La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Asthme et Anesthésie Cours de DES du 6 Septembre 2005 Dr Chassery CCA anesthésie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Asthme et Anesthésie Cours de DES du 6 Septembre 2005 Dr Chassery CCA anesthésie."— Transcription de la présentation:

1 Asthme et Anesthésie Cours de DES du 6 Septembre 2005 Dr Chassery CCA anesthésie

2 Prévalence population générale 9 % des adultes 15% des enfants Yunginger J.and coll.A community-based study of the epidemiology of asthma. Incidence rates, Am. Rev. Resp. Dis., 1992;146: International consensus report on diagnosis and treatment of asthma. Eur respir J 1992;5:601-41

3 Morbidité anesthésique Variable +++ Rétrospectives: 0.8% à >20% Warner DO. Anesthesiology 1996, 85: Olsson GL. Acta Anaesthesiol Scand 1987;31(3): Verner DF.Can J Anaesth 1994; 41:A55 Kumeta Y.Masui J 1995;44: Prospectives: 1.7% Forrest JB.Anesthesiology 1992;77(1):222

4 Morbidité anesthésique Warner DO. Anesthesiology 1996, 85: %

5 Morbidité anesthésique Incidence des complications respiratoires –Asymptomatique à J-30: 0.8% –Symptomatique à J-30: 4.5% Symptomatique à J0 = complication 50% des cas Warner DO. Anesthesiology 1996, 85:

6 Morbidité anesthésique Faible….mais….potentiellement grave 762 plaintes pour complication respiratoire 40 bronchospasmes (2% plaintes) –50% ATDC asthmatiques/BPCO/tabac 35 atteintes cérébrales Cheyney FW. Anesthesiology 1991;75(6):932-9

7 Morbidité anesthésique « persons with asthma but no symtoms are at low risk for severe morbidity from anesthesia » « persons with asthma are, however, at a low but increased risk for severe morbidity » Adverse outcomes from bronchospasm occur in patients with no previous history of asthma » Bishop MJ, Cheney FW. Anesthesiology 1996,85:455-6

8 Physiologie Maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires médiée LT, mastocyte,PNE. Contraction des muscles lisses de la paroi bronchique et œdème pariétal et production accrue de mucus. Obstruction bronchique diffuse variable réversible Toux, dyspnée sifflante et oppression thoracique Facteur déclanchant Pathophysiology of asthma. Current opinion in Anaesthesiology (1):61-66 Brichant JF, Hans P. JEPU 2005

9 A la consultation Recueillir lhistorique de la maladie Hospitalisation, réanimation, facteur déclenchant… Évaluer la gravité de la maladie Noter le traitement Examen clinique Penser au diagnostic différentiel dans les formes atypiques Élaborer une stratégie péri opératoire

10 Gravité Brichant JF, Hans P. JEPU 2005

11 Diagnostic différentiel

12 Stratégie pré opératoire Stable Instable Asthme B/D Corticoïdes UrgenceChir. Programmée Nébulisation B/D Corticoïdes IV +/- Antibiotiques TTT adapté Chirurgie à surseoir Intensification TTT Poursuite TTT Cons. pneumologue De novo Diagtiel ALR si possible

13 Préparation Préopératoire

14 éta 2+ Inhalation ou nébulisation Courte ou longue durée daction Effet préventif sur la B/C liée à lIOT Wu RSC.BJA 2000,84:

15 Anesth Analg Oct;93(4): % - 6%

16

17 Anticholinergique Ipratropium bromide (Atrovent) Effet préventif sur la B/C liée à lIOT Kil HK. Anesthesiology 1994;81:43-48 Effet < beta 2+ Wu RSC.BJA 2000,84: –Utile si asthme instable Atropine IV –Intérêt discuté

18 Corticoïdes Crise dasthme –IV = PO – hospitalisation, prévient récidive Rowe B.Am J Emerg Med 1992, 10: IOT – incidence bronchospasme après 5 jours de ttt PO Silvanus MT. Anesthesiology 2004 ;100(5): CAT –Continuer si prescrit pour asthme stable –Débuter si asthme instable –10-15mg/kg/j HC IV –40 à 60mg / 6h solumédrol IV »Délai action 6 heures min.

19 40 mg/j pdt 5 j2b x 3/j pdt 5 j

20 Lidocaïne 5mg/kg lidoC 10%1,5mg/kg + 3mg/kg/h Efficacité et effets 2aires identiques C(IV) x 2 >C(inh) mais << C toxique Groeben H. Am J Respir Crit Care Med 1999;159:

21 27% DEP si Lidocaïne aérosol Lidocaïne IV >inhalée 5mg/kg lido4% 2mg/kg+ 5mg/kg/h Bulut Y. anesthesiology 1996, 85:

22 Anxiolytiques Hydroxizine Atarax® Midazolam hypnovel ®

23 AG ou ALR ?

24 Bronchospasm during anaesthesia. A computer-aided incidence study of 136,929 patients. Acta Anaesthesiol Scand Apr;31(3): Olsson GL anesthésies 246 bronchospasmes: 1.7 /1000 –<9 ans: 4/1000 –IVAS: 41/1000 –BPCO/asthme: 22/1000 –IOT: 9/1000 Eviter les stimulations trachéales

25 Anesthésie Locorégionale incidence des bronchospasmes ¼ des bronchospasmes surviennent sous ALR Asthme instable = CI chirurgie réglée même si ALR possible Cheney FW. Anesthesiology 1991, 75:

26 Anesthésie générale VS >IOT Shnider.Anesthesiology 1961; 22: –B/C: 2% Vs 6,4% MLA > IOT – réactions de B/C –Management difficile Si bronchospasme Profonde Kim ES. Anesthesiology 1999, 90:

27 Quel produits anesthésiques ?

28 Propofol > thiopental Pizov R. Anesthesiology 1995, 82:

29 Propofol>étomidate=thiopental Eames WO.Anesthesiology Jun;84(6):

30 Kétamine Dose: 0.75 mg/kg/10min mg/kg/h Réservé à lasthme instable Atropine hypersécrétion Intérêt si instabilité hémodynamique pour linduction Sarma VJ. Acta Anaesthesiol Scand 1992, 36:

31 Curares Succinylcholine – 2,1% bronchospasme Blobner M. Br J Anaesth 2000; 85: Atracurium vécuronium –17%Vs 7% complications respiratoires (NS) Caldwell JE. Anesthesiology 95, 83: Cisatracurium Tobias JD. Anesthesiology. 95(4): , October 2001.

32 Agents Halogénés Rooke G. anesthesiology 1997; 86(6):

33 Agents Halogénés Sévoflurane = halothane > Desflurane pour B/D Habre X. Anest Analg 1999,89: Goff M.Anesthesiology 2000, 93:

34 Réveil En labsence de bronchospasme En VS sous AG profonde ou parfaitement réveillé ? Question décole Antagonisation à éviter de principe malgré Atropine

35 Bronchospasme PI, wheezing Rare si asthme stable: 1,6 à 6/ % patients sans ATCD respiratoire 70% induction, 25% entretient, 5% réveil Gravité potentielle élevée

36 Diag tiel Bronchospasme Intubation sélective ou oesophagienne Hernie du ballonnet PNT CE, Bouchon muqueux Inhalation bronchique Pb de valve HTM IVG Blocage thoracique Anesthésie trop légère Morphiniques –Remifentanil –alfentanil Ventilation manuelle, vérification respirateur. Aspiration +/-mobilisation sonde intubation. RT, EtCO2

37 Stratégie O2 pur V manuelle* STOP stimuli Anaphylaxie ? Adré IV Approfondir AG B/D (béta 2+ / Anticholinergique) Corticoïdes 2-20mg/kg solumédrol® Propofol®, Sévoflurane ® ou Ketamine ®, atropine ® OKRéanimation *silverman MS. Anesthesiology 1991, 71: A441 Mg 2+?

38 Effet antagoniste calcique B/D Ttt adjuvant dun Asthme résistant Posologie: 2g sur 20 min + DEP, baisse durée hospitalisation Can J Anaesth Aug-Sep;50(7):


Télécharger ppt "Asthme et Anesthésie Cours de DES du 6 Septembre 2005 Dr Chassery CCA anesthésie."

Présentations similaires


Annonces Google