La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plancher de la fosse nasale Fibrome nasopharyngien.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plancher de la fosse nasale Fibrome nasopharyngien."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4

5 Plancher de la fosse nasale

6

7 Fibrome nasopharyngien

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20 Les limites du tamponnement

21

22

23

24

25 Disponible chez Collin ORL ( Bivona) ou Pourret médical Gonflée à leau stérile Dégonfler périodiquement ( toutes les 6 – 8 h ) pour éviter des nécroses extensives des muqueuses Arrête toujours le saignement +++ Ablation au bout de 48 h

26 Mode demploi Faire un essai de gonflage lent des 2 ballonnets Lubrifier la sonde avec un lubrifiant hydrosoluble Insérer le ballonnet de manière à ce que le biseau soit dans le rhinopharynx Gonfler les ballonnets avec de leau stérile: 1 è ballonnet: entre 4 – 8 ml 2 è ballonnet: entre 10 – 25 ml Toujours noter le volume des ballonnets et lheure de mise en place Antibioprophylaxie pour éviter les sinusites réactionnelles: Clamoxyl 1 g x 3 pendant 3-4 jours Antalgiques +++

27 Les cas graves, rebelles, récidivants Cautérisation Épistaxis massive post-traumatique: - ligature par voie endoscopique des artères sphéno- palatines ou - embolisation de ces artères en radiologie interventionnelle Pour lartère ethmoidale ant: - chirurgie ( ligature par orbitotomie ) - pas dembolisation car artères terminales ( risque de cécité et hémiplégie ) NB: toute épistaxis post traumatique peut masquer initialement une rhinorrhée cérébrospinale

28 Avis spécialisé urgent la chirurgie dhémostase et lembolisation. Devant toute épistaxis postérieure non contrôlée ou récidivante dans les 72 heures ; toute épistaxis massive supérieure à 1,5 litre ; toute épistaxis persistante avec un taux dhémoglobine inférieur à 8 g/l. De nombreux auteurs les recommandent à la place du tamponnement postérieur, afin notamment den diminuer les complications et linconfort.

29 Rendu Osler Affection héréditaire autosomique dominante révélée par des épistaxis, associe des télangiectasies cutanées (faciales) et muqueuses nasales, linguales, labiales et digestives). Les capillaires ont perdu leur couche musculaire et élastique : ils se dilatent (ectasies) et deviennent fragiles

30

31 Epistaxis Méchage parallèle au plancher des fosses nasales. Antibiothérapie Unilatéral faible => 1 mérocel Unilatéral fort ou bilat faible 2 mérocels Voire une bivona et une mèche controlatérale Bilatéral fort après échec de la manoeuvre précédente 2 bivonas gonflées à leau Au-de-là au secours : allo assistant prévoir bloc ou embolisation


Télécharger ppt "Plancher de la fosse nasale Fibrome nasopharyngien."

Présentations similaires


Annonces Google