La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

POUR UNE PEDAGOGIE DE PROJET Vers une nouvelle compétence professionnelle... Extraits de la conférence du 13 juin 2000 de J-F Berthon UIFM Nord Pas de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "POUR UNE PEDAGOGIE DE PROJET Vers une nouvelle compétence professionnelle... Extraits de la conférence du 13 juin 2000 de J-F Berthon UIFM Nord Pas de."— Transcription de la présentation:

1

2 POUR UNE PEDAGOGIE DE PROJET Vers une nouvelle compétence professionnelle... Extraits de la conférence du 13 juin 2000 de J-F Berthon UIFM Nord Pas de Calais

3 On entend souvent : « On n’y arrive plus… » « Ce n’est plus les élèves qu’on avait avant… » « Ils sont devenus insupportables… violents » « Ils ne s’intéressent à rien… » « Madame, on ne vous comprend pas : vous nous parlez un vieux français… »

4 Problèmes : L'école ne joue plus le rôle d’ascenseur social automatique… L'école ne garantit plus « un travail » à la sortie… Sa sélection par l’échec est de plus en plus mal supportée…

5 Problèmes : L’émiettement et le cloisonnement des disciplines contribue au non sens… L’Ecole n’est plus la seule source d’information… Les activités qu’elle propose entrent en concurrence avec des activités « plus intéressantes »…

6 Résultats : Les élèves ne se sentent pas concernés.

7 De nombreux acteurs du système éducatif sont désemparés Résultats :

8 A la recherche de solutions Il s ’agit bien de donner du sens à l ’école pour les élèves d ’aujourd ’hui

9 Pour produire le changement, accepterez vous ? : Un élève curieux, prenant des initiatives, critique et réflexif… Plutôt qu’un élève submergé de réponses à des questions qu’il n ’a pas posées.

10 D ’être un professeur qui ne sait pas « tout », un professeur qui cherche avec ses élèves. De faire évoluer notre identité professionnelle. Pour produire le changement, accepterez vous ? :

11 Le sens du changement est lié à une « philosophie », une « conception de l’homme ». La pédagogie du projet n’est pas seulement une « technique pédagogique ».

12 Alors que voulons nous ? Quels élèves voulons nous ? Quels citoyens voulons nous ? Quels producteurs voulons nous ? Quel modèle d ’entreprise ?

13 La pédagogie du projet vise à (re) donner du sens à l’école. Du sens aux activités immédiates… et progressivement Du sens par mise en perspective des activités immédiates avec un but plus lointain Du sens par construction, rencontre et mise en synergie d’un projet « technique », d’un projet « professionnel » et d’un projet « personnel ».

14 Le professeur est le concepteur d’un « dispositif » d’apprentissage Il vise l’émergence des projets Il régule l’activité, gère les conflits Il apporte une «aide » aux élèves Il contribue à l’évaluation formative. Il révèle et contribue à la fixation des savoirs et savoirs-faire acquis. Dans la pédagogie du projet

15 Dans la pédagogie « traditionnelle » le professeur est en position frontale; il est l’intermédiaire du savoir. Le Savoir Le Professeur La tâche Les élèves

16 D ’un système…

17 Le Savoir La tâche Les élèves Les professeurs Dans la pédagogie du projet : derrière les élèves, face à la tâche, les professeurs sont là pour les aider.. P P

18 … à l ’autre.

19 Quelques caractéristiques comparées… Les objectifs intermédiaires sont à déterminer par l’apprenant. L’acquisition des connaissances se fait en fonction de l’apparition des besoins. Les objectifs intermédiaires peuvent être communiqués clairement par le professeur. L’acquisition des connaissances est échelonnée selon une progression rationnelle du simple au complexe Pédagogie du projetPédagogie par objectif

20 Quelques caractéristiques comparées… Les savoirs sont étroitement liés au contexte d’apprentissage. Les savoirs sont présentés dans la complexité de leurs relations réelles. Les savoirs sont définis pour eux-mêmes, hors contexte (d’apprentissage) Ils sont décomposés analytiquement et organisés linéairement. Pédagogie du projetPédagogie par objectif

21 Quelques caractéristiques comparées… Le contexte personnel (motivation, image de soi etc.) compte autant que les choses apprises. Le domaine cognitif est privilégié au détriment des conditions socio- affectives de l’apprentissage. Pédagogie du projetPédagogie par objectif

22 Quelques caractéristiques comparées… L’apprenant se prend en main et contribue à la mise en place du dispositif. L’élève est « pris en main » par le dispositif. Il n’a qu’à « suivre ». Pédagogie du projetPédagogie par objectif

23 Quelques caractéristiques comparées… On apprend par « essais, erreurs et correction » L’erreur est normale, elle fait partie du processus d’apprentissage. Dans la situation idéale : il ne doit pas y avoir d’erreurs d’élève. Pédagogie du projetPédagogie par objectif

24 Quelques caractéristiques comparées… L’apprentissage est très socialisé. La collaboration entre apprenants est fortement encouragée. C’est même une condition de l’évaluation. L’apprentissage est très fortement individualisé. La coopération entre apprenants est soit non prévue, soit faible, soit même interdite. Pédagogie du projetPédagogie par objectif

25 Quelques caractéristiques comparées… L’évaluation prend en compte le « process » au moins autant que le résultat final. L’évaluation est fortement orientée sur le résultat final Pédagogie du projetPédagogie par objectif

26 Quelques caractéristiques comparées… Le niveau d’aventure est fort. Le niveau d’aventure est faible. Pédagogie du projetPédagogie par objectif

27 A quelles conditions la pédagogie du projet est-elle efficace ?

28 Si le projet débouche sur une production concrète, un produit « palpable », Si le projet a pour objectif une prise de pouvoir sur le réel, Si le projet débouche sur une véritable reconnaissance sociale, A quelles conditions la pédagogie du projet est-elle efficace ? Michel Hubert : Apprendre en projets… Chronique Sociale

29 Si le projet s’accompagne d’une modification du statut de l’enfant, du formé, suscité par une co-gestion des projets unissant formés et formateurs, Si le projet permet aux formés une prise de responsabilité, A quelles conditions la pédagogie du projet est-elle efficace ? Michel Hubert : Apprendre en projets… Chronique Sociale

30 Si le projet a une dimension collective (socialisation), Si le projet est doué d’un réel potentiel d’apprentissage, (savoirs; savoir-faire techniques et sociaux, savoir-être). A quelles conditions la pédagogie du projet est-elle efficace ? Michel Hubert : Apprendre en projets… Chronique Sociale

31

32

33 La pédagogie du projet a aussi ses limites.

34

35 Quelles nouvelles compétences professionnelles pour les enseignants ?

36 Savoir repérer les connaissances (savoirs savoir- faire) impliquées dans un projet, Savoir mesurer la faisabilité d’un projet, Savoir établir des ponts avec les autres disciplines concernées Savoir impliquer les élèves (savoir déléguer le leadership, intégrer tous les élèves), Les (nouvelles ?) compétences du professeur :

37 Savoir repérer et gérer les représentations des élèves, Savoir gérer les conflits : Les laisser apparaître, les résoudre, les analyser Conflits socio-cognitifs Conflits affectifs, identitaires, Conflits de pouvoir… Les (nouvelles ?) compétences du professeur :

38 Savoir ne pas se substituer aux élèves dans la réalisation, mais Savoir jouer un rôle de ressource, Savoir utiliser les technologies nouvelles, Savoir laisser errer, mais aussi Savoir ne pas laisser « se planter », Les (nouvelles ?) compétences du professeur :

39 Savoir analyser et mettre en évidence les savoirs et savoir-faire et les savoir-être acquis… « Changer de regard », c’est acquérir un regard qui privilégie les aspects « positifs » des acquis, qui rejette la sélection par l’échec… et met l’élève en situation de réussir… Les (nouvelles ?) compétences du professeur :

40 Savoir travailler en équipe… –Prendre des initiatives, –Ecouter… –Se mettre au service de… Les (nouvelles ?) compétences du professeur :

41 Et la formation des enseignants ?

42 La formation-action Ce que l ’on ne sait pas faire on l ’apprend en le faisant, par l ’expérimentation, la réflexion, et la mise en place de dispositifs de régulation.

43 Il n’est pas « chef de projet »… Il ne dit pas « ce qu’il faut faire »… Il tient sa légitimité de sa position de « chercheur avec »… Mais c’est aussi un « homme - ressource »… La formation-action Rôle du formateur

44 Création et mise en place du dispositif, Accompagnement de l’expérimentation, Aide à l’explicitation, Aide à la gestion des conflits, (de représentation, de personnes…) Personne ressource, Aide à la capitalisation et à la circulation des acquis. La formation-action Rôle du formateur

45 La formation-action Le dispositif Regroupement Suivi / accompagnement Regroupement Groupe d’analyse et de régulation IEN-ET / Proviseurs stage Séminaire académique ACTION

46 S’il n’y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n’est donné. Tout est construit. Gaston BACHELARD La formation de l’esprit scientifique E. Vrin, 1969

47 Quels « producteurs » voulons nous former ? De purs exécutants, justes capables de s’insérer dans une chaîne de production dont les finalités leur échappent, d’appliquer quelques consignes simples, et difficiles à adapter aux changements. ( boulons par jour…). Des partenaires de production capables d’entrer en interaction avec d’autres partenaires, en fonction d’une finalité reconnue, capables d’initiatives, voire d’esprit critique, et capables d’adaptation…

48 Séparation nette entre conception (réflexion) et fabrication (action). Parcellisation des tâches. Déqualification, dé-responsabilisation des emplois. Séparation nette entre fabrication et contrôle. L’erreur – rebuts, déchets et invendus – est dissimulée car susceptible de sanction. Quel modèle d’entreprise ? (Modèle productif d’inspiration taylorienne.)

49 Interaction marquée entre conception (réflexion) et fabrication (action). Approche globale du problème, du produit. Chacun peut intervenir à plusieurs niveaux. Implication des personnes. Evaluation continue du produit et du processus par les différents acteurs (cercles de qualité). Quel modèle d’entreprise ? (Modèle « créatif »).

50 Dans notre société habitée par la logique du progrès scientifique et technique Quand il ne s'agit plus que d'appliquer des méthodes, au nom d'un ordre technique "objectif", il n'y a plus de discussion possible, il n'y a alors plus de véritable démarche scientifique, il n'y a plus non plus de citoyenneté. Quels citoyens voulons-nous ?

51 Des individus qui appliquent correctement ce que dit le professeur, sans se poser trop de questions. Ou des personnes capables d'une réflexion critique fondée sur une connaissance même encore incomplète et inachevée ? Quels élèves voulons-nous ?


Télécharger ppt "POUR UNE PEDAGOGIE DE PROJET Vers une nouvelle compétence professionnelle... Extraits de la conférence du 13 juin 2000 de J-F Berthon UIFM Nord Pas de."

Présentations similaires


Annonces Google