La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en place du système qualité dun pôle de Biologie Médicale à lAP-HP Michel Vaubourdolle Pôle de Biologie-Imagerie Hôpital Saint-Antoine – AP-HP – Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en place du système qualité dun pôle de Biologie Médicale à lAP-HP Michel Vaubourdolle Pôle de Biologie-Imagerie Hôpital Saint-Antoine – AP-HP – Paris."— Transcription de la présentation:

1 Mise en place du système qualité dun pôle de Biologie Médicale à lAP-HP Michel Vaubourdolle Pôle de Biologie-Imagerie Hôpital Saint-Antoine – AP-HP – Paris Animateur du Groupe de Travail SFBC « Accréditation des laboratoires de Biologie Médicale » 12èmes JIQHS - Paris La Villette - Cité des sciences et de l'industrie - 30/11/2010

2 Comment sengager ? Identifier les acteurs et les rôles - national LBM COFRAC Adaptation SH Diffusion documents HAS Certification EPS Sociétés savantes Recommandations métier Organismes accompagnement Bioqualité, SPH, …

3 Comment sengager ? Identifier les acteurs et les rôles - local Accréditation LBM multisites Périmètre Ressources prévisibles « Clients » Patients Prescripteurs Fournisseurs Biomédical Informatique Hôpital public Unités soins Directions

4 Comment sengager ? Actions préalables 1 Engagement de la direction du laboratoire Biologiste(s) responsable(s) et CS, RUF 2 Adhésion sans failles de tous les responsables Déclaration dengagement écrite et diffusée 3 Nomination dun(e) RAQ (DU AQ BM) Organisation qualité : cellule, référents, etc.

5 Comment sengager ? Actions initiales – « décideurs » Accompagnement Formations Planification des mises en conformité Planification déquipement biomédical Plan Motivation du personnel Adhésion générale au projet Management Patients, prescripteurs, fournisseurs Directions hospitalières Communication Accords

6 Formations Référents qualité Personnel Evaluation Auto-évaluations Planning daudits croisés Système documentaire Homogénéisation, révision Rédaction : MAQ, MP, CE Action Mise en place revue de direction, plans qualité Comment sengager ? Actions initiales – cellule qualité « Lancer la roue de Deming » partout dans le laboratoire

7 Comment sengager ? Gestion de projets pluriannuels Système dinformation : traçabilité, dématérialisation SIL + SGAQ : intégration SI Mutualisations Automatisations Rationalisations Optimisations Biologie de recours Microbiologie Spécificités

8 Comment sengager ? Planifier sur Définition de la portée initiale « Accélération » Définition de la portée initiale « Accélération » Exigences techniques Procédures spécifiques Exigences techniques Procédures spécifiques Accréditation partielle Accréditation partielle Mise en conformité SMQ LBM multisites Procédures transversales Chapitre 4 Chapitres 4 et 5 Accompagnement « Auto-école » « Qualité » « Métier »

9 Comment sengager ? Planifier sur Exigences techniques Procédures spécifiques unités n Exigences techniques Procédures spécifiques unités n Accréditation partielle Accréditation partielle SMQ LBM multisites Exigences techniques Procédures spécifiques unités n Exigences techniques Procédures spécifiques unités n Exigences techniques Procédures spécifiques unités n Exigences techniques Procédures spécifiques unités n Extensions de portées Extensions multisites Accréditation complète Accréditation complète

10 Classification des portées daccréditation

11 Tableau de portée daccréditation

12 Liste détaillée des analyses

13 Résumé de lexperience Avec un engagement fort de la direction du LBM, 4 ans ont été nécessaires pour être en mesure de recevoir la visite du COFRAC Face à la nouvelle législation, nous sommes en mesure de répondre aux exigences de létape 2013 et de planifier les extensions de portée et les extensions multisites pour atteindre une accréditation complète en 2016 Temps total de lopération : 10 ans pour une grande structure universitaire Temps restant avant novembre 2012 : 2 ans

14 Amélioration des pratiques professionnelles – Homogénéisation et standardisation Fédération de léquipe autour de la construction commune du système qualité – Sentiment dutilité et damélioration de la prise en charge et de la sécurité du patient – Amélioration de la communication interne – Implication dans la création des documents et la validation de méthodes – Travail en commun biologistes/techniciens Amélioration réelle de la qualité des résultats et de la preuve de cette qualité – Traçabilité, gestion des non-conformités, actions correctives et préventives Apports de laccréditation

15 Daprès Henri Portugal (CHU Marseille) Avant « Le patron veut son accréditation… » Après « Nous sommes accrédités… »

16 Conclusions Respect de la législation Opportunités – « To be or not to be » – Equilibre qualité du service rendu vs. efficience – Qualité = outil de management des LBM – Excellence prouvée pour obtenir une reconnaissance internationale – « Euromotricité » pour une médicalisation de la Biologie

17 Perspectives Laccréditation obligatoire de tous les LBM français est un défi très ambitieux La qualité dans un LBM est perçue comme – Une nouvelle contrainte très lourde – Un outil de restructuration indirect Mais cest aussi – Un outil de management au quotidien très efficace – Un projet pour fédérer léquipe du laboratoire – Une voie nécessaire si la Biologie Médicale veut survivre dans le contexte dindustrialisation croissant


Télécharger ppt "Mise en place du système qualité dun pôle de Biologie Médicale à lAP-HP Michel Vaubourdolle Pôle de Biologie-Imagerie Hôpital Saint-Antoine – AP-HP – Paris."

Présentations similaires


Annonces Google