La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Qu’est-ce que le stress ? Mahmoud BOUDARENE Psychiatre Docteur en Sciences Biomédicales Web:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Qu’est-ce que le stress ? Mahmoud BOUDARENE Psychiatre Docteur en Sciences Biomédicales Web:"— Transcription de la présentation:

1 qu’est-ce que le stress ? Mahmoud BOUDARENE Psychiatre Docteur en Sciences Biomédicales Web:

2 introduction 1 - stress = concept galvaudé contrainte - pression « strain » contrainte - pression « strain » tension physique – psychique malaise tension physique – psychique malaise - résilience = plasticité et souplesse = coping - résilience = plasticité et souplesse = coping 2 - le stress n’est pas une maladie / il peut y conduire entre santé et maladie entre santé et maladie ne pas confondre avec anxiété/angoisse ne pas confondre avec anxiété/angoisse dépression dépression 3 - stress positif/négatif bon et mauvais stress ? lien avec le temps stress chronique lien avec le temps stress chronique

3 définition 1 - qu’est-ce que le stress ? perte ou sentiment de perte du contrôle être débordé/ ne pas être à la hauteur d’un événement (situation) nouveau/imprévu quantité de changement effort adaptatif 2 - stress effort - stress détresse

4 dynamique du stress bien-être réaction de stress stress chronique état de stress état de stress vie quotidienne événement inhabituel sommation des événements événement hors du commun MALADIES souffranceprise de conscience silence psychologique et biologique RISQUE/PREVENTION

5 Hans SELYEsyndrome général d’adaptation alarmerésistanceépuisement homéostasiehétérostasie

6 dynamique du stress stress processus dynamiques psychologiques biologiques organisent les relations du sujet à son monde

7 aspects psychologiques du stress 1 - émotionnel - mise en alerte - éveil et vigilance - initiation d’une démarche cognitive positive (joie - plaisir…) positive (joie - plaisir…) - émotion négative (malaise - tension…) négative (malaise - tension…) anxiété anxiété 2 - cognitivo-comportemental - traitement de l’information (mémoire, attention) - processus intellectuels/cognitifs analyse - reconnaissance de l’événement nouveau anticipation et initiation de l’action

8 aspects biologiques du stress cortex frontal hypothalamus/ système limbique CRF CRF hypophysetronc cérébral ACTH DOPA /NA ACTH DOPA /NA Corticosurrénalemédullosurrénale ENERGIE/SUCRE cortisol /dhea (glucose) Adrénaline cortisol /dhea (glucose) Adrénaline inhibition: immunité, croissance, sexualité, thyroïde…. événements STRESS /Avp

9 événement réponse biologique prise de conscience réponse psychologique sens et signification alarme cognition analyse et perception reconnaissance du message ? extinction ou atténuation réception ou perception du message ? ? chronologie de la réponse de stress: hypothèses

10 les réponses adaptatives trois modalités silence psychologique et biologique eustress = coping expression isolée émotionnelle, psychologique silence biologique manifestations associées psychologiques et biologiques absence de manifestations Nota: réponse biologique toujours (?) précédée de la réponse psychologique

11 les réponses biologiques: les systèmes de stress trois modalités réponse catécholaminergique isolée réponse cathécol et corticotrope associées réponse corticotrope isolée système catécholaminergique processus cognitifs comportements motivés et action contrôle anxiété associée = performance = mobilisation stress effort système corticotrope cortisol = perte du contrôle anxiété associée = détresse = inhibition stress détresse

12 remarques 1 - organisation graduelle de la réponse de stress - expression émotionnelle = protestation primaire - expression biologique = protestation secondaire 2 - manifestation psychologique = préalable ? = économie ? protestation émotionnelle = détresse mais aussi protection et rempart contre la maladie? 3 - aspect psychologique et biologique liés mais absence de parallélisme dans le déroulement temporel ? - planification et priorité dans les choix thérapeutiques - pertinence des psychothérapies

13

14 1 - anciens précoces = traumatisme précoces (inconscient - Freud) développement de la personnalité - maladies graves - séparation - décès, parents, grands parents - violence familiale, alcool… HOSPITALISME (Spitz) – carence affective anciens = plus actuels (en mémoire - souvenirs) enfance et adolescence évènements de vie: les facteurs de stress altération grave de la personnalité vulnérabilité aux événements ultérieurs maladies psychiques et psychosomatiques Histoire du sujet

15 événements de vie 2 - récents/actuels mineurs/tracas quotidiens majeurs/événements importants traumatisme grave/hors du commun

16 modulation de la réponse de stress événement de vie physique ou psychologique modulation perception sentiment de contrôle réponses adaptatives biologiques - psychologiques multiples spécifiques individuelles facteurs d’amortissement facteurs d’aggravation

17 facteurs de prédiction 1 - vulnérabilité - état de santé du moment - événements antérieurs ou simultanés - personnes à risque (conditions sociales) 2 – protection - support/soutien social (affectif, matériel…) - information/accès à la connaissance - stratégies adaptatives * centrée sur l’émotion = régulation * centrée sur l’événement = gestion trait anxieux personnalité A et C HSS ou LSS lieu de contrôle alexithymie - personnalité - Histoire personnelle

18 rôle du trait anxieux sur la dynamique de stress

19 environnement (évts de vie) physique social (familial, conjugal…) PERSONNALITEPERSONNALITE PROFESSIONNEL Sentiment de contrôle AGIR Sentiment de perte du contrôle SUBIR bien-être santé souffrance maladie hyper contrôle?

20 Famille Ecole (Nouvelle vie Nouveau milieu) Traumatisme psychique rupture/séparation Histoire familiale Quelle école ? Pathologies initiation /adaptation Scolarisation/scolarité : épreuve et traumatisme? 1 - Première scolarisation Avenir scolaire ? 2 - Scolarité Epreuve initiatique

21 Désordres engendrés par le stress en milieu scolaire 1 - A l’école - baisse du rendement scolaire - échec - trouble du comportement instabilité - agitation - hyperkinésie et trouble de l’attention - trouble de l’adaptation retrait - isolement - indifférence angoisse - attaque de panique agressivité - violence

22 Désordres engendrés par le stress en milieu scolaire 2 - A la maison - Troubles du comportement isolement - retrait baisse de l’appétit - anorexie insomnie - angoisse - attaque de panique instabilité - agitation - agressivité - violence refus/phobie scolaire - Troubles de l’humeur humeur modifiée/instable tristesse/pleurs dépression véritable - Troubles psychosomatiques - Suicide ? 40% des enfants pensent à la mort à l’école (France : B.Cyrulnik)

23 Ecole - scolarité souffrancebien-être ? - Socialisation - Apprentissage - succès - Angoisse de séparation non consommée - milieu scolaire violent

24 Le stress en milieu du travail

25 sources de stress répercussions exigences organisationnelles exigences professionnelles exigences relationnelles exigences individuelles - charge tâche - cadences/délais - contrôle/initiative - promotion/récompense - reconnaissance - soutien/support - relations harmonieuses - communication sereine - respect des différences - problèmes individuelles - problèmes sociaux sujet entreprise insatisfaction - malaise/anxiété - morosité/dépression - troubles de l’adaptation baisse de la motivation - fatigue/épuisement - désintérêt - baisse de l’apprentissage Maladies - psychiques - psychosomatiques - conduites addictives/perverses absentéisme baisse de la qualité conflits relationnels baisse du rendement conflits sociaux/grèves accidents

26 répercussions du stress au travail a - maladies professionnelles - lien de cause à effet mis en évidence, connu - relation de la maladie avec le travail reconnue b - maladies liées au stress - lien de cause à effet non évident, non connu - maladies « communes », relation avec le travail non reconnue - PTSD, burn Out, - troubles de l’adaptation - troubles humeur et caractère, - troubles anxieux et dépressifs…. désordres psychosomatiques - cardio-vasculaires - digestifs - dermatologiques… Désordres psychiques

27

28 stress et maladie hérédité histoire vie maladie/dépression synchronique diachronique maladie devenir accident de parcours? tomber malade? événement

29 « … la maladie peut être conçue comme une réaction du malade aux conditions de son existence… une sorte d’erreur dans la conduite des échanges avec le milieu environnant. » H. Ey « … le fait de mettre en relation le symptôme avec la vie du sujet et de l’éclairer par une simple enquête chronologique peut prendre une valeur suggestive et représenter une rencontre bienfaisante, un éveil de conscience et un départ pour une reprise vitale. » H. Ey

30 stress et maladie événement vie psychique réponse émotionnelle réponse émotionnelle exagérée 2 désordre psychique désordre fonctionnel/somatique 1 3 balancement psychosomatique

31 santé maladie vulnérabilité cortisol/ dhea dopamine/cortisol dopamine anxiété traumatismes anciens personnalité événements actuels dynamique psycho biologique du stress: de la santé à la maladie

32 1 rôle du terrain psychologique et des événements de vie dans la genèse de la maladie stress entre santé et maladie vision systémique de la santé et de la maladie 2 possible rôle organisateur du biologique par le psychique opportunité et intérêt de l’accompagnement psychothérapique - dans la promotion de la santé - dans la prévention des maladies remarques

33 CONCLUSION La maladie ne doit pas être considérée comme une interruption brutale de la continuité de la santé. Elle est un devenir. Elle prend sa source dans l’histoire lointaine du sujet et s’inscrit dans la dynamique des échanges que celui-ci construit avec sa vie quotidienne. «Se faire de la bile…, du mourant…, du mauvais sang…». Des propos de bon sens populaire qui témoignent, si besoin est, de la nécessité d’établir le lien entre l’événement de la vie et la souffrance, pour bien saisir le sens à donner à l’irruption de la maladie dans la vie du sujet. Ces propos suggèrent également, dans l’émergence de la souffrance, l’impossible initiative sur les événements et l’échec des processus d’adaptation. La santé est bonne ou mauvaise selon que les rapports aux aléas quotidiens sont bien ou mal négociés et que l’existence est agie ou subie. La maladie n’est pas le fait du hasard ou l’accident du parcours d’une vie. Elle s’inscrit nécessairement dans la perte du sentiment de bien-être.


Télécharger ppt "Qu’est-ce que le stress ? Mahmoud BOUDARENE Psychiatre Docteur en Sciences Biomédicales Web:"

Présentations similaires


Annonces Google