La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La politique de produit internationale Réaliser par : EL Mehdi mouhib Khalid ichen OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La politique de produit internationale Réaliser par : EL Mehdi mouhib Khalid ichen OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail."— Transcription de la présentation:

1 La politique de produit internationale Réaliser par : EL Mehdi mouhib Khalid ichen OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Encadrer par : Mr al attari khalid I.S.T.A sidi baba Module : stratégie commerciale internationale

2 Sommaire : Introduction : Section 1: les constantes de la politique de produit : I-Le produit et la politique de produit 1- Le concept de produit 2-La classification des produits 3-Les nomenclatures II- Laction sur le produit 1- Le cycle de vie du produit 2-Les nouveaux produits

3 Section 2: les stratégies de produit internationales I-Les stratégies dadaptation/standardisation 1-La politique de standardisation internationale 2-La politique dadaptation internationale II- La stratégie de standardisation adaptée Section 3: L'adaptation commerciale du produit I- ladaptation du produit : II- ladaptation commerciale du produit : __ CAS PRATIQUE

4 Introduction

5 Le produit est une variable clé de la stratégie marketing de toute entreprise, aussi bien sur le marché domestique que sur les marchés étrangers : - il influence les objectifs et stratégies de l'entreprise ; - il véhicule son image de marque ; - il influence les autres variables du marketing mix ( prix, communication et distribution) ; - il détermine la clientèle et les concurrents de l'entreprise ; - il influence la production et les programmes de recherche et développement de l'entreprise ; - …. Etc.

6 l'exposé comporte des généralités sur la politique du produit et ses constantes et met en lumière les différents choix adoptés par lentreprise au niveau international.

7 Section 1: les constantes de la politique de produit Internationale :

8 La politique de produit internationale va consister en la définition de la gamme à exporter, et le choix du positionnement ainsi que les caractéristiques techniques des produits vendus. C'est dans ce cadre que nous allons étudier dans cette section les éléments de base de la politique internationale du produit

9 I- Le produit et la politique de produit : Dune manière générale la politique de produit internationale reprend lensemble des décisions dune politique produit classique en ajoutant les contraintes liées à lapproche des marchés étranger. Ces contraintes sont souvent réglementaires ou coutumières, mais aussi celles liées aux particularités socioculturelles, politiques et économiques de chaque marché. Nous allons commencés par définir quelques concepts de base relatifs au produit et à la politique de produit qui s'appliquent également dans le cadre du marketing international.

10 1-Le concept de produit : Un produit est un bien ou un service dont les composantes matérielles et immatérielles sont sources d'utilités qui permettent de satisfaire les besoins et les désirs des consommateurs. Le produit possède une identité propre qui se caractérise entre autre par un nom, une marque, un conditionnement, une étiquette, une stylique. De plus, il répond à certaines exigences en matière de qualité et de normalisation. On appelle aussi un produit tout ce qui peut être offert sur un marché de façon à y satisfaire un besoin, ce terme sapplique aussi bien à des biens matériels quà des services.

11 Daprès Kotler et Dubois, le produit est défini comme étant « une entité susceptible de satisfaire un besoin ou un désir ». Les caractéristiques dun produit : Les caractéristiques matérielles : dite aussi concrète cest ce qu'est réellement le produit ou le service : ses caractéristiques objectives. Ce peut être les composantes du produit afin d'élaborer une formule- produit. Les caractéristiques fonctionnelles: (le service quil rend) : correspond à ce que l'acheteur veut en faire, ce à quoi il sert. Il s'agit de tous les aspects permettant de répondre aux besoins des consommateurs : produit lui- même, services qui l'accompagnent, etc. Les caractéristiques psychosociologiques: limage que le produit donne du consommateur.

12 2-Les classifications des produits : Classification selon la duré de vie des produits : Les biens durables Les périssables Les services Classification selon le comportement d'achat Produits d'achat courant Produits d'achat réfléchi Produits de spécialité Produits non marchés

13 Classification selon la place dans le processus de production : Les biens d'équipement Les matières premières et composantes Les fournitures et services

14 3-Les nomenclatures : Définition: Une nomenclature est une liste ordonnée et exhaustive de produits. C'est un outil de classification des produits extrêmement précis. Origine: statistique, fiscale (celle des Douanes) ou encore professionnelle. Exemple: nomenclature douanière, nomenclature générale des produits

15 II- Laction sur le produit : La politique de produit est l'ensemble des actions concernant la création des produits nouveaux, l'adaptation des produits existants et l'abandon des produits anciens vendus par l'entreprise. Les objectifs sont: Couvrir le marché potentiel: Couvrir le marché potentiel: Offrir des produits aux différents segments du marché. Assigner diverses fonctions aux produits. Equilibrer l'activité de l'entreprise Equilibrer l'activité de l'entreprise : dans le temps (activités saisonnières), en terme de rentabilité, en terme de cycle de vie.

16 1- Le cycle de vie de produit : Le concept de cycle de vie sert surtout de cadre danalyse à lélaboration des stratégies adaptées aux différentes phases de lévolution des ventes du produit.

17 Les différentes phases du cycle de vie de produits

18 Phase 1 : lancement En période de lancement, le produit se diffuse progressivement sur le marché, il est vendu en faible quantité. Son cout de revient est élevé. Il est en particulier alourdi par les couts de distribution et de communication. Le produit nécessite parfois des adaptations. La rentabilité de produit est négative. Phase 2 : croissance Les ventes progressent rapidement, ce qui contribue a abaissé le cout de revient et améliore la rentabilité cependant des concurrents apparaissent

19 Phase3 : maturité La concurrence se développe alors que les débouchés diminuent. Le produit a en effet touché la plupart des acheteurs potentiels. Les bénéfices réalisés sont importants, mais tendent à décroitre en raison des dépense marketing engages pour soutenir le produit face a la concurrence et des investissements en recherche pour améliorer le produit, dépense que l'entreprise doit réaliser pour conquérir de nouveaux clients. Phase 4 : déclin : Le produit n'est plus adapté au gout et au besoin du consommateur. L'entreprise doit envisager une reconversion de son activité.

20 2- Nouveau produit : Un nouveau produit est un produit qui n'existait pas encore sur le marché. Cependant les produits vraiment nouveaux sont rares. Ce qui est plus fréquent ce sont des produits améliorés, reformulés une nouvelle marque ou nouveaux positionnement.

21 A- Les stratégies de lancement d'un nouveau produit : Elles sont fonction du degré de nouveauté du produit. Le produit est entièrement nouveau : l'entreprise a assumé la recherche, la mise au point du produit, elle a en fait pris tous les risques. En cas de succès, elle s'efforce de bénéficier au maximum de la > recherchent la réalisation rapide de bénéfice élevé. Le produit est nouveau uniquement pour l'entreprise : Une entreprise peut décider de proposer un produit nouveau pour elle, alors qu'il existe déjà sur le marché, en quelque sorte elle prend le train en marche.

22 En prenant en compte la position du produit dans son cycle de vie au moment du lancement, trois stratégies sont concevables : Le produit est en phase de croissance : Les ventes du produit connaissent un taux de croissance élevé. Généralement, l'entreprise s'efforce d'apporter des améliorations à son produit, par rapport au pionnier. Le produit est en phase de maturité : Les ventes sont à leur niveau maximal, mais elles cessent de progresser. L'entreprise se doit de trouver un avantage concurrentiel ou de nouveaux débouchés. Le produit est en phase de déclin : Une stratégie consiste à commercialiser le produit quand les autres commencent à se retirer du marché.

23 B-La stratégie des marques : La marque est un nom. Un terme, un signe, un symbole, un dessin, un logo ou toute combinaison de ces éléments servant à identifier les biens ou les services d'un vendeur et à les différencier de la concurrence.

24 Fonction de la marque : Pour l'entreprise : o Communiquer une image au public, moyen de positionnement o Différencier le produit de la concurrence o Communiquer une image de l'entreprise (sérieux, qualité, prix garantie...) Pour le consommateur : o Facilite l'identification du produit (surtout en libre service) o Apporte une garantie de qualité (sécurise) o Communique un style de vie, une image

25 Avantage du nom de marque pour le consommateur : Pour l'entreprise : o Il véhicule les caractéristiques du produit. o Il est facile à prononcer, reconnaitre et à retenir. o Il est distinctif. o Il peut être utilisé même si d'autres s'ajoutent à la ligne actuelle. o Il est facilement prononçable dans différentes langue et a la même signification culturelle. o S'adapter facilement a l'utilisation des autres variables du mix communication ; et en fin, ne pas se prêter a des mauvais jeux de mots. o Il peut faire l'objet d'un enregistrement (dépôt de marque de commerce).

26 Pour le consommateur : o Possibilité d'identification immédiate en cas de ré-achat, o Garantie dans la qualité constante, o Valorisation.

27 Section 2: les stratégies de produit internationales Section 2: les stratégies de produit internationales

28 I.La stratégie dadaptation/standardisation 1-La politique de standardisation internationale: a-Définitions: Lentreprise qui applique une politique de standardisation de son produit offre une version unique dun produit (le produit vendu sur le marché domestique) sur lensemble de ses marchés étrangers. Dans sa recherche de rentabilité (qui dépend conjointement des coûts et des ventes), lentreprise qui opte pour la standardisation de loffre privilégie une stratégie de minimisation des coûts.

29 Généralement, il n'est pas possible de standardiser complètement ses produits sur les marchés étrangers ! En effet, malgré les bénéfices potentiels de la standardisation, il y a des obstacles importants liés aux marchés étrangers (climat, culture des consommateurs locaux, niveau de revenu, contraintes légales,...) qui empêchent l'adoption d'une telle stratégie.

30 B- Les facteurs de la standardisation: Facteurs internes à lentreprise Facteurs liés au produit Facteurs externes ou environnementaux

31 Facteurs internes à lentreprise Lexportation ponctuelle La situation de lentreprise en Position dominante et dans un rapport de force favorable face aux distributeurs et consommateurs Linsuffisance des ressources Financières, humaines et de la Productivité. Facteurs liés au produits Lorsque le produit est un produit dont l'attrait réside dans son origine. Les produits industriels dont les spécifications technique sont essentielles. Les coûts dadaptation du produit sont plus élevés

32 Facteurs externe ou environnementaux Les conditions dutilisation du produit sur les différents Marchés sont uniformes. Le produit satisfait un besoin universel provenant dun segment de marché relativement homogène dont les goûts et les désirs convergent à travers les frontières. Le produit peut être acheté par des consommateurs Multinationaux qui voyagent.

33 C- Les avantages de la standardisation: Économies déchelle au niveau de la production Économies déchelle au niveau de la recherche et développement Économies déchelle en marketing Cohérence auprès des consommateurs Simplification de la planification et du contrôle

34 D- Les inconvénients de la standardisation : Lignorance des disparités de goûts, de besoins, de pouvoirs dachat, les différences culturelles des consommateurs issus des différents marchés…. Perte de parts de marché Elle ne prend en compte les stratégies de différenciation des concurrents locaux, ni les évolutions éventuelles des marchés.

35 Son efficacité commerciale risque dêtre amoindrie et les volumes de ventes générés pourraient ne pas être satisfaisants

36 2- La politique dadaptation Internationale : A- Définitions: Ladaptation du produit domestique pour les marchés étrangers consiste à offrir un produit adapté aux goûts, aux préférences et aux besoins spécifiques des consommateurs étrangers visés. Ladaptation peut concerner a priori toutes les caractéristiques du produit (nom, design, emballage, services auxiliaires,…). Ladaptation du produit signifie que lentreprise, dans sa recherche de rentabilité, opte pour la maximisation des ventes et non pour la minimisation des coûts.

37 B-Les types dadaptation: Adaptations techniques : Les adaptations techniques concernent toutes les adaptations minimales obligatoires du produit auxquelles l'entreprise doit se conformer pour obtenir la "mise à la consommation" de son produit adaptations d'ordre réglementaire. Adaptation commerciale: Les adaptations commerciales sont d'ordre marketing. Elles traduisent la prise en compte, au niveau de l'offre, des attentes des consommateurs et des aspects socioculturels du marché étranger, en fonction du positionnement choisi.

38 C- Les facteurs dadaptation : Facteurs internes à lentreprise Facteurs liés au produit Facteurs externes ou environnementaux

39 Facteurs internes à lentreprise Lentreprise dispose de ressources financière, humaines et productives Abondante Lentreprise est soumise à une forte concurrence et quelle noccupe Pas une position dominantes Facteurs liés au produits Lentreprise commercialise un produit Alimentaire: difficile à standardiser Prendre en compte les différences de goût sur les marchés cibles.

40 Facteurs externe ou environnementaux Le produit est soumis aux législations et réglementation locales. Les conditions dutilisation du produit sont différentes sur le marché étranger. Le produit est soumis à la culture, la langue, les goûts, les besoins, les habitudes spécifiques des consommateurs locaux.

41 D- Avantages et inconvénients : Lavantage essentiel de ladaptation dun produit est la probabilité associée daugmenter les ventes et les recettes grâce à une meilleure adéquation aux besoins spécifiques du marché étranger visé. Cependant lentreprise qui adopte une politique dadaptation de loffre produit sur chaque marché étranger doit veiller à harmoniser les stratégies sur ces marchés afin déviter que les politiques employées sur les uns ne portent préjudice aux résultats sur les autres. En pratique, ni la standardisation totale ni ladaptation totale ne sont réalisables ni même souhaitables. Habituellement, les décisions en matière de produit sont un compromis entre les deux

42 II- La stratégie de standardisation adaptée La problématique fondamentale du marketing mix sur les marchés internationaux est le choix entre: La problématique fondamentale du marketing mix sur les marchés internationaux est le choix entre:

43 Standardiser quoi? Le produit central est le plus important à standardiser. L'existence de normes internationales encourage à la standardisation. Adapter quoi? Les services annexes au produit sont souvent difficiles à standardiser de par les degrés d'exigence et des conditions de service différents d'un pays à l'autre. Les attributs symboliques peuvent être standardisés avec profit par l'entreprise quand l'image des produits importés est valorisée ou quand les symboles véhiculés ont une valeur générale. le contenu symbolique des couleurs, des noms, des formes... suivant les cultures varie fortement et prône en faveur de l'adaptation.

44 Ainsi, la règle de base semble être : « Autant de standardisation que possible et autant dadaptation que nécessaire »

45 S.A (standardisation adaptée ) La S.A (standardisation adaptée ) = Opérer des modifications mineures peu coûteuses des aspects commerciaux du produit afin de sapprocher davantage des désires des consommateurs. Cest la règle du « think global, act local » (concevoir des produits de façon universelle et les adapter localement). Il savère donc nécessaire pour une entreprise qui cherche à améliorer sa compétitivité mercatique de penser plus en terme de marketing global

46 Les facteurs incitants à ladaptation des produits standardisés: Les facteurs incitants à ladaptation des produits standardisés: Les préférences : Il existe des différences importantes et prononcées en termes de préférences selon les marchés en fonction de facteurs tels que la couleur ou le goût. Les ignorer serait très dangereux. Les législations et réglementations : Les législations et les réglementations ont un impact important sur la définition d'un produit en marketing international. Dans le domaine de la santé, par exemple, les réglementations déterminent les taux de remboursement pour diverses prestations médicales. Le marché d'un médicament ou d'un service médical dépend du taux de remboursement qui lui est accordé.

47 Les barrières non tarifaires: Ces barrières sont constituées de règles prétendument impartiales, mais dont l'objectif est en réalité de limiter, voire d'éliminer la concurrence extérieure. La compatibilité: Un produit doit être compatible avec l'environnement dans lequel il est utilisé. Les appareils électriques, par exemple, doivent ainsi être compatibles avec leur environnement technique, La taille des produits doit être compatible avec les normes nationales, etc… Le climat: Le climat est également une caractéristique de l'environnement dont il faut souvent tenir compte. Certains produits nécessitent d'être adaptés à l'humidité des climats tropicaux alors que d'autres doivent l'être au froid. Etc…

48 Les avantages et les limites de la S.A: Avantages de l'homogénéisationLes limites de lhomogénéisation La mondialisation de l'image : L'homogénéisation permet de créer une image mondiale, uniforme des produits et de l'entreprise puisque la politique de produit se base sur un concept standard auquel on apporte des changements mineurs et ponctuels pour s'adapter aux spécificités des consommateurs locaux. La facilité de contrôle de produit : La prise en compte des spécificités locales diminue le pourcentage du risque de mal perception du produit par les consommateurs locaux et ainsi permet une intervention immédiate les cas échéant pour remédier aux insuffisances dadaptation. L'implication des équipes locales : Les responsables locaux de la politique de produit peuvent planifier leur action en fonction des caractéristiques locales du marché et de la concurrence. Le coût élevé : Le coût est adapté à chaque pays et diffère selon la nature de production du bien, des modifications y apportées...etc. La difficulté d'exécution du marketing glocal : Dont la cause est la rigidité du processus de décision et le contrôle exercé sur les propositions locales par le responsable de la production au siège social.

49 Section 3: L'adaptation commerciale du produit

50 I- ladaptation du produit : L'adaptation du produit domestique pour les marchés étrangers consiste à offrir un produit adapté aux goûts, aux préférences et aux besoins spécifiques des consommateurs étrangers visés. L'extrême position de l'adaptation consisterait à adapter tellement le produit qu'il serait complètement neuf.

51 L'adaptation du produit peut concerner : la dénomination commerciale Les matières premières utilisées La qualité du produit Le design du produit La marque du produit

52 o L'adaptation du produit signifie que l'entreprise, dans sa recherche de rentabilité, opte pour la maximisation des ventes et non pour la minimisation des coûts. En dehors de quelques produits, pour lesquels on observe une certaine standardisation des goûts ou pour lesquels les critères de segmentation sont internationaux, la politique d'adaptation du produit reste prédominante, Cette stratégie sera adoptée si les prévisions de ventes justifient le coût d'adaptation du produit. D'une manière générale, il convient de mettre laccent sur les adaptations commerciales.

53 II- ladaptation commerciale du produit : o Les adaptations commerciales sont d'ordre marketing. Elles traduisent la prise en compte, au niveau de l'offre, des attentes des consommateurs et des aspects socioculturels du marché étranger, en fonction du positionnement choisi. Les adaptations commerciales constituent ainsi, un facteur déterminant du succès commercial.

54 L'adaptation de la marque L'adaptation du conditionnement et de design L'adaptation de l'étiquetage Adaptation des services liés au produit

55 L'adaptation de la marque: Cest le signe distinctif qui permet de différencier lentreprise de ses concurrents. Elle véhicule limage du fournisseur. Cest une signature, une valeur de référence, une garantie dauthenticité. Cest un outil de communication et de référence pour les consommateurs.

56 Plusieurs options s'offrent aux entreprises exportatrices : Renoncer à sa marque et commercialiser à l'étranger sous la marque de son distributeur, Utiliser la marque employée dans le pays ciblé, en négligeant les particularismes locaux voire même en utilisant l'origine de la marque pour renforcer sa spécificité, Utiliser une marque conçut spécialement pour la vente à l'étranger.

57 L'adaptation du conditionnement et de design : sera nécessaire : o Pour respecter les habitudes locales; o Pour prendre en compte les contraintes de la distribution; o Pour intégrer les contraintes de lenvironnement; o Pour respecter les contraintes réglementaires; o Pour améliorer lefficacité commerciale du conditionnement et du design.

58 L'adaptation de l'étiquetage : L'étiquetage permet de donner les informations techniques,de préciser les conditions demploi... Létiquetage export suppose de respecter : Les réglementations locales Les habitudes culturelles Adaptation des services liés au produit: Les services liés au produit comprennent principalement l'installation, la réparation et la maintenance.

59 Ces adaptations sont liées aux aspects économiques et socioculturels des consommateurs étrangers ciblés, relatives aux leurs : habitudes de consommation préférences et goûts ; niveau de revenu niveau d'éducation et d'alphabétisation.

60 AvantagesInconvénients cohérence parfaite de chaque stratégie avec chaque marché. souplesse et rapidité de mise en œuvre de la stratégie marketing. motivation des équipes marketing nationales. coût global du marketing disparité des stratégies marketing dun pays à lautre (positionnement...) absence de synergie entre marchés

61 Cependant, l'entreprise doit veiller à harmoniser les stratégies sur ces marchés afin d'éviter que les politiques employées sur les uns ne portent préjudice aux résultats sur les autres. Garantir cette cohésion est un véritable défi pour une entreprise qui adapte son produit sur chaque marché.

62 Il sagit principalement des points suivants: lorsque l'entreprise bénéficie d'une faible notoriété et se trouve dans un rapport de force défavorable avec les consommateurs et les distributeurs locaux lorsque l'entreprise dispose de ressources financières, humaines et productives abondantes ou qu'elle possède des sites de production ou des filiales locales ;

63 lorsque le produit est influencé par l'environnement géographique et topographique ainsi que par le climat local. Le climat a un effet évident sur le potentiel de ventes d'un certain nombre de produits et peut exiger des adaptations au niveau de l'emballage ou du produit lui-même. lorsque le pouvoir d'achat des consommateurs locaux est différent de celui des consommateurs domestiques car celui-ci a une influence sur leurs comportements d'achat

64 Cas pratique Cas pratique

65 Première entreprise du secteur de lalimentation et des boissons dans le monde. Nestlé est également en bonne passe de devenir le leader mondial de La nutrition, de la santé et du bien être.

66 Aperçu historique 1866 : Cr é ation à Vevey par Henri Nestl é ; 1929 : Fusion de Nestl é avec les fabricants de chocolat traditionnels suisses Peter, Cailler, Kohler, Chocolats Suisses S.A ; 1938 : Entr é e d é terminante dans le domaine du caf é avec le Lancement de Nescaf é ; 1974 : Diversifications importantes d activit é s hors du secteur alimentaire, avec une participation minoritaire dans le groupe L Or é al ; 1977 : Reprise de l entreprise ophtalmologique Alcon Laboratories Nestl é S.A ; 1985 : L industrie Nestl é de « Productos Alimenticios,SA » change de d é nomination sociale,elle s appelle d é sormais « Nestl é Columbia SA » ; 2004 : L usine de Cicolac a é t é acquise par Dairy Partners Americas DPA; 2007 : Rachat de Novartis Medical Nutrition, Gerber, Henniez. Henri Nestlé,

67 Les principales marques :

68 Les domaines dactivité de Nestlé Nestlé Produits pour animaux de compagnie Lait et produits laitiers Nutrition Crèmes glacées Services alimentaires et produit professionnel Café et boissons Produits culinaires Chocolat et confiserie

69 La politique de produit à linternational : 1. Les march é s des produits laitiers : *En France : La France commercialise du lait en poudre pour b é b é (1) et du lait concentr é pour adulte (2). Ainsi, les Fran ç aises consomment le lait liquide pour le petit d é jeuner, La cuisine, le go û ter … le lait se boit frais donc il doit être liquide pour conserver sa fra î cheur et être consomm é rapidement. (1) (2)

70 *En Colombie : L acceptation des laits en poudre enrichis en calcium ayant é t é confirm é e dans la Russe et le Sud-Est Asiatique. Nestl é a donc renforc é sa position de leader mondial grâce à l acquisition de la marque KLIM,une marque tr è s importante de laits en poudre en Colombie.

71 2. La marque : Le groupe Nestl é est bâti sur des marques tr è s fortes. Certaines ont une envergure internationale, d autres sont r é gionales et beaucoup sont locales, c est- à -dire sp é cifiques à un pays. En France: Nidal En Colombie: Klim miel

72 3. La gamme : Afin de satisfaire au mieux sa client è le fran ç aise, Nestl é a une gamme compl è te de laits infantiles adapt é s aux besoins du b é b é et aux situations de la vie quotidienne. -En France, Le lait en poudre Nidal de Nestl é apporte au b é b é les é l é ments nutritionnels importants pour son é quilibre. Cette gamme propose des produits adapt é s pour chaque âge de l enfant (3mois, 6mois,1an … ). -En Colombie, Nestl é propose une gamme de produits KLIM miel pour enfants.

73 4. Le conditionnement : *En France : Le lait est liquide et se pr é sente en brique de lait, alors qu en Colombie le lait est conditionn é dans des boites herm é tiques. Cette diff é rence s explique en partie au climat. *En Colombie : Le lait en poudre peut se conserver jusqu à 18 mois, alors qu en France, le lait n est bon que pour quelques jours. Cette longue conservation du lait colombien traduit une faible consommation de lait des habitants à la diff é rence des Fran ç ais.

74 5. L é tiquetage : L'ensemble des produits Nestl é, partout dans le monde, dispose d un é tiquetage construit sur le même mod è le : « la boussole nutritionnelle » Situ é e au dos de l emballage :

75 6. Le packaging : La fonction principale du packaging est de pr é parer le produit pour la vente, et particuli è rement la vente en libre service, c est tout d abord un support de consommation qui participe efficacement à la protection physique du produit. En effet, Nestl é se procure un packaging diff é rent selon les pays dans lesquels il distribue ses produits. France Colombie

76 Nestl é : Une r é ussite grâce à l adaptation de ses produits laitiers aux attentes et aux n é cessit é s alimentaires de toutes les cat é gories des consommateurs et à tous Les moments de la journ é e et de la vie; et aussi au climat du pays vis é.

77 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "La politique de produit internationale Réaliser par : EL Mehdi mouhib Khalid ichen OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail."

Présentations similaires


Annonces Google