La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Essai pour introduire le concept didactique dinsension Gérard Delacour Soutenance orale du 1 er juillet 2010 Thèse sous la direction du Professeur Pierre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Essai pour introduire le concept didactique dinsension Gérard Delacour Soutenance orale du 1 er juillet 2010 Thèse sous la direction du Professeur Pierre."— Transcription de la présentation:

1 Essai pour introduire le concept didactique dinsension Gérard Delacour Soutenance orale du 1 er juillet 2010 Thèse sous la direction du Professeur Pierre Pastré Apprendre comme Inventer

2 Introduction

3 3 Plan de la présentation I. Les origines II. Questions au cœur de la problématique III. Perspectives Apprendre comme Inventer

4 I. Les origines De lexpérience de terrain vers un besoin de théorisation

5 5 Une double intuition de praticien 1. Le Sujet singulier apprend à partir de lui-même À la première personne ( auto/formation/didaxie, Dumazedier, Le Meur) La point de vue du Sujet ignorant (cadre de référence – Rogers) I. Les origines

6 6 Une double intuition de praticien 2. Pour apprendre, le Sujet doit sapproprier le Savoir extrinsèque pour quil lui soit approprié quelque chose doit avoir lieu qui permette au Savoir de devenir Connaissance appropriée par et au Sujet (Brousseau, Arsac) la Connaissance incorporée permet datteindre à la Compétence (reconnaissance sociale) I. Les origines

7 7 Hypothèse complémentaire, en eLearning (EIAH) Quelle mise-en-scène et quelle médiation (Vergnaud) dans les EIAH ? (DEA 2007, dir.Pastré) Lorsque lévaluation porte sur lacquisition du Savoir « idem », cette « compétence » nest pas fondée sur des connaissances appropriées par et au Sujet apprenant Seule la Connaissance incorporée permet datteindre à la Compétence « ipse » (Ricoeur) car elle participe du développement et au développement du sujet I. Les origines E I A H : Environnement Informatisé pour lApprentissage Humain (N) T I C : (Nouvelles) Technologies de lInformation et de la Communication

8 II. Questions au cœur de la problématique Lappropriation du Savoir à la première personne

9 9 Comprendre lapprendre A. Favoriser lactivité dapprendre Les pédagogies et les ingénieries partent des savoirs et/ou des situations dans leur dimension objective Innovation en DP SCS et MOP (Pastré) Pour comprendre ce quest lactivité dapprendre (learning), il faut recueillir et analyser le Cadre de Référence du Sujet ignorant ( limites? Astier) II. Le cœur de la problématique

10 10 Comprendre lapprendre B. Une mobilisation utopique et uchronique ? Pour comprendre lapprendre, il faut isoler des « moments » privilégiés pour/par le Sujet (empan?) Ce sont ces « moments » où lapprentissage se fait en première personne, avec forte charge affective Ces « moments » où le Sujet est saisi dans un passage de Savoir à Connaissance, comme passage du défaut de compétence à une maîtrise II. Le cœur de la problématique

11 11 Comprendre lapprendre C. Quel punctum si utopie? Ces « moments » sont très particuliers voire impossibles à saisir, mais on peut les approcher par leurs traces (lintrigue et non lhistoire) Ces « moments » ne semblent pas obéir à une relation chronologique de cause à effet (S pragmatique et agissant, Pastré) Ce sont des indicateurs (DP) II. Le cœur de la problématique

12 12 Les indicateurs D. Un passage sans retour Le moment du passage à la première personne fournit un indicateur majeur : sa non réversibilité Le Sujet ne peut pas revenir en arrière sur une connaissance incorporée Le moment de lapprendre comme inventer est un franchissement dans le développement du Sujet (Vinatier) II. Le cœur de la problématique

13 13 Les indicateurs E. Un mode actif de passage Un indicateur : cest un acte (Mendel) Qui nest pas de lordre de lidentification, de la représentation ni du calcul. Ni du jugement pragmatique (Pastré) seulement. Enaction au sein dun système en clôture opérationnelle (Varela, Maturana, Theureau) = autopoièse Faculté en acte de lesprit humain de fusionner la réalité et la- réel (- - Castoriadis) II. Le cœur de la problématique

14 14 Linsension F. Métaphore du creuset alchimique Cest une colligation (Whewell phon. ˈ hju ː əl ) II. Le cœur de la problématique Imaginaire et perception (Simondon, Bachelard) Lapprendre comme inventer est insension Le S singulier est seul à pouvoir le faire, en 1ére personne (solitude et socius risque identitaire, Vinatier)

15 15 Une insension « en-soi » et « par soi » G. Lidentité en acte (Vinatier) Le Sujet est en interaction ipse (Ricoeur) Le Sujet nest pas dans le mouvement, il est le passage (Genèse identitaire, Pastré) Inscription sociale et expression personnalisante (Vinatier) II. Le cœur de la problématique

16 III. Des perspectives Une ingénierie didactique à partir du Cadre de référence du Sujet ignorant

17 17 Une ingénierie didactique H. Lentretien compréhensif non-directif Rôle du maître: faire sexprimer lignorant le premier Ecouter et utiliser son Cadre de référence Obtenir sa perspective dignorance (Platon) Une connaissance renvoie à un savoir dans et par la construction que lapprenant effectue qui met en jeu les dynamiques identitaires (Kaddouri) III. Les perspectives

18 18 Une ingénierie didactique J. Le menteur et le rapporteur (TH127) La confrontation Cadre de référence / cadre référentiel Lintersubjectivité langagière (Vinatier) La relation sémantique associative III. Les perspectives

19 19 La conception de dispositifs pédagogiques K. Le paradigme du pouvoir faire de lignorant Les niveaux de repérage (qui sait quoi, où?) et les extractions de cadres de référence et les référentiels La modélisation des portes dentrée (cadran) La scénarisation avant production III. Les perspectives

20 Essai pour introduire le concept didactique dinsension Gérard Delacour Soutenance orale du 1 er juillet 2010 Thèse sous la direction du Professeur Pierre Pastré Apprendre comme Inventer

21 4. 2.Pouvoir-faire 3.Savoir-faire Savoir acquis Nomenclatures et référentiels Limite formelle subjectif-objectif Extension du Savoir–Knowledge Extension Plan horizontal–Horizontal Plan 4.4. Savoir référencé 2. Se voir faire 3. Verbes daction 1. Sujet reconnu Savoir subjectivé et personnalisé Personne compétente 2. Personne active 3. Savoir exécuté Gammes 4.4. Savoir expertisé Limite formelle subjectif-objectif Limite formelle subjectif-objectif Extension du Savoir–Knowledge Extension Plan horizontal–Horizontal Plan Perspective extrinsèquePerspective intrinsèque Identité pour-soi Nomenclatures et référentiels

22 Les niveaux de repérage (qui sait quoi, où?)

23 Compréhension du Savoir–Knowledge Comprehension Plan verticalVertical Plan – Pouvoir-faireConnaissance incorporée Sujet singulier Compétence reconnue Sujet social Compétent

24 Essai pour introduire le concept didactique dinsension Gérard Delacour Soutenance orale du 1 er juillet 2010 Thèse sous la direction du Professeur Pierre Pastré Apprendre comme Inventer

25 25 Utopie du Cadre de référence (perspective du Prince) Conséquences méthodologiques Sa compréhension est constitutive dune ingénierie de lémergence Connaissance / cadre de référence

26 26 Limites de linsension et ignorance Linsension, comme appropriation par le S, na pas toujours lieu (A3 et Ax) (épistémophobie) Lignorance nexiste pas (Pain) La reconnaissance de son ignorance permet au Sujet de voir lobjet comme énigme (Ménon, Mesnier) = ap-prendre Le sentiment dignorance ne disparaît pas avec la connaissance

27 27 La représentation (Castoriadis) Photographies en moi de ce qui se passe à lextérieur Création dun monde imaginaire (ma réalité) + vecteur affectif + vecteur intentionnel (désirant)

28 28 Identité (1 ère personne) Permanence du Sujet / changements de lenvironnement 3 axes doscillation entre unité et décentration 1. - Identité cohérente unique v/ dissémination de Soi 2. - Essentialisme (naturalisme) v/ constructivisme (culturalisme) 3. - Labilité identitaire v/ continuum de consistances Lidentité existe grâce à une stratégie face une altérité

29 29 Jean PIAGET : Comprendre, cest inventer « En un mot, le principe fondamental des méthodes actives ne saurait que sinspirer de lhistoire des sciences et peut sexprimer sous la forme suivante : comprendre c'est inventer ou reconstruire par réinvention, et il faudra bien se plier à de telles nécessités si lon veut, dans lavenir, façonner des individus capables de production ou de création et non pas seulement de répétition » Piaget, Jean (1972). Où va l'éducation. Folio-essai, p. 25.

30 30 Joseph Jacotot et le principe de labrutissement 1818 Université de Louvain (Belgique) Jacques Rancière Le Maître ignorant, cinq leçons sur lémancipation intellectuelle (1987) Fayard.

31 3) Savoir objectivé (table des matières classique) = information disponible 1) Pouvoir-faire (être capable de) 2) Savoir-Faire (action de base) Noyau : La personne compétente (L objectif de la formation) Cadran des experts

32 Cadran FCCO du programme 3) Savoir objectivé (table des matières classique) = information disponible 1) Pouvoir-faire (être capable de) 2) Savoir-Faire (action de base) Noyau : La personne compétente (L objectif de la formation)

33 Un programme eL 33 Reproduction autorisée dans le cadre exclusif des cours du CNAM Paris - Gérard Delacour © 2009 Un exemple

34 Essai pour introduire le concept didactique dinsension Gérard Delacour Soutenance orale du 1 er juillet 2010 Thèse sous la direction du Professeur Pierre Pastré Apprendre comme Inventer

35 Les dimensions pédagogiques et de navigation de Nav4 © NaviCub VERTICAL Pédagogie de la Compréhension HORIZONTAL Pédagogie de lExtension G.Delacour©

36 Creuser et Voir de haut Espaces 1 et 4 de Nav4 © APPROFONDISSEMENT VUE DE HAUT ou dENSEMBLE

37 Voir/aller avant et voir/aller après Espaces 2 et 3 de Nav4 © APRES Dans le temps Dans lespace AVANT Dans le temps Dans lespace Le sens de lécoulement du temps peut être paramétré

38 Ecran du Navigateur Supports pédagogiques en mode guidé ou en mode libre Texte, Graphique, Diapo, Audiovisuel fixe et animé, Son, Effets 3D, Caméra + micro Approfondissement Théories Compléments Calculs Autres concepts reliés / autres champs de connaissances Survol et Positionnement d ensemble, Vue en plan 2D ou 3D Table des matières, cadran, carte de parcours personnel Plan d'élargissement Ouvertures dans le même programme Sorties (processus guidé) Passerelles aval Interface Intuitive de Navigation – Nav4 © Prolégomènes - Gérard Delacour© Extension et Évaluation Autres exemples et exercices QCM et process dévaluation Entrées (processus guidé) Prérequis Passerelles amont Application à la formation des concepteurs

39 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Essai pour introduire le concept didactique dinsension Gérard Delacour Soutenance orale du 1 er juillet 2010 Thèse sous la direction du Professeur Pierre."

Présentations similaires


Annonces Google