La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’abord du patient, entre infectiologie, psychologie et psychiatrie : quelques repères P. Rager D. Jammet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’abord du patient, entre infectiologie, psychologie et psychiatrie : quelques repères P. Rager D. Jammet."— Transcription de la présentation:

1 L’abord du patient, entre infectiologie, psychologie et psychiatrie : quelques repères P. Rager D. Jammet

2 Conception : Dr. P. Rager •Le problème posé est souvent : •Un patient + •Une séropositivité VIH + •Un tableau psycho-comportemental •Et ???

3 Conception : Dr. P. Rager Réaction « normale » ? Anxiété ? Dépression ? Tantôt l’ambiance demeure familière

4 Conception : Dr. P. Rager contact un peu particulier déréalisation interprétations +/- limite anxiété massive, flottante logorrhée Et se pose la question de troubles psychiatriques Et / ou de troubles neuropsycho associés Tantôt l’ambiance parait plus bizarre

5 Conception : Dr. P. Rager •L’abord diagnostic pour le psychiatre et le psychologue tente de prendre en compte : –le tableau clinique actuel --> Le trouble actuel, la pathologie (axe 1 du DSM). Regard synchronique. – la personnalité sous jacente ( caractère, tempérament, structure, axe 2 du DSM…). Regard diachronique.

6 Conception : Dr. P. Rager Le trouble actuel  se repérer dans la nosographie : Dépression Anxiété Psychose… Repérer la personnalité sous jacente : principaux TP Contexte médical (axe 3) facteurs de stress (axe 4) adaptation antèrieure (axe 5)…

7 Conception : Dr. P. Rager Catégories nosographiques Catégories nosographiques •1 TROUBLES THYMIQUES •2 TROUBLES ANXIEUX •3 PSYCHOSES •4 Troubles de la personnalité (axe 2 du DSM) Et la difficulté des tableaux frontières, atypiques…

8 Conception : Dr. P. Rager Catégories diagnostiques : TROUBLES THYMIQUES •Manie •Dépression…

9 Conception : Dr. P. Rager Catégories diagnostiques : ANXIETE

10 Conception : Dr. P. Rager Catégories diagnostiques •Trouble panique •Agoraphobie •Phobie spécifique •Phobie sociale •Trouble obsessionnel compulsif •Anxiété généralisée • •Stress post traumatique • •Stress aigu • •Trouble anxieux dû à une affection médicale • •Trouble anxieux induit par une substance • •Trouble anxieux non spécifié + Les Troubles de l’adaptation avec… anxiété (ex-anxiété réactionnelle )

11 Conception : Dr. P. Rager •Anxiété et comorbidités… …Anxiété et troubles psychotiques

12 Conception : Dr. P. Rager Catégories diagnostiques : PSYCHOSE

13 Conception : Dr. P. RagerPSYCHOSE-DEFINITION •Définition symptomatique –La plus restrictive : •Délire •hallucinations –La plus large : •discours désorganisé •comportement grossièrement désorganisé •comportement catatonique catalepsie opposition – résistance mutisme •Définition “ conceptuelle ” –Perte des limites du moi –Altération marquée de l’appréhension de la réalité  inadaptation à la réalité. Perte du sens du réel. « Dans la psychose le conflit est entre le moi et la réalité ».

14 Conception : Dr. P. Rager PSYCHOSES - NOSOGRAPHIE Onirisme Désorientation Obnubilation confusion = organicité ? DELIRE + trouble psychotique bref (BDA) SCHIZOPHRENIE TROUBLE DELIRANT -PARANOIA HALLUCINATIONS chronicité TROUBLES THYMIQUES - manie - dépression PROBLEME PRATIQUE  PSYCHOSE chronique v/s TROUBLE THYMIQUE

15 Conception : Dr. P. Rager PSYCHOSES - NOSOGRAPHIE Psychoses aigües Bouffée délirante aigüe Confusion PSYCHOSES Schizophrénies Psychoses chroniques simple paranoïde hébéphrénique catatonique dysthymique Délires chroniques P.H.C. Paraphrénie Paranoïa D.d’interprétation (persécution) D.passionnels (érotomanie, délire de jalousie) D.de revendication Psychoses périodiques P.M.D Trouble psychotique bref schizophrénie Trouble délirant Troubles de l’humeur

16 Conception : Dr. P. Rager Catégories diagnostiques : TROUBLES DE LA PERSONNALITE

17 Conception : Dr. P. Rager LES TROUBLES DE LA PERSONNALITE Critères diagnostiques généraux des troubles de la personnalité A.Modalité durable de l’expérience vécue et des conduites qui dévie notablement de ce qui est attendu dans la culture de l’individu. Cette déviation est manifeste dans au moins deux des domaines suivants: •1 - La cognition (c’est-à-dire la perception et la vision de soi-même, d’autrui et des évènements) •2 - L’affectivité (c’est-à-dire la diversité, l’intensité, la labilité et l’adéquation de la réponse émotionnelle) •3 - Le fonctionnement interpersonnel •4 - Le contrôle des impulsions

18 Conception : Dr. P. Rager LES TROUBLES DE LA PERSONNALITE Critères diagnostiques généraux des troubles de la personnalité B.Ces modalités durables sont rigides et envahissent des situations personnelles et sociales très diverses. C.Ce mode durable entraîne une souffrance cliniquement significative et une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d’autres domaines importants.

19 Conception : Dr. P. Rager LES TROUBLES DE LA PERSONNALITE Critères diagnostiques généraux des troubles de la personnalité D.Ce mode est stable et prolongé et ses premières manifestations sont décelables au plus tard à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. E.Ce tableau n’est pas mieux expliqué par les manifestations ou les conséquences d’un autre trouble mental. F.Ce mode durable n’est pas dû aux effets physiologiques directs d’une substance p. ex. drogue…)ou à une affection médicale générale (par ex. un traumatisme crânien)

20 Conception : Dr. P. Rager LES TROUBLES DE LA PERSONNALITE LES TROUBLES DE LA PERSONNALITE ONT ÉTÉ REPARTIS EN 3 GROUPES: PERSONNALITEPREVALENCECARACTERISTIQUE COMMUNE GROUPE A PARANOîAQUE SCHIZOÏDES SCHIZOTYPIQUES 0,5 à 2,5% Rare 3% Paraissent souvent Bizarres et excentriques GROUPE B HISTRIONIQUES (hystériques ) ANTISOCIALES BODERLINES NARCISSIQUES 2 à 3% 3% 2% < 1% Paraissent souvent théâtraux, émotifs, capricieux GROUPE C EVITANTES (Phobiques) DEPENDANTES OBSESSIONNELLES 0,5 à 1% ? 1% Paraissent souvent anxieux et craintifs

21 Conception : Dr. P. Rager •2 cas cliniques •Melle E. 29 ans, –BEP sanitaire et social –Séro+ –1 ère cs : aucun préambule et embraye d’emblée : Je me sens stressée ++, j’ai le moral à 0…J’ai une déficience au niveau compétence sociale (…)toute ma vie, j’ai fait des blocages…Ma tête est restée bloquée pendant 2 jours… »

22 Conception : Dr. P. Rager •Mr B. 48 ans ;1 ère CS Juillet 98 : –Technicien de laboratoire –Sero+ découverte en 1989 –Commence un ttt ARV en 1997  Hivid+Retrovir –Consulte psychologue du Cisih en 1998 –Ne travaille plus depuis 3 ans au moment de la CS. A quitté le labo où il travaillait depuis 14 ans… –Tableau de délire paranoiaque (tble délirant) typique, avec anxiété énorme… –TTT ce jour : Neulepti XV gttes. •Amélioration franche à J14

23 Conception : Dr. P. Rager •Juin 2000 : cyclothymie ? (spectre BP) •Oct- Nov 2000 : –Passe le concours d’aide soignant mais échec –Dossier COTOREP •Mars 2001 : reprise de son travail de tech de labo, W dans le même labo depuis lors. •Confirmation de la bipolarité. •Janvier 2003 : nouveau ttt ART toujours en cours –SUSTIVA + VIDEX + EPIVIR


Télécharger ppt "L’abord du patient, entre infectiologie, psychologie et psychiatrie : quelques repères P. Rager D. Jammet."

Présentations similaires


Annonces Google