La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

QUELQUES DEFINITIONS VIEILLISSEMENT VIEILLESSE GERIATRIE GERONTOLOGIE SUJET AGE FRAGILE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "QUELQUES DEFINITIONS VIEILLISSEMENT VIEILLESSE GERIATRIE GERONTOLOGIE SUJET AGE FRAGILE."— Transcription de la présentation:

1

2 QUELQUES DEFINITIONS VIEILLISSEMENT VIEILLESSE GERIATRIE GERONTOLOGIE SUJET AGE FRAGILE

3 VIEILLISSEMENT Cest lensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions de lorganisme Leffet du vieillissement sur lorganisme: il saccompagne d1 diminution des capacités fonctionnelles de lorganisme diminution des capacités dadaptation. La population âgée est très hétérogène

4 VIEILLESSE ? OMS : 65 ans et + Définition sociale: âge de cessation dactivité Pour les institutions: 75 ans et + Troisième âge ? 65…..89 ans Grand âge: 90 ans.

5 AGISME Discrimination négative vis à vis des vieux

6 GERIATRIE/GERONTOLOGIE Gériatrie: discipline médicale prenant en charge la personne âgée Gérontologie: étude du vieillissement

7 MALTRAITANCE AUX PERSONNES AGEES Comportement destructeur qui vise un sujet âgé dans le contexte de nimporte quelle relation dont on sattend à ce quil ait des effets néfastes dans les domaines physique, psychologique social et / ou financier

8 "une chute en trois temps" Seuil de défaillance Performances d'organe / de fonction âge Centre de Médecine Gériatrique - CHRO

9 LES 5 PILIERS D UN VIEILLISSEMENT HARMONIEUX LA SANTE LE LOGEMENT LA VIE AFFECTIVE LA VIE SOCIALE LES RESSOURCES

10 Le sujet âgé fragile La fragilité est un état instable qui résulte de la réduction des capacités d adaptation des systèmes physiologiques. Cette réduction d adaptation survient avec l avancée en âge Cette état de fragilité conduit à une augmentation du risque de décès ou de dépendance lourde suite à des évènements ou agressions minimes

11 Le sujet âgé « en forme » Stress

12 Le sujet âgé « fragile » Stress

13 Intérêt de la définition de la personne âgée fragile

14 Différence fragilité/incapacité

15 La personne âgée fragile

16 Proposition de Campbell Il propose 4 grandes fonctionset les tests –La fonction musculosquelettique Force musculaire de la main –La capacité aérobieTest de Guyatt –Les fonctions cognitivesMMS –Létat nutritionnelBMI

17 Hogan (1990) Screening selon 4 critères: –ADL –MMS –Déplacement –Continence Définit 7 niveaux de fragilité Indication d Evaluation Gériatrique Standardisée pour les groupes 2,3,4 et 5.

18 Hogan (1990) Groupe 1 : Sujets en bonne santé, sans difficultés pour la marche, les ADL, sans incontinence, sans trouble des fonctions cognitives. Groupe 2 : Une ou plus des caractéristiques suivantes : –Mobilité réduite à 100 mètres ou moins –Problème pour monter ou descendre les escaliers –Incontinence occasionnelle (au plus 1 /j) –Mental status score 7/10

19 Hogan (1990) Groupe 3 : Une ou plus des caractéristiques suivantes : –Utilisation d'une aide technique à la marche –Aide technique pour les ADL –Incontinence au plus 1/j –Mental status score 5 ou 6/10 Groupe 4 : Une ou plus des caractéristiques suivantes : –Aide nécessaire pour les transferts –Aide en personnel pour les ADL –Incontinence plus d'un épisode/j ou sonde urinaire à demeure –Mental status score entre 1 et 4/10

20 Hogan (1990) Groupe 5 : Une ou 2 des caractéristiques suivantes : –Grabataire –Totalement dépendant pour les ADL –Totalement incontinent –Mental status score à 0/10 Groupe 6 : 3 ou 4 des caractéristiques suivantes : –Grabataire –Totalement dépendant pour les ADL –Totalement incontinent –Mental status score à 0/10 Groupe 7 : –Décès prévisible dans les 30 jours

21 Hogan (1990)

22 Conclusion Concept largement reconnu Pas de définition consensuelle Objet de recherche Intérêt d une telle définition afin d optimiser la prise en charge des personnes âgées

23 Conclusion Le sujet âgé fragile : – Il a plus de 70 ans –Il est atteint de polypathologie dont certaines sont responsables dune réduction des réserves fonctionnelles. – Il est exposé, en cas dévénement pathologique nouveau à des décompensations somatiques, régression physique et mentale et à des modifications de son mode de vie en raison de laggravation de sa dépendance.

24 Conclusion Il nécessite dès le stade initial de sa prise en charge : –L identification précise des pathologies le menaçant et menaçant son autonomie –L identification précoce des risques daggravation de son état de dépendance –La mise en place de mesures de prévention, instituées en même temps que la démarche diagnostique et thérapeutique que nécessitent sont état.

25 ICEBERGde fragilité fragilité Partie visible Partie révélée à loccasion dun événement précipitant

26

27 UN RESEAU GERONTOLOGIQUE : OUI, mais pourquoi ? …

28 DEMOGRAPHIE DANS LE LOIRET La population dans le Loiret devrait augmenter de 21% dici à …… habitants 1999 : 13 jeunes pour 10 seniors dans le Loiret 2029: 7 jeunes pour 10 seniors dans le Loiret

29 HAD Foyers logement M°de Retraite EHPAD SSR Clinique CH court-séjour SAU - Pompiers CMP Clin. Psy Autres réseaux JALMALV Ministres culte Ass°Bénévoles Croix rouge Alma UDAH-PACT (réfection SDB etc) Portage repas Restaurateur, Traiteur Téléalarme SSIAD IDE Libérales Psy. libéral Aide-ménagères Employés de maison Gérant de tutelle ADMR Pompes funèbres Pédicure Diététique Coiffeur Audio-prothésiste Pharmacie Labo bio. Dentistes Facteurs Boulanger Épicier ambulant CCAS - Mairies Office HLM UDAF tutelle CRAM MSA DRASS Conseil Général Fondation de France Rotary Caisses de retraite Mutuelles Ecole Kiné Ecole IDE Ecole AS France-Alzheimer France-Parkinson FMC MT Université 3e Age CODERPA Ordre des Méd.

30 SANTE SOINS FILIERE : regroupement de trajectoires typiques et / ou fréquentes, donc susceptibles d une certaine forme de modélisation. RESEAUX de SOINS COORDONNES: un des moyens possibles organisationnel des filières. Il existe des possibilités de TRANSVERSALITE, de BOUCLES.

31 SAF E Hogan (1987) CMAJ, 136,

32 Compression de la morbidité (Fries 1980) La compression de la morbidité : –Lâge moyen dapparition des maladies est retardé, alors que lespérance de vie est relativement constante –la morbidité est donc compressée dans une courte période de temps. La courbe de survie se rectangularise.

33 COORDINATION GERONTO.: évolution / enjeux BASES DE LACTION SOCIALE VIEILLESSE: années 1960 – Texte fondateur= rapport LAROQUE = mise à disposition des PA « un ensemble coordonné de moyens et de services adaptés à leurs besoins » avec une coordination * administrative au plan départemental recensement des besoins, investissements * sociale (orientation vers le service adéquat) – Logique de maillage: jusqu en 1970, avec « innovations périphériques » concurrentes de * missions prioritaires famille et enfance* début de crise et tentative de maîtrise des coûts sociaux

34 RELANCE POLITIQUE VIEILLESSE: Circulaire sept. 81: crée 500 emplois de coordonnateur (liaison entre les services et les établissements pour PA) « rapprocher les partenaires, améliorer les circuits d information… » (élus, CCAS, associations, établissements regroupés ou non) Circulaire Franceschi 7 avril 82: « Retraités et PA » sappuie s/ les 500 coordonnateurs : passage dune logique administrative à une logique partenariale prenant en compte la multiplicité des acteurs gérontologiques.

35 VOLONTES POLITIQUES « Organiser une prise en charge continue des personnes âgées fragiles entre la ville (domicile, établissement dhébergement) et lhôpital en structurant un partenariat entre les différents acteurs et au sein / ou au centre des établissements de santé ».

36 SI RESEAU = GERONTOLOGIQUE : Coordonner, * cela signifie…. * à partir de quel épicentre ? * avec QUI ?

37

38 LA FONCTION DE COORDINATION = … de proximité... INFORMATION ORIENTATION SUIVI RESPECT du CHOIX de la PA MISE EN ŒUVRE du PLAN D AIDE ELABORATION du PLAN D AIDE EVALUATION MULTIDIMENSIONNELLE

39 Instituts Universitaires de Genève - Janvier 1992 Notre mission: - Offrir les meilleurs soins aux personnes âgées malades. - Aider les patients âgés sur le plan social. - Enseigner, mener des recherches en gérontologie et gériatrie. Notre stratégie: - Considérer la personne âgée comme un tout et améliorer son bien-être physique, psychique et social par des soins interdisciplinaires. - Porter une attention particulière au cadre de vie des malades âgés, par: * L'amélioration de la vie quotidienne à l'hôpital; * Le rétablissement de la personne dans son autonomie; * la préparation du retour au domicile adéquat. - Développer la recherche, la formation et les métiers de la gériatrie. Nos valeurs: - Le patient âgé est au centre de nos préoccupations. - Les patients, les collaborateurs et les partenaires sont traités avec respect et estime. - Nos réalisations sont le fruit de la coopération de tous les collaborateurs. Notre façon d'agir: - Le comportement individuel et d'équipe reflète nos valeurs. - Chacun s'engage dans son travail, assume des responsabilités et prend des décisions. - chaque collaborateur participe à la définition des objectifs de son équipe, qui sont évalués chaque année.

40 = MEDICALE 1 = MEDICALE 2 = PSYCO-SOCIALE 2 = PSYCO-SOCIALE 3 = AUTONOMIE 3 = AUTONOMIE EVALUATION... temps Centre de Médecine Gériatrique - CHRO LE MINIMUM …. pour accueillir « 1 » PA ?...

41 MEDICAL SOCIAL MED.SOC. PSY.AFF. P.A. M.T.FAM. C.M.G. REPAS DOMICILE CLUB 3° AGE S.S.I.A.D. AIDES MEN. A.S. GARDES MAL. SECTEUR HEB.TEMPO.

42 SOCIAL MEDICAL ACTION CONSEIL CURATIF PREVENTIF CURATIF PALLIATIF

43 Demande Tél/fiche Aidants: conjoint, enfants Professionnels: SSIAD, CLIC, MT … Fiche: identifiant, + date souhaitée Récépissé de demande + RV CS° préadm°

44 Demande Tél/fiche Aidants: conjoint, enfants Professionnels: SSIAD, CLIC, MT … Fiche: identifiant, + date souhaitée Récépissé de demande + RV CS° préadm° - Envoie formulaire - Reçoit confirm°écrite Complète fiche (data MT): ATCD, médoc, GIR, hobies.. Secrétaire Agent administratif

45 Demande Tél/fiche Aidants: conjoint, enfants Professionnels: SSIAD, CLIC, MT … Fiche: identifiant, + date souhaitée Récépissé de demande + RV CS° préadm° - Envoie formulaire - Reçoit confirm°écrite Complète fiche (data MT): ATCD, médoc, GIR, hobies.. - CS°préadmi° IDE coordinatrice Gériatre Dossier médical Secrétaire Agent administratif

46 Demande Tél/fiche Aidants: conjoint, enfants Professionnels: SSIAD, CLIC, MT … Fiche: identifiant, + date souhaitée Récépissé de demande + RV CS° préadm° - Envoie formulaire - Reçoit confirm°écrite Secrétaire Agent administratif Complète fiche (data MT): ATCD, médoc, GIR, hobies.. - CS°préadmi° IDE coordinatrice Gériatre admission Dossier médical PA « alzheimer » dg Certain + Tt N O IDE coordinatrice Gériatre Secrétaire Agent administratif Lettre à aidant double MT Confirmant admi° CS°Mémoire Lettre Par Gériatre

47 AMELIORER LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Consultations et pôles dévaluation gériatriques Court séjour gériatrique Équipes mobiles gériatriques Lhospitalisation à domicile Les réseaux

48 HOSPITALISATION.... EN CONCERTATION AVEC LENTOURAGE... SUFFISANTE POUR UNE PRISE EN CHARGE GLOBALE... SORTIE OU TRANSFERTS = PREPARES Centre de Médecine Gériatrique - CHRO

49 Alors, que faire … ? Programmer dès que faire se peut (HDJ, HDS) Etat de veille partagé entre aidants et professionnels Faciliter les circuits courts Partager des outils communs Connaître son bassin de vie Le CLIC….. Centre de Médecine Gériatrique - CHRO


Télécharger ppt "QUELQUES DEFINITIONS VIEILLISSEMENT VIEILLESSE GERIATRIE GERONTOLOGIE SUJET AGE FRAGILE."

Présentations similaires


Annonces Google