La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMMISSION DE DROIT COMPTABLE Jérôme DUMONT Président 26 novembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMMISSION DE DROIT COMPTABLE Jérôme DUMONT Président 26 novembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 COMMISSION DE DROIT COMPTABLE Jérôme DUMONT Président 26 novembre 2010

2 2 Ordre du jour Actualité comptable nationale Nouvelle approche de reconnaissance des revenus en IFRS Actualité comptable internationale Colloque (14h00) – La comptabilité, une exception culturelle française?

3 ACTUALITÉ COMPTABLE NATIONALE Laurent Lévesque Président de la CNP de lANC Géraldine Viau-Lardennois Adjointe au directeur de lANC

4 4 Actualité comptable nationale Modalités de première application du règlement CRC n°99-02 lors du transfert dEuronext vers Alternext (règlement n° homologué) Nouvelles obligations dinformation en transactions anormales avec les parties liées et opérations et engagements hors bilan (règlements n° et en cours dhomologation) Seuils - présentation simplifiée des comptes annuels Questions ponctuelles sur les actifs (CCA..) Impôts et taxes (CET, CIR, C3S..) Opérations sur le capital Révision du plan comptable des OPCA Instruments financiers

5 5 Modalités de première application du règlement CRC n°99-02 lors du transfert dEuronext vers Alternext Homologation du règlement n° par arrêté le 26 juillet 2010 Rappel Loi n° du 19/10/2009 tendant à favoriser laccès au crédit des PME et à améliorer le fonctionnement des marchés financiers Autorise le transfert des instruments financiers dune société cotée sur Euronext vers Alternext Sociétés concernées (communiqué AMF du 16/11/2009) Capitalisation boursière < 1 milliard deuros Alternext nétant pas un marché réglementé, lutilisation des IFRS nest plus obligatoire Possibilité dappliquer le règlement CRC n° ou Dopter pour les IFRS LANC a été saisie pour préciser les modalités délaboration des comptes consolidés suite au changement de référentiel (application du CRC n° )

6 6 Modalités de première application du règlement CRC n°99-02 lors du transfert dEuronext vers Alternext Champ dapplication limité au transfert dune société cotée dEuronext vers Alternext Première application du CRC n° est rétrospective Lexercice comparatif N-1 est retraité de façon rétrospective Lexercice N-1 publié en IFRS peut être présenté en comparatif ou dans lannexe (en sus du N-1 retraité) Informations obligatoires à fournir dans lannexe

7 7 Modalités de première application du règlement CRC n°99-02 lors du transfert dEuronext vers Alternext Recommandation de lANC relative à lapplication du règlement n° Application des méthodes préférentielles prévues au CRC n° et au CRC n° (règlement sur les actifs) Publicité et date dapplication du CRC n°99-02 Publicité dès que la décision est prise suivant les modalités applicables dans le cadre de la régulation des marchés Application de ce changement de référentiel aux comptes de lexercice suivant celui au cours duquel la décision a été prise Recommandation AMF n° du 16 septembre 2010 Lorsque le transfert est effectif avant la publication des comptes semestriels Recommande le nouveau référentiel pour ces comptes semestriels et une certification CAC

8 8 Nouvelles obligations dinformation dans les comptes annuels 2010 Règlements ANC n° et en cours dhomologation Information à fournir sur les transactions anormales avec les parties liées et opérations et engagements hors bilan Concerne lannexe des comptes individuels et des comptes consolidés des sociétés commerciales Etablissements financiers et entreprises dinvestissement projets de règlement de lANC en cours Date dapplication : exercices ouverts à compter du 12 mars 2009

9 9 Transactions anormales avec les parties liées Entreprises liées – dispositions actuelles Immobilisations financières, créances, dettes, charges et produits financiers relatifs aux entreprises liées (société mère et filiales) – R ° Transactions avec les parties liées – dispositions additionnelles Liste des transactions significatives et non conclues aux conditions normales de marché (R °et R °) Les modalités délaboration de cette liste sont précisées par un règlement de lANC

10 10 Transactions anormales avec les parties liées Champ d'application Pour les personnes morales autres que les sociétés anonymes qui adoptent une présentation simplifiée de leurs comptes annuels Pas dobligations additionnelles aux dispositions actuelles Pour les sociétés anonymes ayant adopté une présentation simplifiée de leurs comptes annuels (art. R ) Uniquement les transactions entre la société et ses principaux actionnaires et entre la société et les membres de ses organes dadministration et de surveillance Pour les personnes morales ne pouvant adopter une présentation simplifiée (art °) Toutes les parties liées telles que définies par IAS 24 (article R ) Informations non requises pour les transactions effectuées par la société avec ses filiales détenues en totalité (? proposition ANC « ou en quasi-totalité ») ou entre ces dites filiales

11 11 Définitions: « transactions » et « parties liées » Selon IAS 24 (§ 9 - définitions) Transactions entre parties liées: « transfert de ressources, de services ou dobligations entre des parties liées, sans tenir compte du fait quun prix soit facturé ou non » Partie liée: partie contrôlée ou qui contrôle directement ou indirectement lentité, exerce une influence notable ou le contrôle conjoint sur lentité, entreprise associée à lentité, coentreprise, fait partie des principaux dirigeants de lentité ou de sa société mère, membre proche de la famille des dirigeants, etc. Membres de la famille proche: partenaire familial, les enfants de la personne, les enfants du partenaire familial de la personne, les personnes à charge de la personne ou du partenaire familial de celle-ci Principaux dirigeants: personnes ayant lautorité et la responsabilité de la planification, de la direction et du contrôle des activité de lentité, directement ou indirectement, y compris les administrateurs, dirigeants ou non de lentité

12 12 Transactions concernées avec les parties liées Modalités délaboration de la liste des transactions concernées – règlements n° et de lANC (en cours dhomologation) Transaction significative Si son omission ou son inexactitude est susceptible dinfluencer les décisions économiques prises par les utilisateurs se fondant sur les comptes Sapprécie en fonction de la nature et/ou du montant de la transaction Transaction non conclue aux conditions normales de marché Par rapport aux conditions habituellement pratiquées par la société dans les rapports avec les tiers Informations à fournir en annexe désignation de la partie liée et nature de la relation avec la partie liée; montant des transactions; toute autre information nécessaire à lappréciation de la situation financière de la société.

13 13 Opérations et engagement hors bilan Dispositions actuelles R ° - Montant des engagements financiers classés par catégories, en distinguant ceux qui concernent les dirigeants, les filiales, les participations et les autres entreprises liées R ° - Montant des engagements pris en matière de pensions, compléments de retraite et indemnités assimilées C. mon. Fin. R – Valeur des biens pris en crédit-bail, montant des redevances, dotations qui auraient été constatées… R °- Montant global des engagements financiers qui ne figurent pas au bilan consolidé, pris envers les tiers par lensemble ….

14 14 Opérations et engagements hors bilan Dispositions additionnelles (R °et R °) Nature et objectif commercial des opérations non inscrites au bilan à condition que les risques ou les avantages résultant de ces opérations soient significatifs et, dans la mesure où la divulgation de ces risques ou avantages est nécessaire à lappréciation de la situation financière de la société Impact financier des opérations (personnes morales ne pouvant adopter une présentation simplifiée de leurs comptes annuels (R °) et comptes consolidés (R °)) Règlements et de lANC (en cours dhomologation) A fournir en annexe : Liste des opérations et engagements hors bilan; Description de la nature et des objectifs de lopération; Indication du montant des risques et avantages attendus de lopération sur toute la durée de laccord (sauf si présentation simplifiée); Indication des garanties données dans le cadre de lopération; Toute autre information utile à la bonne compréhension de lopération. Nouvel article du PCG (suppression des art /9, 531-2/24, 531-2/25) et ajout dun alinéa 11 à lart

15 15 Seuils – présentation simplifiée des comptes annuels (bilan et compte de résultat) Disposition actuelle – personnes physiques et morales Art. R du code de commerce Ne dépassent pas deux des 3 critères suivants : total bilan , total chiffre daffaires et salariés 10 Projet de règlement de lANC (en cours dhomologation) Ne dépassent pas deux des 3 critères suivants : total bilan , total chiffre daffaires et salariés 20 La CNCC et le CSOEC ont fait part de leur souhait que les Sociétés Anonymes soient exclues de la modification de ces seuils (courrier adressé à lANC le 6 octobre 2010) Projet de décret Suppression de lart. R du code de commerce Les seuils pour lannexe simplifiée ne sont pas modifiés

16 16 Questions ponctuelles sur les actifs – les charges constatées davance (CCA) Définition (art du PCG) « Les CCA sont des actifs qui correspondent à des achats de biens ou de services dont la fourniture ou la prestation interviendra ultérieurement ». Problématique de cohérence de traitement Définition « extensive » des CCA utilisées en pratique (retour des charges différées?) Option comptable implicite (charge ou actif) Distorsion entre les normes françaises et les IFRS (depuis le 1 er janvier 2009) Paragraphe 69 dIAS 38 - exemples de dépenses comptabilisées en charges lorsquelles sont encourues: les dépense de publicité et de promotion (y compris catalogues de commande par correspondance) Distorsion entre la règle comptable et la règle fiscale Selon la DLF : en application de larticle 39-1° du CGI, les charges comptabilisées en charges constatées davance (dans sa notion extensive) sont considérées comme des charges immédiatement déductibles – report de déduction non admis fiscalement

17 17 Autres questions ponctuelles sur les actifs (non traitées à ce stade) Comptabilisation des actifs acquis pour un prix facial notoirement inférieur à leur valeur réelle Faut-il comptabiliser ces actifs pour le prix facial stipulé dans lacte ou bien pour leur valeur réelle? Exemples reprise dentreprises en difficulté terrain ou immobilisation acquis à un prix symbolique auprès dentités publiques Réduction de prix = Subvention dinvestissement ou rabais? Problématique de la définition dune subvention Traitement des frais détude « développement durable » Peuvent-ils constituer des frais de développement?

18 18 Comptabilisation des impôts, taxes et versements assimilés selon le PCG Sujets examinés Traitement comptable de la CET Fait générateur de la comptabilisation des impôts et taxes (autres que lIS) Traitement comptable du CIR Caractéristiques des impôts devant transiter par des comptes de tiers (travaux non débutés)

19 19 Comptabilisation des impôts, taxes et versements assimilés selon le PCG Traitement comptable de la CET Communiqué de lANC le 21 juillet 2010 Comptabilisation en charges dexploitation dans les comptes individuels et comptes consolidés selon les règles françaises Projet de règlement en cours confirmant la position prise dans le Communiqué de lANC Modification du titre du compte « » pour « Contribution économique territoriale »

20 20 Comptabilisation des impôts, taxes et versements assimilés selon le PCG Fait générateur de la comptabilisation des impôts et taxes Le groupe de travail propose de retenir le fait générateur fiscal comme source de lobligation légale pour lentité Il correspond à la date de la situation ou de lévènement qui entraîne lexigibilité de limposition, quelle soit immédiate ou différée Pas de décision à ce stade Problématique du crédit dimpôt recherche (CIR) Aucune disposition prévue dans le PCG La DLF (doctrine administrative DB 4 A 13 § 13) préconise la comptabilisation au compte 699 « Produits – CIR », car ce crédit dimpôt simpute sur lIS La plupart des entreprises suivent ces préconisations fiscales Le groupe de travail a examiné la possibilité dune comptabilisation en subvention Piste abandonnée en raison des conséquences fiscales sur la CVAE

21 21 Opérations sur le capital Saisine de lANC par la DLF pour préciser le traitement comptable à appliquer chez lactionnaire lors dune augmentation de capital rémunérée par lapport dune créance Titres acquis par compensation avec des créances (apport en numéraire) Titres reçus en rémunération dun apport en nature dune créance Réflexion plus globale envisagée sur les principes comptables applicables à toutes les variations de capital Augmentation de capital par incorporation de réserves, de bénéfices ou de primes démission (pas de dispositions particulières dans le PCG) Augmentation de capital par compensation de créances sur la société (y compris les comptes courants dassociés) (pas de dispositions particulières dans le PCG) Réduction de capital non motivée par des pertes Rachat par une société de ses propres actions Coup daccordéon : augmentation de capital suivie dune réduction de capitaux afin dapurer les pertes

22 22 Révision du plan comptable des OPCA Réforme de la formation professionnelle Transformation du FUP en FPSPP, au budget et compétences élargies LIGF et lIGAS dans un rapport conjoint souhaitent voir améliorer la transparence de la gestion des organismes collecteurs et du FUP Décret n° du 22 septembre 2010 relatif aux OPCA Décomposition en part fixe et en part variable des frais de gestion de lOPCA Demande à lANC de mise à jour du plan comptable des OPCA par la DGEFP Règles comptables applicables aux OPCA datent de 1993 (avis CNC n° 93-01)

23 23 Révision du plan comptable des OPCA – Axes de travail de lANC Analyse de lapplication du règlement N° sous réserve de létude des principaux points suivants: Faits générateurs de la collecte des différents dispositifs; Règles de rattachement des charges de formation à lexercice; Mettre en place un mécanisme de provisionnement des engagements à financer la formation; Présentation des comptes par dispositif harmonisée entre les OPCA; Présentation en annexe des charges par destination; Combinaison des comptes; Adaptation du plan comptable aux changements réglementaires intervenus depuis 1993; Comptabilisation des subventions et le cofinancement; etc.

24 24 Instruments financiers Constat : le PCG nest plus adapté à la complexité des instruments négociés, y compris pour les PME Objectifs Compléter les dispositions du plan comptable général Examiner les principes fondamentaux et proposer des pistes damélioration Les sujets suivants sont prévus Titres, placements Dettes Instruments dérivés (taux et change) Instruments sur matière première Opérations de couverture

25 25 Instruments financiers Point davancement des travaux Définition des instruments dérivés Introduire une définition conceptuelle Comptabilité de couverture Etablir des principes simples et compréhensibles (notamment pour les PME) Traduire tout risque supplémentaire pris par lentité (notamment pour les opérations complexes) Dettes ayant une composante risquée Proposition dintroduire dans lannexe des informations spécifiques sur les risques liés aux dettes ayant une composante risquée

26 26 Instruments financiers Point davancement des travaux Renégociation de dettes Traitement comptable des frais, commissions (ou autres) dans le cadre dune renégociation de dette Pas de disposition comptable sur le traitement des frais Disposition du code de commerce pour les primes de remboursement des emprunts Considérer les conséquences fiscales potentielles pouvant être induites par un traitement comptable donné Les restructurations (renégociations) de dette seront traitées dans le cadre dun projet plus global relatif au taux dintérêt effectif des instruments de dette Quelles sont les commissions, primes, frais et équivalents à étaler?

27 NOUVELLE APPROCHE DE RECONNAISSANCE DES REVENUS EN IFRS Eric Dard Deloitte

28 ACTUALITÉ COMPTABLE INTERNATIONALE Philippe Danjou Membre de lIASB Dominique Thouvenin Vice-président de la CNI de lANC

29 Merci de votre attention! Suite – Colloque 14h00 « La comptabilité, une exception culturelle française? »


Télécharger ppt "COMMISSION DE DROIT COMPTABLE Jérôme DUMONT Président 26 novembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google