La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CAS CLINIQUE N°4. Cas clinique Une jeune fille de 23 ans se présente en consultation pour un prurit diffus évoluant depuis 1 mois. Une jeune fille de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CAS CLINIQUE N°4. Cas clinique Une jeune fille de 23 ans se présente en consultation pour un prurit diffus évoluant depuis 1 mois. Une jeune fille de."— Transcription de la présentation:

1 CAS CLINIQUE N°4

2 Cas clinique Une jeune fille de 23 ans se présente en consultation pour un prurit diffus évoluant depuis 1 mois. Une jeune fille de 23 ans se présente en consultation pour un prurit diffus évoluant depuis 1 mois. Examen clinique : très nombreuses lésions de grattage disséminées épargnant le visage. Examen clinique : très nombreuses lésions de grattage disséminées épargnant le visage. Aucun ATCD particulier Aucun ATCD particulier Aucun traitement habituel Aucun traitement habituel

3 Questions 1) Quelle est la définition du prurit ? 1) Quelle est la définition du prurit ? 2) Quelles sont les principales étiologies dun prurit diffus : 2) Quelles sont les principales étiologies dun prurit diffus : - avec lésions dermatologiques spécifiques - sans lésion dermatologique spécifique 3) Quelles sont les principales étiologies dun prurit localisé ? 3) Quelles sont les principales étiologies dun prurit localisé ? 4) Quel bilan biologique et radiologique prescrivez-vous en 1ère intention devant un prurit sans cause évidente ? 4) Quel bilan biologique et radiologique prescrivez-vous en 1ère intention devant un prurit sans cause évidente ?

4 Définition du prurit ? Signe fonctionnel qui se définit comme une sensation qui provoque le besoin de se gratter Signe fonctionnel qui se définit comme une sensation qui provoque le besoin de se gratter

5 Etiologies dun prurit diffus avec lésions dermatologiques spécifiques Urticaire, dermographisme Urticaire, dermographisme Dermite de contact Dermite de contact Dermatite atopique Dermatite atopique Ectoparasitoses et piqûres dinsectes Ectoparasitoses et piqûres dinsectes Psoriasis Psoriasis Lichen plan Lichen plan Pemphigoïde bulleuse Pemphigoïde bulleuse Mycosis fongoïde et syndrome de Sézary Mycosis fongoïde et syndrome de Sézary Dermatophytoses Dermatophytoses Mastocytoses Mastocytoses

6 Etiologies dun prurit diffus sans lésions dermatologiques Médicaments : cholestase Médicaments : cholestase Hémopathies malignes : Hodgkin, Vaquez, insuffisance rénale chronique, hémodialyse, dysthyroïdies, SIDA Hémopathies malignes : Hodgkin, Vaquez, insuffisance rénale chronique, hémodialyse, dysthyroïdies, SIDA Carences : fer, vitamines Carences : fer, vitamines Parasitoses : ascaridiose, toxocarose Parasitoses : ascaridiose, toxocarose Grossesse Grossesse

7 Principales étiologies dun prurit localisé Mycoses : candidoses, dermatophytoses Mycoses : candidoses, dermatophytoses Parasitoses : gale, poux Parasitoses : gale, poux Helminthiases tropicales : onchocercose, filarioses lymphatiques, bilharzioses, larva migrans cutanée Helminthiases tropicales : onchocercose, filarioses lymphatiques, bilharzioses, larva migrans cutanée Parasitoses autochtones : dermite des nageurs Parasitoses autochtones : dermite des nageurs Piqûres dinsectes Piqûres dinsectes Prurit du cuir chevelu : poux, eczéma de contact, pellicules, psoriasis, dermite séborrhéique, névrodermite Prurit du cuir chevelu : poux, eczéma de contact, pellicules, psoriasis, dermite séborrhéique, névrodermite

8 Bilan biologique et radiologique de 1ère intention Biologie : Biologie : NFS, plaquettes NFS, plaquettes Gamma GT, phospatases alcalines Gamma GT, phospatases alcalines Créatinine Créatinine TSH TSH Radiologique : Radiologique : RP RP Echo abdo Echo abdo Biopsie cutanée non indiquée Biopsie cutanée non indiquée

9 Linterrogatoire met en évidence le caractère principalement nocturne du prurit. Le petit ami de cette jeune fille présente les mêmes symptômes. Linterrogatoire met en évidence le caractère principalement nocturne du prurit. Le petit ami de cette jeune fille présente les mêmes symptômes. 1) Quel est votre diagnostic ? 1) Quel est votre diagnostic ? 2) Quelles lésions recherchez-vous à lexamen clinique ? A quelles topographies particulières ? 2) Quelles lésions recherchez-vous à lexamen clinique ? A quelles topographies particulières ?

10 3) Quel sera votre traitement médical (et les mesures accompagnantes) : 3) Quel sera votre traitement médical (et les mesures accompagnantes) : - si elle nest pas enceinte - si elle est enceinte 4) Elle revient 1 semaine plus tard du fait de la persistance dun prurit. Quelles sont vos hypothèses diagnostiques ? 4) Elle revient 1 semaine plus tard du fait de la persistance dun prurit. Quelles sont vos hypothèses diagnostiques ?

11 Diagnostic ? Gale Gale

12 Lésions cutanées recherchées ? Topographie ? 1)Lésions de grattage non spécifiques mais de topographie évocatrice : Espaces interdigitaux, face antérieure des poignets, coudes, emmanchures antérieures, ombilic, fesses, face interne des cuisses, organes génitaux externes chez lhomme, (mamelon et aréole mammaire chez la femme) 2)Lésions cutanées spécifiques : sillons scabieux (surtout entre les doigts et face antérieure des poignets) vésicule perlée (surtout espaces interdigitaux) nodules scabieux (surtout régions génitales de lhomme)

13 Traitement ? Traitement simultané de tous les sujets atteints ou contact (famille, partenaires sexuels) : benzoate de benzyl (Ascabiol) : 2 applications de 24 heures, à 24 heures dintervalle sur la totalité du corps sauf visage +/- ivermectine (Stromectol) 200 microgrammes/kilo en 1 prise unique désinfection de tout le linge et literie : nettoyage à 60°C ou aérosol scabécide mesures associées : antihistaminiques sédatifs le soir, émollients, toilette avec savon surgras, couper les ongles courts.

14 Traitement (suite) Si elle est enceinte : Si elle est enceinte : Ascabiol 1 seule application ne dépassant pas 12 heures. Ivermectine contre-indiquée.

15 Persistance du prurit à 1 semaine : quoi faire ? Ne pas renouveler le traitement par ascabiol : il est normal que le prurit persiste pendant au moins une semaine. Prescription démollients et danti- histaminiques (effet irritant de lAscabiol)

16

17

18

19

20

21

22

23

24


Télécharger ppt "CAS CLINIQUE N°4. Cas clinique Une jeune fille de 23 ans se présente en consultation pour un prurit diffus évoluant depuis 1 mois. Une jeune fille de."

Présentations similaires


Annonces Google