La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment rendre claire de leau trouble? Nos expériences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment rendre claire de leau trouble? Nos expériences."— Transcription de la présentation:

1 Comment rendre claire de leau trouble? Nos expériences

2 Première hypothèse Un premier groupe a proposé dutiliser un tamis. Un premier groupe a proposé dutiliser un tamis.

3 Résultat Leau était légèrement plus claire. Le tamis navait retenu que les plus grosses impuretés. Leau était légèrement plus claire. Le tamis navait retenu que les plus grosses impuretés.

4 Deuxième hypothèse Notre groupe a décidé dutiliser un filtre à café. Notre groupe a décidé dutiliser un filtre à café.

5 Résultat Leau était beaucoup moins trouble mais pas encore tout à fait claire. Leau était beaucoup moins trouble mais pas encore tout à fait claire.

6 Troisième hypothèse Les élèves de notre groupe ont préféré un bout de tissu.

7 Résultat Leau était plus claire mais nous nétions pas tout à fait satisfaits. Leau était plus claire mais nous nétions pas tout à fait satisfaits.

8 Quatrième hypothèse Nous, nous avons pensé que le coton aurait bien filtré notre eau sale.

9 Résultat En effet, il avait retenu quelques petites impuretés, leau était plus claire mais pas transparente. En effet, il avait retenu quelques petites impuretés, leau était plus claire mais pas transparente.

10 Cinquième hypothèse Nous avons proposé le liquide vaisselle. Nous pensions quil aurait lavé leau. Nous avons proposé le liquide vaisselle. Nous pensions quil aurait lavé leau.

11 Résultat Malheureusement, nous avions tort, notre eau est restée aussi sale, elle avait en plus de la mousse et une odeur de savon.

12 Sixième hypothèse Notre groupe a pensé à leau de javel : pour nous, elle devait « blanchir » leau. Notre groupe a pensé à leau de javel : pour nous, elle devait « blanchir » leau.

13 Résultat Leau de javel na rien changé. Leau était toujours aussi sale! Leau de javel na rien changé. Leau était toujours aussi sale!

14 Conclusions Nous avons donc rejeté le liquide vaisselle et la javel. Nous avons donc rejeté le liquide vaisselle et la javel. Cependant, nous avons constaté que les autres objets utilisés pouvait filtrer leau. Cependant, nous avons constaté que les autres objets utilisés pouvait filtrer leau.

15 Nouvelle hypothèse Nous avons superposé: le filtre à café, le tissu… Nous avons superposé: le filtre à café, le tissu…

16 Le coton et le tamis Le coton et le tamis

17 Résultat Leau était beaucoup plus claire, presque transparente. Nous étions presque satisfaits. Nous avons pris la décision de la laisser reposer(décanter) une semaine.

18 Une semaine plus tard…. Leau était transparente! Leau était transparente! Au fond du récipient, de petites particules sétaient déposées. Au fond du récipient, de petites particules sétaient déposées.

19 Alors….. Nous avons versé leau claire avec délicatesse dans un autre récipient en prenant soin de ne pas faire tomber les petites particules qui étaient au fond. Nous avons versé leau claire avec délicatesse dans un autre récipient en prenant soin de ne pas faire tomber les petites particules qui étaient au fond.

20 ET VOICI LE RESULTAT!!! Leau sale que nous avions au début était enfin devenue transparente! Leau sale que nous avions au début était enfin devenue transparente! COMPAREZ!!! COMPAREZ!!!

21 Comment rendre potable leau claire que nous avons obtenue?

22 Voici nos propositions. Nous avons proposé plusieurs solutions: Nous avons proposé plusieurs solutions: - Ladditionner de javel. - La faire bouillir - Ladditionner de liquide vaisselle - Ladditionner dinsecticide - Ladditionner dalcool. Nous avons envoyé tous nos échantillons au laboratoire du C. H. U.

23 Nous avions également envoyé pour faire des comparaisons, de leau minérale, de leau du robinet, de leau de citerne, et leau trouble que nous avions au début de lexpérience. Nous avions également envoyé pour faire des comparaisons, de leau minérale, de leau du robinet, de leau de citerne, et leau trouble que nous avions au début de lexpérience. Nous avions également envoyé pour faire des comparaisons, de leau minérale, de leau du robinet, de leau de citerne, et leau trouble que nous avions au début de lexpérience.

24 Visite au laboratoire du C. H. U. Le lundi 17octobre à 14 heures, nous nous sommes rendu au C. H. U. pour avoir les résultats de nos analyses. Le lundi 17octobre à 14 heures, nous nous sommes rendu au C. H. U. pour avoir les résultats de nos analyses. Nous avons été reçus par le docteur Cécile Herrmann et par Mme Nathalie Boutin Technicienne.

25 La filtration Une recherche bactériologique a été faite sur tous nos échantillons. Une recherche bactériologique a été faite sur tous nos échantillons. -Par filtration: on concentre sur un filtre des bactéries contenues dans 100 ml deau.

26 Après filtration…. Après 48 heures dincubation, à la température de 37°,(température préférées des bactéries) les bactéries se sont multipliées sur les filtres. Après 48 heures dincubation, à la température de 37°,(température préférées des bactéries) les bactéries se sont multipliées sur les filtres.

27 La culture sur gélose La gélose « emprisonne » les bactéries contenues dans seulement 1 ml deau. La gélose « emprisonne » les bactéries contenues dans seulement 1 ml deau.

28 Surprenant! Même leau minérale ou leau du robinet avaient quelques bactéries! (les petites tâches jaunes) Mais on nous a rassuré, il sagit très certainement de bactéries qui ne sont pas nocives. Même leau minérale ou leau du robinet avaient quelques bactéries! (les petites tâches jaunes) Mais on nous a rassuré, il sagit très certainement de bactéries qui ne sont pas nocives.

29 Comment identifier les bactéries? Certaines sont pathogènes(dangereu ses) dautres peuvent se trouver dans leau sans aucun danger pour lêtre humain, comme les bactéries vivant en permanence sur la peau. Certaines sont pathogènes(dangereu ses) dautres peuvent se trouver dans leau sans aucun danger pour lêtre humain, comme les bactéries vivant en permanence sur la peau.

30 Comment détecter les bactéries nocives? Pour repérer et identifier les bactéries pathogènes, on utilise souvent dautres géloses qui sont appelées « sélectives »(cest seulement la bactérie recherchée qui va se multiplier) On va ensuite interpréter les résultats. Pour repérer et identifier les bactéries pathogènes, on utilise souvent dautres géloses qui sont appelées « sélectives »(cest seulement la bactérie recherchée qui va se multiplier) On va ensuite interpréter les résultats.

31 Observation au microscope. Lobservation au microscope est un autre moyen utilisé: -observation à létat frais (les bactéries sont vivantes) -observation « gram » (les bactéries sont fixées sur la lame par la chaleur puis colorées) On recherche ensuite lidentification des bactéries en fonction des caractères observés.

32 conclusion Parmi tous les échantillons que nous avions donnés, leau additionnée de quelques gouttes de Javel était la plus propre, leau minérale et leau du robinet étaient équivalente du point de vue microbiologique. Ces eaux étaient donc potables. Pour leau bouillie, lébullition na pas été suffisamment longue pour permettre la destruction totale des bactéries.


Télécharger ppt "Comment rendre claire de leau trouble? Nos expériences."

Présentations similaires


Annonces Google