La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SESSAD des Goélettes Service dEducation Spéciale et de Soins A Domicile 5 Rue des Goélettes 38080 LISLE dABEAU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SESSAD des Goélettes Service dEducation Spéciale et de Soins A Domicile 5 Rue des Goélettes 38080 LISLE dABEAU."— Transcription de la présentation:

1 SESSAD des Goélettes Service dEducation Spéciale et de Soins A Domicile 5 Rue des Goélettes LISLE dABEAU

2 SESSAD des Goélettes : Géré par lassociation A.F.G : Agréé par la DDASS de 0 à 20 ans Partenariat avec Envol Isère Autisme 24 places pourvues, de 4 à 14 ans. 13 E à Isle dAbeau – 11 E à Voiron Extension de 6 places attendue.

3 L Équipe : Pluridisciplinaire : 1 directeur, 1 médecin, 2 psychologues, 2 ergothérapeutes, 2 orthophonistes, 7 éducateurs, 1 professeur de sport adapté, 1 secrétaire. Travail spécifique à laide du même outil Éducateurs : intervention dans tous les lieux de vie de lenfant : Généraliser les acquis Retrouver les même repères partout!

4 Le Projet Individuel : Élaboré en étroite collaboration entre parents et partenaires extérieurs Autour de # domaines : Communication réceptive - expressive Socialisation Autonomie Apprentissages Loisirs

5 Nos missions : Favoriser lévolution de la personne vers une plus grande autonomie. Favoriser le maintien de la personne avec autisme en milieu ordinaire Apporter un soutien aux familles

6 Nos missions : Proposer une approche psycho éducative et des soins spécifiques à lautisme. Apporter des aides particulières au fonctionnement autistique pour diminuer langoisse, exploiter au mieux le potentiel cognitif de la personne et favoriser son épanouissement.

7 Les Troubles Envahissant du Développement Lautisme

8 Les Troubles Envahissant du Développement ou TED : T.E.D : Trouble Autistique Syndrome dAsperger Syndrome désintégratif de lenfance Syndrome de Rett T.E.D non spécifié 1996 : Loi Chossy : autisme = handicap => Droit à léducation

9 Autisme : La « triade » des difficultés CIM10- DSM IV Les altérations qualitatives de la communication verbale et non verbale Retard ou absence, conversation,idiosyncrasie,faire semblant Les altérations qualitatives des interactions sociales Relation,messages implicites,manque réciprocité émotionnelle sociale. Un répertoire de comportements, dintérêts et dactivités restreintes, répétitifs et stéréotypés Rituels, décalé - fréquent, maniérismes moteurs

10 Les troubles avant lâge de 3 ans Les troubles sensoriels (DSM V, CIM11) Auditif Visuel Olfactif Gustatif Tactile Perception de l'environnement

11 LAutisme : Troubles varient sur un continuum de gravité Peuvent être associés à une déficience intellectuelle – qui varie aussi sur un continuum 80 % des sujets atteints dautisme aurait un QI inférieur à 70

12 Les chiffres Le Ministère de la Santé en novembre 2004 a fait référence aux chiffres de prévalence suivants retenus dans des études internationales et françaises récentes 60/ pour lensemble du spectre autistique 17/ pour lAutisme « Classique » 3 à 4 garçons/ 1 fille 43/ pour le sous groupe « autisme non classique » comportant Syndrome dAsperger, Autisme de haut niveau et autres troubles du spectre autistique (TEDNOS) 4 garçons/1 fille

13 LAutisme : Les symptômes de lautisme proviennent de dysfonctionnements neurologiques provoqués par un trouble du développement cérébral ayant une forte composante génétique.

14 Les théories proposées pour expliquer lautisme Génétique Prévalence augmente chez les jumeaux monozygotes Paires de chromosomes identifiés Neuropsychologie : Anomalies de lEEG Altérations des fonctions corticales (lobe temporal – lobe frontal, TT info sensorielles) Dysfonctionnement des neurones miroirs : capacité à imiter défaillante

15 Au niveau biochimique Sérotonine (gestion des émotions)

16 Profil cognitif : Difficulté à prioriser les stimuli sensoriels pertinents (filtrage de linfo) Pb de cohérence centrale Focalisation sur les détails pbs de catégorisation et de conceptualisation Manque de généralisation spontanée et de transfert des apprentissages

17 Profil cognitif : Distractibilité Pensée concrète accès à la symbolique ou au langage Préférence pour les objets Difficulté à inférer les états mentaux dautrui : « Théorie de lesprit » Manque dempathie Difficultés à reconnaître leurs émotions et celles dautrui

18

19 Test des Smarties En images ou avec objets

20 Profil cognitif : Fonctions exécutives : Planification et séquencement Concepts de temps Capacités danticipation faibles Sur le plan des apprentissages : traitement de linformation sur le mode visuel Intégration de linformation plus lente : temps de latence Système perceptif : inhabituel (visuel- auditif -gustatif - tactile)

21 Manifestations comportementales: Recherche de limmuabilité Adhésion inflexible à des routines Colères (incompréhension) Compétences sociales limitées Compétences de jeu pauvres ou particulières Aptitudes aux loisirs pauvres

22 Points faibles : Ils résident dans les domaines de : labstraction la compréhension verbale (TT info auditive) le séquencement temporel dans le traitement de linformation Repérage spatial le partage du sens social

23 Points forts : Utilisation efficiente de linformation visuelle Maîtrise de morceaux dinformations rapidement (perception détails) Capacité à apprendre des routines complexes Traitement concret

24 STRATEGIES EDUCATIVES SAPPUYER SUR : -LES COMPETENCES - LES EMERGENCES -LES INTERETS DE LA PERSONNE AVEC AUTISME

25 Approche et outils éducatifs Lenfant atteint dautisme a besoin … Dun accompagnement adapté à ses compétences et difficultés Afin de : mieux interagir et communiquer de développer des compétences fonctionnelles de limiter les troubles du comportement favoriser son épanouissement dêtre intégré au mieux dans la société

26 Approche et outils éducatifs Les parents et lentourage ont besoin… Dun soutien afin de répondre aux troubles comportementaux De méthodes éducatives précises pour pallier les difficultés de gestion de la vie quotidienne avec lenfant Dune prise en charge et dun encadrement de type psycho-éducatif Dune collaboration étroite avec les professionnels intervenants

27 Approche – outils éducatifs Les professionnels ont besoin … De formations régulières adaptées aux besoins spécifiques des enfants et adolescents atteints dautisme, en tenant compte de leur hétérogénéité. Dêtre au plus proche des avancées de la recherche … de davantage de moyens…

28 PREALABLE AUX PEC Un diagnostic Un diagnostic Des évaluations Des évaluations Un Projet Individualisé Un Projet Individualisé

29 CONDITIONS OPTIMUM Une PEC individualisée pour favoriser lintégration dans un groupe Une implication des parents et de lentourage (partenaires) Une cohésion dans léquipe pluridisciplinaire Un réajustement permanent des programmes en fonction de la progression et des difficultés rencontrées

30 Référentiel de soins Léducation structurée

31 Les bases Rendre lenvironnement lisible pour la personne avec autisme Structurer : lespace le temps les apprentissages Aider la personne à acquérir ou à améliorer une communication réceptive et expressive Développer lapprentissage de relations sociales

32 5 questions : Que dois je faire? Où? Comment? Combien de temps ? (combien de tâches, début et fin) Et après ?

33 Organiser le domicile : Le Temps - lEspace Les jeux imaginaires Les actes de la vie quotidienne

34

35

36

37

38

39 A L ECOLE : L Espace Le Temps Les moments informels Les Apprentissages

40 A l ECOLE : Me donner des repères dans lespace A chaque action un LIEU identifié En fonction du niveau et des intérêts de lenfant

41 Espace :

42

43

44

45 A l ECOLE : Me donner des repères dans le temps : Emploi du temps (spécifique à lenfant) Timer : Combien de temps me reste t il? Dans combien de temps je vais faire lactivité suivante? En fonction du niveau et des intérêts de lenfant

46

47 1 Accueil 2 Travail 3 Jeu 4 Mettre la table 5 Café 6 Travail 7 Sport 8 Maison

48

49

50

51 A lECOLE : Organiser aussi les moments informels Jai du mal à moccuper de manière adaptée comme les autres enfants lors des moments dattente ou de transitions Dis moi ce quil faut faire En fonction du niveau et des intérêts de lenfant

52

53

54 A l ECOLE : Organiser les activités que me propose linstitutrice afin de pouvoir apprendre Structurer – Clarifier mes apprentissages En fonction du niveau et des intérêts de lenfant

55

56

57

58

59

60

61 Découper - Classer lhistoire – Coller :

62

63

64

65 Les Habiletés Sociales Mapprendre les codes sociaux Mapprendre à avoir des copains…

66 Apprendre les Habiletés Sociales:

67


Télécharger ppt "SESSAD des Goélettes Service dEducation Spéciale et de Soins A Domicile 5 Rue des Goélettes 38080 LISLE dABEAU."

Présentations similaires


Annonces Google