La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire une coronarographie? C. Spaulding Hôpital Cochin Paris Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire une coronarographie? C. Spaulding Hôpital Cochin Paris Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire."— Transcription de la présentation:

1 Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire une coronarographie? C. Spaulding Hôpital Cochin Paris Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire une coronarographie? C. Spaulding Hôpital Cochin Paris

2 Il ny a pas de réponse simple à une question difficile

3 ACEH dorigine coronaire : Position du problème Années 90 : arrêt cardiaque = trouble du rythmeAnnées 90 : arrêt cardiaque = trouble du rythme 1991 : IDM et cardiologie interventionnelle1991 : IDM et cardiologie interventionnelle Aucune étude sur la fréquence des lésions coronaires cause dACEHAucune étude sur la fréquence des lésions coronaires cause dACEH

4 ACEH : position du problème Fréquence de l occlusion coronaire dans l ACEH ?Fréquence de l occlusion coronaire dans l ACEH ? Valeur des données cliniques et paracliniques pour prédire une occlusion coronaire ?Valeur des données cliniques et paracliniques pour prédire une occlusion coronaire ?

5 ACEH : étude prospective Etude collaborative entre SAMU de Paris et services de cardiologie et réanimation de CochinEtude collaborative entre SAMU de Paris et services de cardiologie et réanimation de Cochin ACEH entre 30 et 75 ansACEH entre 30 et 75 ans Sans cause extra-cardiaque évidente arrêtSans cause extra-cardiaque évidente arrêt Quelque soit données cliniques et ECGQuelque soit données cliniques et ECG Coro immédiate puis suivi en réanimationCoro immédiate puis suivi en réanimation

6 Septembre 1994 – Août 1996: 1762 appels pour « arrêt cardiaque » Réanimation tentéeRéanimation non tentée Etat hémodynamique stable 312 Nouvel arrêt pendant transport 126 Transportés vivants à l hôpital 186

7 186 patients transportés vivants à l hôpital InclusExclus Age 75 Autre cause

8 CORONAROGRAPHIE (60 pts avec lésions significatives) Lésions coronaires Occlusion coronaire récente40 (67%) Lésion type II (instable)18 (30%) Lésion type I 2 (3%) Angioplastie Tentée37/40 Succès 28/37 (75%)

9 Valeur prédictive des données recueillies en préhospitalier Modifications électriques après retour en RS: Sus-décalage ST: Occlusion coronaire récente : 70% Occlusion coronaire récente : 70%BBG: Occlusion coronaire récente : 30% Occlusion coronaire récente : 30% Pas de sus-décalage ST ou de BBG: Occlusion coronaire récente : 22% Occlusion coronaire récente : 22% Douleur thoracique, sous-décalage ST, antécédents coronariens : faible valeur prédictive

10 Facteurs prédictifs de survie Durée sans réanimation courteDurée sans réanimation courte Absence dadrénaline au moment de larrivée en salle de KTAbsence dadrénaline au moment de larrivée en salle de KT Angioplastie réussieAngioplastie réussie

11 Conclusions Occlusion coronaire cause fréquente (>50%) dACEHOcclusion coronaire cause fréquente (>50%) dACEH Difficile à prédire sur éléments cliniques et paracliniques (ECG)Difficile à prédire sur éléments cliniques et paracliniques (ECG) Angioplastie réussie facteur prédictif de survie (?)Angioplastie réussie facteur prédictif de survie (?)

12 Une réaction unanime !!!!

13

14

15 Evaluation neurologique : non fiable pendant les 48 premières heures Spaulding C et al JACC, 2000

16 Choc après ACR Environ 50% des patientsEnviron 50% des patients 6 à 8 heures après ACR6 à 8 heures après ACR Dure environ 24 à 48 heuresDure environ 24 à 48 heures Accompagné par une vasodilatation intenseAccompagné par une vasodilatation intense Laurent et al, J Am Coll Cardiol 2002 ;40(12):2110-6

17

18

19 Laurent I et al, J Am Coll Cardiol 2005 (in press)

20 Insuffisance surenalienne aiguë et arrêt cardiaque Apparaît dans 60% des casApparaît dans 60% des cas Proportionnel à la durée de la réanimation pour obtenir une hemodynamique satisfaisanteProportionnel à la durée de la réanimation pour obtenir une hemodynamique satisfaisante Correlé à lapparition dun chocCorrelé à lapparition dun choc Pene F et, Intensive Care Medicine, 2005

21

22

23 Score pronostic A l admission: délai sans massage X 5+ âge + durée réa prehospi efficace + 30 si asystolie + 30 si adrénaline + 30 si FEVG < 25%A l admission: délai sans massage X 5+ âge + durée réa prehospi efficace + 30 si asystolie + 30 si adrénaline + 30 si FEVG < 25% A 24 heures : score admission + créatinine/ si myocloniesA 24 heures : score admission + créatinine/ si myoclonies

24 SCORE A L ADMISSION

25 SCORE A H 24

26 Score pronostic : le problème La notion de délai est variable…..La notion de délai est variable….. ComplexeComplexe Difficile à appliquer à un cas individuelDifficile à appliquer à un cas individuel

27 En pratique, quand faire une coro après un ACR sans cause extra- cardiaque évidente ? Mis à part larrêt qui survient devant le SAMU chez un patient avec DT et ST sus-décalé, il est difficile de baser sa décision sur lECG et la cliniqueMis à part larrêt qui survient devant le SAMU chez un patient avec DT et ST sus-décalé, il est difficile de baser sa décision sur lECG et la clinique Le mieux est de faire la coro avant ladmission en réanimation, si linfrastructure le permetLe mieux est de faire la coro avant ladmission en réanimation, si linfrastructure le permet

28 En pratique, quand faire une coro après un arrêt cardiaque ? Eliminer une cause non-cardiaque (circonstances, examen clinique, scanner)Eliminer une cause non-cardiaque (circonstances, examen clinique, scanner) Soit systématiquement, avec limite dâge (75 ans) immédiatement après ladmission et avant passage en réaSoit systématiquement, avec limite dâge (75 ans) immédiatement après ladmission et avant passage en réa

29 En pratique, quand faire une coro après un arrêt cardiaque ? Soit on « filtre » sur des éléments pronostics :Soit on « filtre » sur des éléments pronostics : –Premier délai entre ACR et réanimation court, tenir moins compte de la durée de la réa –Age –Asystolie comme premier rythme enregistré –Nécessité dadrénaline –Fonction VG

30 Spasme et ACEH

31 The Chain Of Survival Cummins RO et al. Circulation 1991; 83:

32 Défibrillateurs Semi- Automatiques Fore Runner ® (Heartstream) Vivalink ® (Survivalink) Lifepack 500 (Physiocontrol) Heartstart3000 ® (Laerdal)

33


Télécharger ppt "Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire une coronarographie? C. Spaulding Hôpital Cochin Paris Arrêt cardiaque extra- hospitalier : à qui faire."

Présentations similaires


Annonces Google