La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Grossesse et groupe Rhésus D 1E.Wéry-Venturini 12 décembre 20111.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Grossesse et groupe Rhésus D 1E.Wéry-Venturini 12 décembre 20111."— Transcription de la présentation:

1 Grossesse et groupe Rhésus D 1E.Wéry-Venturini 12 décembre 20111

2 Introduction chaque individu est unique et différent d un autre différences à la surface des globules rouges les antigènes (Ag) groupes sanguins : A,B,O - Rhésus - Kell - Duffy - Kidd incompatibilité foeto-maternelle plutôt allo-immunisation : –formation d anticorps par un individu ( la mère) –contre les antigènes d un autre individu d une même espèce (le fœtus) –==> vis à vis de plusieurs groupes d antigènes, le plus fréquent est le système Rhésus E.Wéry-Venturini12 décembre 20112

3 3E.Wéry-Venturini 12 décembre 20113

4 Un peu de théorie... GENETIQUE –22 paires de chromosomes + 1 paire de chromosomes sexuels –Sur chaque paire de chromosomes : des gènes –Si identiques homozygote si différents hétérozygote –famille Rhésus : 3* paires de gènes portés par le chromosome 1 –les différents gènes sont : C/c ; D/d ; E/e –tous ces gènes ont chacun pour expression un Ag de surface SAUF d (Rhésus -) qui se caractérise par l absence d Ag quand ce gène est présent – communément on décrit 2 groupes Rhésus : D/D et D/d Rh + et d/d Rh - * + 5 autres paires très rares E.Wéry-Venturini12 décembre 20114

5 Qu est-ce que le groupe Rhésus ? système Rhésus : –un individu Rh + porte l Ag D et n a pas d Ac ds son sérum (85%) –un individu Rh - ne porte pas d Ag ni d Ac antiD sauf si contact avec l Ag D ( transfusion, grossesse) –les Ag c, C, E, e, Kell sont moins souvent à l origine d immunisation –ds le système A, B,O possibilité d hétéro-immunisation 5E.Wéry-Venturini 12 décembre 20115

6 ANTICORPS –élaborés par les lymphocytes maternels –ce sont des agglutinines irrégulières car ne se développent quaprès introduction chez un receveur (mère) d hématies humaines (fœtales) porteuses d un Ag absent chez le receveur AGGLUTININES IRREGULIERES –Variété danticorps contenus ds le sérum et dirigée contre les globules rouges qui possèdent à leur surface des antigènes nayant aucun rapport avec le système sanguin ABO –2 origines: naturelle (rare) : anti Lewis ou anti P1 Immune (+ fréquent) résultant de lintroduction dun antigène ds lorganisme (transfusion, grossesse): groupe Rhésus, les systèmes Duffy, Kell E.Wéry-Venturini12 décembre 20116

7 BIOLOGIE –coombs direct : => réalisé sur sang fœtal => met en évidence la présence d anticorps irréguliers( IgG), ici d origine maternelle, sur les hématies fœtales. –coombs indirect : => réalisé sur sang maternel => met en évidence les Ac plasmatiques de la mère dirigés contre les hématies fœtales –test de Kleihauer : => réalisé sur un frottis sanguin avec un colorant => mise en évidence lhémoglobine fœtale => numération des hématies fœtales dans la circulation maternelle 1 hématie fœtale/ hématies maternelles = présence de 0,5 ml de sg fœtal ds la circulation maternelle E.Wéry-Venturini12 décembre 20117

8 Quel rapport entre groupes sanguins et le suivi de la grossesse ? les circulations sanguines de la mère et du fœtus sont séparées ds certaines circonstances ou de façon spontanée il arrive que du sang fœtal puisse passer ds la circulation maternelle les globules rouges du fœtus sont, alors, reconnus par le système immunitaire de la mère si ces GR portent des groupes sanguins différents de ceux de la mère fabrication par le syst. immunitaire de la mère d anti C dirigés contre les GR du fœtus 8E.Wéry-Venturini 12 décembre 20118

9 Incompatibilité dans le système Rhésus Qd une femme Rh - porte un fœtus Rh+ ( géniteur Rh+) le passage du sang fœtal ds la circulation maternelle peut conduire à la production d antiC antiRhD c est lallo-immunisation foeto-maternelle Rhésus D peu de conséquences lors d une 1ère grossesse car les anticorps antiD sont produits en fin de grossesse donc trop tard pour affecter le bébé lors d une grossesse suivante, les antiC sont présents depuis le début le syst. immunitaire de la mère, qui a conservé les informations, va réagir rapidement au contact des GR dun nouveau fœtus Rh+ => production +++ danticorps antiRhD Passage transplacentaire vers la circulation foetale => hémolyse et anémie chez le fœtus Rh+ = DANGER pas de risque pour la mère 9E.Wéry-Venturini 12 décembre 20119

10 Conséquences sur le foetus les antiC formés passent chez le fœtus et se fixent sur les GR destruction des GR (processus de défense immunitaire) Anémie hémolytique Hypertrophie des organes hématopoïétiques du fœtus : foie, rate gravité variable selon l importance de l immunisation –anémie du Nné + ictère néonatal –anémie du fœtus avec retard de croissance (RCIU) –oedème et épanchement des séreuses (ascite, épanchement péricardique) + œdème cutané –anasarque fœtal = œdème généralisé –mort fœtale in utéro 10E.Wéry-Venturini 12 décembre

11 Devenir du Nouveau-né Après la naissance, la destruction des GR se poursuit et libère la bilirubine (pigment jaune) => ictère néo-natal qui apparaît dès les 1ères heures de vie –dans les formes sévères et en labsence de traitement toxicité pour le cerveau : la bilirubine passe la barrière méningée et se fixe sur les noyaux gris centraux mort ou lésions neurologiques graves traitements efficaces: –photothérapie (lumière bleue) –transfusions (in utéro ou postnatales) –exsanguino-transfusions possibilité d échec dans les cas graves 11E.Wéry-Venturini 12 décembre

12 Le diagnostic –RAI systématiques –Échographie peut confirmer (œdème sous cutané) ==> SURVEILLANCE : invasive / non invasive objectifs : suivi du taux dantiC, de lanémie et de ses conséquences 12 décembre 2011E.Wéry-Venturini12

13 Non invasive Détermination du Rh fœtal sur sang maternel AntiC maternels (coombs indirect) mensuels puis hebdomadaires RCF Echographie mensuelle puis hebdomadaire –Anémie, hydramnios, épenchement des séreuses, œdème sous cutané –Anasarque –Doppler cérébral 12 décembre 2011E.Wéry-Venturini13

14 Invasive Amniocentèse –Groupe Rh du fœtus –Bilirubinamnie Cordocentèse (prélvt de sg fœtal) –Tx hémoglobine du fœtus –Risque daggraver limmunisation –+/- transfusion 12 décembre 2011E.Wéry-Venturini14

15 Possibilités thérapeutiques Interruption de la grossesse par déclenchement du travail ou extraction en urgence avec pries en charge néonatale selon le degré de prématurité Transfusion in utéro ds la veine ombilicale mais risque hypervolémie Exsanguinotransfusion 12 décembre 2011E.Wéry-Venturini15

16 Prise en charge néonatale Prélèvement :Gpe, Rh, NFS, bilirubinémie Transfusion Photothérapie si ictère 12 décembre 2011E.Wéry-Venturini16

17 Les chiffres 1/1000 naissances Anémie grave dans 50% des cas 15% des femmes sont Rh - en France 60% des fœtus sont Rh + quand la mère est Rh - 75% des allo immunisations antiD ont lieu au décours de : accht, IVG, avrt spontané, GEU du fait dune prévention oubliée ou inadaptée 25% au décours dune hémorragie foeto-maternelle ss facteur de risque identifiable : –passage spontané dhématies fœtales ds la circulation maternelle –4% au 1 er trim, 12% au 2 ème, 45% au 3 ème Moins de 0,1 ml dhématies fœtales peut induire une réaction immunitaire primaire chez un sujet Rh - Réaction quanti et qualitativement variable dun sujet à lautre E.Wéry-Venturini12 décembre

18 Prévention de limmunisation Rhésus éviter lapparition des antiC par l injection dimmunoglobulines anti RhD qui contiennent des antiC anti RhD prêts à agir pour neutraliser le + tôt possible les hématies foetales passées dans la circulation de la mère le système immunitaire de la mère ne sera pas alerté inefficace si immunisation déjà présente : trop tard 18E.Wéry-Venturini 12 décembre

19 Principaux événements favorisant le passage dhématies fœtales dans la circulation maternelle Accouchement, quel que soit le mode (CU + délivrance) Interruption de grossesse (spontanée, IMG, IVG) Grossesse extra utérine (GEU) Grossesse môlaire Pendant la grossesse Saignements génitaux (placenta praevia, décollement placentaire) Cerclage du col utérin Prélèvements ovulaires : amniocentèse, choriocentèse, cordocentèse Réduction embryonnaire Intervention chirurgicale abdominale ou pelvienne Traumatisme abdominal Version par manœuvre externe (VME) 19E.Wéry-Venturini 12 décembre

20 Modalités de la prévention de lallo-immunisation chez la femme enceinte dépistage au 1 er trimestre –détermination groupe, Rh et RAI (recherche daggl.irrég.) –si femme Rh - – info sur limmunisation : dépistage, suivi, prévention, groupe du géniteur ? –si pas dimmunisation => contrôle de RAI au 6 ème mois (entre 26 et 28 sem. daménorrhée) –si RAI négatives => PROPHYLAXIE 12 décembre 2011E.Wéry-Venturini20

21 PROPHYLAXIE Une injection dimmunoglobulines anti-D de 300 µg (Rhophylac) en IM ou IV proposée à la mère à la 28 ème semaine daménorrhée par le médecin ou la SF Pas dautres RAI à faire avant laccouchement Si cette injection na pas été faite : contrôle des RAI au 8 ème mois et en avant laccouchement 12 décembre 2011E.Wéry-Venturini21

22 Qd linjection de Rhophylac est-elle proposée ? Pendant la grossesse –Pour toutes les situations à risque ( liste) –Au début du 3 ème trimestre de façon systématique A larrêt de toute grossesse quel que soit le terme A le naissance si le Nné est Rh+ Injection à faire dans les 72h qui suivent ces événements Ds lidéal les doses sont à adapter // au test de Kleihauer 22E.Wéry-Venturini 12 décembre

23 Points essentiels Le groupe Rhésus est un examen obligatoire La prévention est efficace –Avt 1970 : 6 à 10/1000 naissances –En 1995 : 0,9/ % des allo-immunisations sont liées à une anomalie ds les mesures préventives 1 à 2% des femmes Rhésus négatif (multipares) 50% dentre elles seront symptomatiques dont 1/4 avec des anémies foetales ou néonatales sévères 23E.Wéry-Venturini 12 décembre

24 allo-immunisation Rhésus PREVENTION décembre 2011E.Wéry-Venturini24


Télécharger ppt "Grossesse et groupe Rhésus D 1E.Wéry-Venturini 12 décembre 20111."

Présentations similaires


Annonces Google