La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr Mireille DUBOIS CHEVALIER Congrès Marocain de Sexologie El Jadida, 2 octobre 2010 LE SUIVI DES COUPLES AVEC TROUBLES SEXUELS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr Mireille DUBOIS CHEVALIER Congrès Marocain de Sexologie El Jadida, 2 octobre 2010 LE SUIVI DES COUPLES AVEC TROUBLES SEXUELS."— Transcription de la présentation:

1 Dr Mireille DUBOIS CHEVALIER Congrès Marocain de Sexologie El Jadida, 2 octobre 2010 LE SUIVI DES COUPLES AVEC TROUBLES SEXUELS

2 Préalable Le T.S.M. a été évalué sous l'angle médical Il a été, dans l'état actuel de nos connaissances et de nos moyens thérapeutiques, pris en charge d'un point de vue médicamenteux La démarche de couple est une demande une indication

3 Introduction Le sexe... Ce qui unit, ce qui sépare Le trouble sexuel fait de ce qui est supposé unir un élément de séparation Exprime et nourrit un fonctionnement de couple : dynamique, collusion, contrat Le suivi : Prise en compte de ces éléments A la recherche de l'instauration d'un nouvel équilibre

4 Les troubles sexuels au sein du couple La dysfonction sexuelle : CE QUE LE COUPLE A LAISSÉ S'INSTALLER ENTRE EUX ( Le temps, les modes d'installation du symptôme) La pérenisation, l'impossibilité de trouver une solution ENTRE EUX Le suivi est centré sur le couple

5 Les troubles sexuels au sein du couple Mais à quoi sert la sexualité ? « A avoir du plaisir !» L'expression d'un héritage, une fonction identitaire, Qui participe de et à l'équilibre du couple Fonction relationnelle qui résulte d'une négociation Fonction dans l'équilibre de la santé ( estime de soi, image corporelle, personnalité, affirmation de soi et communication, mise en jeu de capacités affectives et imaginatives, fonctionnalité )

6 Le couple Parfois UN, parfois DEUX, parfois TROIS Un groupe,... … ayant son fonctionnement propre de groupe, ses lois internes et son homéostasie. (1) Une société,... À la structure inverse des autres sociétés puisque les facteurs affectifs y jouent le plus grand rôle : structure refuge... (1) Une entreprise (notion économique de production de valeur) (1) J.G. Lemaire ; Le couple : sa vie, sa mort ; Payot, Paris, 1979

7 Le couple Le concept de collusion comme modèle théorique du système pris en charge : « La collusion est définie comme un arrangement pathologique dans lequel les partenaires essaient de surmonter leur anxiété d'intimité et tentent de s'offrir la satisfaction de leurs désirs infantiles immatures et névrotiques » (2) (2) J.WILLI L'application du concept de collusion aux problèmes sexologiques du couple ; Cahiers de sexologie clinique, Vol. 24, n° 140, P , 1998

8 Le couple Le concept de collusion comme base théorique du système pris en charge : Le partenaire dit régressif a tendance à chercher un partenaire qu'il peut idéaliser et entretenir avec lui une relation passive et dépendante Le partenaire progressif a tendance à se laisser idéaliser, à prendre des responsabilités et à dominer (2) (2) J.WILLI L'application du concept de collusion aux problèmes sexologiques du couple ; Cahiers de sexologie clinique, Vol. 24, n° 140, P , 1998

9 Le couple Le concept de collusion comme base théorique du système pris en charge : L'avantage et le risque : un excès d'interdépendance Avantage : illusion d'une proximité, d'une harmonie particulièrement forte Inconvénient : l'absence d'espace ; le mouvement de l'un entraîne obligatoirement un contre mouvement de l'autre (2) (2) J.WILLI L'application du concept de collusion aux problèmes sexologiques du couple ; Cahiers de sexologie clinique, Vol. 24, n° 140, P , 1998

10 Le couple Qui vient en consultation Pour suivi Au motif de troubles sexuels EST UN SYSTEME A DEUX TERMES

11 Le suivi Quels objectifs ? Quels moyens ?

12 Objectifs Objectifs du couple... Un résultat Enlever le petit caillou dans la chaussure, redevenir comme avant, Performer Objectifs du thérapeute... Une résultante : la CRÉATION D'UN PROCESSUS Immobilité / Mouvement Permettant de remettre de la différence, du jeu, de l'espace entre les partenaires ; du projet

13 Objectifs Objectifs du thérapeute... Une résultante : la CRÉATION D'UN PROCESSUS Aller du passé vers l'avenir Le pourquoi de la démarche : le petit caillou... dont on n'aspire qu'à se débarasser Le pour quoi : dans le projet de quelle construction ?

14 Objectifs Faire du trouble sexuel CAUSE de la démarche Le MOYEN – de se connaître, reconnaître soi-même, – de connaître, re connaître l autre, – d accéder à une meilleure différenciation, (altérité) – de (re) générer de l' échange, – de remettre de la créativité – d « être » (bien être).

15 Moyens L'empathie La « fonction thérapeute » Les techniques

16 L'empathie Permet de créer un espace d'écoute, de compréhension : Compréhension sans adhésion ni jugement des émotions et du point de vue de linterlocuteur « L'empathie consiste à saisir avec autant d'exactitude que possible, les références internes et les composantes émotionnelles d'une autre personne et à les comprendre comme si l'on était cette autre personne » (Carl Rogers)

17 La « fonction thérapeute » Il est le médiateur Medium, média : de médius, qui est au milieu ; et aussi moyen, procédé pour faire passer... avec intermédiaire et en différé Médiat : s oppose à im-médiat, sans inter-médiaire et à instantanné ; avec intermédiaire et en différé donc. Médiation : entremise destinée à : - amener un accord, à parer, régler un conflit - faire naître ou renaître un lien entre 2 termes

18 La « fonction thérapeute » La « fonction thérapeute», la médiation Introduit les notions de : - DIFFÉRENCE : ce qui fait qu une chose (une personne) ne peut être confondue avec une autre (référence à l identité) et de - DIFFÉRER : temporiser, porter à un autre moment, pro-jeter, - D'ESPACE

19 La « fonction thérapeute » La « fonction thérapeute», la médiation L'environnement social ambiant sert de référent et de contenant ; le conjugal sinscrit dans les contraintes sociales et a besoin, pour se réaliser, de la communauté (3) Le thérapeute va incarner le rôle du TIERS social – Incarner le dehors, la société, relativement à laquelle le couple se délimite ; miroir et contenant – Favoriser pour chacun des membres du couple une meilleure connaissance de soi, de lautre et donc une meilleure acceptation, – Aider à découvrir la dynamique du couple ; les aider à prendre conscience de la « barque commune » (3) J. Kellerhalls et coll. ; Mesure et démesure du couple ; Payot & Rivages ; 2008

20 La « fonction thérapeute » La « fonction thérapeute», la médiation Selon Jurg Willi cette fonction tiers social s'incarne dans les valeurs même du thérapeute : … je trouve très important quil ne nie pas, mais quil laisse voir sa propre attitude thérapeutique, liée à des valeurs (4) (4) J. Willi ; La relation de couple ; Delachaux et Niestlé, 1982

21 La « fonction thérapeute » Sans rien faire... Introduction du tiers Le thérapeute Paradoxalement, réunit tout en séparant, et vice versa Est le témoin de l'existence du couple, et de sa sexualité (effet miroir) Edicte une règle dans laquelle toute communication passe par lui en mettant alternativement chaque membre du couple en position d'émetteur, récepteur (triangulation)

22 Les techniques Approches psychodynamiques : d'inspiration analytique Approches émotionnelles et sur les représentations Approches comportementales Place du médicament

23 Les techniques Approches psychodynamiques : d'inspiration analytique Recherche dans la biographie des partenaires des éléments de compréhension de la collusion Quels espoirs de réparation ont été investis dans la relation actuelle? Quelles angoisses d'engagement et d'intimité participent au choix du partenaire?

24 Les techniques Approches émotionnelles et sur les représentations Travail sur les « pattern » ou modèles de perception et de pensées (2) (notion de schéma de Piaget) Décryptage de la construction de la réalité des deux partenaires à partir d'un même événement (2) J.WILLI L'application du concept de collusion aux problèmes sexologiques du couple ; Cahiers de sexologie clinique, Vol.24, n° 140, P , 1998

25 Les techniques Approches comportementales Les comportements structurent la pensée, et vice versa (Haley) Approche sexo-cognitivo-comportementales Les prescriptions de « home works » (ex. le sensate focus) font évoluer les positions respectives des partenaires Approches sexo-corporelles Travail avec le thérapeute au moyen d'exercices (ex. sur la confiance)

26 Conclusion Le trouble sexuel Ce qui est capable du meilleur... Introduit le ver dans la pomme Au sein du couple : révélation d'une dynamique Le suivi : Les différentes approchent correspondront, pour bon nombre de patients, à différents temps dun programme de prise en charge Crée une configuration Cherche à générer un processus Etablir distance, jeu, différence, altérité


Télécharger ppt "Dr Mireille DUBOIS CHEVALIER Congrès Marocain de Sexologie El Jadida, 2 octobre 2010 LE SUIVI DES COUPLES AVEC TROUBLES SEXUELS."

Présentations similaires


Annonces Google