La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2. Le modèle Offre Globale – Demande Globale  Modèle se construit dans la lignée du Modèle IS - LM  Développement progressif dans les années 50 avec.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2. Le modèle Offre Globale – Demande Globale  Modèle se construit dans la lignée du Modèle IS - LM  Développement progressif dans les années 50 avec."— Transcription de la présentation:

1 2. Le modèle Offre Globale – Demande Globale  Modèle se construit dans la lignée du Modèle IS - LM  Développement progressif dans les années 50 avec une forte utilisation empirique  Évolution majeure : intégration de la flexibilité des prix, ce qui amène à intégrer la question de la détermination de l’offre comme préalable à l’équilibre N. B. : certains économistes proposent de parler de courbes de « quasi offre » et « quasi demande » globales afin d’éviter des confusions avec les courbes microéconomiques Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 1

2 2 2.1 La courbe de demande globale  Ensemble des combinaisons du revenu réel et du niveau général des prix pour lesquels le marché des biens (représenté par la courbe IS) et le marché de la monnaie (représenté par la courbe LM) sont simultanément à l’équilibre  Construction de la courbe se fait à partir du modèle IS – LM en analysant les modifications de l’équilibre lorsqu’il y a variation des prix

3 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 3 I-S L-M R Y NGP Y Hausse des prix entraîne une baisse de la valeur des encaisses détenues (effet d’encaisses réelles) Entraîne une hausse de la demande de monnaie, donc à offre constante un hausse du taux d’intérêt qui entraîne une réduction de l’investissement, donc un déplacement vers la gauche de IS Hausse de la demande de monnaie correspond à un déplacement de la courbe LM vers la gauche Y1Y1 Y1Y1 NGP 1 NGP 2 Y2Y2 Y2Y2  Identification d’une relation décroissante entre les prix et la demande Pente de la courbe dépend de l’élasticité de l’investissement au taux d’intérêt et de la consommation à la richesse

4 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo La courbe d’offre globale  Courbe d’offre globale représente le volume global de biens et services que l’ensemble des producteurs sont disposés à offrir pour un niveau donné de prix L’offre dépend du coût des facteurs  Hypothèse de la rationalité du producteur qui cherche à maximiser son profit en combinant des facteurs de production Quantités produites dépendent de la quantité de facteurs mis en œuvre (fonction de production) Quantité de facteurs utilisés dépend de la maximisation du profit qui est liée au coût des facteurs A CT seul le facteur travail est variable donc la production dépend in fine des variations du salaire réel et de leur impact sur l’emploi  Nécessité d’intégrer le marché du travail et son fonctionnement dans la modélisation

5 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo La courbe d’Offre Globale selon les économistes « classiques »  Sous hypothèse de CPP, les marchés s’équilibrent grâce à la fluctuation des prix dans un contexte d’information parfaite  En cas de hausse des prix, le salaire réel baisse (à salaire nominal inchangé) ce qui entraîne une hausse de la demande de travail et, théoriquement une augmentation de l’offre globale  Salariés réagissent immédiatement à la baisse du salaire réel en réduisant leur offre de travail, ce qui entraîne donc un déséquilibre sur le marché du travail  Déséquilibre entraîne une hausse du salaire nominal jusqu’à ce que le salaire réel d’équilibre soit retrouvé  Courbe d’offre globale est alors une droite verticale

6 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 6 Production Niveau Général des Prix Offre Globale PIB potentiel (correspondant au plein emploi des facteurs de production) Déplacement de la courbe d’Offre Globale est liée au progrès technique et/ou à l’augmentation de la population disponible

7 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo La courbe d’Offre Globale dans la perspective « keynésienne »  Demande de travail des employeurs se définit dans les mêmes conditions que pour les classiques (relation inverse demande de travail – salaire réel)  Offre de travail ne dépend pas du salaire réel mais du salaire nominal (information imparfaite des salariés) dans un contexte de rigidité des salaires à court terme (rôle des conventions)  Si les prix baissent, le salaire réel augmente ce qui entraîne une baisse de la demande de travail des employeurs donc une réduction de la production La rigidité des salaires à court terme empêche le processus rééquilibrant de baisse du salaire nominal, la courbe d’offre globale est donc croissante en fonction des prix

8 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 8 Production Niveau Général des Prix Offre Globale NGP 1 NGP 2 Y1Y1 Y2Y2 Diminution de la production s’accompagne de chômage

9 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo Le débat sur la forme de la courbe d’Offre  Importance du débat en terme de politique économique Conception « classique » : politique de relance entraînant une hausse des prix n’aura aucun effet  chômage est uniquement volontaire Conception « keynésienne » : hausse des prix liée à une politique de relance peut entraîner un impact positif sur la production et donc l’emploi

10 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 10  Deux possibilités de synthèse Niveau Général des Prix Production OG de Court Terme OG de Long Terme  Distinction court terme – long terme Niveau Général des Prix Production OG  Forme composite de la courbe d’offre

11 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo L’équilibre du modèle et les préconisations de politique économique L’équilibre du modèle Niveau Général des Prix Production OG de Court Terme OG de Long Terme DG

12 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo La politique économique  Politique économique analysée comme la réponse à un choc qui perturbe l’équilibre Choc peut être d’offre ou de demande : déplacement vers la gauche de la courbe qui réduit le niveau de revenu global et donc le niveau d’emploi La réponse à un choc de demande  Choc peut être de nature diverse (généralement exogène : cf. choc pétrolier ou réunification allemande)

13 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 13  Raisonnement classique : Retour à l’équilibre est automatique et est lié à la flexibilité des salaires

14 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 14  Principe keynésien : rigidité à cour terme des salaires empêche le retour à l’équilibre par une baisse du salaire réel (+ interrogations sur l’impact d’une baisse des salaires) Déséquilibre persiste et se traduit par du chômage Nécessité d’une action sur la courbe de demande par le biais d’une politique budgétaire ou monétaire permettant de ramener vers la droite la courbe de demande globale (avec hausse des prix)

15 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 15

16 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 16 La réponse à un choc d’offre  Choc d’offre influe négativement sur la combinaison productive (hausse brutale du prix d’un facteur de production) débat s’analyse dans des termes semblables à ceux portant sur la demande : retour à l’équilibre peut se faire soit par une baisse des salaires nominaux (logique néo-classique) soit par une impulsion de la demande qui s’accompagne d’une hausse des prix

17 Ch. 4 - Les modèles macroéconomiques de la synthèse - Diapo 2 17  retour d’un débat « classique » sur la politique économique conjoncturelle : vertus rééquilibrantes du marché (avec question des délais de mise en œuvre du retour à l’équilibre) ou nécessité d’action volontariste pour ramener au plein emploi


Télécharger ppt "2. Le modèle Offre Globale – Demande Globale  Modèle se construit dans la lignée du Modèle IS - LM  Développement progressif dans les années 50 avec."

Présentations similaires


Annonces Google