La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Exposé sur le thème: Lanalyse économique de Lentreprise Présenté par: ARAQI HOUSSAINI Said TAHOUR Abdel El Aziz LAHBIB Houssam DOUARI Aziz CHARIF Ahmed.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Exposé sur le thème: Lanalyse économique de Lentreprise Présenté par: ARAQI HOUSSAINI Said TAHOUR Abdel El Aziz LAHBIB Houssam DOUARI Aziz CHARIF Ahmed."— Transcription de la présentation:

1 Exposé sur le thème: Lanalyse économique de Lentreprise Présenté par: ARAQI HOUSSAINI Said TAHOUR Abdel El Aziz LAHBIB Houssam DOUARI Aziz CHARIF Ahmed Présenté par: ARAQI HOUSSAINI Said TAHOUR Abdel El Aziz LAHBIB Houssam DOUARI Aziz CHARIF Ahmed Encadré par: Pr. IBN RISSOULE Abdelmajid Encadré par: Pr. IBN RISSOULE Abdelmajid Le 24 Février 2007

2 Introduction Du point de vue économique, l'entreprise est lunité élémentaire de production de biens et de services. Elle fait lobjet dune redistribution qui concerne toute la société : Les employés touchent des salaires; Les propriétaires actionnaires des dividendes; LÉtat des impôts; Les organismes de crédit des intérêts etc.

3 Lévolution historique du concept de lentreprise peut se développé selon 3 volets: 1. Lentreprise est assimilée au producteur 2. Lentreprise en tant quinstitution 3. Lentreprise en tant que système complexe. Lobjet de notre thème cest de déterminer à travers les écoles de pensées économiques les différentes analyses et concepts de l'entreprise. Dans le souci d'approfondir notre recherche, on va se limiter à trois écoles fondamentales à savoir: l'école néoclassique, l'école keynésienne et l'école systémique.

4 Plan Partie I : Lanalyse économique de lentreprise chez les Néoclassiques A. Lécole néoclassique B. La firme néoclassique : « une boîte noire ». Partie II : Lanalyse économique de lentreprise chez les Keynésiens A. Les fondements de lécole keynésienne B. Entrepreneur et Entreprise chez les Keynésiens Partie III : Lanalyse économique de lentreprise chez les Systémiques A. L'approche systémique B. Analyse systémique de lentreprise Conclusion

5 Partie I: Lanalyse économique de lentreprise chez les Néoclassiques

6 A. Lécole Néoclassique : 1.Principes fondamentaux : –Ils reprennent les idées des classiques: l'économie de marché, la libre concurrence, pas ou peu d'intervention de l'état, la libre économie, la neutralité de la monnaie... –L'équilibre est général, c'est à dire simultané sur tous les marchés. –Le but premier (mais non unique) de l'entreprise est la maximisation du profit. –L'entreprise est le moteur principal de la richesse économique.

7 2. Thèmes et analyses : - Raisonnement micro-économique. - Les agents sont supposés rationnels. - Les marchés sont de concurrence pure et parfaite. - Raisonnement marginaliste. - La théorie néoclassique est une théorie des prix relatifs.

8 3.Les principaux auteurs de l'école Néoclassique : - William STANLEY-JEVONS - Carl MENGER - Léon WALRAS

9 B. La firme néoclassique : « une boîte noire» 1. Lentreprise assimilée au producteur - Conceptualisation simpliste de la firme. - Le modèle Walrasien se caractérise par:.La recherche des conditions de léquilibre.Lhypothèse dinformation parfaite et de rationalité parfaite des agents; lobjectif : maximisation des profits..La prééminence donnée à lanalyse de léchange sur celle de la production.

10 - La fonction de lentreprise cest de transformer des inputs en outputs - Lentreprise sadapter à leur environnement - La firme est traitée comme un agent passif. - Linexistence dune analyse de fonctionnement interne de la firme.

11 2 …plutôt quà lentrepreneur · La théorie de la firme chez les néoclassiques ignore lentrepreneur. · La rationalité: écarte linitiative, la prise de risque et linnovation. · Selon Schumpeter, Knight et Hayek lentrepreneur remplie trois fonctions principales: - Une fonction dinnovation - Une fonction dacquisition dexploitation de linformation - Une fonction dorganisation et de coordination de la production

12 Partie II: Lanalyse économique de lentreprise chez les Keynésiens

13 A. Fondement de lécole Keynésienne 1. Naissance du keynésianisme: La crise de 1929, crise de surproduction (ou de sous- consommation) généralisée, donne la possibilité à John Maynard Keynes ( ) de s'opposer aux néoclassiques dans les années 30.

14 2.Concepts principaux L'équilibre de sous-emploi où le chômage est possible pour un niveau donné de la demande effective ; L'absence d'ajustement par les prix entre les demandes et les offres d'emploi, afin de résorber le chômage ; Une théorie de la monnaie fondée sur la préférence pour la liquidité ; La notion d'efficacité marginale du capital comme explication de l'investissement, faisant de l'investissement la "cause" déterminante de l'épargne Politiques économiques interventionnistes Une analyse macroéconomique dans un cadre national et à court terme.

15 3.Les différentes écoles keynésiennes: Keynésianisme de longue période. (HARROD ET DOMAR). L'école de Cambridge (KALDOR, ROBINSON…) L'école de la synthèse classico- keynésienne (SAMUELSON, SOLOW…) Néo-Keynésien ou école du déséquilibre. Post-Keynésiens.

16 B. Entrepreneur et Entreprise chez les Keynésiens Keynes donne de l'importance: -Au rôle de l'entrepreneur -Au phénomène d'incertitude.

17 Keynes analyse le système/entreprise en tant que lieu d'investissement en respectant deux principes: - L'efficacité marginale du capital: c'est le taux d'escompte qui, appliqué à la série d'annuités constituées par les rendements escompté de ce capital pendant son existence entière, rend la valeur actuelle des annuités égale au prix de l'offre de ce capital - La demande effective: cest les anticipations et les prévisions des entrepreneurs et donc l'incertitude qui accompagne ces conjectures.

18 Keynes insiste sur l'efficacité marginale du capital (EMC) qui dépend du rendement escompté du capital Les entrepreneurs doivent anticiper pour évaluer l'efficacité marginale du capital. Linvestissement

19 Keynes suppose que la fonction dinvestissement est instable à court terme. La baisse du volume dinvestissement est liée conjointement à la dégradation de létat de confiance et à la chute brutal de lEMC Parmi les facteurs susceptibles dexpliquer une dégradation de létat de la confiance, on peut citer : - La crainte dune innovation majeure ; - La prévision dun déclin de la demande; - La crainte dun renforcement de la concurrence; - La crainte dune nationalisation, dune grève, dune guerre; - La crainte du résultat dune élection.

20 La demande effective est un concept central de la pensée keynésienne: - Il permet de montrer l'importance d'éléments "subjectifs" dans la dynamique économique. - De proposer des politiques économiques de relance en agissant sur la demande.

21 Partie III: Lanalyse économique de lentreprise chez les Systémiques

22 A. L'approche systémique L'origine de cette approche correspond au souci de sortir du cadre limité de la pensée cartésienne, notamment lorsqu'il faut appréhender une grande complexité. La distinction entre le complexe et le compliqué. La distinction entre lanalyse cartésienne et lanalyse systémique se présente par le tableau de J.L. Le Moigne comme suite:

23 Tableau de J.L. Le Moigne Analyse cartésienneApproche systémique 1- Evidence 1- Pertinence 2- Hiérarchie 2- Synergie 3- Causalité 3- Finalité 4- Exhaustivité 4-Echantillonnage

24 Qu'est-ce qu'un système ? "Ensemble d'éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d'un but. Un système peut être constitué de sous-systèmes: - De pilotage - Dinformation. - Opérant. L'approche systémique consiste à élaborer des modèles capables de décrire ou de simuler globalement ou partiellement le comportement des systèmes étudiés. Le modèle est la représentation d'un système réel.

25 Lentreprise, organisation complexe composée de multiples éléments et parties interconnectées en relation avec lenvironnement, est analysable comme un système. B. L'Analyse systémique de lentreprise

26 1. Le système Entreprise

27 Cest en transformant efficacement les flux(ou ressources)que le système-entreprise est susceptible datteindre les objectifs quil sassigne. Ce processus peut être décrit par les opérations suivantes : Opération 1 : le système - entreprise transforme les flux Opération 2 : le système - entreprise sajuste pour atteindre les objectifs fixés Opération 3 : le système entreprise réagit à son environnement et le transforme

28 2. Etat et dynamique Le système entreprise est caractérisé par son état et sa dynamique ETAT DU SYSTÈMEDYNAMIQUE DU SYSTÈME - une frontière le séparant de son environnement - des éléments variés complémentaires - des liaisons entre éléments réalisant des interactions - des flux de trois types qui y circulent - des transformations quil opère - la variété (nombre) des états quil peut prendre == COMPOSANTES STRUCTURELLES COMPOSANTES FONCTIONNELLES

29 Lentreprise, réalité économique et sociologique, est un système organisé, ouvert et finalisé. a. Lentreprise est un système organisé Les organes Les organes permanents Les organes réglementaires Les organes non permanents 3. Les caractéristiques du système Entreprise:

30 Les liaisons Hiérarchique Fonctionnelle De conseil b.Lentreprise est un système ouvert Lentreprise est en relation avec son environnement économique, technologique, fiscal,….par des flux dentrée et des flux de sortie. Flux dentrée Flux de sortie

31 c. Lentreprise est un système finalisé Lentreprise poursuit une double finalité : une finalité à caractère personnel une finalité à caractère institutionnel

32 Conclusion

33 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Exposé sur le thème: Lanalyse économique de Lentreprise Présenté par: ARAQI HOUSSAINI Said TAHOUR Abdel El Aziz LAHBIB Houssam DOUARI Aziz CHARIF Ahmed."

Présentations similaires


Annonces Google