La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Recherche pour la Sécurité des patients Cours préparatoire 8ème Séance Synthèse des acquis et pistes pour un approfondissement des connaissances en recherche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Recherche pour la Sécurité des patients Cours préparatoire 8ème Séance Synthèse des acquis et pistes pour un approfondissement des connaissances en recherche."— Transcription de la présentation:

1 Recherche pour la Sécurité des patients Cours préparatoire 8ème Séance Synthèse des acquis et pistes pour un approfondissement des connaissances en recherche pour la sécurité des Patients Mondher Letaief, MD, MPH 10 mars 2011

2 1 Résumé Au cours de cette dernière séance, nous essayerons daborder lensemble des questions et commentaires des participants, et de passer également en revue les séances précédentes. Nous allons vous proposer des moyens dapprofondir vos connaissances dans le domaine de la sécurité des soins, et vous aider à trouver des ressources utiles pour de futures recherches. Révision des messages-clés : Séances 1-7

3 2 Un concept original Corollaire 1 : Il n'est pas logique de punir des personnes qui commettent des erreurs Corollaire 2 : Vous pouvez réduire le nombre derreurs en améliorant le système

4 3 Culture de sécurité …Présente les cinq principaux attributs mentionnés ci-dessous, que les professionnels de santé s'efforcent de concrétiser par la mise en œuvre de solides systèmes de gestion de la sécurité. (1) Une culture où tous les travailleurs (y compris le personnel de première ligne, les médecins et les administrateurs) semploient à leur propre responsabilité ou sécurité, à celle de leurs collègues, des patients et visiteurs.

5 4 (2) [Une culture qui] place la sécurité au-dessus des objectifs financiers et opérationnels. (3) [Une culture qui] encourage et récompense l'identification, la communication et la résolution des problèmes de sécurité. (4) [Une culture qui] agit sur l'apprentissage organisationnel pour anticiper des accidents. (5) [Une culture qui] offre des ressources appropriées, la structure, et la responsabilité de maintenir des systèmes de sécurité efficaces. Culture de sécurité (suite)

6 5 Sécurité des patients : problème de santé publique (I) La sécurité des patients semble être un problème dans tous les pays Il est important de sattarder sur les définitions afin que le message relayé soit le même En matière de sécurité des patients, les questions de performance humaine, de facteurs humains et de communication sont parmi les thèmes les plus récurrents

7 6 Besoin de plus d'informations sur la fréquence des évènements indésirables et des erreurs enregistrées dans chaque pays selon des paramètres spécifiques La recherche est nécessaire pour : Identifier et décrire les problèmes de sécurité Tester et développer des solutions Sécurité des patients : problème de santé publique (II)

8 7 Composantes

9 8 Recherche pour la sécurité des patients 5 domaines-clés en matière de recherche pour la sécurité des patients La sélection du type détudes dépendra du domaine Dépendra également des ressources disponibles Les études qualitatives et quantitatives sont appréciées Besoin de plus de méthodes dévaluation des solutions Mais il reste encore à définir différents problèmes rencontrés, et de disposer de données nécessaires permettant de passer à laction

10 9 Quessaie-t-on de mesurer ? (I) Les erreurs : Léchec d'une action planifiée qui devrait être achevée comme prévu, ou lutilisation d'un plan inapproprié pour atteindre un objectif Erreurs latentes : défauts du système. Exemple : structures démunies, manque de personnel Erreurs actives : erreurs commises par le personnel de première ligne. Exemple : les erreurs de dosage

11 10 Les évènements indésirables : dommages causés par les soins Les objectifs de sécurité : les erreurs de médication, les infections associées aux soins, les complications chirurgicales, les complications du dispositif de sécurité, les erreurs didentification, les décès Quessaie-t-on de mesurer ? (II)

12 11 4 méthodes fondamentales pour recueillir les données Lobservation Lauto-évaluation (entretien et questionnaire) Lanalyse Les preuves matérielles (examen des documents)

13 12 Prospective Observation directe des soins prodigués aux patients Etude de cohorte Surveillance clinique Rétrospective Examen des dossiers (dossier médical électronique) Analyse des réclamations administratives Analyse des réclamations de négligence, de faute professionnelle Réunions sur la morbidité et la mortalité/autopsie Systèmes de signalement des évènements indésirables Méthodes de mesure

14 13 Thomas & Petersen, JGIM 2003 Utilité relative des méthodes de mesure des erreurs

15 14 Observation directe Efficace pour déceler les erreurs actives Offre données autrement indisponibles Pertinente Formation/Coûteuse Surcharge dinformation Effet Hawthorne ? Biais rétrospectif ? Inefficace dans lobservation des erreurs latentes

16 15 Etude de cohorte / Surveillance clinique Pertinente pour décéler les événements indésirables Pratique pour tester lefficacité des interventions destinées à réduire la fréquence dévènements indésirables Peut être intégrée au système de soins Coûteuse Inefficace pour déceler les erreurs latentes

17 16 Examen du dossier médical Utilise des données facilement disponibles Courant Informations sur les évènements indésirables ne sont pas fiables Cher Renseignements insuffisants ou manquants Biais rétrospectif

18 17 Enquête auprès des fournisseurs Permet de déceler des erreurs latentes Données autrement indisponibles (?) La sagesse du grand nombre (?) Peut être exhaustive Biais rétrospectif (mauvais résultats = mauvais soins) Nécessite un taux de bonnes réponses

19 18 Analyse des réclamations de faute professionnelle Permet de déceler des erreurs latentes Diverses interprétations (patients, fournisseurs, avocats) Biais rétrospectif Biais des déclarations Source de données non standardisée

20 19 Le système de signalement et dapprentissage Peut déceler les erreurs latentes Offre plusieurs perspectives dans le temps Peut être une procédure standard Biais des déclarations Biais rétrospectif

21 20 En résumé : Il existe plusieurs méthodes pour mesurer et comprendre les erreurs, et les événements indésirables. Chacune delles comporte des points forts, et des points faibles Plusieurs méthodes croisées entre elles peuvent améliorer la compréhension

22 21 2 types de solutions Solutions non identifiées Tests Pré-post Essai clinique randomisé (contrôlé, double aveugle) Randomisation par bloc Solution identifiée Améliorer la fiabilité des pratiques afin de les rendre plus efficaces

23 22 Lieu dintervention Patients Professionnels de santé Lieu de travail Système

24 23 Hiérarchie des résultats de recherche Revues systématiques Essais randomisés contrôlés Etudes de cohortes Etudes cas-témoins Etudes de cas ou de séries de cas Editoriaux et opinions dexperts

25 24 Essai clinique randomisé controlé Résultats fiables Contrôle de variables non mesurées Requiert lacceptabilité/ équilibre doit être réalisé Pas idéal en terme defficacité Cher, besoin de plus de temps Pas bon pour les sous-groupes CONTROLE

26 25 Une forte interventionUne faible intervention

27 26 Interventions pour améliorer la sécurité des soins Nous avons encore beaucoup de choses à apprendre au sujet des interventions efficaces qui permettent daméliorer la sécurité des soins Pour identifier ces interventions, il est nécessaire davoir des études bien conçues et menées à terme Il existe diverses formes dinterventions et procédures qui peuvent améliorer la sécurité des soins Une fois mises en œuvre, celles-ci devraient être évaluées

28 27 Facteurs de sécurité Dommages (résultats) Soins appropriés (processus défini de façon précise et claire) Formation Evaluer la mise en place dune politique ou dun programme Connaître le personnel impliqué (analyse) Utiliser la politique/programme de manière appropriée (observation directe) Culture de sécurité

29 28 Approche intégrée pour passer de la théorie à la pratique Mettre laccent sur les systèmes (comment organiser le travail ?) plutôt que sur les soins de chaque patient Engagement des équipes interdisciplinaires locales pour assurer la réalisation du projet damélioration Création d'un support centralisé de travaux techniques Promouvoir une adaptation locale de lintervention Créer un réseau de partenariats au sein de lunité locale et du système global.

30 29 Institute for Healthcare Improvement (IHI) Modèle damélioration

31 30 Stratégie pour passer de la théorie à la pratique Pronovost, BMJ 2008

32 31 Sassurer que tous les patients reçoivent lintervention Létape finale et la plus complexe consiste à sassurer que tous les patients reçoivent lintervention de source fiable Les interventions doivent tenir compte du mode de travail de chaque hôpital, également de la culture et des ressources locales Les 4 E SEngager Eduquer Exécuter Evaluer

33 32 Remarques finales Compétences supplémentaires bénéfiques Ethique de la recherche Expérience de recherche encadrée Proposition, identification des sources de financement Dautres possibilités dapprentissage Ressources en ligne

34 33 Compétences supplémentaires bénéfiques Epidémiologie et biostatistique Gestion des données Méthodes de recherche Rédaction, diffusion des résultats

35 34 Protocole de recherche Thème de recherche Importance Conception Sujets Critères dentrée Recrutement Variables Indice Résultats Questions statistiques Qualité et taille de léchantillon

36 35 Gestion des données Définir les variables Créer une base de données sur létude, en y incluant un glossaire Saisir les données et corriger les articles Créer un ensemble de données pour lanalyse Sauvegarder et archiver les données

37 36 Méthodes de recherche Identifier les paramètres à mesurer Sélectionner de bons instruments Se poser de bonnes questions Rassembler les instruments pour létude Assurer la maintenance des instruments

38 37 Rédaction, diffusion des résultats Documents pour publication Présentations Communiqués de presse Politiques, protocoles, directives Propositions de subvention

39 38 Ethique de la recherche Principes de base Respect des personnes Bienfaisance Justice Comité dEthique/Institutionnel Autres considérations Quels sont les groupes de comparaison appropriés? Interventions à moindre coût Statut des collaborateurs

40 39 Expérience de recherche encadrée Un mentor est une personne qui ne sarrête pas, jusquà ce que vous ayiez réussi! Le meilleur indice de la réussite scolaire Un seul mentor ou un comité de mentors

41 40 Proposition, identification des sources de financement Pratique en matière de rédaction de propositions Eléments de propositions Caractéristiques de bonnes propositions Qualité scientifique Qualité technique Réactivité Sources de financement de laide

42 41 Références Hulley S. et al. Designing clinical research. Lippincott Williams & Wilkins; 3rd edition (2006) AHRQ Patient Safety Network American College of Surgeons National Surgical Quality Improvement Project https://acsnsqip.org/login/default.aspx https://acsnsqip.org/login/default.aspx Joint Commission National Patient Safety Goals WHO Patient Safety

43 42 Concevoir la recherche clinique Hulley S et al. Lippincott Williams & Wilkins 3 ème Edition

44 43

45 44

46 45 org/

47 46 mmission.org/ PatientSafety/N ationalPatientS afetyGoals/

48 47 ety/research/strengthenin g_capacity/classics/en/ind ex.html

49 48 Questions ?

50 49 Evaluation des cours

51


Télécharger ppt "Recherche pour la Sécurité des patients Cours préparatoire 8ème Séance Synthèse des acquis et pistes pour un approfondissement des connaissances en recherche."

Présentations similaires


Annonces Google