La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Solidarités et réussites Académie de Créteil Scolarisation dun élève handicapé dans une classe ordinaire Observatoire handicap / EPS de lacadémie de Créteil.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Solidarités et réussites Académie de Créteil Scolarisation dun élève handicapé dans une classe ordinaire Observatoire handicap / EPS de lacadémie de Créteil."— Transcription de la présentation:

1 Solidarités et réussites Académie de Créteil Scolarisation dun élève handicapé dans une classe ordinaire Observatoire handicap / EPS de lacadémie de Créteil. Année 2009/2010 x

2 Solidarités et réussites Académie de Créteil Introduction Cette année lobservatoire « Handicap et EPS » a travaillé sur une modélisation de la démarche denseignement proposée lannée dernière (document téléchargeable ici), applicable quelque soit le handicap, le contexte et lAPSA nomméeici « la marguerite ». Nous vous proposons donc différentes études de cas. x

3 Solidarités et réussites Académie de Créteil Les enseignants ayant participé à la rédaction de ce document. Michèle Cochet-Terrasson IPR-IA EPS Robert Blandeau Professeur EPS spécialisé option C Eric Dauphas Professeur EPS Caroline Ellerbach Professeur EPS Aude Guernalec Professeur EPS Stéphane Leclerc Professeur EPS spécialisé option C Stéphanie Lentz Professeur EPS spécialisée option D Laure Longchamp Professeur EPS spécialisée option C Philippe Pataut Professeur EPS spécialisé option Delphine Tripier Professeur EPS Spécialisée option C x

4 Solidarités et réussites Académie de Créteil Conseils dutilisation pour ce document : - Licône permet de revenir à la page précédemment affichée. - Les flèches permettent daccéder aux pages suivants ou de revenir à la page précédentes. - Le bouton permet de revenir au début du document. - Le bouton permet de revenir aux différentes études de cas. - Pour fermer le document cliquez sur (en haut à gauche) Retour études de cas x x

5 Solidarités et réussites Académie de Créteil Elèves présentant des troubles des fonctions cognitives (TFC) Elèves présentant un handicap moteur x

6 Solidarités et réussites Académie de Créteil Cycle danse classe de 6ème Cycle basket-ball classe de terminale BEP Retour études de cas x

7 Solidarités et réussites Académie de Créteil Cycle ½ fond classe de terminale Cycle badminton classe de seconde Retour études de cas x

8 Solidarités et réussites Académie de Créteil Handicap Démarche Pédagogique Commune Evaluation Temps dapprendre Contact et recherche dinformations --> Histoire de lélève Attitude du professeur Travail sur les autres élèves Sécurisation de la pratique Programmation et APSA Variables didactiques Aménagement matériel Consignes Cycle DANSE classe de 6 ème Retour accueil Retour études de cas x

9 Solidarités et réussites Académie de Créteil Lenvironnement Lenvironnement A la recherche dinformations… Concertations régulières avec le psychiatre, les psychologues ainsi que les soignants (infirmières et éducatrices spécialisées) et les professeurs des écoles du groupe de vie des élèves. Retour études de cas x

10 Solidarités et réussites Académie de Créteil Caractéristiques des élèves Groupe 6 élèves dont une filles de 12 à 14 ans. Situation de handicap: Troubles autistiques plus ou moins importants Retour études de cas x

11 Solidarités et réussites Académie de Créteil Caractéristiques de lélève Conséquences: Difficultés pour toucher les autres se laisser toucher et se toucher. Difficultés du repérage dans le temps et lespace (problème pour travailler en miroir) Difficultés pour travailler à plusieurs. Difficultés pour donner son avis, se faire entendre. Quelques problèmes de coordinations motrices. Retour études de cas x

12 Solidarités et réussites Académie de Créteil Caractéristiques de lélève Attitude Peu de confiance en soi, pense toujours quils ne vont pas y arriver avant de sengager. Ne sont pas gênés par le regard des autres élèves lors de situations Engagement dans la pratique. Un certain enthousiasme et de la satisfaction à la vue des progrès. Vécu moteur: Groupe qui a eu EPS depuis quelques années à lécole spécialisée. Motrices Quelques problèmes de coordinations motrices. Retour démarche Retour études de cas x

13 Solidarités et réussites Académie de Créteil Ladaptation Ladaptation Ladaptation de la programmation Classe de 6 ème CGroupe Fondation Vallée AthlétismeAthlétisme muti-activités : marche, lancer de vortex, saut en longueur, vitesse. BadmintonBadminton (en intégration) DanseDanse (en intégration) Basket-ballBasket-ball (en intégration) HandballVélo : parcours et course longue. Retour études de cas x

14 Solidarités et réussites Académie de Créteil Second trimestre: ladaptation de la pratique dans lAPSA danse A) Compétence attendue: Elève danseur-chorégraphe : Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en enrichissant des formes corporelles et des gestes simples, en jouant sur les composantes du mouvement : lespace, le temps et lénergie. Elève danseur-interprète : Maîtriser ses émotions et accepter le regard des autres. Elève spectateur : Observer avec attention et apprécier avec respect les prestations. Adaptation de la compétence attendue: Donner son avis plutôt que de composer une chorégraphie. Retour démarche Retour études de cas x

15 Solidarités et réussites Académie de Créteil B) Choix des situations : Le matériel :Construire deux scène Le partenaire ou ladversaire: les élèves. Le règlement : Pas de changement. Les consignes : Les verbaliser avec lélève pour mesurer sa compréhension. Retour démarche Retour études de cas x

16 Solidarités et réussites Académie de Créteil Les leçons Le cycle proposé est une intégration délèves (6) de la Fondation Vallée (école spécialisée) dans une classe ordinaire du collège Rosa Parks (24). 3 enseignantes sont présentes : deux professeurs dEPS et une professeur des écoles. Les élèves de lécole spécialisée présentent des troubles autistiques. Retour études de cas x

17 Solidarités et réussites Académie de Créteil ThèmeSituationConnaissancesCapacitésAttitudes Le temps Echauffement 10 = marcher dans lespace, en musique, effectuer gestes demandés par enseignant lent, vite, plafond bas, très bas,..; Séquence dansée sur laction de « frotter » : 2x8 tps (frotter mains, cuisse, sol, bras, tête) Apprendre la séquence, la réaliser dans les 4 orientations de lespace, la répéter à 2, inventer une suite qui dure 8 temps, montrer à 2 autres ce quon a inventé pour leur apprendre et apprendre ce quils ont fait. Les contrastes de vitesse Lamplitude du mouvement Faire à lunisson Critère dappréciation lié à : on reconnaît tous les mouvements de la séquence Les danseurs dansent ensemble (unisson) Mémoriser les différentes formes corporelles à reproduire Coordonner son action en fonction des autres et de la musique (repérer les temps musicaux) Danseur : Accepter de danser avec les autres et devant autrui Rester concentré Chorégraphe : Oser proposer des mouvements Prendre en compte les idées de chacun Spectateur : Observer de façon attentive et respectueuse Leçon 1 Lenseignante intervient directement avec lélève pour trouver une suite. Verbaliser la consignes. Aide au déplacement et au repérage de lespace scénique. Aide pour la mémorisation des 2x8 temps et du repérage dans lespace. Retour études de cas x

18 Solidarités et réussites Académie de Créteil ThèmeSituationConnaissancesCapacitésAttitudes Le temps Echauffement 10 = marcher dans lespace, en musique, effectuer gestes demandés par enseignant lent, vite, plafond bas, très bas,..; + mettre en valeur les contrastes entre lent et vite, haut et bas…Reprise du module dansé en jouant sur les vitesses : vitesse lente (2x plus lent), vitesse normale, vitesse rapide (2x plus rapide) Faire passer les élèves en groupes où les trois vitesses sont représentées. CR : on doit voir chaque geste (ne pas les « manger » lorsquon va plus vite) Inventer/répéter la suite du module par groupe de 4 et montrer ce quon a trouvé aux autres. Les contrastes de vitesse Lamplitude du mouvement Faire à lunisson Critère dappréciation lié à : on reconnaît tous les mouvements de la séquence Les danseurs dansent ensemble (unisson) Mémoriser les différentes formes corporelles à reproduire Coordonner son action en fonction des autres et de la musique (repérer les temps musicaux) Danseur : Accepter de danser avec les autres et devant autrui Rester concentré Chorégraphe : Oser proposer des mouvements Prendre en compte les idées de chacun Spectateur : Observer de façon attentive et respectueuse Leçon 2 Lenseignante = mémoire de lélève. Aide au déplacement et au repérage de lespace scénique. Aide pour la mémorisation des 2x8 temps et du repérage dans le temps et lespace. Orientation des gestes. Retour études de cas x

19 Solidarités et réussites Académie de Créteil ThèmeSituation Connaissances CapacitésAttitudes Lespace Echauffement 15 (insister sur occuper tout lespace scénique, varier vitesses de déplacement) Situation : à larrêt de la musique, faire une pause spéciale, à chaque fois différente et la plus originale possible, tout en restant équilibré Ne pas oublier doccuper lespace et de varier les vitesses dans la marche (jusquà la course). - Retenir trois pauses différentes et les réaliser chacune à son tour, à chaque arrêt de musique. - Par 4, apprendre à lautre sa pause préférée et apprendre celles des autres. Les numéroter de 1 à 4, les retenir et donner une orientation différente à chacune. Idem leçon 1 + Lespace scénique Lorientation par rapport aux spectateurs Idem leçon 1 + Sorienter dans lespace en fonction des spectateurs Se déplacer en fonction de ses partenaires et en exploitant les directions et les plans (haut/bas) Etre à lécoute de ses partenaires Idem leçon 1+ Faire des choix en tant que chorégraphe Lenseignant est la mémoire de lélève. Guider lélève à la voix. Leçon 3 Retour études de cas x

20 Solidarités et réussites Académie de Créteil Chacun son tour, donner un numéro au hasard et vérifier que tous les autres réalisent bien la même pause à chaque fois - trois groupes ensemble se déplacent dans lespace, effectue chaque pause en fonction du n° donné par lenseignant (variable : un des élève choisi deffectuer une des pauses, les autres suivent : être à lécoute) CR : pauses identiques qui exploitent différentes orientations dans lespace et au mieux, différentes hauteurs… Idem+ Lespace scénique Lorientation par rapport aux spectateurs Idem+ Sorienter dans lespace en fonction des spectateurs Se déplacer en fonction de ses partenaires et en exploitant les directions et les plans (haut/bas) Etre à lécoute de ses partenaires Idem + Faire des choix en tant que chorégraphe Lorsque les pauses sont apprises, les élèves sont capable deffectuer la consigne. Mais certains travaillent par imitation. Retour études de cas x

21 Solidarités et réussites Académie de Créteil ThèmeSituationConnaissancesCapacitésAttitudes Lespace et le temps. Echauffement 15. Poursuivre sur occuper tout lespace scénique, varier vitesses de déplacement. Faire 2 scènes pour que les élèves travaillent en face à face. Situation : poursuivre le travail avec les images en les liant entre elles, sans arrêt et en saidant de verbes daction pour les réaliser… (aller vers un scénario dans lenchaînement) Cette séance a été nécessaire afin que tous les élèves mémorisent les différents éléments de leur enchaînement Idem leçons précédentes + Différencier un début, un développement, une fin Idem leçons précédentes Idem leçons précédentes. Mes élèves ont des difficultés pour comprendre et exécuter les verbes dactions. Aide au déplacement et au repérage de lespace scénique. Certains élèves ont des difficultés pour labstraction des images. Leçon 4 Retour études de cas x

22 Solidarités et réussites Académie de Créteil ThèmeSituationConnaissancesCapacitésAttitudes Relation entre danseurs espace et temps Echauffement 15 Manipulation manuelle, par2 (un manipulé, un manipulateur). Prise de conscience des différentes parties du corps. - Tester la gravité : appui pieds, largeur bassin (devant, côtés, derrière) - jeu de la bouteille saoule. élève au centre gainé, bras le long du corps : se laisser déséquilibrer et rééquilibrer par ses partenaires transformation en « cercle infernal » par 5 ou 6 Idem leçons précédentes Pour être à lunisson, utiliser regard périphérique et non direct (impression au spectateur) Idem leçons précédentes + Insister sur lécoute entre danseurs Idem leçons précédentes + Entrer dans relation de confiance Faire prendre conscience de son corps et la différence entre un corps gainé et un corps mou. Le faire une première fois avec lélève pour quil accepte de le faire avec un autre élève. Mes élèves ont peu dimagination pour ces exercices. Ils travaillent essentiellement par imitation de ce que son partenaire ou le duo le plus proche est en train de faire. Le faire une première fois avec lélève pour quil accepte de le faire avec un autre élève. Mes élèves ont peu dimagination pour ces exercices. Ils travaillent essentiellement par imitation de ce que son partenaire ou le duo le plus proche est en train de faire. Leçon 5 Retour études de cas x

23 Solidarités et réussites Académie de Créteil - poids/contre-poids par 2 ou 3 : clef de voûte et traction (éloignement des forces) : essais et démo de ce quon a trouvé. - Situation possible pour renforcer lécoute entre danseurs : le losange (suivre lélève de devant sans que lon voit doù vient le mouvement, changer de leader à chaque orientation) Composer et mettre en scène : losange, cercle infernal, duos sur poids/contre-poids Reprendre des éléments du module dansé. I Faire avec lélève pour quil puisse le reproduire avec son partenaire. Faire en sorte que lavis de lélève de la Fondation Vallée soit pris en compte. Retour études de cas x

24 Solidarités et réussites Académie de Créteil ThèmeSituationConnaissancesCapacitésAttitudes Relation entre danseurs espace et temps + répéter la chorégraphie finale par groupe Echauffement 15 Poursuivre les situations sur les relations : - le rouleau transporteur (par 4 ou 6) : au sol, allongés le plus près possible, tourner ensemble au même rythme. Une personne sallonge par dessus et se fait transporter. - revoir léquilibre des poids, par 2 - simbriquer : les rochers - simbriquer : la liane (par 6 ou 8, en ligne, chacun prend une pose en contact avec précédent jusquà créer une liane. Le dernier doit progresser le long de la liane par imbrication jusquau bout et devient liane à son tour. Créer une chorégraphie avec début, développement, fin. Créer des effets : rouleau, losange, liane... Notion dimage forte (ce que je retiens de la chorégraphie) Idem leçons précédentes + Insister sur lécoute entre danseurs Idem leçons précédentes + Entrer dans relation de confiance Aide au contact = avec lenseignante. Aider lélève a trouver une pose « originale » puis faire la liane à passer de manière «originale». Leçon 6 Retour études de cas x

25 Solidarités et réussites Académie de Créteil Composer et mettre en scène : losange, cercle infernal, rouleau transporteur, duo déquilibre, liane. Transitions à soigner et mouvements de la chorégraphie en reprenant le module dansé. Notion dimage forte (ce que je retiens de la chorégraphie) Idem leçons précédentes + Insister sur lécoute entre danseurs Idem leçons précédentes + Entrer dans relation de confiance Aider le groupe pour que lélève trouve sa place et que son avis soit pris en compte. Laider verbalement à se souvenir de la chorégraphie. Retour études de cas x

26 Solidarités et réussites Académie de Créteil ThèmeSituationConnaissancesCapacitésAttitudes Evaluation Chaque groupe passe au moins une fois. Le premier groupe pourra passer deux fois. Organisation pour que les scènes soit accessibles à tous les groupes plusieurs fois pour répétition. Remplir la fiche dauto évaluation Oser montrer sa chorégraphie, sur scène Apprécier chorégraphie des autres groupes, en retenir les « images fortes » Répétition en mouvement et verbale des groupes présentant un ou plusieurs des élèves de la Fondation Vallée. Leçon 7 Retour démarche Retour études de cas x

27 Solidarités et réussites Académie de Créteil Le temps dapprendre Retour démarche Retour études de cas Laisser du temps au temps. Aide individualisée et personnalisée. x

28 Solidarités et réussites Académie de Créteil Lattitude du professeur Attitude bienveillante, Mais ferme envers lélève et envers le groupe classe. Retour démarche Retour études de cas x

29 Solidarités et réussites Académie de Créteil Travail sur les autres élèves Expliquer la différence sans la stigmatiser, Les mots les plus simples sont les plus efficaces. Retour démarche Retour études de cas x

30 Solidarités et réussites Académie de Créteil Temps dapprendre Laisser du temps au temps. Aide individualisée et personnalisée. Retour démarche Retour études de cas x

31 Solidarités et réussites Académie de Créteil Evaluation danse Il s'agissait de créer une chorégraphie à plusieurs avec début développement et fin (intégrant un effet de groupe, des relations et le module des frotter ). Lévaluation était identique pour tous les élèves. Deux évaluations : - 1 autoévaluation faite par les élèves, - 1 évaluation faite par les enseignants : Retour démarche Retour études de cas x

32 Solidarités et réussites Académie de Créteil Evaluation (suite) - 10 points pour la composition de groupe :si début précis, développement avec des effets de groupes et entre les danseurs qui sortent de lordinaire, qui surprennent et une fin bien distincte. Utilisation et modification du module des « frotter » : vitesse, espace, temps,… Ainsi que lutilisation de lespace scénique. - 7 points pour la note personnelle : engagement moteur : amplitude gestuelle et précision. Interprétation : concentration, mémorisation, pas de geste parasite, regard. - 3 points pour le rôle de spectateur : les élèves bénéficiaient de tous les points sils étaient attentifs, applaudissent, prennent des décisions quant à leur chorégraphie «préférée» et capables de dire le pourquoi. Retour études de cas x

33 Solidarités et réussites Académie de Créteil Concrètement Lautoévaluation servait a vérifier ce que les élèves ont le sentiment de savoir faire. Et le décalage entre notre perception et la leur, Lévaluation était identique car notre projet est que mes élèves sintègrent dans un cycle avec une classe ordinaire. A la différence avec les élèves qui sont dans une classe ordinaire. La volonté était dadapter et dévaluer tous les élèves de la même manière. Retour démarche Retour études de cas x

34 Solidarités et réussites Académie de Créteil Handicap Démarche Pédagogique Commune Evaluation Temps dapprendre Contact et recherche dinformations --> Histoire de lélève Attitude du professeur Travail sur les autres élèves Sécurisation de la pratique Programmation et APSA Variables didactiques Aménagement matériel Consignes Cycle basket-ball classe de terminale BEP Retour études de cas x

35 Solidarités et réussites Académie de Créteil Contact et recherche dinformations --> Histoire de lélève Contact et recherche dinformations --> Histoire de lélève CARACTERISTIQUES ELEVE HANDICAPE Contact et recherche dinformations --> Histoire de lélève Pathologie = déficience mentale, élève qui aime lordre et qui répète souvent les mêmes phrases pour se rassurer (écolalies) Intérêt de mettre en place des routines pour laider à se repérer et à rester calme. Autonomie généralement, est tout de même suivi par une AVS pour le recentrer sur le travail et le calme quand il attend les « voix » de ces camarades dérangeantes Élève volontaire, très motivé par lEPS (aucune absence), acceptation de toutes les tâches pratiques et sociales (arbitrage, juge, observation), a un réel désir de réussir Limage de soi ne semble pas lui poser de problème, Bonne motricité générale, quelques problèmes de coordination et de gainage Retour démarche Retour études de cas x

36 Solidarités et réussites Académie de Créteil Programmation et APSA Programmation et APSA CONTEXTE DINTERVENTION Programmation et APSA Etablissement -LPO P.ROBERT – LES LILAS (93), -590 élèves, -Filières générales et technologiques : S, ES, L, -Filières professionnelles: comptabilité et secrétariat. PROGRAMMATION DE LA CLASSE * Basket-ball * Badminton * Acrosport Classe -TBEP comptabilité, -22 élèves (12F-10G) dont une élève en situation de handicap (autiste léger ) qui a du mal à être intégré par tous -classe qui pose des problèmes de discipline, les interactions avec lélève en situation de handicap peuvent aller jusquà la crise. Retour démarche Retour études de cas x

37 Solidarités et réussites Académie de Créteil Consignes Parler lentement et re- expliquer plusieurs fois la consigne comme avec des élèves de primaire Guider lélève dans ses apprentissages par des feedbacks répétés et valorisants COMPETENCES ATTENDUES en BASKET- BALL Informations= Connaître le règlement de lactivité, Techniques et tactiques= -Rechercher le placement adéquat pour aider son équipe à atteindre la cible -Rester actif en attaque et en défense Savoirs sur soi= -Savoir séchauffer de manière générale et spécifique + étirer les groupes musculaires sollicités par la pratique, -Savoir où se placer et où marquer (Travail du tir en course) Savoir-faire sociaux= mise en place et rangement du matériel. Compétence méthodologique visée= mesurer et apprécier les effets de lactivité (savoir observer et analyser la pratique dun autre joueur- exemple : observation des placements des camarades lors dune action, taux de réussite aux tirs ou de % de possession arrivant au tir Retour démarche Retour études de cas x

38 Solidarités et réussites Académie de Créteil Variables didactiques Variables didactiques Diverses adaptations possibles aux APSA programmées Variables didactiques Basket-ball : -joueur joker, relais placé à lextérieur du terrain, -joueur bonus protégé par une zone matérialisée au sol, -observation des actions positives et négatives des autres joueurs (tuteur-entraîneur + apprentissage par observation), -arbitrage. ACROSPORT: -construction dune grille dévaluation, -capacité à faire des pyramides simples (acceptation du contact) -jugement des différents enchaînements. Badminton : -favoriser la continuité des échanges - Favoriser les routines Retour démarche Retour études de cas x

39 Solidarités et réussites Académie de Créteil Aménagement matériel Aménagement matériel DIDACTICO-PEDAGOGIQUES -mode dentrée: logique déchange, de continuité =jeu en coopération avec un élève confirmé jouant le rôle de tuteur,montée de balle -occupation de divers rôles sociaux (arbitrage, tuteur-entraîneur, observateur, joueur joker). MATERIELS Peu dadaptation sinon un surnombre pour équilibrer les équipes ou mettre lélève en situation de handicap avec de bons éléments pour rendre les équipes homogènes. Retour démarche Retour études de cas x

40 Solidarités et réussites Académie de Créteil Sécurisation de la pratique Mettre Jérémy avec des élèves plus matures qui le tolèrent et ne le poussent pas à la crise. Faire respecter la règle du non-contact pour éviter les contacts subis Retour démarche Retour études de cas x

41 Solidarités et réussites Académie de Créteil Travail sur les autres élèves Travail sur les autres élèves Favoriser les interactions sociales entre élèves (valide-valide, valide-élève en situation de handicap), Favoriser la réussite de tous de part laccès à lautonomie, la prise de responsabilités (occuper divers rôles sociaux) et léducation à la santé! Retour démarche Retour études de cas x

42 Solidarités et réussites Académie de Créteil Attitude du professeur Être à son écoute Passer du temps à lui re-expliquer les consignes Le rassurer Mais aussi rester ferme avec Jérémy malgré son handicap: cela le rassure et le calme. Retour démarche Retour études de cas x

43 Solidarités et réussites Académie de Créteil Temps dapprendre Favoriser la répétition des situations pour rassurer lélève et obtenir des automatismes. Jouer avec des jeux à thème qui reprennent les exercices pour favoriser lapprentissage Retour démarche Retour études de cas x

44 Solidarités et réussites Académie de Créteil Evaluation Situation de référence= Dans des poules de niveau homogène de 3 ou 4 équipes, chaque équipe dispute au moins 2 matchs de 8 minutes. Gain des rencontres (performance) (/3pts), Position de non porteur de balle (démarquage, positionnement vers lav) (/3pts) Position de porteur de balle (dribble, passes tirs) (/6pts) Position de défenseur (interception, gêne, non contact…) (/4pts) arbitrage (/2pts) Tir en course (/2 pts) Retour démarche Retour études de cas x

45 Solidarités et réussites Académie de Créteil Handicap Démarche Pédagogique Commune Evaluation Temps dapprendre Contact et recherche dinformations --> Histoire de lélève Attitude du professeur Travail sur les autres élèves Sécurisation de la pratique Programmation et APSA Variables didactiques Aménagement matériel Consignes Cycle ½ fond classe de terminale Retour études de cas x

46 Solidarités et réussites Académie de Créteil HISTOIRE DE LELEVE AURELIE: Elève en situation de handicap depuis la naissance. Evolue en fauteuil roulant manuel, bonne mobilité des membres supérieurs. En Terminale STG, en intégration en EPS depuis la seconde. Bonne intégration sociale dans la classe. Ne possède pas une grande mobilité en fauteuil car élève a pris lhabitude de se faire pousser pour se déplacer. Conséquence: manque de motivation en EPS quand le niveau dexigence en terme de mobilité est élevé mais élève très scolaire avec une très bonne compréhension des consignes. Retour démarche Retour études de cas x

47 Solidarités et réussites Académie de Créteil OBJECTIF PEDAGOGIQUE Amener lélève grâce à lEPS à développer une plus grande autonomie de déplacement en fauteuil dun point de vue qualitatif et quantitatif. Sappuyer sur le côté scolaire de lélève pour susciter la motivation. Placer lélève dans la même situation de contrainte que les autres élèves de la classe face à lépreuve du 3x500m. Construction dune épreuve certificative en demi-fond de 3X400 mètres en fauteuil en intégration avec des élèves en 3X500 mètres. Grace à lévaluation diagnostique, élaborer une épreuve équilibrée en terme de ressources/contraintes pour construire un réel apprentissage. Retour démarche Retour études de cas x

48 Solidarités et réussites Académie de Créteil PROGRAMMATION: MENU CHOISIT POUR LE BAC MENU AURELIE: MENU ADAPTE DEMI-FOND: 3X400 mètres en fauteuil BADMINTON en fauteuil: aménagement du terrain. HANDBALL transformé en Observation sur STEP car gymnase sans accès pour personne handicapé. MENU DORIGINE DEMI-FOND: 3X500 mètres BADMINTON HAND-BALL Retour démarche Retour études de cas x

49 Solidarités et réussites Académie de Créteil SECURISATION DE LA PRATIQUE Vérification de létat de la piste. Vérification de létat du fauteuil ( fauteuil non spécialisé pour la course en fauteuil. Les séries ne seffectuent pas à la corde ( sécurité avec les autres élèves) mais en couloir ( 3 ou 4). Adaptation des efforts au niveau de ressources dAurélie: test en 30/30 en fauteuil (comme les autres élèves) donne un niveau de départ approximatif. Adaptation de lépreuve certificative en 3X400M du fait du coup énergétique supérieur en fauteuil: car sollicitation maximale des membres supérieurs. Temps de récupération correspondant au développement de la filière aérobie. Retour démarche Retour études de cas x

50 Solidarités et réussites Académie de Créteil TEMPS DAPPRENDRE Temps effectif dapprentissage idem aux autres élèves. Même progression de cycle: évaluation diagnostique, travail de train et de gestion dallure, travail de respiration adapté à la course en fauteuil, travail sur le projet de course, travail aérobie pour viser une augmentation de la performance. Retour démarche Retour études de cas x

51 Solidarités et réussites Académie de Créteil ATTITUDE DU PROFESSEUR Attitude bienveillante et autoritaire nécessaire à lengagement des élèves. Gestion dAurélie et de la classe en pédagogie différenciée avec des groupes de niveaux et de besoins. Mise en place de temps de regroupement commun à lensemble de la classe. Retour démarche Retour études de cas x

52 Solidarités et réussites Académie de Créteil TRAVAIL SUR LES AUTRES ELEVES. Travail des compétences méthodologiques et sociales: Chronométrer, comparaison des projets, échange sur sa pratique et celle des autres Interaction permanente des groupes de niveaux sur ces aspects. Retour démarche Retour études de cas x

53 Solidarités et réussites Académie de Créteil CONTENUS SPECIFIQUE AU 3X400m EN FAUTEUIL. Retour démarche Retour études de cas x

54 Solidarités et réussites Académie de Créteil EVALUATION CERTIFICATIVE DU BACCALAUREAT 3X400 M EN FAUTEUIL NIVEAU 1 NON ATTEINT DEGRE DACQUISITION DU NIVEAU 1 DEGRE DACQUISITION DU NIVEAU 2 Temps cumulé des 3x400 M en fauteuil: sur 14 points. Récupération 10 minutes. De 0 à 6 points: Moins de 17 minutes à moins de 15 minutes. De 7 à 10 points: Moins de 14 minutes 30 à moins de 13 minutes. De 11 à 14 points: Moins de 12 minutes 30 à moins de 11 minutes. Ecart au projet sur 6 points. De 0 à 2,5: Moins de 26 secondes à moins de 22 secondes. De 3 à 4 points: Moins de 19 secondes à moins de 15 secondes. De 4,5 à 6 points: Moins de 14 secondes à moins de 9 secondes. Retour démarche Retour études de cas x

55 Solidarités et réussites Académie de Créteil Handicap Démarche Pédagogique Commune Evaluation Temps dapprendre Contact et recherche dinformations --> Histoire de lélève Attitude du professeur Travail sur les autres élèves Sécurisation de la pratique Programmation et APSA Variables didactiques Aménagement matériel Consignes Cycle badminton classe de seconde Retour études de cas x

56 Solidarités et réussites Académie de Créteil Lenvironnement Lenvironnement A la recherche dinformations… LAVS Le coup de téléphone aux parents Le rendez-vous avec la kinésithérapeute Le coup de téléphone à lenseignant référent Le coup de téléphone aux collègues spécialisés L « invitation » à la réunion de léquipe pluridisciplinaire éducative pour définir le PPS Retour démarche Retour études de cas x

57 Solidarités et réussites Académie de Créteil Lenvironnement La réunion pour mettre en place le PPS: Lenseignant référent Les parents Le médecin de lEN Le médecin du centre Lergothérapeute du centre Linfirmière du lycée Etaient présents aussi: le Proviseur et son adjoint, le CPE, la professeur principale, la professeur dEPS. Retour études de cas x

58 Solidarités et réussites Académie de Créteil Caractéristiques de lélève Situation de handicap: Maladie génétique orpheline. Démyélinisation secondaire pb de transmission de linflux nerveux. Déficit hormonal ( thyroïde, déficience du système immunitaire, pb de croissance). Retard de croissance. Retour études de cas x

59 Solidarités et réussites Académie de Créteil Caractéristiques de lélève Conséquences: Faiblesse au niveau musculaire. Difficulté de préhension fine. Pieds plus courts et pied droit creusé. Ossification plus dense. Raideur au niveau des articulations. Difficultés dans leffort endurant. Retour études de cas x

60 Solidarités et réussites Académie de Créteil Caractéristiques de lélève Attitude Peu de confiance en soi, pense toujours quelle ne va pas y arriver avant de sengager. Se compare parfois aux autres élèves en terme négatif. Nest pas gênée par le regard des autres élèves lors de situations différentes ou avec matériel particulier. Engagement dans la pratique. Un certain enthousiasme et de la satisfaction à la vue de ses progrès. Vécu moteur: Quasiment uniquement médical: kiné, ergothérapeute Na jamais pratiqué lEPS à lécole et au collège. Motrices Pratique « debout ». Déplacements possibles mais plus lents (pose du pied). Déséquilibres. Pb de coordination. Pb de vue ? Retour démarche Retour études de cas x

61 Solidarités et réussites Académie de Créteil Ladaptation Ladaptation Ladaptation de la programmation Classe de 2.3M. BadmintonBadminton + renforcement musculaire EscaladeEscalade / natation? Volley-ballNatation Course en duréeCourse en durée ou marche en durée ou course en durée avec fauteuil dathlé Retour démarche Retour études de cas x

62 Solidarités et réussites Académie de Créteil Premier trimestre: ladaptation de la pratique dans lAPSA badminton A) Compétence attendue: Se préparer, sinvestir et produire volontairement des trajectoires variées pour gagner ses matchs. Dans une opposition ou lorsquil nest pas en difficulté dans léchange, le candidat tente dimposer des déplacements importants à son adversaire pour le mettre en situation inconfortable. Adaptation de la compétence attendue: Avec ballon Avec volant Retour démarche Retour études de cas x

63 Solidarités et réussites Académie de Créteil B) Choix des situations : Le matériel : manche raccourci, ballon de baudruche, volant accroché à une ficelle… Le partenaire ou ladversaire: lAVS, les élèves. Le règlement: ½ terrain côté M. Les consignes : viser dans lespace proche de M., sur son coup droit, à hauteur « raquette haute ». Retour démarche Retour études de cas x

64 Solidarités et réussites Académie de Créteil Les leçons Retour études de cas x

65 Solidarités et réussites Académie de Créteil Echanges avec lAVS Renforcement musculaire Retour études de cas x

66 Solidarités et réussites Académie de Créteil Raquette à manche raccourci. Volant suspendu 1 opposition avec lAVS 1 opposition avec une camarade désignée. Plots rapprochés. Ballon de baudruche. M. est nommée dans une poule. 1 match avec ballon de baudruche. 1 match avec volant avec consigne adversaire: renvoyer dans lespace proche de M. (coup droit, raquette haute). Puis renforcement musculaire. Retour études de cas x

67 Solidarités et réussites Académie de Créteil Volant suspendu. Services. LAVS lève le volant pour des échanges raquette haute. Matchs à 2c1. Puis renforcement musculaire. Retour démarche Retour études de cas x

68 Solidarités et réussites Académie de Créteil Volant suspendu. Echanges avec lAVS. Echanges avec une camarade qui lève les volants. Avec ballon de baudruche. 3 zones en longueur et non en profondeur. Retour démarche Retour études de cas x

69 Solidarités et réussites Académie de Créteil Volant suspendu. Echanges avec lAVS. Echanges avec une camarade. Match avec terrain réduit côté M. Retour démarche Retour études de cas x

70 Solidarités et réussites Académie de Créteil Terrain réduit côté M. Renforcement musculaire Retour démarche Retour études de cas x

71 Solidarités et réussites Académie de Créteil 1 match avec ballon de baudruche. 1 match avec volant et ½ terrain. Renforcement musculaire. Retour démarche Retour études de cas x

72 Solidarités et réussites Académie de Créteil La sécurité A vérifier avec le médecin, les parents, lélève. Ici, pas de contre-indication. Gérer la fatigue. Retour démarche Retour études de cas x

73 Solidarités et réussites Académie de Créteil Réflexions au cours du cycle et questionnement Le partage de lenseignant et de son attention: 35+1? Découverte par le prof et adaptation… pas forcément dans le bon ordre! Phases de découragement et de satisfactions. « Jessaie de faire comme les autres! »…: le regard sur les autres plus que le regard des autres. La pertinence dun créneau dEPS adaptée ? Le plaisir en EPS. Une élève parmi dautres: 36 élèves ! Lattitude avec les personnels qui lentourent. Retour démarche Retour études de cas x

74 Solidarités et réussites Académie de Créteil Le temps Temps dans lactivité: attention à la fatigue. Le temps de récupération. Du temps pour répéter et pour apprendre, condition du progrès. Retour démarche Retour études de cas x

75 Solidarités et réussites Académie de Créteil Retour études de cas x

76 Solidarités et réussites Académie de Créteil Adaptation de lévaluation en badminton (10 points) Mises en œuvres tactiques et indicateurs techniques (8 points) Posture Prise de raquette Déplacements Services (Suppression des modalités de rupture et de la surface attaquée). Rôles sociaux (2 points) Evaluation en renforcement musculaire (10 points) Conception de la séance (4 points) Réalisation de la séance (4 points) Bilan (2 points) Retour démarche Retour études de cas x


Télécharger ppt "Solidarités et réussites Académie de Créteil Scolarisation dun élève handicapé dans une classe ordinaire Observatoire handicap / EPS de lacadémie de Créteil."

Présentations similaires


Annonces Google