La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vieillissement physiologique et avancée vers le grand âge Dr Vania Leclercq Hôpital Bichat Hôpital de jour de gériatrie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vieillissement physiologique et avancée vers le grand âge Dr Vania Leclercq Hôpital Bichat Hôpital de jour de gériatrie."— Transcription de la présentation:

1 Vieillissement physiologique et avancée vers le grand âge Dr Vania Leclercq Hôpital Bichat Hôpital de jour de gériatrie

2 Plan Définitions Données démographiques Le vieillissement Vieillissement des organes Prévention du vieillissement

3 Quelques définitions La gérontologie : Etude du vieillissement dans tous ses aspects : sanitaire, socio- économique, culturel, démographique. La gériatrie : Discipline médicale qui prend en charge les personnes âgées malades Lautonomie : Ensemble des habiletés dune personne lui permettant de se gouverner par ses propres moyens, de s'administrer et de subvenir à ses besoins personnels

4 Quelques définitions La dépendance : Dr DELOMIER (1973): « le vieillard dépendant a donc besoin de quelqu'un pour survivre, car il ne peut, du fait de l'altération des fonctions vitales, accomplir de façon définitive ou prolongée, les gestes nécessaires à la vie » Loi (24 Janvier 1997) sur la prestation spécifique dépendance : « état de la personne qui,(…), a besoin daide pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie, ou requiert une surveillance régulière. (art.2) La perte d'autonomie : Difficultés ou incapacités à accomplir les gestes de la vie courante.

5 Quelques définitions La vieillesse : OMS : > 65 ans Sociale : cessation dactivité professionnelle (55/65 ans) Calcul des taux déquipement et des services aux personnes âgées : > 75 ans Le vieillissement Processus continu et irréversible qui s'inscrit du début à la fin de la vie de l'individu. Il n'est donc pas le propre de la vieillesse, mais appartient à l'ensemble du processus vital. Lâgisme : Discrimination négative vis à vis des personnes âgées et/ou de la vieillesse.

6 Démographie Explosion démographique de la population des plus de 65 ans. Cette proportion va encore progresser sous le double effet de l'augmentation de l'espérance de vie et de l'impact des « baby- boomers» nés après la guerre. En France, en 2002, près de 6000 centenaires 4 millions et demi de personnes de plus de 75 ans, soit 7,6 % de la population. 16.8% de la population est âgée de plus de 65 ans

7 Espérance de vie Définition : Nombre moyen dannées de vie des personnes dune classe dâge donnée. Elle a considérablement augmenté dans notre pays passant respectivement de 46 ans pour une femme au début du siècle, à plus de 80 ans Les années de vie gagnées sont des années de vie en bonne santé (augmentation de l'espérance de vie sans incapacité), Cette augmentation de l'espérance de vie est essentiellement dûe à l'accroissement de la durée de vie aux âges élevés (alors qu'auparavant, la diminution de la mortalité infantile en était la principale cause). Elle est liée à lamélioration des conditions de vie et aux progrès de la médecine

8 Espérance de vie À la naissance : 75,5 ans pour les hommes, 83 ans pour les femmes à 60 ans : 20 ans pour les hommes, 26 ans pour les femmes à 85 ans : 5 ans pour les hommes, 6,5 ans pour les femmes

9 Le vieillissement Vieillissement physique : perte progressive de la capacité du corps à se renouveler ; Vieillissement psychologique : transformations sur le plan sensoriel, cognitif et affectif de l'individu ; Vieillissement comportemental : résultat des changements physiques et psychologiques ci dessus et lié aux modifications de limage de soi, des rôles sociaux, à la personnalité et la capacité dadaptation ; Vieillissement de la société : l'influence qu'exercent l'un sur l'autre l'individu et la société. Avec des conséquences sur le plan de la santé, du travail, des loisirs, de la famille, etc.

10 Approche sociologique Pour beaucoup, le vieillissement pathologique est la seule représentation de la vieillesse. Image du vieillissement, dans notre société, réduite à décrépitude du corps et affaiblissement de lesprit ; vu en termes de déclin et non de gains. Il détermine des attitudes négatives dans la population et le milieu professionnel Chaque individu a histoire de vie unique mais socialement structurée : découpée en périodes avec une succession de rôles Il faut resituer la personne âgée et le vieillissement au niveau du parcours de vie de chaque individu et de chaque génération, et dans le contexte collectif où il se situe.

11 Aspects existentiels Exister cest prendre conscience du temps : le temps physique calendaire extérieur et le temps psychologique intérieur. Le temps psychologique est plus rapide avec le vieillissement. (Plusieurs raisons : période de référence, part relative du passé, lhorloge interne se rapportant aux rythmes circadiens se modifie) La représentation du temps est doublement inquiétante pour vieillards. Lavance en âge rétrécit le futur et rapproche de la mort Le processus de vieillissement est un tabou On se sent vieux en présence de plus jeunes, jeune en présence de plus âgés. Plus vieille est population, plus longtemps chacun reste relativement jeune

12 Vieillissement psychologique Lappareil psychique se construit et évolue tout au long de notre parcours de vie Il régule la vie mentale, affective, pulsionnelle… Indissociable du corps : le vieillissement introduit des changements sur le plan physique et psychique, les deux processus étant intimement liés et en réciprocité constante Perte progressive des capacités de notre appareil psychique à se renouveler Diminution des capacités dadaptation Diminution de la souplesse du fonctionnement mental et psychique Rigidification des mécanismes de défenses

13 Vieillissement psychologique Le vécu dune personne vieillissante est une succession de pertes, une succession de travail de deuil à accomplir : Pertes au niveau social La retraite > perte du rôle social La diminution des revenus > perte du statut social Léloignement des enfants et petits enfants > perte du rôle parental Doù restriction de la vie sociale et risque de rupture du lien social Perte progressive de lautonomie physique avec sentiment de fragilité, de vulnérabilité physique et psychologique Perte de lestime de soi et atteinte narcissique : dévalorisation, sentiment dinutilité…

14 Vieillissement psychologique Prise de conscience de la vieillesse : Entrée progressive dans la vieillesse, mais quand ? Crise existentielle et identitaire Prise de conscience des limites, de la finitude Appréhension de la mort Accepter ses limites, sa finitude Toute perte impose un travail de deuil Processus de détachement Apprendre à renoncer Acceptation de soi

15 Les différentes étapes du travail de deuil Le choc : phase de refus La protestation : phase de révolte La négociation : début dacceptation Le lâcher prise : phase de dépression Lacceptation : phase de réinvestissement

16 Vieillissement biologique Il faut distinguer age biologique (ou fonctionnel) et âge chronologique qui ne coïncident pas. (Lapparence physique renseigne souvent mieux que le nombre dannées ) Vieillissement = changements progressifs dus à un ensemble de processus biologiques, endogènes et délétères Les changements morphologiques et physiologiques sont visibles au niveau du corps, ressentis par individus. Débutent dès 3ème décennie.

17 Vieillissement biologique Modification de la structure et des fonctions de lorganisme à partir de lâge mûr Processus lent et progressif différent des manifestations des maladies dont la fréquence augmente avec lâge, par exemple : Maladie dAlzheimer à début tardif et « oubli bénin » du sujet âgé Mélange de facteurs intrinsèques (génétiques ) et de facteurs environnementaux (conditions de vie pénibles, maladies intercurrentes, traumatisme physique ou affectif, réduction activité physique journalière)

18 Effets du vieillissement sur lorganisme La population âgée est caractérisée par une grande hétérogénéité : A âge égal, laltération dune fonction donnée varie fortement dun individu âgé à lautre. Le vieillissement saccompagne dune diminution des capacités fonctionnelles de lorganisme Cette diminution des réserves fonctionnelles induit une baisse des capacités d'adaptation face à agressions extérieures. Linterdépendance entre les organes est très importante, la défaillance dun organe peut entraîner des pathologies en cascades. Cest le principe du de J.P. Bouchon.

19 Modèle théorique dinteraction entre pathologies chez les malades âgés Performances de l'organe Seuil de défaillance Age Analyse des performances d'un organe chez un sujet âgé, sous l'effet du vieillissement (1), des pathologies de l'organe (2) et des affections intercurrentes (3), avec ou sans traitement spécifique (?). (Bouchon 1984) ?? ?

20 Vieellissement physique Le cerveau Le cœur et les vaisseaux Les poumons Lappareil digestif et reins Léquilibre et les fonctions motrices Les organes des sens Lautonomie

21 Vieillissement du cerveau Au niveau du système nerveux central : Diminution des neurones corticaux Raréfaction de la substance blanche Diminution de certains neuro-transmetteurs (acch) Réduction de la sensibilité des osmorécepteurs hypothalamiques

22 Vieillissement des fonctions supérieures Augmentation des temps de réaction Diminution des performances mnésiques : Altération de la récupération active Baisse des capacités attentionnelles Baisse de la vitesse de traitement de linformation Plainte : 50% à70% des pers. de + de 70 ans Modifications du rythme veille sommeil et modification de larchitecture du sommeil.

23 Vieillissement artériel Vaisseaux riches en tissu élastique : Augmentation de calibre et de longueur Petits vaisseaux Réduction de calibre et de la capacité vasodilatatrice Moindre relaxation des fibres musculaires lisses Augmentation de la rigidité pariétale Réduction de la compliance artérielle Atténuation de londe systolique, et moindre restitution de flux en diastole Augmentation de la pression systolique Augmentation de la pression pulsée Augmentation de la charge de travail cardiaque

24 Vieillissement cardio-vasculaire Augmentation de la masse cardiaque et de lépaisseur pariétale du ventricule gauche ce qui entraîne des perturbation de la diastole Rôle majoré de la contraction de loreillette gauche avec conséquences en cas de trouble du rythme. Remaniements valvulaires, calcification sous leffet des contraintes mécaniques Raréfaction du tissu de conduction par réduction cellulaire et dilacération des tissus conductifs par les calcifications et la fibrose : troubles conductifs « physiologiques » : BBD, HAG Adaptation et récupération après effort plus longue.

25 Vieillissement respiratoire Perte de compliance pulmonaire et thoracique Perte musculaire et réduction de la Capacité Vitale Réduction du calibre des petites bronches et baisse du VEMS Diminution de la mobilité muco ciliaire Infections pulmonaires plus fréquentes

26 Appareil digestif et rénal Appareil digestif : Réduction du flux salivaire Temps de transit intestinal augmente Réduction de la masse hépatique et du flux sanguin (réduction de la clairance métabolique) Rein baisse de la filtration glomérulaire Clairance estimée par la formule de cockcroft, MDRD Réduction néphronique ou effet des pathologies ? Réduction des fonctions tubulaires (pouvoir de concentration)

27 Vieillissement ostéo-articulaire Réflexes de posture efficaces mais la vitesse de réactions et capacités d'adaptation aux situations extrêmes moindres. Contenu en eau des tendons et des cartilages diminue, entraîne une rétraction et une raideur des articulations, Perte osseuse (ostéopénie physiologique) avec sur le plan individuel la notion de capital osseux. Diminution de la densité des fibres musculaires et sarcopénie progressive Diminution de la force musculaire mais persistance de leffet dentraînement musculaire

28 La marche, modifications liées à l age Diminution de la longueur et de la hauteur du pas (diminution des amplitudes articulaires du membre inférieur) Attitude en flexion du tronc et des membres Équilibre précaire avec vitesse de réaction « parachute » diminuée

29 Les organes des sens : lodorat Diminution du seuil de perception des odeurs (commence dès 20 ans chez lhomme). Capacité discriminative diminuée. Aboutit à une anosmie totale chez % des personnes de 80 ans.

30 Le goût Seuil de détection des goûts augmenté Capacité discriminative diminuée Diminution de la sensation salée, appétence pour le sucré.

31 L'audition Presbyaccousie : baisse de laudition à la fois dans les hautes et basses fréquences Le conduit auditif externe samenuise, Le cérumen devient plus sec et plus tenace, Rechercher bouchons de cerumen +++ Attention aux médicaments (aminosides, diurétiques, certaines substances contenus dans les gouttes auriculaires en cas de perforation du tympan)

32 La vison Presbytie : épaississement du cristallin et perte délasticité avec vision deprès altérée Astigmatisme : épaississement et diminution de la courbure de la cornée Rétrécissement du champs visuel Remaniements de la rétine avec : Diminution du seuil visuel (difficultés à lobscurité) Diminution de lacuité visuelle Déclin progressif de la vision des couleurs dès 40 ans chez lhomme

33 Nutrition et grand age Modifications de lappétit en rapport surtout avec: Modifications de lodorat et du goût, Prescription dun régime, inappétence due aux médicaments, Défauts de dentition (dents déchaussées, des gencives douloureuses) Facteurs psychologiques : Isolement, moments de rupture, retraite, veuvage, solitude, maladie, relogement… Difficultés financières et précarité Handicap physique qui réduit l'autonomie pour les courses et les tâches ménagères, Pathologies intercurrentes, douleurs Diminution de la masse musculaire : De 30 à 80 ans la masse musculaire diminue parallèlement au poids du corps (de 30 à 40 % environ). La perte saccélère avec lâge, ce qui diminue les besoins énergétiques et par conséquent lappétit Contrairement aux idées reçues, les besoins alimentaires énergétiques et nutritionnels sont les mêmes que chez ladulte jeune relativement au poids.

34 Vieillissement et perte dautonomie Cette perte dautonomie est liée au vieillissement mais surtout aux différentes pathologies chroniques qui atteignent le sujet âgé Et se manifeste par : Des difficultés pour les gestes de la vie quotidiennes : Toilette, habillage, alimentation, préparation et prise des repas, élimination des besoins Communication, gestion des médicaments et administrative, déplacements intérieurs et extérieurs, des troubles de la marche des troubles psychologiques des problèmes relationnels de la vie et les facteurs sociaux une malnutrition.

35 Vieillissement dit « pathologique » Fréquence des maladies chroniques : affections cardio-vasculaires, cancers, ostéoporose, arthrose et troubles de la marche (déformations articulaires, force musculaire, chute), altérations des fonctions supérieures, artérite, incontinence, insuffisance rénale Baisse des capacités sensorielles : surdité, baisse de vision liées aux maladies (ex rétinopathie diabétique) Vulnérabilité du fait dune fragilité, de la polymédication, dune sensibilité particulière à certains toxiques (alcool) Aspects psycho sociaux : solitude, troubles caractériels, deuil multiples et dépression, institutionnalisation, inadaptation des logements, déséquilibre familial

36 Concept de fragilité Lors dune hospitalisation, certains facteurs sont susceptibles dêtre prédictifs dune mauvaise guérison ou dune évolution défavorable Facteurs médicaux : polymédication, dénutrition, troubles sensoriels, troubles de la marche et de léquilibre, troubles de la continence, déclin cognitif, syndrome confusionnel, troubles du comportement Facteurs psychologiques: dépression, antécédents dhospitalisation en psychiatrie, médiocre perception de la qualité de la vie Facteurs sociaux: confinement au domicile et absence de visite, absence de laidant naturel, épuisement des aidants, faible niveau scolaire et bas revenus

37 Facteurs favorisants le vieillissement réussi Suivi médical, évaluation globale, dite gérontologique, Alimentation équilibrée Relaxation, repos, exercice physique : Lactivité physique ralentit la diminution de la masse musculaire, préserve les fonctions respiratoires et cardio-vasculaire, Elle réduit le risque de chute Entretien cérébral et vie relationnelle Adaptation du logement et correction de la précarité


Télécharger ppt "Vieillissement physiologique et avancée vers le grand âge Dr Vania Leclercq Hôpital Bichat Hôpital de jour de gériatrie."

Présentations similaires


Annonces Google