La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude prospective pilote dune orthèse anti- décubitus dorsal chez les patients atteints dun syndrome dapnées-hypopnées obstructif du sommeil positionnel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude prospective pilote dune orthèse anti- décubitus dorsal chez les patients atteints dun syndrome dapnées-hypopnées obstructif du sommeil positionnel."— Transcription de la présentation:

1 Etude prospective pilote dune orthèse anti- décubitus dorsal chez les patients atteints dun syndrome dapnées-hypopnées obstructif du sommeil positionnel A. VERBERT, J. PAQUEREAU, P. DUCROCQ, G. MORIN, V. LEVRAT, J.C. MEURICE J.C. MEURICE Congrès SOMMEIL Marseille Novembre 2009

2 INTRODUCTION Les quelques études réalisées sur le sujet montrent une participation positionnelle au SAOS dans 50% des cas et 10% de SAOS sont des SAOSp pur Les quelques études réalisées sur le sujet montrent une participation positionnelle au SAOS dans 50% des cas et 10% de SAOS sont des SAOSp pur SpO Lobjectif de létude est dévaluer lefficacité dune orthèse Lobjectif de létude est dévaluer lefficacité dune orthèse «anti-décubitus dorsal» (OA2D) dans le SAOSp «anti-décubitus dorsal» (OA2D) dans le SAOSp

3 ETAT ACTUEL DES CONNAISSANCES : TRAITEMENTS Des traitements positionnels du SAOSp ont déjà été proposés Des traitements positionnels du SAOSp ont déjà été proposés 2006 : « Tennis Ball Treatment » [1] 50 patients, 6 mois de traitement 2006 : « Tennis Ball Treatment » [1] 50 patients, 6 mois de traitement - 62% lavait abandonné / inconfort CES TECHNIQUES NE SONT PAS LES MIEUX ADAPTEES [1] Oksenberg A, Silverberg D, Offenbach D, Arons E: Positional therapy for obstructive sleep apnea patients : A 6-month follow-up study. [1] Oksenberg A, Silverberg D, Offenbach D, Arons E: Positional therapy for obstructive sleep apnea patients : A 6-month follow-up study. Laryngoscope 2006 Nov ; 116 (11) : Laryngoscope 2006 Nov ; 116 (11) :

4 ETAT ACTUEL DES CONNAISSANCES : Facteurs prédictifs de réponse au traitement positionnel ? Mador et al (2005) [2] : Mador et al (2005) [2] : RELATION INVERSE ENTRE SEVERITE ET CARACTERE POSITIONNEL DU SAOS Itasaka et al (2000) [3] : Itasaka et al (2000) [3] : RELATION INVERSE ENTRE AMELIORATION DE LIAH EN POSITION LATERALE ET LE DEGRE DOBESITE Les meilleurs candidats à un traitement positionnel sont donc les patients avec un IMC normal présentant un SAOSp pur non sévère. Les meilleurs candidats à un traitement positionnel sont donc les patients avec un IMC normal présentant un SAOSp pur non sévère. [2] Mador MJ, Kufel TJ, Magalang UJ, Rajesh SK, Watwe V, Grant BJ : Prevalence of positinal sleep apnea in patients undergoing polysomnography. Chest 2005 ; 128, [3] Itasaka Y, Miyasaki S, Ishikawa K, Togawa K : The influence of sleep position and obesity on sleep apnea. Psychiatry Clin Neurisci, 2000 jun ; 54 (3) :

5 DESCRIPTION DE LOA2D Orthèse fabriquée sur mesure, avec volume et taille suffisants pour empêcher toute position DD. Orthèse fabriquée sur mesure, avec volume et taille suffisants pour empêcher toute position DD. La densité de la mousse composant le dispositif est calculée en fonction du poids du patient. La densité de la mousse composant le dispositif est calculée en fonction du poids du patient. VENTRALE DORSALE Empêche le passage en position dorsale LATERALE

6 MATERIEL ET METHODES Inclusion de 30 patients avec SAOSp diagnostiqué au cours dune polysomnographie (PSG) en laboratoire ou à domicile, à partir de 18 ans sans limite dâge supérieur. Inclusion de 30 patients avec SAOSp diagnostiqué au cours dune polysomnographie (PSG) en laboratoire ou à domicile, à partir de 18 ans sans limite dâge supérieur. Les critères polysomnographiques dinclusion : Les critères polysomnographiques dinclusion : Un temps total de sommeil (TTS) supérieur à 3 heures Un temps total de sommeil (TTS) supérieur à 3 heures + Un temps passé sur le dos supérieur ou égal à 7,5 % du TTS + Un IAH global supérieur ou égal à 10/h de sommeil + Un IAH sur le dos avec au moins 20 apnées/h de plus que lIAH dans les autres positions + Un IAH sur le dos au moins 2 fois supérieur à lIAH dans les autres positions

7 MATERIEL ET METHODES PSG diagnostique (V1) Début traitement Contrôle PSG (V2) Contrôle PSG (V3) 3 mois7 jours3mois Questionnaires de vigilance (score dEpworth), de fatigue (échelle de Pichot), de qualité de sommeil (questionnaire de Pittsburgh) à chaque visite

8 RESULTATS patients inclus n 1 =29 V2: n 2 =28 V3: n 3 =20 patients inclus n 1 =29 V2: n 2 =28 V3: n 3 =20 Début traitement V2 (J7)V3 (M3) 1 sortie: -Douleurs cervicales préexistantes 8 sorties: -Départ pour Madagascar -Chirurgie du sein -Problème technique PSG V3 -Paresthésie brachiale en décubitus latéral -Sangles gênantes -Douleurs dépaule -Inconfort général (2)

9 Temps dos/non dos * * * *

10 Index dapnées-hypopnées * * * *

11 Saturation * * *

12 Index de micro-éveils * *

13 Stades de sommeil Diminution du temps de sommeil total aux dépends du stade léger Tendance à la normalisation de la structure du sommeil Durée de chaque stade de sommeil à V1,V2, et V3 * *

14 Résultat des questionnaires V1V2 (n ; p)V3 (n ; p) Score Epworth 10,410 (18 ; 0,97)9,4 (18 ; 0,49) Échelle Pichot 11,89,7 (18 ; 0,02)7,5 (18 ; 0,005) Questionnaire Pittsburgh 7,37 (13 ; 0,99)6,4 (11 ; 0,48)

15 DISCUSSION : efficacité Bonne efficacité de lOA2D Population incluse: Non obèse (68 %) SAOS minime à modéré (68 %) SAOSp pur (62 %) CRITERES DE BONNE REPONSE AU TRAITEMENT Cependant : efficacité du traitement chez les patient atteints de SAOSp sévère POSSIBILITE DU TRAITEMENT PAR OA2D POUR LES SAOSp SEVERE PUR, EN ALTERNATIVE A LA PPC

16 DISCUSSION : tolérance Abandon pour intolérance : 23% (même pourcentage PPC) Douleurs cervico-brachiales, paresthésies SELECTION DES PATIENTS SANS ANTECEDENT ORTHOPEDIQUE OU RHUMATOLOGIQUE

17 CONCLUSION Résultats du traitement du SAOSp par lOA2D semblent prometteurs Résultats du traitement du SAOSp par lOA2D semblent prometteurs A confirmer : une bonne tolérance à plus long terme A confirmer : une bonne tolérance à plus long terme Sélection des patients (efficacité) selon la revue de la littérature : Sélection des patients (efficacité) selon la revue de la littérature : non obèses, SAOSp pur non sévère Mais : OA2D efficace dans notre cohorte non sélectionnée Sélection des patients (tolérance) : pas dantécédent orthopédique ou rhumatologique Sélection des patients (tolérance) : pas dantécédent orthopédique ou rhumatologique Nécessité détude contrôlée à plus long terme (PPC versus Orthèse ?) Nécessité détude contrôlée à plus long terme (PPC versus Orthèse ?)

18 Mise en place de lorthèse en pratique Sur prescription médicale Contact :


Télécharger ppt "Etude prospective pilote dune orthèse anti- décubitus dorsal chez les patients atteints dun syndrome dapnées-hypopnées obstructif du sommeil positionnel."

Présentations similaires


Annonces Google