La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SYNDROME DE SCHNITZLER INTERET DU TRAITEMENT PAR ANAKINRA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SYNDROME DE SCHNITZLER INTERET DU TRAITEMENT PAR ANAKINRA."— Transcription de la présentation:

1 SYNDROME DE SCHNITZLER INTERET DU TRAITEMENT PAR ANAKINRA

2 M. Gilson, M. Nejjari, T. Miquel, S. Abad, R. Sablé-Fourtassou, U. Warzocha, C. Larroche, R Dhôte Service de Médecine Interne Bobigny

3 INTRODUCTION Le syndrome de Schnitzler (SDS) est une pathologie rare dont la physiopathologie reste mal comprise. Labsence de cible thérapeutique identifiée explique les échecs thérapeutiques fréquents. La corticodépendance est fréquente et les immunosuppresseurs sont inefficaces en dehors dobservations isolées, définissant le SDS réfractaire (1).

4 Le rôle central de linterleukine 1 (IL-1) a depuis longtemps été suggéré (2). Récemment une rémission complète a été rapportée sous anakinra, inhibiteur du récepteur de lIL-1 (3). Nous avons également observé une réponse majeure à lanakinra chez un de nos patients atteint de SDS réfractaire.

5 CAS CLINIQUE Un homme de 72 ans présentait un tableau chronique associant : une altération de létat général avec fièvre, asthénie et amaigrissement, une éruption urticarienne chronique et prurigineuse sur le torse, labdomen et le dos, des lombalgies dhoraire mixte, une neuropathie ataxiante des membres inférieurs.

6

7

8 Examens complémentaires Syndrome inflammatoire avec hyperleucocytose à PNN (>10 G/L) et CRP>180 mg/l Gammapathie monoclonale à IgM kappa (2,55g/L) Biopsie cutanée : urticaire Ostéocondensations sur les articulations sacroiliaques et le rachis dorsolombaire EMG : neuropathie sensitive axonale

9 Echec des traitements 1. Corticothérapie à forte dose (1 mg/kg/j) est efficace mais une corticodépendance est observée à 20 mg/j. 2. Lajout de méthotrexate ne permet pas dépargne de corticoïdes. 3. Un traitement par péfloxacine (800mg/j) entraîne une rémission pendant 4 mois, puis une rechute à la dose de 7 mg/j de prednisone (4;5).

10 Effet de lanakinra Traitement par anakinra 100 mg/j par voie SC En moins de 24H rémission clinique complète, en dehors de la neuropathie Normalisation du syndrome inflammatoire Persistance de la gammapathie monoclonale Rémission prolongée à 6 mois alors que le patient ne reçoit plus que 5 mg/j de prednisone.

11 DISCUSSION Lanakinra a eu un effet majeur qui persiste, alors que le SDS était réfractaire Lefficacité remarquable de lanakinra, antagoniste du récepteur de lIL-1, suggère que cette cytokine proinflammatoire joue une rôle central dans la physiopathologie du SDS Ceci avait déjà été suggéré en 1991 par lobservation dun taux danticorps anti IL1-α plus élevés chez les patients atteints dun SDS quau sein dun groupe témoin (2).

12 Toutefois, efficacité incomplète (neuropathie et gammapathie), suggérant une physiopathologie du SDS plus complexe, impliquant dautres cytokines et médiateurs que lIL-1 La persistance du contrôle de la maladie par lanakinra est par ailleurs à évaluer par lévolution ultérieure

13 CONCLUSION Lobservation dune rémission du SDS très rapides, quasi complète, et persistante sous anakinra est encourageante dans cette pathologie rare où des essais randomisés ne sont pas possibles, et où à lheure actuelle aucun traitement efficace nexiste. Cette efficacité reste toutefois à confirmer par des essais cliniques incluant de plus grandes séries de patients. Lenjeu est une amélioration de la qualité de vie de ces patients, la possibilité dun sevrage cortisonique et donc la réduction des comorbidités.

14 BIBLIOGRAPHIE 1. Lipsker D, Veran Y, Grunenberger F, Cribier B, Heid E, Grosshans E. The Schnitzler syndrome – Four New Cases and Review of the Literature. Medicine 2001; 80: Martinez-Saurat JH, Schifferli J, Steiger G, Dayer JM, Didierjean L. Anti- interleukin-1α autoantibodies in humans: Characterization, isotype distribution, and receptor-binding inhibition - Higher frequency in Schnitzler's syndrome (urticaria and macroglobulinemia). J allergy clin immunol 1991;88: Taboada VM, Fontana A, Blanco R, Fernaandes-Luna JL. Successful treatment of refractory Schnitzler syndrome with anakinra : comment on an article by Hawkins et al. Arthritis Rheum 2005;52: Roche Y, Fay M, Gougerot-Pocidalo MA. Effects of quinolones on interleukin 1 production in vitro by human monocytes. Immunopharmacology Apr;13(2): Bienvenu B. Thèse: efficacité de la pefloxacine dans le traitement du syndrome de Schnitzler, série rétrospective de huit patients. Paris VII, 2002.


Télécharger ppt "SYNDROME DE SCHNITZLER INTERET DU TRAITEMENT PAR ANAKINRA."

Présentations similaires


Annonces Google