La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La lecture: quelle place dans lécole et dans la société? Comment réhabiliter le rôle fondateur de la lecture dans la vie ( école, société,…)? Comment faire,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La lecture: quelle place dans lécole et dans la société? Comment réhabiliter le rôle fondateur de la lecture dans la vie ( école, société,…)? Comment faire,"— Transcription de la présentation:

1 La lecture: quelle place dans lécole et dans la société? Comment réhabiliter le rôle fondateur de la lecture dans la vie ( école, société,…)? Comment faire, concrètement, de lélève un « HOMO-LECTURUS »?

2 Réunion pédagogique CPR taza 05/12/2007

3 Bibliographie sélective: Viala A. et Schmidt M.P., Savoir lire, Didier Paris, Milly J. Poétique des textes, éd. Nathan, coll. fac littérature, Tours, 1992 Vigner G. Lire: du texte au sens, Lal Adam J.M., Les textes, types et typologies, Nathan université, Genette, G. Seuils, le seuil,1987.

4 Plan Préambule. La situation actuelle: quel diagnostic? La notion de lecture. La notion de texte. La lecture dans une approche par les compétences. Incidences didactiques. Conclusion.

5 Des chiffres parlants pour commencer: 900 livres apparaissent chaque année au Maroc contre seulement plus de en France exemplaires annuels au Maroc( 1000/1500 pour chaque ouvrage) / 520 millions en France. 400 bibliothèques actuelles relevant du ministère de la culture.( communes au Maroc: environ1500**). 1,5°/° lecteurs au Maroc( étude menée par le ministère de la culture). Le «Best seller» au Maroc: exemplaires vendus. Sources:/الشرق الاوسط اكتوبر 2005 اخبار الادب فبراير 2007

6 Des aphorismes ou presque à méditer : De mauvaises langues prétendent que : « Dans le monde arabe, on a limpression quil y a plus dauteurs que de lecteurs ». « Les livres de gastronomie arrivent en tête des ventes de librairie ». « Dans la plupart des foyers, pas trace de livre, excepté pour les manuels scolaires, et encore! » « Le premier mot du Coran révélé au prophète est « LIS ( إقرأ) ». Peut-être faut-il dire aux gens de NE PAS LIRE, car ils font souvent le contraire de ce quon leur demande »

7 État des lieux: Au niveau de lapprentissage Au niveau de lenseignement Au niveau enfin de linstitution

8 1) Au niveau de lapprentissage Difficulté de L.I.R.E.( stade de déchiffrage/déchiffrement). Démotivation / désintérêt pour la lecture. Environnement décourageant( famille, entourage, manque de bibliothèques,culture lectorale inexistante…). Question de lutilité.

9 2) Au niveau de lenseignement: Dichotomie: outil pour construire un sens / fin en soi (exp. nomenclature narratologique) choix du support (objectifs visés? ) Choix didactiques (quelle place pour «la théorie/pratique », masse dinformations présentées, recherche de lexhaustivité, approximation des objectifs…) Létude de la technique prend le dessus sur létude de ce qui fonde la valeur du texte.

10 3) Au niveau de linstitution: Le livre est un parent pauvre. Enjeux formateurs de la lecture implicites. Absence de mécanismes auxiliaires( moyens dinformation, mobilisation sociale pour le livre, programmes parallèles/parascolaires…) Question de lutilité (rigidité cognitive / contenus im-/pro-posés) Horaire imparti à la lecture.

11 Deux moments de lecturelecture 1. Lecture cursive : Pré-pédagogique post-pédagogique 2. Lecture analytique : En classe: Approche linéaire Approche globale Approche documentaire Approche sélective Approche éclectique,etc

12 Ce que disent les textes officiels « Il va de soi que seul(e) lenseignant(e) est à même de faire des choix adéquats quant aux contenus, à la progression et au temps à impartir à chaque activité. Cela se fera, bien entendu, en tenant compte des acquis et des besoins des élèves en rapport étroit avec les compétences à asseoir et les objectifs à atteindre ». Guide du professeur, Parcours, 2 ème année, p.4

13 « les manuels en usage fournissent une gamme variée de textes susceptibles de convenir; mais rien nempêche le professeur de puiser dans ses propres réserves, sil le juge nécessaire » Recommandations pédagogiques, MEN, 1991,p.16 (létude de texte)

14 La notion de lecture (contexte scolaire) La lecture est une : activité de déduction (de la forme au sens) Lecture scientifique: émettre des hypothèses/confirmation ou infirmation à partir dindices relevés dans les textes. Activité dinduction (du sens à la forme) Lecture heuristique: aspect exploratoire, comprendre puis justifier à partir des textes.

15 La lecture est une: Activité de réception (comprendre). Activité de production du sens (sexprimer) le sens est: Construit, pluriel, personnel (quels enjeux didactiques affronter alors à ce niveau?)

16 Niveaux et fonctions de la lecture: Niveaux cognitifsNiveaux de lectureFonctions EsthétiqueLecture esthétiquePlaisir, (acte social,culturel..) IdéologiqueLecture idéologique Utilité, ( acte politique) IntellectuelLecture cognitiveAnalyse,( acte scolaire) ScientifiqueLecture méthodique Critique,( acte académique)

17 Des questions qui simposent: A lissue de ces données: Quels niveaux prévoir en classe? Comment promouvoir une lecture éclectique? Quels choix didactiques adopter? Etc…

18 Mise en place dune action concrète :lect2.doclect2.doc Propositions relatives à la promotion de la lecture chez les élèves. Cf. grille: analyse dune grille de lecture. Compte rendu des travaux. Débat

19 Réflexions sur la notion de texte: Le texte est une Macrostructure (elle définit le genre). Le texte est une Microstructure (elle délimite les invariants servant à dégager la typologie). Le texte respecte une Cohésion (logique interne). Le texte est régi par une Cohérence (logique externe, évalué par un lecteur). Le texte est tripartie: Forme (aspect structurel) + contenu (aspect référentiel) + message (aspects sémantique et pragmatique). Le texte cache des Instances transtextuelles (architexte + paratexte+ intertexte + hypertexte).

20 Auteur + texte + lecteur texte ( régi par les conditions de production et de réception ) ( expérience de lécriture) ( re-construction du sens) horizon dattente auteur lecteur ( conditions de production) ( conditions de réception)

21 La relation texte/ lecteur génère ce quon appelle lhorizon dattente (lattente du lecteur pourrait être assouvie par une œuvre, cest ce qui fait aimer une œuvre dun siècle différent ou dune culture autre) Lauteur perd son texte dés quil le publie et devient propriété des lecteurs: doù lectures plurielles, constructions variées des sens dun même texte,….

22 La lecture dans lAPC: Une RESSOURCE qui permettra: De proposer des savoirs (A). De doter les élèves de savoir – faire (B). De les éduquer à des savoir – être (C).

23 Cest-à-dire: Savoirs lexicaux, textuels, linguistiques, sémiotiques…(mots nouveaux, structure du texte, figures de styles,..) (A) Savoir-faire méthodologiques, instrumentaux, procéduraux… ( enchaînement des idées, des événements, relations sémantiques et linguistiques des différentes parties du texte, …)(B) Savoir-être comportementaux, relationnels, psychosociaux, … (faire aimer la lecture par des lectures expressives, appui dautres supports, sexprimer sur les textes,..)(C)

24 Incidences didactiques: SE:savoir être, SF: savoir faire, S: savoir 1. Répondre à la question de lutilité de la lecture pour former un élève-LECTEUR.SE 2. Laspect de cohérence entre :objectif, support, appréhension textuelle, bilan. SF 3. Évaluation et place des questions écrites( cf. examen où seule la compréhension écrite est évaluée) SF 4. Outils à exploiter( grille, dossier, banque)SF

25 6. Quel bilan: traces écrites à repenser pour favoriser la révision en situation dautonomie. S/SF/SE 7. Choix de lapproche: en fonction : SF De la nature du texte( type, genre) Des besoins des élèves. De lobjectif de lactivité. 8. Limitation de la lecture aux ressources / dosage des connaissances. S/SF/SE 9. Place des faits lexicaux et culturels. S/SE

26 10. Place de linterprétation et le rapport avec la motivation. S/SF/SE 11. Prévoir un prolongement « lectophile / lectomane »: bibliothèque, ateliers, travaux divers…SF/SE 12. Choix des supports dépend : S/SF De laccessibilité. De lutilité. De la pertinence. De lintérêt…

27 Travaux dateliers : Analyse de lappareil pédagogique proposé dans les manuels en vigueur.lappareil Compte rendu des travaux. Débat.


Télécharger ppt "La lecture: quelle place dans lécole et dans la société? Comment réhabiliter le rôle fondateur de la lecture dans la vie ( école, société,…)? Comment faire,"

Présentations similaires


Annonces Google