La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etat des lieux de la recherche en neurosciences, en psychologie et en sociologie sur la toxicomanie Vanessa Houades, Ph.D. Laboratoire de Neuropharmacologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etat des lieux de la recherche en neurosciences, en psychologie et en sociologie sur la toxicomanie Vanessa Houades, Ph.D. Laboratoire de Neuropharmacologie."— Transcription de la présentation:

1 Etat des lieux de la recherche en neurosciences, en psychologie et en sociologie sur la toxicomanie Vanessa Houades, Ph.D. Laboratoire de Neuropharmacologie Collège de France

2 Toxicomanie La toxicomanie se traduit par un usage répété et excessifd'uneouplusieurs substances psychotropes sans justification thérapeutique. Addiction : syndrome pour lequel la consommation d'un produitdevientuneexigencesupérieureàcelled'autrescompor tements qui avaientauparavantune plus grande importance

3 Addiction

4 Classification drogues licites( alcool, tabac) / drogues illicites ( héroïne, cocaïne, cannabis, psycho stimulants). Une nouvelle classification selon la dangerosité: Premier groupe: héroïne, opiacés, cocaïne et alcool. Deuxièmegroupe: psychotropes, ( médicamentsanxiolytiques et hypnotiques), hallucinogènes, benzodiazépines et tabac. Troisièmegroupe: cannabis uniquement.

5 Cycle de laddiction Addiction Usage nocif Usage occasionnel et récréatif Sevrage Abstinence Rechute

6 Cycle de laddiction Addiction Usage nocif Usage occasionnel et récréatif Sevrage Abstinence Rechute

7 Usage et usage nocif Usage :consommation de substances psychoactives qui nentraîneni complications pour la santé, ni troubles de comportementayant des conséquencesnocivessur les autresou pour soi –même. Usage nocif (CIM 10) ouabus (DSMIV):consommation susceptible de provoquer des dommages physiques, affectifs, psychologiquesousociaux pour le consommateur et pour son environnementprocheoulointain.

8 Critères DSM-IV Au moins 3 dans les 12 derniersmois Tolérance Syndrome de sevrage = DEPENDANCE PHYSIQUE La substance estsouventprise en quantitésupérieureousur un laps de temps plus long queprévu Un désirpersistantou des efforts infructueuxsontfaits pour réduireoucontrôlerl'utilisation de la substance Un temps considérableest passé à faire le nécessaire pour se procurer la substance, la consommerourécupérer des effets D'importantesactivitéssociales, occupationnellesou de loisirssontréduitesouabandonnéesà cause de l'utilisation L'utilisation de la substance estpoursuiviemalgrél'existence d'un problème physique oupsychologiquepersistantourécurrentdéterminéouexacerbé par la substance

9 Facteurs de risque et vulnérabilité en toxicomanie Interaction de troisfacteurs : Produit Individu Environnement 1 : Pharmacologie, prohibition... 2 : Psychanalyse, psychobiologie... 3 : Sociologie 4 : "Modèles de maladie"... 5 : Abordsculturels, historiques... 6 : Intégration, déviance

10 Facteurs de risqueliés aux produits pouvoirtoxicomanogène des produits risquedapparition de complications sanitaires, psychologiques et sociales statut social du produit

11 Facteursindividuels de vulnérabilité Facteursgénétiques/ biologiques: existence dun spectregénétique de vulnérabilité (récepteursà la dopamine, sérotonine,noradrénaline, au GABA…) modulations neurobiologiques et degré de réponse au stress.

12 Facteursindividuels de vulnérabilité Facteurspsychologiques/ psychiatriques Comportements: instabilité, impulsivité/agressivité, troubles des conduites et interactions sociales troubles affectifs niveauélevé de recherche de sensations, de nouveauté Co-morbiditépsychiatrique: troubles anxieux troubles des conduites troubles du sommeil troubles des conduitesalimentaires troubles psychosomatiques

13 Facteursindividuels de vulnérabilité Facteursliésàlenvironnement facteurssociaux (exposition précoce aux produits, marginalité) facteursfamiliaux (consommation des produits, dysfonctionnementsfamiliaux) rôle de lentourage facteurs socio-culturels (immigration, acculturation)

14 Ladolescenceunepériode de vulnérabilité % in each age group who develop first- time cannabis use disorder 0.0% 0.2% 0.4% 0.6% 0.8% 1.0% 1.2% 1.4% 1.6% Age Age de la première prise de cannbis menant a un trouble

15 le cervau adolescent: un cerveau en développement Sowell, E.R. et al., Nature Neuroscience, 2: , 1999

16 Vie dun toxicomane Usage nocif Usage occasionnel et récréatif Addiction Sevrage Abstinence Rechute NeuroadaptationSensibilisation

17 Système de récompense et dopamine VTA/SN nucleus accumbens nucleus accumbens frontal cortex frontal cortex DA

18 Système de récompense et addiction VTA/SN nucleus accumbens nucleus accumbens frontal cortex frontal cortex DA hr Time After Amphetamine % of Basal Release AMPHETAMINE

19 Système de récompense et addiction

20 Récepteurs D2 à la dopamine normal subject cocaine abuser (1 month post) cocaine abuser (4 months post)

21 Neurobiologiemoléculaire DA receptor activation PKA activation ? Upregulation of FosB Complex with Jun NucleusAltered gene expression Altered neuronal function Cdk5 GluR2 Others? Dynorphin Others?

22 Dopamine et Addiction Le modèle de récompensesuggèreque tout événement qui active le systèmedopaminergiquepeutproduire un effetrécompensantsignificatif. Maiscela ne signifie pas que la dopamine soitresponsable de laddiction …

23 Sensibilisation comportementale

24 Systèmesnoradrénergique et sérotoninergique 5-HT Raphe DorsalRaphe Dorsal Locus Coeruleus

25 Circuits impliquésdansladdiction PFC ACG OFC SCC Hipp NAcc VP Amyg Récompense Contrôle inhibiteur Contrôle inhibiteur Motivation Mémoire Apprentissage Mémoire Apprentissage 5-HT

26 Polyconsommation La consommation dun produitentraînesouvent des consommationsassociées. Usage régulier de plusieursproduits : tabac + alcool + anxiolytiquesplusieursfois par semaine Usage de plusieursproduitsà la foisdans un même moment : cannabis + alcool + tabac

27 Vie dun toxicomane Addiction Usage nocif Usage occasionnel et récréatif Sevrage Abstinence Rechute Réactivation des neuroadaptations

28 Sevrage Arrêt de manièrebrutaleou progressive de la prisedune substance psychoactive La privation dun produitentraîneune sensation de malaise, dangoissevoireunedépression et parfois des manifestations physiques.

29 Traitements de substitution Buprénorphine: Subutex® intoxications pouvantêtresévèresen casd association aux benzodiazépines, dinjection IV des comprimés de Subutex®. Méthadone : demi-vie de 24h. Longue duréed action, dosage sang, urines, cheveux. Suboxone :subutex/naloxone, prévenirlinjection.

30 La toxicomane: unepathologie du SystèmeNerveux central Healthy Heart Diseased Heart Control Cocaine Abuser

31 Ciblesthérapeutiques Addiction PROTEINES CERVEAU COMPORTEMENT TRAITEMENT GENES

32 Vie dun toxicomane Addiction Usage nocif Usage occasionnel et récréatif Sevrage Abstinence Rechute


Télécharger ppt "Etat des lieux de la recherche en neurosciences, en psychologie et en sociologie sur la toxicomanie Vanessa Houades, Ph.D. Laboratoire de Neuropharmacologie."

Présentations similaires


Annonces Google