La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique – prélèvements méthodes - valeurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique – prélèvements méthodes - valeurs."— Transcription de la présentation:

1

2 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique – prélèvements méthodes - valeurs

3 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique - domaine analyses de base urgentes, souvent de caractère vital nombre limité (20 à 30) part importante de l'activité des laboratoires au plan économique 8 analyses biochimiques essentielles représentent 1/3 des analyses remboursées (lipides, NF, glycémie, urée créatinine, VS, bilan électrolytique, coagulation (temps de Quick), transaminases, acides urique et microbiologie de base) analyses spécialisées grande valeur informative, rarement vitales nombre > 1000 mais demande faible domaine privilégié de l'innovation analyses non validées transfert technologique non fait ou analyse abandonnée résultat de l'échange d'informations entre scientifiques, industriels, cliniciens, biologistes témoins de la vitalité de la recherche en biologie clinique

4 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique – évolution technologiques Disparition presque totale des techniques chimiques au profit des techniques enzymatiques pour les paramètres courants automatisation complète et performante Explosion des techniques immunologiques au dépend des techniques de radioanalyse automatisation Explosion des techniques de biologie moléculaire simplification des techniques et formation des personnels des laboratoires privés Développement des analyses délocalisées (méditests, autotests, tests rapides d'orientation clinique TROC) utilisant chimie sèche, automates portables, immunotests simples Diversification des procédures de séparation et analyses de mélanges complexes

5 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique - qualité d'une analyse biologique la qualité de l'analyse biologique correspond à la qualité de lacte médical qualité technique proprement dite : précision, exactitude, sensibilité, spécificité valeurs les plus précises et exactes possibles qualité chronologique (réponse à l'urgence) qualité informative : dépend en partie des 2 premières dépend du contexte scientifique et médical valeurs significatives et utilisables Valeurs obtenues à comparer aux valeurs de références Nécessaire maîtrise de la variation analytique et des variations biologiques qualité économique paramètre de + en + important !! la biologie clinique = discipline de nature quantitative existence déjà ancienne de méthodes chiffrées d'évaluation de la qualité contrôle soigneux de tous les facteurs.

6 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique - qualité d'une analyse biologique Référentiels : Guide des bonnes pratiques de laboratoire (UPPL) Guide de bonne exécution des analyses (GBEA) Référentiel d'accréditation et/ou de certification Les différents types de contrôle Pool de sérum Méthode économique (études de précision, dérives analytiques, erreurs fortuites) Contrôles commerciaux Pool de sérums lyophilisés, contrôlés et garantis ( la sécurité) Contrôles par les résultats des patients Pool des valeurs obtenues sur les patients "tout venant" (exemple : bilan d'entrée) Contrôles interlaboratoires : 3 catégories - interhospitaliers - régionaux (Région Rhône-Alpes : Pro Bioqual) - national de qualité (CNQ, obligatoire depuis 1976, sous l'égide de l'Agence du Médicament et sous contrôle de la SFBC depuis 1993, peut avoir pour conséquence des sanctions).

7 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES matériel biologique SANG Conditions de prélèvement sujet à jeun depuis 10h prélèvement entre 7h et 10h (si possible après 7 à 8h de sommeil) pas dexercice intense pendant les 2 jours précédant le prélèvement pas de tabac pendant les 2 heures précédant le prélèvement repos assis 15 mn Modes de prélèvement : veineux : veines superficielles, garrot éventuel peu serré, veinotubes capillaire : pulpe doigts, lobe oreille, talon, vaccinostyles, microtubes sang artériolisé par massage du doigt, attention couveuses!! artériel : artères fémorale ou humérale (gaz du sang, ammoniaque) Particularités Variations nycthémérales Clinostatisme, orthostatisme Etat pathologique ou physiologique particulier Conservation : froid, obscurité, déprotéinisation

8 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES matériel biologique SANG Etapes du prélèvement Se préparer (habillage, désinfection des mains, gants stériles) Installer le patient pour le prélèvement, Recueillir et/ou vérifier les informations administratives, physiopathologiques et thérapeutiques Choisir le matériel de ponction, Poser le garrot, Désinfecter le matériel de ponction Réaliser le prélèvement, Éliminer le matériel de ponction Identifier les tubes de prélèvement, Poser un pansement, Viser la fiche de prélèvement, Transmettre les tubes et le dossier patient pour analyse Important : étiquetage, choix du tube (granules de séparation, anticoagulant), penser à éviter lhémolyse

9 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES matériel biologique Ponction de sang veineux

10 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES matériel biologique

11

12

13 SANG - Echantillons Sérum Coagulation spontanée du sang sans anticoagulant : qques minutes Risques liés au contact prolongé avec éléments figurés actuellement réduits (billes séparatives, silice activatrice) Intérêts : protéines spécifiques (immunochimie), lipides électrophorèse des protéines ou lipoprotéines plasma intérêts : manipulation aisée, risques réduits dhémolyse risques : interférence avec anticoagulants sang total valable pour lanalyse si substance en concentration identique dans globules rouges et plasma sang deprotéinisé lactate, pyruvate éléments figurés séparation par sédimentation, centrifugation, gradients de densité Interférences dans les dosages effectués sur sang et échantillons hémolyse, bilirubine, triglycérides, médicaments

14 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES matériel biologique URINES De 24 heures ou échantillon unique Conditions de recueil standardisées boire correctement le jour précédent élimination de la première urine nettoyage local soigné flacon ou cantine prévus à cet effet Conservation : mercaptoethanol, HCL Contrôle du débit (créatinine) Modification du pH AUTRES LIQUIDES Larmes, sueur, salive Liquides de ponction Transsudats (pauvres en protéines) Exsudats (riches en protéines = perméabilité membranaire) SELLES

15 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES matériel biologique TISSUS Ponction biopsie Traitements - préservant la structure tissulaire perfusion organe entier fragments ou tranches tissulaires (congelés ou en survie, Warburg 0,2 nm) coupes fines de tissus fixés (froid, paraformaldéhyde, glutaraldéhyde) broyats (mixage) - modifiant la structure tisssulaire homogénats (cylindre en verre + piston – Potter) destruction tissulaire (ultrasons, froid, tensio-actifs) isolement des constituants subcellulaires centrifugation différentielle purification par identification de marqueurs (enzymes) Culture cellulaire

16

17 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES m é thodes pr é paratives et/ou s é paratives DISSOCIATION CELLULAIRE Obtenir les informations métaboliques spécifiques de chaque type cellulaire nécessite lobtention de suspensions monocellulaires dont lanalyse est directe ou après prolifération en culture Dissociation des tissus Rupture mécanique (broyage, tamisage, fragmentation fine) Rupture de la MEC et des jonctions intercellulaires Enzymes protéolytiques Agents chélatants Méthodes combinées Prélèvements de suspensions cellulaires (sang, liquide amniotique…) Séparation cellulaire Méthodes classiques de centrifugation (+ ou- gradients de densité) Différences dadhésion au support nature : verre, plastique modifié : chimie, immunochimie Différences de croissance en culture (milieu sélectifs) Tri des cellules marquées (FACS, MACS)

18 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES m é thodes pr é paratives et/ou s é paratives CULTURE CELLULAIRE Définition système ex-vivo où les cellules, la plupart du temps isolées, survivent, se multiplient, expriment des propriétés différenciées Méthodologie Fragments tissulaires ou suspensions cellulaires Supports de culture (parfois, enceintes) Conditions environnementales stérilité atmosphère contrôlée température contrôlée milieu de culture (nutritif, stimulant)

19 MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES m é thodes pr é paratives et/ou s é paratives CULTURE CELLULAIRE Systèmes cellulaires Primoculture ou culture primaire Culture secondaire : souches ou lignées non définies lignées continues Interférences Autres cellules Support Contaminations Conservation des cellules cryopréservation (-80°, - 196°) quiescence Transport des cellules en culture congelées Applications


Télécharger ppt "MATERIEL BIOLOGIQUE et APPROCHES EXPERIMENTALES Biologie clinique – prélèvements méthodes - valeurs."

Présentations similaires


Annonces Google