La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hypothermie COURS IFSI 15 MAI 2008 Dr Danielle Tartary Médecin anesthésiste réanimateur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hypothermie COURS IFSI 15 MAI 2008 Dr Danielle Tartary Médecin anesthésiste réanimateur."— Transcription de la présentation:

1 Hypothermie COURS IFSI 15 MAI 2008 Dr Danielle Tartary Médecin anesthésiste réanimateur

2 Définition Température centrale inférieure à 35° C - modérée 32-35° C - grave 28-32°C - majeure < 28°C Messages : Formes sévères : arrêt cardiaque et I. Rénale. aiguë Particularités du traitement de lAC en hypothermie Traitement: le réchauffement

3 Sites de mesure Tympanique : non fiable si AC ou si bas débitcérébral Rectal : sonde rectale montée à 10 cm ( le thermomètre hypothermique ne mesure pas la température centrale) Oesophagien:à proscrire en cas dhypothermie majeure, risque de troubles du rythme ventriculaire Vésical : avec la sonde urinaire

4 Étiologies Sur aigue : immersion dans leau froide, neige, Crevasse Aigue:polytraumatisés, Sans Logis en saison froide Sub aigue: intoxications médicamenteuses, CO, alcoolique, choc septique, grands brûlés Chronique: vieillard, classes défavorisés peu chauffés lhiver Prise de la température tympanique pour tout Patient se présentant aux urgences Personnes âgées et jeunes enfants plus sensible à lhypothermie

5 Signes cliniques Stade/températureConscienceFrissonsSystème cardiovasculaire I 35°- 32° CLucideIntensesRespiration et pouls rapides II 32° - 28° CSomnolentAbolisRespiration lente, pouls irrégulier III 28° …….InconscientAbolisRespiration et activité cardiaque peu perceptibles IV ( ……° C)Mort apparenteAbolisAucune activité démontrable Le risque : troubles du rythme cardiaque fatals Particularités: inefficacité des drogues et du CEE si < 30°C Suivant les circonstances: rechercher des signes de gelures: nez, oreilles, orteils, doigts, mains.

6 Signes para cliniques ECG : Bradycardie ( réfractaire à latropine) FA, Allongement QRS ONDE J de Osborn ( onde + supplémentaire entre la fin du QRS et londe T) FV ( < 28°C) Asystolie ( < 20°C)

7 Signes para cliniques biologiques Ionogramme sanguin : hypokaliémie, réversible avec le réchauffement, risque hyperK ) Coagulation : TP, TCA, complexes solubles, D dimères fibrinogène ( CIVD) GDS avec dosage Lactates : hypoxie, acidose mixte NF-Plaquettes : thrombopénie Bilan hépatique et amylasémie CPK et fonction rénale ( Rhabdomyolyse, IRA ) Glycémie ( hyper puis hypoglycémie) TSH ( coma myxœdémateux )

8 Prise en charge Activité cardiaque conservée: - Soustraire le patient au froid - Couverture de survie - Enlever les vêtements surtout si mouillés - Voie dabord veineuse périphérique - Remplissage par solutés chauds ( sérum physiologique et ( ou ) macromolécules - Oxygénothérapie - Éviter les mobilisations inutiles - Proscrire sonde gastrique,voie veineuse centrale et sonde de température oesophagienne ( risque dinduire troubles du rythme cardiaque)

9 Le Réchauffement Toujours lent 0,5° 0 1°C par heure ( risque de troubles du rythme cardiaque et de collapsus lors de réchauffement trop rapide) Passif: dans une pièce à 20°C ( hyperthermie grave) Actif externe: - air humidifié chaud - couverture à air pulsé - immersion bain chaud ? Actif interne: -réchauffeur de perfusion ( 42 /44 ° ) -dialyse péritonéale avec dialysât chaud 40/45° -Hémodialyse ou filtration à haute température -CEC, ventilation mécanique avec gaz réchauffé

10 Surveillance du réchauffement: Risque vital cardiaque à tous les stades ( 30°) Cardioscope en continu Température toutes les 30min donc en milieu de réanimation Patient en arrêt cardiocirculatoire: TOUJOURS débuter la réanimation, même si état de mort apparente!!! ( effet neuroprotecteur de lhypothermie) Médicaments ( adrénaline) CEE ( un seul essai si TV ou FV ) sont inefficaces si < 30°, la réanimation sera longue! Arrêt à discuter si patient toujours en arrêt cardio circulatoire après réchauffement ( 35°) ou si Kaliémie > 10 meq/l

11 CAT IDE Accueil du patient : Recueil des observations participant à la bonne connaissance du patient ( interrogatoire ciblé, allergies….) Prises des constantes: T°, FC, FR, PA, Sp02 air ambiant Réalisation du bilan : Biologiques, ECG selon PM Explication des examens et des traitements:

12 CAT IDE ( suite) Explications des examens et des traitements: Installation du patient Repos strict au lit. A jeun, rassurer le patient Enlever les vêtements Mise en œuvre des manœuvres de réchauffement externe ( couverture chaude) Mobiliser le moins possible Mise en route oxygénothérapie Monitorage cardiaque ( ECG, PA, FR, SA02) Dispositif de recueil des urines si besoin Voie dabord veineuse périphérique Réalisation dECG

13 CAT IDE ( suite) Mise en route du traitement Réchauffement externe et interne Surveillance Efficacité du réchauffement( T° /30min ) Surveillance ECG Remarque: La lutte contre lhypothermie est un soucis majeur en péri opératoire ( en salle dopération et en SSPI) ( cours spécifique sur lIDE en SSPI) FIN


Télécharger ppt "Hypothermie COURS IFSI 15 MAI 2008 Dr Danielle Tartary Médecin anesthésiste réanimateur."

Présentations similaires


Annonces Google