La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Analyse transactionnelle. 2 L'Analyse Transactionnelle cest : Les concepts généraux Quest ce que cest une théorie une pratique des outils permettant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Analyse transactionnelle. 2 L'Analyse Transactionnelle cest : Les concepts généraux Quest ce que cest une théorie une pratique des outils permettant."— Transcription de la présentation:

1 1 Analyse transactionnelle

2 2 L'Analyse Transactionnelle cest : Les concepts généraux Quest ce que cest une théorie une pratique des outils permettant d'analyser la personnalité et les modes de communication des personnes L'analyse transactionnelle (AT) a été mise au point et développée par le psychiatre et psychanalyste américain Éric Berne dans les années 60

3 3 Les concepts généraux Les états du moi Le principe de base de l'Analyse transactionnelle est qu'il existe en chacun de nous 3 états différents du "moi" qui peuvent simultanément nous faire agir. En psychologie c'est le terme qui définit la personne en tant qu'entité pensante et réagissant par un certain comportement aux comportements d'autrui et aux diverses situations auxquelles elle a à faire face dans sa vie. le Moi : En analyse transactionnelle nous parlons d'états du moi au pluriel car nous faisons des différences entre les différentes manières dont une personne réagit, pense et agit dans sa vie.

4 4 Les concepts généraux L'analyse des transactions permet de : Le concept de transaction On appelle transaction un échange entre deux états du moi Dun stimulus Dune réponse à ce stimulus Elle est constituée de comprendre comment nous communiquons de repérer et de traiter les dysfonctionnements dans la communication

5 5 Les concepts généraux Trois besoins essentiels à tout être humain : Besoin de stimulation Besoin de reconnaissance dans la relation à l'autre Besoin de structure Ces besoins doivent être satisfaits pour qu'une personne se maintienne dans un état d'équilibre physiologique et psychologique sain. Le concept de besoin

6 6 Les concepts généraux Le concept de position de vie La position de vie est la manière fondamentale et constante à partir de laquelle une personne se situe face à elle-même et face aux autres La position de vie est déterminée dans l'enfance à partir : Du sens que l'enfant donne à ses expériences Des conclusions qu'il en tire sur sa propre valeur et sur celle des autres

7 7 Les états du moi L'ensemble des états du moi constitue la personnalité de l'individu : ce sont le Parent, l'Adulte et l'Enfant Le Parent est la partie du "moi" qui s'est constitué dans l'enfance sous l'influence du modèle parental et de l'entourage. L'Adulte est la partie du "moi" qui fonctionne ici et maintenant. C'est elle qui observe, comprend, agit décide, analyse... L'Enfant est l'affectivité, les besoins, les sensations, les émotions de la personne qui se construisent depuis l'enfance. Parent Adulte Enfant

8 8 L'état du moi parent comporte quatre subdivisions: Le parent nourricier ou donnant Le parent normatif Le parent persécuteur Le parent sauveur Létat Parent Les états du moi

9 9 Létat Parent Les états du moi Persécuteur - Sauveur - Normatif + Donnant +

10 10 Attitudes, visages, gestes ton de la voixFormulations, expressions typiques Parent normatif + Ferme, gestes soutenant la parole, visage déterminé, autorité négocié, donne des règles, visage sérieux, bras croisés, récompense… « il faut, tu dois, parce que…. » « cest bien, continue, exact,..», « non ce nest pas possible, cest une erreur,…», « est-ce clair?, noubliez pas les consignes, respectez le temps prévu… » Parent persécuteur - Critique, voix menaçante, colérique, sourcils froncés, sanctionne, peut aller jusquaux exactions physiques, voix cinglante, dure, sévère, intolérant, très directif, cassant, ironique, dédaigneux… « tu devrais avoir honte », ça suffit », ça ne m étonne pas de toi », injures, insultes, mimiques, gestes, soupirs dévalorisants, « je tinterdis, fou le camp »… Parent nourricier + Affectif, gestes tendres, épaule qui protège, chaleureux, rassurant, accueillant, visage compréhensif, voix douce et harmonieuse, conciliant, tolérant, visage détendu… « est-ce que je peux taider? », « comment vas- tu? », »ne tinquiète pas »,« très fort, tu es en pleine forme »… Parent sauveur - Hyperémotif, soucieux, sentimental, voix charmeuse, gestes et attitudes étouffants,… « laisse moi faire », « attends un peu, je vais te montrer », « ne ten fais pas, je m en occupe », « ce nest pas grave, ce nest pas de ta faute »,… Létat Parent Les états du moi

11 11 Létat Adulte Les états du moi L'état du moi adulte ne comporte pas de subdivision. Intéressé par les faits, les infos, il analyse objectivement, il s'exprime posément: "il dit les choses". En communication para-verbale, sa voix est posée, calme, régulière, son regard est franc. En communication non verbale, il se tient droit, à distance convenable (dite sociale), il est détendu.

12 12 Létat Enfant Les états du moi Cet état du moi est créatif, il est dans l'émotion. L'enfant comporte 4 subdivisions : l'enfant soumis. l'enfant rebelle. Lenfant adapté. l'enfant libre.

13 13 Létat Enfant Les états du moi Adapté + Libre + Soumis - Rebelle -

14 14 Létat Enfant Les états du moi Attitudes, visages, gestes ton de la voixFormulations, expressions typiques Enfant adapté + Gentil avec les autres, calme, évite les conflits, ton de voix uniforme, poli, discret, écoute, ordonné, obéissant, très social, souriant, respectueux, ne prend pas dinitiatives, attend quon lui pose des questions,.. « oui, non merci…. » « bonjour, bonsoir,..», « sil vous plait,…», « est-ce que je peux…..? », « si vous voulez, quand vous voulez »,… Enfant soumis - Insignifiant, voix peu audible, regard fuyant, évite le contact, timide, réservé, rougit facilement, silencieux, ne répond pas lorsquon lui pose une question, ne prend pas dinitiatives « oui », silence Enfant libre + Attitudes naturelles,franc, direct, spontané, enthousiaste, curieux, intuitif, visage expressif, créativité, envie, imagination,… Explosion de joie, peur, tristesse, colère,« je veux, je ne veux pas, jai envie,… », chic, merde, encore,« jadore, je déteste,… » Enfant rebelle - Gesticule, crie, se défend, provoque, toute forme dopposition, boude, fait limbécile, oublie, ironique, cherche le conflit, recherche didentité,… « j en ai marre, jen ai ras le bol,… », « non», «cause toujours », « tous pourris »,…

15 15 Les transactions Le concept de transaction Une transaction en AT est l'unité fonctionnelle de communication, un aller- retour. Il existe plusieurs types de transactions, notamment : les transactions simples les transactions doubles

16 16 Les transactions simples Le concept de transaction Chaque flèche symbolise un échange à double sens, donc une transaction Dans une transaction simple, chaque interlocuteur est dans l'état du moi attendu.

17 17 Exemple de transaction croisée : l'état du moi Parent interfère et lors du retour "touche" létat du moi Enfant. N1: Est-ce que je peux utiliser une autre méthode? N2: Ne réfléchis pas, fais ce que je te dis. Les transactions croisées Le concept de transaction

18 18 Personnalité équilibrée : utilise tous les états du moi Les relations - - sont des relations verrouillées : Ex : Parent persécuteur ou sauveur vers enfant soumis ou rebelle Il faut essayer de se ramener vers une transaction + + Ex : Parent normatif ou donnant vers enfant adapté ou libre Conclusions Lanalyse transactionnelle

19 19 Conduites de classe

20 20 Instaurer la confiance La gestion de la classe doit être basée sur un ensemble de règles explicites, négociées et intangibles. Clarifier, expliciter les droits et devoirs de chacun Faciliter la compréhension en utilisant lécrit : mode demploi, consignes, plan, règles, guide Être honnête, juste, sincère, ouvert, attentif, confiant Appliquer la transparence entre sa parole et son action Simpliquer, être authentique, naturel, regarder, négocier

21 21 Gérer les situations conflictuelles Équilibrer le ressenti, la réflexion et laction Exprimer ses sentiments, laisser lautre sexprimer Bien expliquer son point de vue et bien écouter celui de lautre Identifier lappartenance du problème afin de le résoudre Reconnaître ce qui est de lordre du Fait, du Sentiment, de lOpinion Repérer les Omissions, les Généralisations, les Distorsions Séparer lestime pour la personne et le jugement sur laction, considérer lobjet du conflit pas la personne Exprimer son ressenti en sappuyant sur des faits irréfutables Utiliser la reformulation pour vérifier notre compréhension dautrui et rechercher un changement, cest redire en dautres termes

22 22 Conduites à éviter Senliser dans les relations Juger, reprocher, critiquer, blâmer, ordonner, moraliser Avertir, menacer, faire du chantage Humilier, ridiculiser un élève Déléguer trop souvent son pouvoir de négocier à ladministration Opposer la force à la force, se fâcher, perdre son sang-froid Les punitions, les sanctions collectives Ignorer lélève perturbateur, accorder un statut de favori à un élève, prendre parti pour lun, trouver un bouc-émissaire Se sentir persécuter dans son être, son amour-propre, dramatiser Sobstiner, ne pas reconnaître une erreur Parent persécuteur (sanctionne) Parent sauveur (surprotège) Enfant soumis (victime) Enfant rebelle (coupable)

23 23 Le groupe

24 24 Le groupe est constitué dun ensemble homogène ou hétérogène dindividus Ensemble dindividus interdépendants réalisant une certaine fusion des individus dans un tout commun Le groupe est différent de la somme des individus qui le compose Il pense, ressent et agit autrement que ne le ferait chacun pris individuellement Il fait pression sur lindividu (conformisme) Il entraîne lindividu qui résiste au changement (manipulation) Constitution

25 25 Le groupe a un but commun dans lequel sintègrent les objectifs individuels Le but doit être partagé par tous les protagonistes La cohésion du groupe se manifeste par une solidarité implicite ou explicite Objectif et solidarité

26 26 Tout groupe secrète des rôles Chaque individu joue un rôle en fonction de son statut, de sa personnalité et de sa situation dans le groupe On peut distinguer deux catégories dinterventions : Les interventions centrées sur les personnes Les interventions centrées sur la tâche Les rôles

27 27 Intervient sur la cohésion du groupe, influence lintégration de chacun Influence le climat du groupe, gère les tensions Décide, statut, arrête des décisions Propose, oriente les décisions Évalue, analyse Clarifie, informe Interventions centrées sur les personnes Interventions centrées sur les tâches Les rôles

28 28 Chaque groupe élabore des normes régissant les conduites, le langage et les rapports entre les individus Un groupe vit et se réalise sur un territoire donné, attribué ou conquis dans le cadre de structures explicites ou non Pour agir et travailler, le groupe utilise certaines techniques La vie de groupe est influencée par le contexte social et culturel dans lequel il est inséré Le groupe est un organisme vivant, évoluant dans le temps (histoire) et dans lespace (territoire) et en profondeur (sens) Normes, territoire, techniques, contexte


Télécharger ppt "1 Analyse transactionnelle. 2 L'Analyse Transactionnelle cest : Les concepts généraux Quest ce que cest une théorie une pratique des outils permettant."

Présentations similaires


Annonces Google