission) –Appel la veille : lIDE de Unité de Chirurgie Ambulatoire FICHE FICHES

20 Objectifs cliniques Déterminer la nécessité dune intervention chirurgicale Déterminer la nécessité dinvestigations complémentaires Déterminer les modalités de lintervention Objectifs patient Information sur le diagnostic, la nécessité dun bilan complémentaire et le traitement Anamnèse -Motif de la consultation : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ -Lettre du médecin : Oui Non - Situation familiale : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ -Profession : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ -Symptômes : Douleur biliaire typique Oui Non autres symptomes : --Résultats de léchographie : calcul vus (taille) paroi de la vésicule --Résultats du bilan hépatique : normal : Oui Non --Examen physique : cicatrice(s) abdominale(s) Oui Non hernie ombilicaleOui Non obésitéOui Non -Antécédents personnels : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 1. Médicaux : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ 2. Chirurgicaux : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ Conclusion Nécessité dexamen complémentaire (voir léchographie, le BHC) Oui Non Indication opératoire ; Oui Non voie laparoscopiqueOui Non Ambulatoire ou pasOui Non Information patient : Pathologie, nécessité opératoire, modalités opératoires et risques, déroulement du séjour hospitalier, durée du séjour, durée de lAT, délai consultation postopératoire. Fiche de consultation chirurgien cholécystectomie en ambulatoire

21 Remise du passeport pour lambulatoire

22 Vous allez être opéré(e) de la vésicule biliaire en ambulatoire Hôpital JEAN VERDIER Avenue du 14 juillet BONDY Cedex Service de Chirurgie Digestive

23 Visa Passeport Évaluation préop et information

24

25 Objectifs cliniques Déterminer la possibilité dune prise en charge en ambulatoire Objectifs patient Modalités et conditions de prise en charge en ambulatoire Sélection « chirurgicale » Pas de traitement par AVK ou HBPM (aspirine ok)Oui Non Pas de problème si antécédents lourds MAIS stable et suivi: Oui Non Pas de patients ASA III non équilibrés, ou ASA IV Pas de patients à risque d'hyperthermie maligne, porphyrique Pas de grands obèses (BMI >45 kg/m-2) avec problèmes cardiaque ou respiratoire Pas de toxicomane, alcoolique, malade psychiatrique : instable Asthmatique non équilibré, non suivi Sélection « non médicale » -parfaite compréhension des modalités de la cholécystectomie par laparoscopie:Oui Non - distance entre domicile et hôpital permettant éventuel retour rapide (60 min)Oui Non - moyen de locomotion particulier assurant lautonomie du patientOui Non -nécessité dun tiers venant chercher le patient à sa sortie de lhôpital et présent au domicile pendant les 24 h suivant linterventionOui Non -Présence dun téléphone à domicileOui Non -Engagement signé à respecter toutes les consignes médicales donnéesOui Non -Engagement du patient de rester en chirurgie conventionnelle si lanesthésiste ou lopérateur lindiquent;Oui Non Conclusion Ambulatoire ou pasOui Non Élément à vérifier (a trouvé un tiers par exemple…)Oui Non Information patient : déroulement du séjour en centre de chirurgie ambulatoireOui Non Sélection pour lambulatoire

26 Visa Passeport Vérification des critères et information

27 Etiquette : Date :IDE : CONSULTATION AVEC LIDE DE LUNITE DE CHIRURGIE ET DANESTHESIE AMBULATOIRE (qui doit avoir lieu au mieux juste après la consultation danesthésie, ou sur rendez vous) (agenda partagé) OUINON Parfaite compréhension de lintervention, de ses modalités, de ses risques et du déroulement de la prise en charge en ambulatoire (livret info patients) Distance domicile-hôpital de moins de 30 min Présence dun accompagnant pour le retour en voiture (ou prévoir un bon de taxi) Présence dun accompagnant la première nuit suivant lintervention (prendre ses coordonnées téléphoniques et avoir son engagement signé) Téléphone à domicile, ou portable (noter le numéro) Engagement signé à respecter les consignes données à la sortie par les médecins Engagement à rester hospitalisé en chirurgie conventionnelle si le chirurgien et/ou lanesthésiste en posent lindication lors de la visite pré sortie Vérifier le dossier : Consultation danesthésie et accord pour lambulatoire Bilan sanguin Feuille Creuzfeld Jacob Autorisation dopérer Pré admission faite Rendez vous téléphonique pris pour lappel dans les 48 heures précédents le jour de lintervention (à noter : ………………………………………… Compréhension de la zone à dépiler et de la méthode de dépilation Compréhension du traitement devant être arrêté avant lintervention (aspirine …. ; voir feuille danesthésie)

28

29 Visa Passeport Appel la veille

30 Etiquette : Date :IDE : APPEL TELEPHONIQUE DANS LES 48 HEURES PRECEDENTS LINTERVENTION RAPPELS ET INFORMATION SUR LHEURE DARRIVEE OUINON Avez-vous eu une consultation en UCAA Prendre la douche la veille au soir et le matin de lintervention Avec le savon antiseptique acheté avec lordonnance Dépiler la zone prévue Bien être à jeun à partir de minuit (ni boire, ni manger, ni fumer) Le traitement devant éventuellement être arrêté la bien été Si le bilan sanguin a été fait en ville, ne pas oublier de lamener Présence de laccompagnant à la sortie bien prévue, repréciser ses coordonnées Apporter son traitement médicamenteux habituel Heure darrivée prévue : Rappel de lutilisation du passe pour rentrer dans lhôpital IDE de lUCAA

31 Etapes du parcours du patient en ambulatoire (suite) 3- Arrivée à lhôpital –« Passe » pour rentrer dans lhôpital –Pas de (re) passage aux admissions 4- Arrivée en UCAA –IDE: Vérification préparation cutanée et générale Préparation pour le bloc opératoire Fiche de transmission 5- Transfert au bloc opératoire FICHE brancardier « ciblé » et disponible »

32 Etapes du parcours du patient en ambulatoire (suite) 6-Au bloc Opératoire: avant lintervention - objectifs IBODE: 1- en amont - Préparation de salle dopération - Préparation du matériel 2- Accueil du patient - Formalités administratives 3- Passage en salle dopération: mise en position provisoire - Objectifs IDADE et anesthésiste Check list FICHE

33 Visa Passeport IBODE

34 La check list

35 Position du patient pour une cholécystectomie par laparoscopie

36 Visa Passeport CRO type cholécystectomie

37 Le compte rendu opératoire type idéal de la cholécystectomie élective par laparoscopie Nom de lopérateur (ou des, si circonstances particulières précisées dans le CR) Nom du médecin traitant RENSEIGNEMENTS CLINIQUES : Lindication opératoire est basée sur lévaluation du bénéfice-risque Lithiase symptomatique : absence de traitement alternatif Lithiase asymptomatique : préciser la cause particulière qui justifie lindication TRAITEMENT : Cholécystectomie par laparoscopie avec ou sans cholangiographie per opératoire (HMFC004 + J ± YYYY400) 1-Malade installé(e) les jambes écartées, les bras en croix/jambes serrées, le bras gauche/droit le long du corps. 2- Création dun pneumopéritoine après une open-coelioscopie à l'ombilic/une ponctionà laiguille (siège) après les manœuvres de sécurité/autre. Il existe ou pas un incident lors de la création du pneumopéritoine 3- Pression dinsufflation :

38 4- Sont successivement introduits, sous contrôle de la vue, un trocart de 10 mm au niveau de lombilic, deux trocarts de 5mm dans la partie haute et droite de l'épigastre et dans leflanc droit, et un trocart de 10mm dans l'hypocondre gauche : menu déroulant, et rajouter positions atypiques du fait dadhérences 5- Il existe/nexiste pas dadhérence intra-péritonéale (fermant) gènant laccès à la région sous-hépatique. 6- La vésicule biliaire est (grosse) de grande taille et sous tension/grosse et dépressible/de taille normale/scléro-atrophique/autre. Sa paroi est normale/épaissie/inflammatoire. Elle est/ou pas ponctionnée et la bile envoyée pour examen bactériologique 7- Pour libérer la vésicule biliaire, il est nécessaire de sectionner des adhérences fibreuses/inflammatoires, de la séparer de lépiploon qui lencapuchonne, une adhérence avec le pédicule hépatique. 8- Le pédicule hépatique est normal, la voie biliaire principale est vue en transparence/inflammatoire. 9- Exposition du triangle de Calot qui est normal/inflammatoire. Ouverture de la face antérieure et postérieure du péritoine qui est épaissi/non épaissi. Linfundibulum de la vésicule biliaire est identifié oui/non. 10- Le canal cystique est identifié oui/non 11- Lartère cystique est identifiée et sectionnée après électrocoagulation à la bipolaire/après mise en place de clips résorbables/métalliques/autre.

39 12- Pas de cholangiographie/Une cholangiographie est faite. Il existe/nexiste pas danomalie de la convergence biliaire supérieure. Il existe/nexiste pas dimage(s) de calcul(s). Il existe/nexiste pas de passages duodénaux. On obtient un hépatogramme complet 13- Le canal cystique est sectionné après ligature au fil résorbable /mise en place de clips résorbables/métalliques/autre. 14- La vésicule biliaire est libérée. Pendant la libération de la vésicule, il ny a pas dincident/il y a ouverture de la vésicule/un écoulement de bile/une perte de calculs/une fuite par le collet de la vésicule biliaire/une hémorragie du lit vésiculaire. 15- Après libération de la vésicule, il est nécessaire daspirer et de laver la bile qui a coulé/de récupérer les calculs/délectrocoaguler le lit vésiculaire/le pédicule hépatique. 16- La vésicule biliaire est extraite dans un sac par lorifice ombilical/de lhypocondre gauche/autre. Il existe une contamination de lorifice en raison de difficultés. 17- Retrait des trocarts sous contrôle de la vue/ ou non. Il nexiste pas dhémorragie. 18- Les orifices de trocarts de 10mm sont fermés à laide de fil résorbable /non résorbable. 19- Les orifices cutanés des trocarts sont fermés oui/non. La peau est laissée ouverte (si contamination).

40 20- Une (injection) instillation de ml de Ropivacaïne/Naropène a été effectuée avant le début de la dissection et à la fin de lintervention, en sous- et sus- hépatique. oui/non 20- Une injection de ml de Ropivacaine/Naropène a été effectuée dans les incisions en début/en fin dintervention. oui/non 21- Examen anatomo pathologique de la vésicule biliaire oui/non 22- Bactériologie de la bile vésiculaire oui/non 22- Bactériologie dun épanchement péritonéal oui/non 23- Drainage oui/non 24- Antibioprophylaxie oui/non 25- Transfusion de produits dérivés du sang :oui/non 26- Consentement éclairé oui/non 29- (Durée de lintervention : min) Heure d incision Heure de fermeture cutanée *Evènements porteurs de risque (cf accréditation)

41 Date : Intervention : Sous anesthésie générale, avec administration de : PenthotalDiprivanTracriumSufentanil IsofluranceDesfluranceCélocurineNorcuron Hypnomidate AUTRES : Commentaires : ……………………………………………….. Vos voies aérienne supérieures on été instrumentalisées avec Un masque facial ± une canule de Guedel Un masque laryngé Une sonde dintubation trachéale Lintubation trachéale a été jugée Sans particularité Difficile Commentaires : ……………………………………………….. Sous anesthésie loco-régionnale : Bloc périphérique Rachianesthésie Péridurale Rachi-Péri Avec administration de : MarcaïneNaropène Autre AL ? Adjuvant ? Commentaires : …………………………………………………. Compte rendu de lanesthésie

42 Date : Intervention : Lantibioprophylaxie a été réalisée par : Amoxicilline Amox + ac clav CéfazolineGentalline DalacineErythrocineTibéral Vibraveineuse AUTRES : ……………………………………………………. Lanalgésie post-opératoire a été réalisée par Perfalgan AINS Acupan Tramadol Nubain Vous avez été titré par la morphine IV en SSPI Vous avez reçu de la morphine sous cutanée Vous avez reçu une administration peri-nerveuse continue danesthésiques locaux Au total Vous navez eu des nausées et vomissements en période postopératoire Vous navez pas reçu de transfusion sanguine Vous navez pas eu de manifestation de type allergique Dr ……………… Signature : (Document à conserver et à présenter en cas de nouvelle anesthésie) Compte rendu de lanesthésie

43

44 Visa Passeport Surveillance en SSPI

45

46 Visa Passeport Surveillance UCAA

47 Surveillance en UCAA: fiche Surveillance toutes les 2 heures: –Constantes vitales –Douleurs –Nausées et vomissements –Réalimentation sans problème –Déambulation (active) –Miction Délai de 6 heures (cholécystectomie)

48

49 Visa Passeport Ordonnance dantalgiques

50 HOPITAL JEAN VERDIER Avenue du 14 Juillet BONDY Cedex France Standard :(33) Télécopie :(33) UNIVERSITE PARIS XIII Pôle Adulte UNITE DE CHIRURGIE ET DANESTHESIE AMBULATOIRE Fax : (33) Chef de Service Pr G. CHAMPAULT Chirurgie Digestive et Laparoscopique php.fr Service danesthésie Réanimation Pr G Dhonneur Responsable : Dr C VONS p.fr Fonction : Cadres Infirmiers Mme B. DESCHENES vr.aphp.fr Infirmière : Mme A. ROUANNIER Mme Z. MEDJKOUNE Chirurgien de Garde : contact 24h/ (demander le bip 1110) Date : Nom – Prénom du patient : Age : ORDONNANCE DANALGESIE POST-OPERATOIRE 1- Di-Antalvic® : 2 gélules toute les 6 heures systématiquement (c'est-à-dire même si la douleur est faible) pendant 3 jours à partir de la sortie de lhôpital, puis 2 gélules toutes les 6 heures à la demande (c'est-à-dire seulement si encore nécessaire) Pendant ………………………….jours, puis arrêt Première prise le …………………./…………………../…………..à………………h…………… 2- BI-PROFENID® (comprimé à 150 mg) ……………….comprimé matin et soir systématiquement (c'est-à-dire même si la douleur est faible) pendant ……………….. jours à partir de la sortie de lhôpital, puis arrêt. Première prise le …………………../…………………/……………à…………….h………….. Signature

51 Visa Passeport Arrêt de travail Consultation post op

52 Etiquette : Date : IDE : APPEL TELEPHONIQUE LE LENDEMAIN DE LINTERVENTION OUINON La nuit sest-elle bien passée EVA au moment de lappel téléphonique (de 0 à 10)……………… Le traitement antalgique est-il efficace ? Etat du pansement : propre Si intervention proctologique :Saignement Nausées Etat généralsatisfaisant Remarques et satisfaction du patient :

53 Chemin clinique Outil dEvaluation des pratiques professionnelles (EPP) Suivi dindicateurs et aussi de lactivité Analyse des résultats et des points faibles Mesures correctrices Nouvelle évaluation

54 Indicateurs suivis en continu Indicateurs internationaux (publiés par les Australiens (version 4; 2008) 4 indicateurs de performance pendant le séjour: –1- Déprogrammations: conséquence sur loptimisation de lactivité du bloc opératoire Patient narrive pas (0,86 %) Patient arrive mais récusé pour lambulatoire pour raison médicale préexistante (0,17 %) Patient arrive mais récusé pour lambulatoire pour raison médicale aiguë (0,25 %) Déprogrammation pour des raisons administratives (1,71 en secteur public) –2- Retour en salle dopération de la SSPI (problème technique per opératoire ; 0,05) –3- Admission non programmée (mauvaise gestion du parcours patient, mauvaise sélection des patients; 1,46 %) –4- Sortie retardée: (mauvaise organisation; 0,48 %)

55 Indicateurs suivis en continu Indicateurs internationaux (publiés par les Australiens (version 4; 2008) 3 indicateurs de faisabilité et de fiabilité (sécurité) après la sortie –Consultation non programmée –Hospitalisation non programmée –Ré intervention non programmée

56 Visa Passeport

57 Evaluation de la performance, de la qualité et de la sécurité des soins 1- Evolution de lactivité de lunité de chirurgie ambulatoire 2- Suivi des indicateurs de performance, qualité sécurité pendant le séjour –Déprogrammations –Admissions non programmées 3- Suivi dindicateurs après la sortie –Pour 3 pathologies: Cure de hernie Cholécystectomie Pose danneau de gastroplastie –Consultation, ré hospitalisation, ré intervention

58 1- Evolution de lactivité Sur les 4 premiers mois augmentation de lactivité de 2009 à 2010 tjs croissante

59 A- Regroupement de lactivité foraine

60 B- Augmentation des « transferts internes » Diminution des hospitalisations non pertinentes ? Taux en ambulatoire:JVR National –Cures de hernie de laine: 88 % (22 %) –Cholécystectomie: 50 % (0,5 %) –Anneaux de gastroplastie: 95 % (0 %)

61 Evaluation de la performance, de la qualité et de la sécurité des soins 1- Evolution de lactivité de lunité de chirurgie ambulatoire 2- Suivi des indicateurs de performance, qualité sécurité pendant le séjour –Déprogrammations –Admissions non programmées 3- Suivi dindicateurs après la sortie –Pour 3 pathologies: Cure de hernie Cholécystectomie Pose danneau de gastroplastie –Consultation, ré hospitalisation, ré intervention

62 1-Déprogrammations: point faible après analyse Moyenne: 17 %, au début

63 Causes des déprogrammations

64 Evolution du taux de patients déprogrammés De 17 % à 1,6 %

65 2- Admissions non programmées De 7 % à moins de 1 %

66 Evaluation de la performance, de la qualité et de la sécurité des soins 1- Evolution de lactivité de lunité de chirurgie ambulatoire 2- Suivi des indicateurs de performance, qualité sécurité pendant le séjour –Déprogrammations –Admissions non programmées 3- Suivi dindicateurs après la sortie –Pour 3 pathologies: Cure de hernie Cholécystectomie Pose danneau de gastroplastie –Consultation, ré hospitalisation, ré intervention

67 Après la sortie Consultations non programmées Ré hospitalisationsRé interventions Cure de hernie de laine 0,05 %00 Cholécystectomie (N=145) 0,5 % 0 Pose danneau de gastroplastie (n=70) 4 %2 %

68 Conclusions -Le chemin clinique est en chirurgie ambulatoire un outil incontournable dorganisation, de sécurisation, de qualité et damélioration des soins -Il permet doptimiser la pertinence des hospitalisations -En sécurisant la prise en charge en ambulatoire, il permet le transfert dactes de chirurgie réalisés habituellement en hospitalisation conventionnelle vers lambulatoire -En permettant dévaluer et de corriger une erreur soit « dévaluation pré opératoire » soit dorganisation conduisant à admission non programmée (et donc non pertinente) après un séjour prévu en ambulatoire

69


Télécharger ppt "Utilisation dun chemin clinique dans une Unité de Chirurgie et dAnesthésie Ambulatoire pour suivre des indicateurs de performance, de qualité et de risque."

Présentations similaires


Annonces Google