La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SVT et éducation à la santé en matière dalimentation DIJON, le 5 avril 2006 Annie MAMECIER inspectrice générale, doyenne du groupe des sciences de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SVT et éducation à la santé en matière dalimentation DIJON, le 5 avril 2006 Annie MAMECIER inspectrice générale, doyenne du groupe des sciences de la."— Transcription de la présentation:

1

2 SVT et éducation à la santé en matière dalimentation DIJON, le 5 avril 2006 Annie MAMECIER inspectrice générale, doyenne du groupe des sciences de la vie et de la Terre

3 Éducation à la santé ? Éducation pour la santé ? Promotion de la santé ?

4 Ce que nest pas une éducation à la santé : actions menées au sein du cours de SVT ou denseignement scientifique actions menées au sein du cours de SVT ou denseignement scientifique actions conduites par un seul adulte actions conduites par un seul adulte actions déléguées à des organismes extérieurs actions déléguées à des organismes extérieurs des actions ponctuelles des actions ponctuelles étude des maladies étude des maladies

5 Ce quest une éducation à la santé : des actions articulées avec les enseignements des actions articulées avec les enseignements des actions ciblées et intégrées dans lactivité de létablissement des actions ciblées et intégrées dans lactivité de létablissement des actions conduites par léquipe éducative avec un responsable du projet santé inscrit au projet décole ou détablissement des actions conduites par léquipe éducative avec un responsable du projet santé inscrit au projet décole ou détablissement des actions évaluées des actions évaluées

6 Il est nécessaire de veiller à : trouver les moyens de dégager du temps trouver les moyens de dégager du temps trouver des possibilités de mettre en valeur le travail des élèves et des membres de léquipe éducative trouver des possibilités de mettre en valeur le travail des élèves et des membres de léquipe éducative chercher à articuler les actions avec le CESC chercher à articuler les actions avec le CESC sappuyer sur les textes institutionnels existants sappuyer sur les textes institutionnels existants identifier les acteurs potentiels identifier les acteurs potentiels Les moyens de mise en œuvre des actions restent à linitiative des équipes détablissement dans le cadre de projets éducatifs. Les moyens de mise en œuvre des actions restent à linitiative des équipes détablissement dans le cadre de projets éducatifs.

7 Léducation à la santé : doit sapprécier à partir des concepts de promotion de la santé inscrits dans la charte dOttawa (OMS 1986) doit sapprécier à partir des concepts de promotion de la santé inscrits dans la charte dOttawa (OMS 1986) ces concepts se fondent sur une approche positive de la santé qui appréhende lélève dans sa globalité, son bien- être physique, psychique et social ces concepts se fondent sur une approche positive de la santé qui appréhende lélève dans sa globalité, son bien- être physique, psychique et social lE à S se définit comme une démarche active permettant au jeune de sapproprier les connaissances et les capacités pour devenir un acteur responsable de sa santé et de la santé collective lE à S se définit comme une démarche active permettant au jeune de sapproprier les connaissances et les capacités pour devenir un acteur responsable de sa santé et de la santé collective Cet apprentissage doit se faire de façon progressive en tenant compte de lâge et du développement psychologique de lenfant Cet apprentissage doit se faire de façon progressive en tenant compte de lâge et du développement psychologique de lenfant

8 Les textes officiels : Plus de 20 textes entre 1998 et 2005 mais 5 textes semblent plus importants : Plus de 20 textes entre 1998 et 2005 mais 5 textes semblent plus importants : circulaire du 24 novembre 1998 qui a instauré les rencontres éducatives au collège circulaire du 24 novembre 1998 qui a instauré les rencontres éducatives au collège B.O. n°9 du 27/02/2003 sur léducation à la sexualité dans les collèges B.O. n°9 du 27/02/2003 sur léducation à la sexualité dans les collèges B.O. n°46 du 11/12/2003 sur le programme quinquennal de prévention et déducation B.O. n°46 du 11/12/2003 sur le programme quinquennal de prévention et déducation texte sur les C.E.S.C texte sur les C.E.S.C composition des repas servis en restauration scolaire et sécurité des aliments composition des repas servis en restauration scolaire et sécurité des aliments

9 Les partenaires officiels : INPES : institut national de prévention et déducation pour la santé INPES : institut national de prévention et déducation pour la santé MILDT : mission interministérielle de lutte contre les drogues et les toxicomanies MILDT : mission interministérielle de lutte contre les drogues et les toxicomanies DRASS : direction régionale des affaires sanitaires et sociales DRASS : direction régionale des affaires sanitaires et sociales CNDP : centre national de documentation pédagogique CNDP : centre national de documentation pédagogique CRDP : centre régional de documentation pédagogique CRDP : centre régional de documentation pédagogique

10 Les programmes de sciences à lécole primaire et léducation à la santé en matière dalimentation

11 Au niveau de la vie scolaire : laccueil laccueil la récréation la récréation les moments de repos et la sieste les moments de repos et la sieste le goûter le goûter la restauration la restauration sont des temps déducation

12 Au cycle 1 : découverte sensorielle découverte sensorielle découverte du corps découverte du corps hygiène et sécurité hygiène et sécurité

13 Au cycle 2 : Manifestation de la vie chez lenfant Règles dhygiène (croissance, dents, habitudes alimentaires, sommeil)

14 Cycle 3 : Corps humain et éducation à la santé Corps humain et éducation à la santé digestion, respiration, circulation digestion, respiration, circulation actions positives et actions négatives actions positives et actions négatives

15 Quelques exemples réussis : « petit déjeuner festif » le cahier du goûter les IDD au service de la liaison intercycle ATTENTION ! « pas de quavez-vous mangé ? »

16 Les programmes de SVT au collège et léducation à la santé en matière dalimentation

17 Education nutritionnelle : Classe de 6 ème Classe de 6 ème pratiques liées à lalimentation humaine, la composition des aliments est abordée ainsi que la notion de contrôle sanitaire pratiques liées à lalimentation humaine, la composition des aliments est abordée ainsi que la notion de contrôle sanitaire Classe de 5 ème Classe de 5 ème fonctionnement du corps humain et nutrition (nécessité du petit déjeuner, dangers du tabac, alcool, grignotage et des boissons sucrées) fonctionnement du corps humain et nutrition (nécessité du petit déjeuner, dangers du tabac, alcool, grignotage et des boissons sucrées) Classe de 3 ème Classe de 3 ème besoins alimentaires liés aux besoins alimentaires liés aux étapes de la vie et aux activités (carences, excès, dopage, goût…)

18 En classe de 6 ème : Un élevage ou une culture : … le produit de lélevage ou de la culture répond à un ou plusieurs des besoins alimentaires de lHomme … le produit de lélevage ou de la culture répond à un ou plusieurs des besoins alimentaires de lHomme élevage et culture nécessitent une maîtrise de la reproduction, des apports nutritifs… élevage et culture nécessitent une maîtrise de la reproduction, des apports nutritifs… … et des conditions appropriées. … et des conditions appropriées. Besoins alimentaires et santé de lHomme : besoins daliments dorigine animale et végétale ; équilibre alimentaire ; nécessité dune prise alimentaire régulière doù limportance du petit déjeuner Enquête sur les conditions délevage : origine des apports nutritionnels (farines animales pour des végétariens, problème de la « vache folle », poulet à la dioxine…) ; traitement des animaux pour une meilleure production et limites. Hygiène et production : conditions dasepsie et élevage industriel ; médicaments et antibiotiques nécessaires en cas de forte densité dindividus. Comparaison de différents types de production : industrie, fermière, biologique et santé.

19 En classe de 5 ème : Le mouvement et sa commande : Mauvaises positions : scoliose, cyphose, lordose Mauvaises positions : scoliose, cyphose, lordose Accidents des os, des articulations (entorse, luxation), des muscles (claquage, élongation). Accidents des os, des articulations (entorse, luxation), des muscles (claquage, élongation). Alcool et temps de réaction Alcool et temps de réaction Sommeil et temps de réaction Sommeil et temps de réaction Accidents et traumatismes des centres nerveux Accidents et traumatismes des centres nerveux Produits de dopage Produits de dopage Radiographies, observation de postures en classe, cartable, télévision… Documents sur les besoins en calcium Interventions du comité départemental de lalcoolisme. Educalcool (Jeulin). Manuel. Test de la règle à rattraper Témoignages de dopage Vidéo Handisport (Hatier) ATTENTION - pas de radiographie - pas de carnet de santé - pas de courbe de croissance - pas de questionnaire

20 En classe de 4 ème : Reproduction Reproduction Les échanges entre fœtus et organisme maternel sont réalisés à travers le placenta Les échanges entre fœtus et organisme maternel sont réalisés à travers le placenta Santé et grossesse Santé et grossesse

21 Classe de 3 ème : Alimentation, digestion, absorption intestinale Nutriments Nutriments Simplification moléculaire Simplification moléculaire Besoins nutritifs Composants des aliments Composants des aliments Equilibre des repas Equilibre des repas Besoins quantitatifs et qualitatifs Besoins quantitatifs et qualitatifs Excès alimentaires Excès alimentaires Carences et maladies nutritionnelles Carences et maladies nutritionnelles intolérances gluten, lactose rôle des fibres alimentaires comment lire une étiquette procédés de préparation, conservation et conditionnement les colorants et additifs alimentaires le vin : drogue ou aliment alimentation et publicité diabète obésité maladies cardiovasculaires anorexie rachitisme, kwashiorkor vitamines, iode maladies nutritionnelles comportements alimentaires

22 Thèmes pour la partie E (classe de 3 ème ), les IDD…. « travailler dans le bruit » « travailler dans le bruit » « dormir près dun aéroport » « dormir près dun aéroport » « boire ou conduire » « boire ou conduire »

23 Quelques exemples réussis : « bien manger, bien bouger » « bien manger, bien bouger » « prévenir lobésité » « prévenir lobésité » « à laise dans les baskets »… « à laise dans les baskets »…

24 Dans quelles structures : Clubs santé Clubs santé Heures de vie de classe Heures de vie de classe IDD IDD Thèmes de convergence Thèmes de convergence Rencontres éducatives Rencontres éducatives Heures dégagées sur projet spécifique Heures dégagées sur projet spécifique

25 Des clés pour réussir : un chef détablissement convaincu un chef détablissement convaincu une équipe conduite par un pilote efficace une équipe conduite par un pilote efficace une équipe pluridisciplinaire et pluricatégorielle une équipe pluridisciplinaire et pluricatégorielle un projet « santé » fondé sur un diagnostic, une analyse des besoins un projet « santé » fondé sur un diagnostic, une analyse des besoins un projet qui sinscrit dans la durée un projet qui sinscrit dans la durée des parents concernés des parents concernés des élèves impliqués des élèves impliqués le dépassement dune logique informative dans la classe et dune logique dactions hors de la classe le dépassement dune logique informative dans la classe et dune logique dactions hors de la classe

26 Quelques pistes car le passage de la connaissance aux comportements nest pas automatique !! un apport dinformations scientifiques rigoureuses puis un apport dinformations scientifiques rigoureuses puis une continuité des actions entreprises tout au long de la scolarité une continuité des actions entreprises tout au long de la scolarité organiser des échanges dexpériences organiser des échanges dexpériences lexercice du jugement, de lesprit critique lexercice du jugement, de lesprit critique lexercice de la responsabilité lexercice de la responsabilité le débat en classe le débat en classe le dialogue argumentatif le dialogue argumentatif

27 Quelques pièges à éviter : les actions ponctuelles les actions ponctuelles les actions délaissées à des intervenants extérieurs les actions délaissées à des intervenants extérieurs les discours sur la santé (ou sur la maladie) les discours sur la santé (ou sur la maladie) les exposés dogmatiques, descriptifs, normatifs les exposés dogmatiques, descriptifs, normatifs ne pas parler de soi ne pas parler de soi ne pas franchir lintimité familiale ne pas franchir lintimité familiale savoir trouver les relais éventuels savoir trouver les relais éventuels inverser lécoute et « apprendre à en parler » inverser lécoute et « apprendre à en parler »

28 La santé des élèves dépend : deux deux de leur famille de leur famille mais aussi de nous !! mais aussi de nous !! En matière déducation, il ny a pas de petites actions, il suffit dessayer pour sen convaincre ! En matière déducation, il ny a pas de petites actions, il suffit dessayer pour sen convaincre !

29 BON COURAGE Merci de votre attention


Télécharger ppt "SVT et éducation à la santé en matière dalimentation DIJON, le 5 avril 2006 Annie MAMECIER inspectrice générale, doyenne du groupe des sciences de la."

Présentations similaires


Annonces Google