La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES GDMAST 11 et 25 janvier 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENSEIGNEMENT DES SCIENCES GDMAST 11 et 25 janvier 2012."— Transcription de la présentation:

1 ENSEIGNEMENT DES SCIENCES GDMAST 11 et 25 janvier 2012

2 Sommaire Etat des lieux de lenseignement des sciences Objectifs Constats Outils Pistes Mise en œuvre (vidéo) Module leviers et balances Module classification des êtres vivants Ressources

3 Etat des lieux de lenseignement des sciences Objectifs : Poser les bases dun savoir scientifique commun Donner le goût des sciences et de lactivité scientifique Faire pratiquer à tous les élèves la démarche dinvestigation Viser la continuité école – collège généraliser Le sommet de Lisbonne Le S3C La loi dorientation de 2005

4 Etat des lieux de lenseignement des sciences Constats : Temps denseignement Mise en œuvre des programmes Démarche dinvestigation Traces écrites

5 Etat des lieux de lenseignement des sciences Outils pour les enseignants : Progressions liées aux programmes 2008 Progressions Transmission de connaissance (DGESCO) Grilles de référence pour lévaluation Grilles de référence Modules de formation pour les Enseignants de cycle 3 Modules de formation Lair et les pollutions de lair Leviers et balances La classification du vivant

6 La démarche dinvestigation : Comment y parvenir ? Les étapes de la démarche

7 DVDDVD « apprendre la science et la technologie à lécole » (scérèn) Présentation du contenu du DVD Séance « lobjet-poisson » Echanges

8 « Leviers et balances » « Présentation de la classification du vivant » Mise en groupes puis rotation

9 Leviers et balances

10 Recueil des représentations de la notion à enseigner Vous avez à mettre en place une séquence sur les leviers au cycle 3. Pouvez-vous préciser ce que cela évoque pour vous? Recueil des réponsesRecueil des réponses sur feuille A3 Les leviers

11 Les leviers Situation à expérimenter : Comment retirer une pièce glissée sous le livre sans toucher le livre? Imaginez le protocole, dessinez-le et expérimentez...

12 Les leviers Comment glisser un « Duplo » sous le livre sans toucher le livre? Imaginez le protocole, dessinez-le et expérimentez...

13 Situation à expérimenter ? 250 av JC- Archimède : « Donnez-moi un appui et un levier et je soulèverai le monde.» Comment modéliser cette situation? Imaginez un protocole, dessinez-le et expérimentez...

14 Situation à expérimenter ? 250 av JC- Archimède : « Donnez-moi un appui et un levier et je soulèverai le monde.» Comment modéliser cette situation? Imaginez un protocole, dessinez-le et expérimentez...

15 Définition du principe du levier Un levier est un objet rigide en rotation autour dun axe, possédant un endroit sur lequel on agit et un autre où on obtient un effet. LEXIQUE : Axe de rotation, pivot, point d'appui Levier : barre rigide pouvant basculer autour d'un axe Rotation : mouvement autour d'un axe fixe. Force : provoque, empêche ou modifie le déplacement d'un objet. Distance : intervalle qui sépare deux points, une distance peut se mesurer.

16 Les balances Comment aménager cette situation pour quils puissent se balancer? Imaginez un protocole, dessinez-le et expérimentez...

17 Placez la règle à léquilibre sur le pivot Placez la gomme dun côté et le stabilo de lautre Comment faire pour que le stabilo soulève la gomme?

18 Comment mettre la règle à léquilibre 1 -Sans déplacer la règle? ? ? 2 -Sans déplacer les objets?

19 2 possibilités :

20 Les leviers Bilan des expérimentations On peut facilement lever une lourde charge avec un levier, en utilisant un contrepoids ayant une masse inférieure à celle de la charge. En jouant sur: - la position du contrepoids - la position du pivot

21 Connaissances de lenseignant Résumé-type du cahier de lélève

22 Programmation des séances Préparation dune séance

23 Des exemples dans la vie quotidienne Où se trouve le pivot? Où sexerce la force? Où se produit leffet?

24 Des exemples dans la vie quotidienne Où se trouve le pivot? Où sexerce la force? Où se produit leffet?

25 Levier inter appui Levier inter résistant Levier inter moteur ciseaux Casse noisettes Pince à sucre

26 Ressources -DVD : Apprendre la science et la technologie à l école (ScérÉn) - Sciences et technologie Cycle 3 (ScérÉn) - Enseigner les sciences à l école Cycle 3 (ScérÉn) - Mallettes pédagogiques de circonscription - Sites : en lien sur les sites de circo -Enseigner les sciences expérimentales (Tavernier)

27

28 Présentation de la classification du vivant

29 ENSEIGNEMENT DES SCIENCES GDMAST 11 et 25 janvier 2012

30 Progressions BO N°1 du 5 janvier 2012

31 Ressources - DVD : Apprendre la science et la technologie à l école (ScérÉn) - Sciences et technologie Cycle 3 (ScérÉn) - Enseigner les sciences à l école Cycle 3 (ScérÉn) - Mallettes pédagogiques de circonscription - Sites :

32 Lièvre brunCriquetSaint- Pierre Sarcelle dété Vipère Rangez, triez, classez les animaux de la collection suivante :

33 Quest ce que classer ? Ranger - Trier - Classer Ranger : c'est introduire une notion d'ordre, selon un critère continu (ordre croissant, alphabétique...). Trier : c'est opérer un choix éliminatoire, à partir d'un critère donné, c'est « oui » ou « non », « a » ou « n'a pas ». Classer : c'est établir des relations entre les objets afin de former des ensembles (au moins deux, souvent plus). La construction de ces concepts peut se faire dans dautres disciplines, comme les mathématiques

34 La classification du vivant à lécole élémentaire La classification phylogénétique

35 Objectif : rendre intelligible le monde du vivant comprendre ce qui explique l'unité et la diversité Quest ce que classer ?

36 Quen disent les programmes ? BO N°3 19 juin 2008 Lunité et la diversité du vivant Présentation de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes. Présentation de lunité du vivant : recherche de points communs entre espèces vivantes. Présentation de la classification du vivant : interprétation de ressemblances et différences en termes de parenté.

37 Tableau des attributs AttributsLièvre brunCriquetSaint-PierreSarcelle détéVipère Yeux Bouche Squelette à lintérieur Squelette à lextérieur 4 membres Poils Mamelles Plumes Antennes Nageoires à rayons

38 Tableau des attributs AttributsLièvre brunCriquetSaint-PierreSarcelle détéVipère Yeux XXXXX Bouche XXXXX Squelette à lintérieur XXXX Squelette à lextérieur X 4 membres XX Poils X Mamelles X Plumes X Antennes X Nageoires à rayons X

39

40

41 La classification phylogénétique Un système de classification des êtres vivants qui prend en compte des degrés de parenté entre les espèces qui permet de comprendre leur histoire évolutive (ou phylogénie).

42 Classification scientifique : les êtres vivants sont classés sur la base dattributs (= caractère communs). La classification phylogénétique Les caractères pris en compte peuvent être dordre: anatomique génétique moléculaire.

43

44

45 On distinguera trois niveaux dapprentissages : cycle 1 : observer et décrire ce que lon observe cycle 2 : mettre en ordre le monde vivant (trier, ranger, classer) cycle 3 : approcher la classification scientifique

46 Problématique : Comment classer les êtres vivants ?

47 Séance 1 : Classer une collection danimaux Séance 1 : Classer une collection danimaux - Formaliser la différence entre classer, trier et ranger ; -Conforter lidée que le classement conduit à une grille de lecture du monde vivant. Séance 2 : Elaborer une classification selon des critères scientifiques Séance 2 : Elaborer une classification selon des critères scientifiques - Procéder à des classifications scientifiques de collections choisies despèces ; -Détermination du nom des groupes en utilisant un lexique. Séance 3 : Discuter de lorigine des ressemblances entre espèces Séance 3 : Discuter de lorigine des ressemblances entre espèces - Rapprocher les caractères partagés pour établir la parenté ; - Mettre en forme les classifications pour aboutir aux ensembles emboités, puis aux arbres. - Lire les arbres, ajouter des espèces, justifier leur position au sein de larbre. - Structuration des connaissances : résumé type.résumé type séance 4 : Evaluer les acquis séance 4 : Evaluer les acquis - Exercer des compétences acquises dans des situations de transfert sur une autre collection. Problématique : Comment classer les êtres vivants ?

48 Résumé type : Les différentes espèces dêtres vivants peuvent être classées dans un même groupe à partir des attributs (ou caractères) quils présentent en commun (exemple : les Insectes possèdent tous un squelette externe, six pattes et deux antennes). Si un ensemble dêtres vivants partage des caractères, cest quils en ont hérité dun ancêtre qui leur est commun (exemple : le chat possède des poils et des mamelles, caractères qui lui ont été transmis par un ancêtre commun). Plus des espèces partagent de caractères, plus elles sont proches : les scientifiques établissent ainsi la classification du vivant. Lexique à utiliser : caractère commun, parenté, caractère nouveau. Le lexique des caractères identifiés est enrichi selon la collection dêtres vivants proposée aux élèves dans la recherche (squelette interne/externe, oreilles externes, présence de membres, dyeux, de bouche …).

49 Situation dévaluation Plusieurs scénarios dévaluation sont possibles. Les élèves peuvent : -classer une collection despèces, -comprendre un arbre, - placer de nouveaux organismes dans une classification, - nommer des groupes formés en se servant du lexique élaboré dans les différentes activités, - reconstituer les attributs de lancêtre commun (lire les nœuds de larbre).

50

51 Logiciel Phylogène :

52

53 La classification moderne simplifiée

54

55 - -Philoboîte toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez /Phyloboite/Html/Philoboîte toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez /Phyloboite/Html/


Télécharger ppt "ENSEIGNEMENT DES SCIENCES GDMAST 11 et 25 janvier 2012."

Présentations similaires


Annonces Google