La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A ajouter au cours Mastoidite Ethmoidite Ligature ethmoidale ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A ajouter au cours Mastoidite Ethmoidite Ligature ethmoidale ?"— Transcription de la présentation:

1 A ajouter au cours Mastoidite Ethmoidite Ligature ethmoidale ?

2 Les urgences chirurgicales en ORL Dr Nils MOREL EIBO 2007

3 Dyspnée laryngée Diagnostic : visuel et auditif ! –Bradypnée, inspiratoire –Cornage et tirage Etiologies : –Tumeurs malignes ou bénignes –Neurologiques ou fonctionnelles –Infectieuses : épiglottite, grippe, syphylis… –Inflammatoires : Œdème de Quincke ++ –Traumatiques, lésionnelles (TS), CE

4 Dyspnée laryngée La trachéotomie : –Sous AG ou sous AL –Billot, hyper-extension –Coordination ARE-Chirurgiens +++

5 Dyspnée laryngée Les canules : –A ballonnet : Protection des poumons par shunt du larynx Post-opératoire +++ Fausses-routes –Sans ballonnet Non parlante Parlante (fenêtrée)

6 CE intra-bronchiques Garçons, 2 ans +++ Sd de pénétration : Accès de toux, suffocation puis accalmie. Apyrexie. Diagnostic : Interrogatoire +++, clinique, radiographie pulmonaire. Traitement : Extraction sous AG par bronchoscopie rigide

7 CE intra-bronchiques Endoscopie : –Disposition par rapport à lenfant : Anesthésistes à gauche, ORL à la tête, infirmière à droite –Equipement de lenfant : Couverture chauffante Saturomètre Monitoring cardiaque Voie veineuse périphérique

8 CE intra-bronchiques Matériel : –Vidéo avec enregistrement –Laryngoscopes ouverts –Bronchoscopes rigides –Optiques rigides (30°- 0° / 4 ou 2,7 mm ) –Aspirations (rigide et souple) –Pinces

9 CE intra-bronchiques Ventilation : –Ventilation spontanée +++ chaque fois que possible –Ventilation avec ballon sur bronchoscope –Jet ventilation : NON +++

10 CE intra-bronchiques Déroulement : –Oxygénation au masque ; sat O2 –Flash IV dun corticoïde –Anesthésie de contact du larynx

11 CE intra-bronchiques Déroulement : –Protection dentaire –Exposition du larynx par laryngoscope à lame droite –Passage a-traumatique du bronchoscope

12 CE intra-bronchiques Extraction : –Pince panier +/- porte optique –Inspection des 2 arbres bronchiques –Révision bronchique après extraction +++

13 CE intra-bronchiques

14 Pharynx-oesophage Accident le plus souvent banal Problèmes si: –Immobilisation –Perforation

15 Blocage du CE Symptômes –Douleur –Dysphagie –Hypersialorhée Favorisé par les anomalies oesophagiennes

16 Interrogatoire Nature du corps étranger (dangerosité potentielle si pointu ou coupant ou PILE) ATCD oesophagiens Localisation de la douleur

17 Radiologie Parties molles du cou face et profil –Corps étranger opaque –Signe de Minigérode : espace clair prévertébral Thorax si suspicion de médiastinite –pneumomédiastin

18 Endoscopie si > 6cm (risque blocage duodénal) Risque de perforation digestive –Os –Aiguille –PILE = EXTRACTION EN URGENCE sans aucun délai : risque de nécrose –Comprimé AINS : risque de nécrose, extraction dans les 12h.

19

20 Lextraction sous AG Décubitus dorsal, billot sous les épaules Intubation orotrachéale Endoscopie enfant : –Matériel spécifique bloc ORL –Sources de lumière froide –Aspiration –Si perforation, SNG

21 Epistaxis Une épistaxis = hémorragie des fosses nasales 2 systèmes artériels pour les fosses nasales Système carotidien externe : –artère maxillaire interne --> artère sphénopalatine –artère faciale --> artère de la sous cloison Système carotidien interne : –artère ophtalmique --> artères ethmoïdales –antérieures et postérieures ANASTOMOSES +++

22 Epistaxis Hémorragie inquiétante : –par son abondance (sang rouge, bilatérale, antérieure et postérieure) –par sa répétition (distillation) –par sa durée (heures voire jours = spoliation

23 Epistaxis Diagnostic de gravité Apprécier le retentissement Clinique pouls, TA, signes de choc Hémogramme Hb - préciser les antécédents, prise danticoagulants, traumatisme - examen clinique : indispensable si épistaxis peu abondante.

24 Epistaxis Etiologies : –Traumatismes –Tumeurs bénignes, malignes –Infectieuses, inflammatoires –Maladies hémorragiques –Maladies cardio-vasculaires (HTA)

25 Epistaxis Premiers soins : –Interrogatoire, retentissement –Mouchage, aspiration des caillots –Mèche de xylocaïne naphazolinée 10 min –Ablation, rhinoscopie –Méchage antérieur +/- cautérisation : Surgicel Mérocel Mèche grasse

26 Epistaxis

27 Vérification efficacité : oropharynx +++ Si saignement + : –Tamponnement postérieur + antérieur –Hospitalisation –VVP –NFS, Gpe, RAI

28 Epistaxis Si absence defficacité : –Embolisation : Artère sphéno-palatine / maxillaire interne +/- Artère faciale –Ligature chirurgicale : Artère ethmoïdale : Voie dorbitotomie Artère sphéno-palatine : Voie endonasale

29 Epistaxis

30

31

32

33

34

35 Otite moyenne aiguë 1° infection bactérienne de lenfant 1° indication ATB dans les pays occidentaux Inflammation de l'oreille moyenne avec épanchement purulent rétro-tympanique Pathologie banale et fréquente mais potentiellement sévère – Résistance bactériennes aux ATB – Complications locales ou générales

36 Touche le jeune enfant - max 6 mois – 2 ans Infection virale ou bactérienne de loreille moyenne Saisonnier ++ : automne - hiver Rhino-pharyngite + OMA 2 germes dominants : Haemophilus influenzae Pneumocoque Otite moyenne aiguë

37 3 stades Otite moyenne aiguë OMA congestive OMA collectée OMA perforée Otalgie, fièvre ou rien Tympan fin Reliefs normaux Hyperhémie péri-malléaire Otalgie pulsatile Fièvre Tympan bombé Disparition des reliefs Diminution de lotalgie Diminution de la fièvre Tympan infiltré Perforation visible

38 Otite moyenne aiguë

39 Traitement : Désinfection rhino-pharyngée Antalgique ATB orale Pas de goutte auriculaire En cas de résistance au traitement : Paracentèse / AG sous microscope pour prélèvement bactério + drainage Adaptation de lATB

40 Otite moyenne aiguë Complications : Mastoïdite aiguë Labyrinthite otitique Paralysie faciale Méningite et abcès intra-cérébral Convulsion hyperthermique

41 « pis de vache »

42 Drainage mastoïdite AG, décubitus dorsal Microscope opératoire Incision rétro auriculaire, rugination du périoste mastoidien Prélevements bactério, lavage Lame de drainage Paracentèse, souvent bilatérale

43 Otite séro-muqueuse

44 Traitements : Lavage de nez (sérum physiologique) Désinfection rhino-pharyngée Corticothérapie orale Ttt des facteurs favorisant les rhinopharyngites Allergie Tabagisme passif RGO Persistance OSM +/- Retard langage +/- Surdité avérée Mise en place dun aérateur trans-tympanique (ATT) : diabolos Adénoïdectomie Otite séro-muqueuse

45

46 Ethmoïdite contexte de rhinopharyngite, hyperthermie œdème inflammatoire palpébral unilatéral douleurs orbitaires intenses exophtalmie abcès sous périosté examen OPH + TDM si besoin ceftriaxone + fosfomycine (staphylocoque)

47 Phlegmon orbitaire exophtalmie très importante chémosis ophtalmoplégie mydriase anesthésie cornéenne Thrombose du sinus caverneux atteinte controlatérale syndrome méningé et autres complications endocrâniennes

48 courbe de temp é rature, acuit é visuelle, mobilit é extrins è que inefficacit é du traitement antibiotique dans les 24 H indications absolues : tout symptôme OPH, abc è s à la TDM Orbitotomie externe Ethmoïdectomie par voie endonasale Surveillance Traitement chirurgical Antibioth é rapie passant la barri è re m é ning é e C é fotaxime ou Ceftriaxone + Fosfomycine +/- M é tronidazole

49 Drainage ethmoïdite AG, intubation orotrachéale, décubitus dorsal Pas de billot mais têtière Pommade vit A dans les yeux, pas de bétadine alcoolique Bipolaire, aspiration Instruments spécifiques ORL avec lame malléable, micro clips, rugine Morel-Fatio.


Télécharger ppt "A ajouter au cours Mastoidite Ethmoidite Ligature ethmoidale ?"

Présentations similaires


Annonces Google