La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De lévaluation… … au PPRE Intervention du 16 mars 2007 Réunion de Bassin Collège Max-Jacob - SAINT JEAN DE LARUELLE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De lévaluation… … au PPRE Intervention du 16 mars 2007 Réunion de Bassin Collège Max-Jacob - SAINT JEAN DE LARUELLE."— Transcription de la présentation:

1 De lévaluation… … au PPRE Intervention du 16 mars 2007 Réunion de Bassin Collège Max-Jacob - SAINT JEAN DE LARUELLE

2 PPRE rappel Dispositif porté par le MEN Loi dorientation du 23 avril 2005 (art.16) décrets n° et 1014 du 24 août 2005 relatifs aux dispositifs daide et de soutien pour la réussite des élèves à lécole et au collège circulaire n° du 25 août 2006 (PPRE) Objectif : contribuer à ce que tous les élèves dune classe dâge maîtrisent les connaissances et les compétences constitutives du « socle commun »

3 à qui sadressent les PPRE ? circulaire n° du 25 août 2006 (PPRE) aux élèves rencontrant des difficultés importantes ou moyennes dont la nature laisse présager quelles sont susceptibles de compromettre, à court ou à moyen terme, leurs apprentissages. LES ÉLÈVES À BESOINS ÉDUCATIFS PARTICULIERS

4 La vaste notion délèves à besoins éducatifs particuliers Élèves à besoins éducatifs particuliers handicaps grandes difficultés d'apprentissage et/ou d'adaptation publicsparticuliers enfants «intellectuellement précoces» mineurs en milieu carcéral enfants du voyage enfants malades E.N.A.F. physiques mentaux sensoriels

5 « Élève [qui] risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences indispensables à la fin dun cycle » PPRE et public du 1 er degré concerné Loi n° du ; Décret n° du ; Circulaire n° du Élève pour lequel un « redoublement est décidé, et afin den assurer lefficacité pédagogique » Élève qui dès le CE1 connaît encore des difficultés dans les apprentissages fondamentaux notamment en matière de lecture et décriture Élève pour lequel nous voulons prévenir un redoublement Élève pour lequel nous voulons prévenir un redoublement

6 Élève qui éprouve des difficultés dans lacquisition du socle commun et qui na pas fait lobjet dune décision de redoublement PPRE et public du 2 nd degré concerné Loi n° du ; Décret n° du ; Circulaire n° du Élève qui présente des retards significatifs dans les apprentissages fondamentaux (évaluations diagnostiques 6 ème ) Élève qui a fait lobjet dune décision de redoublement et quil faut accompagner

7 Application possible aux élèves présentant –un handicap, –un trouble de la santé invalidant, –un trouble spécifique des apprentissages PPRE et public concerné Loi n° du ; Décret n° du ; Circulaire n° du Sassurer de larticulation et de la complémentarité des actions conduites dans ce cadre avec celles prévues par le PPS ou le PAI ; Sassurer de larticulation et de la complémentarité des actions conduites dans ce cadre avec celles prévues par le PPS ou le PAI ; Établir une cohérence entre laction de lenseignant et les interventions rééducatives. Établir une cohérence entre laction de lenseignant et les interventions rééducatives.

8 1 ère problématique ÉVALUER cest à dire la possibilité qui est donnée de reconnaître lerreur, de lanalyser et de lui donner un sens, de reconnaître la difficulté, de lanalyser et de la prendre en compte

9 Rappel ÉVALUER cest déterminer la valeur de quelque chose

10 Mettre une note (sur 10) pour « évaluer » cette production (CE1-novembre 2006)

11

12

13 Déterminer une appréciation pour « évaluer » ces deux productions…

14 Se mettre daccord… tb b ab vu A ECA NA

15 Se mettre daccord… tu sais le faire tu sais presque le faire sans erreur tu apprends à le faire tu ne sais pas encore le faire

16 Se mettre daccord… tb b ab non tu as répondu à la consigne sans erreur tu as répondu à la consigne sans erreur mais tu as eu besoin daide tu as fait des erreurs (même avec de laide) tu nas pas répondu à la consigne

17 Mettre une note (sur 20) pour « évaluer » cette production (CE2-septembre 1999) puis déterminer une appréciation /4 /15 le soin : /1

18 1.erreurs relevant de la compréhension des consignes ; 2.erreurs résultant dhabitudes scolaires ou dun mauvais décodage des attentes ; 3.erreurs témoignant des conceptions des élèves ; 4.erreurs liées à la nature des opérations intellectuelles ; 5.erreurs portant sur les démarches adoptées ; 6.erreurs dues à une surcharge cognitive ; 7.erreurs ayant leur origine dans une autre discipline ; 8.erreurs causées par la complexité propre du contenu. J.Pierre ASTOLFI - Lerreur, un outil pour enseigner TYPOLOGIE DES ERREURS

19

20

21

22 Charles HADJI Lévaluation des actions éducatives (PUF 1992) MESURER cest associer un nombre à une performance avec pour modèle les sciences « exactes ». ESTIMER cest, par défaut de mesure, attribuer un nombre, en ayant en tête un référent construit dans lespace social, commun (cf. lexpert) APPRÉCIER renvoie à une idée de référent qui diffère dun individu à lautre donc plus subjectif et par conséquent plus éloigné du quantitatif COMPRENDRE ne suppose plus le recours à un référent mais cherche à interpréter une réalité en sintéressant notamment à lévolution qui a conduit à celle-ci

23 ÉVALUER cest repérer lerreur cest communiquer avec lélève cest comprendre lorigine de la difficulté

24

25

26 Lévaluation est consubstantielle de lapprentissage.

27 … mais elle nest pas lapprentissage. Passer son temps à évaluer à lécole revient à soigner les malades à lhôpital avec un thermomètre…

28 Il y a des moments pour évaluer ! avant de commencer à apprendre pour savoir ce que je sais et ne sais pas… pendant lapprentissage pour savoir si cela correspond à mon projet à la fin pour savoir si ça mest utile…

29 Evaluer ne suffit pas pour aider !

30 2 ème problématique AIDER ET INDIVIDUALISER cest à dire prendre en compte la difficulté, avoir de lintérêt pour lélève en difficulté, garder de lambition pour lui…

31 élève de CE2 garçon né octobre a été maintenu au CP 23,1% de réussite aux évaluations nationales (compétences de base en français) État de ses difficultés Lecture Le niveau d'acquisition est trop juste pour un CE2 et peut être qualifié de " syllabique ". Les sons simples sont acquis. L'élève a des difficultés en ce qui concerne les sons complexes. La compréhension est médiocre. Écrire en copiant La reproduction des différentes lettres est médiocre. L'élève présente des problèmes de motricité fine liés à l'acte d'écrire. Niveau en orthographe L'élève dispose tout juste de quelques compétences en orthographe phonétique. L'orthographe lexicale n'est que très peu maîtrisée. Attitude à l'égard du travail scolaire Le manque de motivation, évident, peut être lié à son échec vis-à-vis de la lecture. Il renforce les difficultés à suivre normalement la classe.

32 QUESTION POSÉE à lécole Définir précisément lobjectif prioritaire à atteindre pour permettre à cet élève de progresser dans ses apprentissages. Énoncer les aides et les accompagnements quil faut mettre en place au sein dun programme pour laider à surmonter ses difficultés.

33 4 ème problématique ENGAGER lélève dans un projet dapprentissage

34 3 ème problématique DIFFÉRENCIER ET PERSONNALISER cest à dire prendre en compte la difficulté dans le groupe constitué, dans le dispositif en place…

35

36 OBJECTIF Acquisition de la lecture renforcement de la maîtrise du code renforcement de la compréhension

37 PROGRAMME POSSIBLE 1.recours à des contenus et à une pratique adaptés (avec lensemble de la classe) : des exercices visant au renforcement de l'automatisation de la lecture, à la rapidité de celle-ci. un travail spécifique sur la compréhension des textes lus. 2.des travaux en « groupes de besoin », avec une différenciation des supports, des tâches ou de l'objectif à atteindre. 3.une prise en charge avec les élèves de CE1 sur les sons complexes 4.une intervention spécialisée : l'élève est pris en charge par la maîtresse E du RASED à raison de 45 min par semaine. Le travail porte essentiellement sur la compréhension. 5.un engagement de la famille en terme daccompagnement

38 évaluation différenciatio n concertation formalisati on PPRE : la démarche


Télécharger ppt "De lévaluation… … au PPRE Intervention du 16 mars 2007 Réunion de Bassin Collège Max-Jacob - SAINT JEAN DE LARUELLE."

Présentations similaires


Annonces Google