La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Proposition détude: suivi des propositions faites par les EMG aux services demandeurs Groupe « Outils communs » : Dr Marie-Gabrielle CORDHOMME et Marie-Claire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Proposition détude: suivi des propositions faites par les EMG aux services demandeurs Groupe « Outils communs » : Dr Marie-Gabrielle CORDHOMME et Marie-Claire."— Transcription de la présentation:

1 Proposition détude: suivi des propositions faites par les EMG aux services demandeurs Groupe « Outils communs » : Dr Marie-Gabrielle CORDHOMME et Marie-Claire AUGER, IDE (EMG de Poissy) Collectif des Équipes Mobiles Gériatriques d'Ile de France avec la participation dEMG du Nord de France

2 OBJECTIF: Evaluer le suivi des propositions des EMG: - Sur le plan quantitatif - Sur le plan qualitatif

3 CONTEXTE : la synthèse des recommandations destinée aux services demandeurs a été formalisée et testée par le groupe Outils du Collectif des EMG d'Ile de France afin : daméliorer la lisibilité de nos avis, de favoriser une lecture pédagogique pour les services demandeurs.

4 MÉTHODE ET CALENDRIER : Inclusion Age 75 ans Tous services, hors urgences, lits porte (UHCD) Calendrier : semestre dété des internes (juin et octobre 2011: hors congés dété) Etude de 5 à 10 patients vus par lEMG Consultation du dossier patient dans les trois à cinq jours qui suivent lavis de lEMG Observation simple du patient si besoin (positionnement, contention par exemple)

5 Faire apparaître dans la conclusion du CRH les items entourés : Facteurs de fragilité gériatrique identifiés : Aide actuellement nécessaire pour les IADL :ADL : téléphonecoursestoiletteincontinence médicamentscuisinehabillagesalimenter papiers/argentlingetransferts transportsménageutilisation WC = dépendances apparues en cours dhospitalisation et/ou pré-existantes : causes médicales : SYNTHESE DES FACTEURS DE FRAGILITES GERIATRIQUES /recto de la synthèse écrite

6 Désavantages sociaux :. vivre seul. lieu de résidence inadapté. isolement familial ou social Poly-pathologies organiques / psychiques chroniques Changement non programmé du lieu de vi eInsuffisance rénale : clairance créatinine = Difficultés rencontrées dans le rôle daidant :. proximité et/ou disponibilité. fatigue et/ou problème de santé. tolérance Antécédents, présence ou risque de : chute, limitation fonctionnelle, syndrome dimmobilisation MaltraitanceDéficit sensoriel : auditif - visuel Difficultés daccès aux soins et/ou aidesTroubles cognitifs Antécédent dhospitalisation 3 mois Symptômes psychiques et comportementaux Pathologies à risque de décompensation Syndrome confusionnel Syndrome démentiel possible Dénutrition : Ab = ? Poids = IMC = Fausses routes : Douleurs : Risque iatrogène Souhaits du patient et de la famille quant aux projets de soins et de vie Coordination sanitaire et sociale en cours ou à anticiper : Assistante sociale hospitalière et/ou Coordination Gérontologique à contacter (CLIC) pour : Protection juridique Aide sociale 100% Dossier dentrée en institution APA Accompagnement pour mise en place / suivi du plan daide Penser à la continuité, après la sortie de lhôpital, de la prise en charge sanitaire et sociale des facteurs de fragilité repérés

7 CONTENU DE LA GRILLE DES PROPOSITIONS /verso de la synthèse écrite Sur le plan : -nutritionnel -fonctionnel -douleur -sensoriel -fonctions d'élimination -psychique, cognitif et comportemental -thérapeutique -devenir sur le plan médical et social

8 COMPARAISON SYNTHESE HABITUELLE ET DOSSIER PATIENT J3 À J5 SUR LE PLAN PATIENTNUTRITIONNEL FONCTIONNELDE LA DOULEUR N° Synthèse habituelle dossier patient j3 à J5 Synthèse habituelle dossier patient j3 à J5 Synthèse habituelle dossier patient j3 à J

9 COMPARAISON SYNTHESE HABITUELLE ET DOSSIER PATIENT J3 à J5 SUR LE PLAN SENSORIEL SUR LE PLAN DES FONCTIONS D'ELIMINATION SUR LE PLAN PSYCHIQUE, COGNITIF ET COMPORTEMENT AL SUR LE PLAN THERAPEUTIQUE DEVENIR SUR LE PLAN MEDICAL ET SOCIAL Synthèse habituelle Dossier patient j3 à J5 Synthèse habituell e Dossier patient j3 à J5 Synthèse habituell e Dossier patient j3 à J5 Synthèse habituell e Dossier patient j3 à J5 Synthèse habituell e Dossier patient j3 à J5

10 COMMUNICATION ORALE DES PROPOSITIONS DE LA SYNTHESE OUINONmédecinéquipeassistante socialeautre

11 RÉSULTATS pour 67 patients ( 53 hospitalisés en médecine-14 en chirurgie) synthèse dossier patient j3 à J5 Propositions mises en œuvre SUR LE PLAN NUTRITIONNEL % SUR LE PLAN FONCTIONNEL % SUR LE PLAN DE LA DOULEUR % SUR LE PLAN SENSORIEL % SUR LE PLAN DES FONCTIONS D'ELIMINATION % SUR LE PLAN PSYCHIQUE, COGNITIF ET COMPORTEMENTAL % SUR LE PLAN THERAPEUTIQUE % DEVENIR SUR LE PLAN MEDICAL ET SOCIAL % Total des propositions %

12 RÉSULTATS pour 67 patients COMMUNICATION ORALE DES PROPOSITIONS DE LA SYNTHESE OUINONmédecinéquipe assistante socialeautre

13 UN RÉSULTAT GLOBAL TRÈS SATISFAISANT 246 propositions émises par des EMG (soit 3,6 propositions en moyenne par patient) 86% sont suivies (soit 3,2% propositions en moyenne par patient) Les propositions émises par les EMG ont intéressés nos interlocuteurs Les propositions émises ne figuraient pas sur le plan de soins initial. Elles ont été jugées nécessaires pour une prise en soins adaptés des patients âgés hospitalisés

14 DISCUSSION: LES PROPOSITIONS LES MOINS FRÉQUENTES… LES PLUS SUIVIES SUR LE PLAN DE LA DOULEUR (28/25) 89% SUR LE PLAN DES FONCTIONS D'ELIMINATION (25/20) 80% …Sauf sur le plan sensoriel (8/4) 50%

15 Le classement des propositions est le suivant: DEVENIR SUR LE PLAN MEDICAL ET SOCIAL (77/64) 83% Proposition très bien suivie, correspond à une des missions des EMG dorientation et dinterface ville-hôpital PROPOSITION THÉRAPEUTIQUE (83/64) 77, % SUR LE PLAN FONCTIONNEL (71/52) 73% SUR LE PLAN PSYCHIQUE, COGNITIF ET COMPORTEMENTAL (67/49) 73% DISCUSSION: LES PROPOSITIONS LES PLUS FRÉQUENTES… BIEN SUIVIES

16 UN CAS PARTICULIER DE TAILLE: SUR LE PLAN NUTRITIONNEL (86/59) 69% Létat nutritionnel des personnes âgées a inquiété les EMG qui ont souvent émis plusieurs recommandations nutritionnelles pour un patient. Ces recommandations comptent parmi les moins suivies de létude. Les EMG ont un rôle majeur à tenir dans la sensibilisation des professionnels de santé au repérage et à la prise en soins de la dénutrition des personnes âgées. Les EMG ont intérêt à travailler avec les CLAN pour faciliter la diffusion des bonnes pratiques gériatriques nutritionnelles.

17 UNE COMMUNICATION ORALE DE TRES BONNE QUALITE Les synthèses écrites ont toutes fait lobjet dune communication orale. Cela témoigne dun partenariat étroit avec les services demandeurs. Les EMG ressentent peut être aussi le besoin de former leurs interlocuteurs aux bonnes pratiques gériatriques? Les communications orales sont très fréquemment faites aux médecins du service Les communications orales se sont adressées à de multiples interlocuteurs: équipe para médicale, assistante sociale, autre (kinésithérapeute, Coordination gérontologique…) ce qui souligne la pluridisciplinarité de la prise en soins en gériatrie

18 PERSPECTIVES Intérêt dun indicateur qualité de ce type, pour évaluer limpact de interventions dune EMG en se fixant un ou deux objectifs par an: nutritionnel et thérapeutique par exemple. Les EMG pourraient ainsi développer des axes damélioration de leurs pratiques et des pratiques de leur établissement (Evaluation des Pratiques Professionnelles). Intérêt de lutilisation dun outil informatique, type EXCELL afin de faciliter le rapport dactivité.

19 SUIVI DES PROPOSITIONS FAITES PAR LES EMG Nos remerciements aux EMG participantes : Arpajon, Bichat, Corbeil Sud Francilien, Dunkerque, HEGP, Lille, Poissy, Pontoise. MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Proposition détude: suivi des propositions faites par les EMG aux services demandeurs Groupe « Outils communs » : Dr Marie-Gabrielle CORDHOMME et Marie-Claire."

Présentations similaires


Annonces Google