La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le test de Papanicolaou (frottis): Ce quil en est aujourdhui Source: Alliance pour la Prévention du Cancer du Col Utérin (ACCP) www.alliance-cxca.org.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le test de Papanicolaou (frottis): Ce quil en est aujourdhui Source: Alliance pour la Prévention du Cancer du Col Utérin (ACCP) www.alliance-cxca.org."— Transcription de la présentation:

1 Le test de Papanicolaou (frottis): Ce quil en est aujourdhui Source: Alliance pour la Prévention du Cancer du Col Utérin (ACCP)

2 Présentation: z Description du test de Papanicolaou et de son fonctionnement z Infrastructure nécessaire z Signification des résultats du test z Performance du test z Forces et limites z Implications du programme dans un environnement à faibles ressources

3 Quimplique un test de Papanicolaou? z La réalisation dun examen au spéculum vaginal pendant lequel le professionnel de santé prélève un échantillon de cellules sur le col dune femme à laide dune petite spatule plate ou dune brosse. z L'étalement et la fixation des cellules sur une lame en verre. z Lenvoi de la lame à un laboratoire de cytologie, où elle est colorée et examinée au microscope pour déterminer la classification des cellules. z La transmission des résultats au professionnel de santé puis à la patiente.

4 Quelles sont les infrastructures nécessaires à la cytologie? z Zone dexamen privée z Table dexamen z Professionnel de santé formé z Spéculum vaginal stérile z Fournitures et équipements pour préparer et interpréter les frottis (p. ex. spatules, lames en verre, fixatif, colorants, microscopes) z Marqueur/crayon/feutre pour écrire sur le verre/étiquettes z Formulaires de demande de cytologie Suite…

5 Quelles sont les infrastructures nécessaires à la cytologie? (suite) z Registres ou feuillets denregistrement z Enveloppes pour lenvoi des lames z Laboratoires de cytologie dotés de personnel formé à linterprétation des résultats z Pathologistes z Transport des lames au laboratoire et retour z Systèmes dinformation permettant le suivi des patientes z Système dassurance-qualité pour optimiser la précision

6 Catégories de résultats du test de Papanicolaou: z Résultats normaux: y En l'absence de cellules anormales observées, le résultat du test est normal. y Si lon nobserve que des modifications bénignes, résultant habituellement dune inflammation ou dune irritation, le résultat du test est normal. z Résultats anormaux: y Atypie cellulaire de signification indéterminée (ASCUS, AGUS). y Lésions malpighiennes intra-épithéliales de bas grade (LSIL) ou néoplasie intra-épithéliale cervicale (CIN) 1. Ces modifications cellulaires sont modérées, subtiles, et la plupart disparaissent sans traitement. y Lésions malpighiennes intra-épithéliales de haut grade (HSIL) or CIN 2 ou 3. Modifications cellulaires modérées et graves nécessitant un examen supplémentaire ou un traitement. yCarcinome.

7 Possibilités de traitement en cas de résultat anormal au test de Papanicolaou: z Pour les femmes présentant des anomalies malpighiennes de bas grade (ASCUS ou LSIL), effectuer des tests de Papanicolaou périodiques jusquà disparition des anomalies ou orienter vers une colposcopie en cas de lésions persistantes. z On recommande généralement une colposcopie pour les femmes présentant des anomalies glandulaires (AGUS). z On recommande généralement une colposcopie pour les femmes présentant des lésions HSIL. z Les femmes présentant des lésions HSIL doivent être traitées pour éliminer ou détruire les cellules anormales.

8 Réalisation du test: Sensibilité et spécificité z Sensibilité: Proportion de patientes ayant la maladie que le test identifie correctement comme étant positifs. zSpécificité: Proportion de patientes nayant pas la maladie (normales) que le test identifie correctement comme étant négatifs.

9 Performances du test de Papanicolaou: z Sensibilité = 51 % pour CIN I ou supérieure y Fourchette de 37 % à 84 % z Spécificité = 98 % pour CIN I ou supérieure y Fourchette de 86 % à 100 % z Ces résultats sont ceux dune méta-analyse détudes transversales (AHCPR 1999). z Plusieurs études ACCP ont aussi montré que la sensibilité du test de Papanicolaou était comprise dans un domaine de 50 % au mieux.

10 Les forces de la cytologie: z Succès historique dans les pays développés. z Haute spécificité: les femmes ne présentant pas danomalie du col sont correctement identifiées par le test comme ayant des résultats normaux. z Approche de dépistage bien caractérisée. zPeut être économique dans des pays à revenu moyen.

11 Les limites de la cytologie: z Sensibilité modérée à faible: y Taux élevé de résultats de test faux-négatifs y Les femmes doivent être dépistées fréquemment z Dépendante de l'évaluateur z Nécessite une infrastructure complexe z Les résultats ne sont pas disponibles immédiatement z Nécessite plusieurs visites z Susceptible dêtre moins exact chez la femme ménopausée

12 Conclusions: y La cytologie peut constituer une approche de dépistage appropriée dans des environnements à ressources moyennes dotés de mécanismes de contrôle de qualité fiables. y L infrastructure nécessaire à la cytologie rend généralement impossible cette approche dans les environnements à faibles ressources. y Les preneurs de décision doivent envisager avec soin comment renforcer les services déjà disponibles pour le test de Papanicolaou ou la nécessité éventuelle denvisager d'autres approches de dépistage possibles.

13 Bibliographie: zACCP. Pap smears: An important but imperfect method. Cervical Cancer Prevention Fact Sheet. (October 2002). zAgency for Health Care Policy and Research (AHCPR). Evaluation of Cervical Cytology. Evidence Report/Technology Assessment, No. 5. Rockville, MD. (1999).

14 Pour plus dinformations concernant la prévention du cancer du col: zAlliance pour la Prévention du Cancer du Col Utérin (ACCP) zLes Partenaires de lACCP sont: yCentre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) yEngenderHealth yJHPIEGO yOrganisation Panaméricaine de la Santé (OPS) yProgramme de Technologie Appropriée en Santé (PATH)


Télécharger ppt "Le test de Papanicolaou (frottis): Ce quil en est aujourdhui Source: Alliance pour la Prévention du Cancer du Col Utérin (ACCP) www.alliance-cxca.org."

Présentations similaires


Annonces Google