La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maladie et handicap psychique dans la vie personnelle, professionnelle, sociale, prise en charge sociale, soins de réhabilitation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maladie et handicap psychique dans la vie personnelle, professionnelle, sociale, prise en charge sociale, soins de réhabilitation."— Transcription de la présentation:

1 Maladie et handicap psychique dans la vie personnelle, professionnelle, sociale, prise en charge sociale, soins de réhabilitation

2 Définition du handicap psychique Correspond aux difficultés rencontrées dans la vie quotidienne par une personne souffrant de troubles psychiques graves (schizophrénie, troubles apparentés) De gravité variable, il peut concerner : - des activités complexes comme la prise des traitements, les activités domestiques, les déplacements, les loisirs et lexercice dune profession - des activités plus élémentaires comme lhygiène, lalimentation et lhabillage

3 Caractéristiques du handicap psychique Le handicap psychique est instable Les personnes handicapées psychiques demandent rarement de laide Parfois non reconnu par la personne Frontières avec le handicap mental parfois difficiles à établir

4 Le handicap mental Le handicap mental est la conséquence dune déficience intellectuelle (trisomie, X fragile). La personne en situation de handicap mental éprouve des difficultés plus ou moins importantes de réflexion, de conceptualisation, de communication et de décision. Elle ne peut pas être soignée, mais son handicap peut être compensé par un environnement aménagé et un accompagnement humain, adaptés à son état et à sa situation.

5 Le handicap psychique Handicap psychique = conséquence dune maladie mentale. Pour lUNAFAM, cette personne souffre de « troubles qui entachent son mode de comportement dune façon momentanée ou durable et inégalement grave ». Le handicap psychique naffecte pas directement les capacités intellectuelles mais plutôt leur mise en œuvre. Il est toujours associé à des soins et ses manifestations sont variables dans le temps.

6 Exemples de handicaps psychiques Le handicap psy est la conséquence de diverses maladies Les psychoses, et en particulier la schizophrénie Le trouble bipolaire ou psychose maniaco-dépressive Les troubles graves de la personnalité (personnalité borderline, par exemple) Certains troubles névrotiques graves comme les TOC (troubles obsessionnels compulsifs) La maladie autistique Parfois des traumatismes crâniens, les pathologies vasculaires cérébrales et les maladies neurodégénératives.

7 Un problème dorganisation Problèmes dorganisation du temps Non - anticipation des conséquences dun acte Impossibilité de communiquer de façon participative Difficultés à mémoriser Difficultés à concevoir les réactions des autres Non reconnaissance des troubles (déni) Absence de participation sociale. Le handicap rend la vie difficile pour la personne malade et son entourage.

8 Conséquences familiales et sociales « Elle ne voit plus personne » : isolement, inhibition lors de la dépression de l'adulte. « Il reste enfermé dans le noir ». « Elle ne dort plus et ne mange plus rien ». « Il se dit en relation avec un autre monde ». « Elle est boulimique, elle a pris 10 kilos ». « Il est renvoyé de toutes les écoles ». « Elle parle sans arrêt de mourir (dépression) « Il a perdu tous ses amis ».

9 Autres exemples « Il ne prend plus ses médicaments » « Elle ne dort plus, ne mange plus ». « Elle est de plus en plus difficile à supporter ». « Il faudrait quil fasse quelque chose de ses journées « Nous navons plus le temps de nous occuper de nos autres enfants ». Elle est sortie de lhôpital, elle va très mal.

10 5 domaines de la vie courante sont touchés Sont à prendre en compte au quotidien pour évaluer limportance du handicap : la capacité à prendre soin de soi (hygiène) à établir des relations durables (instabilité) à se former et à assurer une activité (idem) à se maintenir dans un logement (gestion) à organiser une vie sociale et des loisirs (repli) La connaissance des particularités de la situation de handicap psychique permet daider la personne malade à faire des projets et à retrouver une place parmi les autres.

11 Spécificités du handicap psychique Le handicap psychique est caractérisé par Un déficit relationnel Des difficultés de concentration Une grande variabilité dans la possibilité d'utilisation des capacités alors que la personne garde des facultés intellectuelles normales.

12 Drogue et alcool Lusage de drogue ou dalcool répond à une souffrance Le but est de calmer langoisse entraînée par les symptômes psychotiques mais aussi pour éprouver un certain plaisir. Le cannabis, consommé de façon importante, diminue de façon notoire leffet des médicaments. Le cannabis, chez l'adolescent, entraîne des troubles de l'humeur, un syndrome amotivationnel, des troubles de la mémoire, de l'attention et de la concentration Lalcool, selon le patient, aggrave son état dépressif ou le rend agressif. La stabilisation de la maladie fait baisser la consommation de substances toxiques.

13 Gestion de largent La gestion de largent est souvent problématique. Par manque danticipation, la très grande majorité de ces personnes est incapable de gérer ses ressources (découvert chronique, interdit bancaire, endettement auprès des amis) Si la situation dure, possibilité dune protection juridique (tutelle, curatelle)

14 MDPH, UNAFAM, ESAT La Maison Départementale des Personnes Handicapées ou MDPH (ex COTOREP) gère l'ensemble des prestations accordées aux personnes handicapées, enfants ou adultes AAH : Allocation Adulte Handicapé UNAFAM : Union Nationale des Amis et Familles de Malades Psychiques ESAT = Etablissement et Service dAide par le Travail (anciens Centres dAide par le Travail)

15 La prise en charge médicale Elle dépend des références théoriques et des compétences pratiques des psychiatres Traitements médicamenteux Thérapies comportementales, réhabilitation psychosociale ou éducation thérapeutique Remédiation cognitive : exercices visuels et jeux permettant aux patients de reprendre un certain contrôle sur leur pensée et leur comportement, de réduire l'impact négatif de leurs idées délirantes, et de mieux comprendre leur situation (avoir lesprit occupé). Psychothérapies

16 Différents volets de la prise en charge dun enfant (atteint de psychose infantile par exemple) : PEC thérapeutique, traitements médicamenteux ; PEC psychologique, individuelle et familiale, psychothérapies ; PEC éducative, éducation spécialisée ; PEC scolaire, pédagogique avec assistante d'insertion (Auxiliaire de Vie Scolaire) PEC orthophonique, séances avec orthophoniste ; PEC psychomotrice, rééducation avec psychomotricienne

17 Prise en charge médico-sociale : réinsertion et prise en charge globale dun adulte Accompagnement personnalisé à la vie sociale Acquisition des repères indispensables à une vie quotidienne la plus autonome possible Qualité de vie Rétablissement des liens sociaux Organisation des loisirs et accès à la culture (Groupes d'Entraide Mutuelle)

18 Réinsertion sociale (suite) Hébergement des personnes – Services d'Accompagnement en Foyers et en Appartements, Foyers d'Accueil Spécialisé – Gîte, couvert, nombreuses prestations matérielles – Lieu de vie, activités et projets communs, permettant de tisser des liens sociaux Possibilité détablir des liens affectifs, ainsi que de se reconnaître et dêtre reconnu par autrui comme un acteur social à part entière

19 Appartement thérapeutique Unité de soins à visée de réinsertion sociale, mise à disposition des malades psychiques pour une durée limitée. L'appartement thérapeutique est géré par le service hospitalier de secteur Il ne peut être considéré comme le domicile du patient.

20 Appartement associatif de secteur Appartement géré par une association. Le suivi est assuré par léquipe de secteur. Lappartement est considéré comme le domicile de la personne. Les appartements associatifs, à visée thérapeutique sont des unités de soins en vue de réinsertion sociale mises à la disposition de patients pour des durées limitées et ne nécessitant pas une présence soignante aussi importante que dans les appartements thérapeutiques. Le patient doit : être suffisamment stabilisé et autonome faire lobjet dun suivi médical régulier au CMP

21 Appartement communautaire Unité d'habitation (maison ou résidence), accueillant des patients stabilisés manquant d'autonomie. L'objet est de responsabiliser la personne, en partageant les différentes activités de la vie quotidienne.

22 Accueil familial thérapeutique Hébergement dans une famille d'accueil de malades psychiques de tous âges pour lesquels une prise en charge sociale et affective est indispensable, en complément du suivi thérapeutique.

23 Accueil familial social Placement dans une famille daccueil de malades psychiques de tous âges pour lesquels une prise en charge sociale et affective est indispensable, en complément du suivi thérapeutique. La gestion des familles et leur rémunération sont assurées par le Conseil Général.

24 Emploi et handicap psychique Lobtention dun emploi est une demande très fréquente des personnes handicapées psychiques Seuls 20% des personnes handicapées psychiques ont un emploi Un tiers dentre elles travaillent un nombre dheures significatif La durée de lemploi nest souvent que de quelques mois La proportion demplois en milieu ordinaire de travail est très faible

25 Réinsertion professionnelle Objectif : projet professionnel personnel tenant compte des difficultés, des désirs et des motivations, de la personne 3 grands types de structures, offrant des niveaux croissants de réinsertion professionnelle – Etablissement et Service dAide par le Travail : emploi adapté, encadré, ressource financière dont une partie est le fruit du travail – Entreprise Adaptée : véritable contrat de travail avec salaire – Service dInsertion en Milieu Ordinaire de Travail : accompagnement personnalisé pour la recherche dun emploi classique, suivi et maintien dans lemploi Offrent un salaire, un statut social, la possibilité de contribuer à une œuvre collective et donc de se reconnaître et dêtre reconnu par autrui comme un acteur social à part entière Amélioration de lestime de soi et introduction de sens dans la vie de la personne

26 A quelles conditions la réinsertion professionnelle est-elle bénéfique ? Logique économique essentielle, car nécessité davoir du travail à proposer Mais impératifs de compétitivité, de productivité, de rentabilité et de flexibilité du travail, et impossibilité dappliquer la logique économique dans sa dureté Nécessité de concilier la logique économique et le souci de la personne handicapée psychique – ces deux exigences ne sont pas sur un pied dégalité – la logique économique doit être subordonnée au souci des personnes handicapées, pour le seul bénéfice et au seul service de celles-ci Idéaux démancipation et valeurs de solidarité qui conditionnent cette réinsertion directement menacés par lévolution actuelle du contexte économique et social

27 Conclusion Les prises en charge médicale et médico-sociale sont complémentaires au sein de réseaux pluridisciplinaires Elles concourent ensemble à lamélioration du handicap, en adaptant à la fois les capacités des personnes et le milieu de vie Elles ont pour dénominateur commun le rétablissement du lien social


Télécharger ppt "Maladie et handicap psychique dans la vie personnelle, professionnelle, sociale, prise en charge sociale, soins de réhabilitation."

Présentations similaires


Annonces Google